Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Delsian Muro [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Delsian Muro [Terminé]   Lun 16 Jan - 17:34

Muro Delsian


Informations globales.


Nom : Muro
Prénom :Delsian (Se pronnonce Delsiann) Surnommé Del
Âge : 20 ans
Orientation : Bi
Classe : Docile


L'approfondi


Physique :
Il a une carrure plutôt athlétique, ni trop gros, ni trop mince. Ses cheveux d'un bleu ténébreux frôle ses épaules de manière détendu. Une mèche rebelle vient à chaque fois s'étaler devant son visage de manière à séparer davantage la différence de couleur qui occupe ses yeux. Son oeil gauche d'un bleu déchirant qui projette à chaque fois un regard bienveillant et son oeil droit d'un rouge perçant qui dégage une ombre sur ce qui l'entour. À le voir ainsi, on pourrait croire qu'il est remplit de malice. Ses oreilles qui trônent au dessus de sa tête sont d'un noir ténébreux. Elles sont d'une sensibilité étonnante derrière tant de douceur. Il détient également une longue queue de félin qui marque la continuité de sa colonne vertébrale. Tout comme ses oreilles, elle est de couleur foncé et d'une douceur étonnante et tout comme elles, il n'apprécie pas qu'on les touche. Sa peau semble être délicate face à sa couleur pâle. Il ne détient aucune cicatrice qui pourrait détruire l'aspect impeccable de sa peau.

Ses vêtements se font généralement léger. Il apprécie de sentir le vent qui fait bouger le tissus à son contacte. Des chemises légères, voilà ce qu'il préfère. Le port d'un vêtement chique ne le caractérise pas du tout. Même en l'obligeant à porter un costard cravate, il ne mettra pas longtemps pour dénouer le noeu qui l'étouffe et de se défaire de ce lourd manteaux qui le pèse. La simplicité lui va tout de même mieux.



Caractère : Del a un véritable caractère de chat. Il est indépendant, mais aime recevoir des marques d'affections, surtout s'il n'a pas besoins de faire quelque chose en retour. Il obéira très rarement aux ordres, lorsqu'il le fera, ce sera seulement parce qu'il le voudra bien. Il n'est nullement timide, la gêne semble pratiquement inexistant chez lui. De ce fait, certain pourrait le trouver vulgaire et impolie. L'étique échappe d'ailleurs à sa compréhension de jeune félin. Il n'a aucunement honte de son corps, s'il le cache sous une couche de vêtements, c'est bien parce que les autres tentent de lui inculquer la pudeur et les portent aussi pour éviter d'être sermonné à ce sujet. Il a horreur des grandes surfaces d'eau, tel que la piscine et la plage, ce genre de chose n'a aucun intérêt pour quelqu'un comme lui. Inutile de lui demander de se baigner avec lui, quelque chose le bloque lorsqu'il y a un risque de noyade.

Il pourra également sembler paresseux avec toutes ces heures qu'il passe à rien faire ou à se distraire devant la télé. Il est hors de question qu'il fasse le ménage derrière qui que ce soit, ce n'est pas une bonne. Les choses qui trainent ne le dérange pas de toute manière. Ce qu'il apprécie plus que tout c'est le confort. Pas nécessairement le luxe, un bon lit douillet, un toit qui le protège des intempéries et de la nourriture à tout les jours lui suffit amplement. Ce qu'il préfère manger c'est les fruits de mers et la volaille, avec un bon verre de lait pour accompagner tout ça, quel régale. Del peu également se montrer d'une jalousie maladive envers quelqu'un ou quelque chose qu'il aime particulièrement. Le syndrome de "à moi, rien qu'à moi" prends alors le dessus. Ce qui le rend jaloux, le rend également colérique. Ce qu'il fera alors sera certainement désagréable à celui ou celle qui tentera de lui subtiliser son bien.

Del est également quelqu'un de très sincère et direct. Il ne tournera pas autour du pot pour dire que sa maîtresse à l'air d'avoir des flotteurs en tant qu'arrière train dans ce jeans ou encore que son maître à l'air constipé dans ce costard cravate. Il est rare de se demander à quoi il peut bien penser puisqu'il le dit très fréquemment. L'avantage c'est qu'on sait à quoi s'attendre avec lui. S'il ne vous aime pas, il ne se gênera pas non plus de vous le faire savoir. Si l'envie est présente, il saura se montrer affectueux et reconnaissant envers celui ou celle qui saura bien s'occuper de lui. Dans certain cas, il pourrait bien vous rendre service au risque de vous étonner. Il est même plutôt doué en cuisine. Ce qu'il prépare n'est pas seulement pour satisfaire la faim, mais aussi pour enivrer le palet d'arômes succulents. S'il se sent menacé, il aura tendance à se défendre, lui et son territoire. Il n'est pas aussi faible et fragile qu'on peut le penser, en parole ou en coups physique, il sait où ça fait le plus mal par expérience. Il n'aura aucun mal à humilier une personne qui fait du tort à lui ou à ceux qu'il aime. Un vrai protecteur dans l'âme ce brave félin. Un point qui pourrait clore son caractère félin dominant est qu'il aime beaucoup jouer et s'amuser. La chasse est quelque chose qui le passionne, les vermines ne feront donc pas long feux avec lui.



Histoire :

L'histoire de ce félin n'est pas très extravagante, elle est plutôt banale pour un neko. Il avait 3 ans lorsqu'il du se séparer de ses parents de la même espèce. Leurs maitres leurs avaient permis d'avoir un enfant, un seul, mais la mère de Del avait récolté des jumeaux. Parce que leurs maitres les aimaient bien, ils les avaient laissés s'occuper des jumeaux jusqu'à ce que ces humains décident qu'il était suffisamment vieux pour s'occuper de lui même. Attendre plus longtemps, serait plus difficile pour se faire adopter par un autre humain. Ce fut ce que son père lui dit alors qu'ils avaient préférés garder son frère, plus mignon et plus obéissant que lui. L'injustice battait à son plein alors qu'il se rabaissait à supplier les humains de rester avec ses parents. Même en pleurant à chaudes larmes, il ne pu les convaincre et fut amené à l'animalerie . Quoi de plus banale comme histoire pour un neko. C'était l'endroit la plus effrayante et la plus humiliante qu'il connue. Être rabaissé à un simple animal en cage, c'était le comble pour son esprit jeune. Un ami de cellule lui avait assuré qu'il ne resterait pas longtemps dans cette prison dénudé de chaleur. Il était mignon au contraire de ce vieux félin. Son ami avait raison à son grand bonheur, une semaine plus tard il fut adopté. Même s'il aurait aimé continuer à parler avec son nouvel ami, il était heureux de quitter cette endroit hostile.

Il avait atterrit dans une gentille famille où il se sentait apprécié. Ces humains prenaient soins de lui, lui avait donné un toit, de quoi se vêtir et se nourrir. Son coeur battait la chamade quand ils le complimentaient. Ces humains n'avaient pas d'enfant et déchargeait ce côté "parent attentionné" sur lui, jusqu'à ce qu'un bébé humain arrive dans la famille. À présent, c'était lui le centre d'attention, ce petit être chétif lui volait ses parents substitue. De son côté, ses humains lui demandaient de faire toutes sortes de choses pour entretenir la maison et prendre soins de ce voleur de parent humain. Il détestait ce bébé, mais obéissait quand même, parce qu'il voulait leurs faire plaisir. Lorsque l'enfant pu marcher, sa haine envers lui se décupla. C'était irritant de voir que tout ce qu'il faisait était gratifié alors qu'il était laissé de côté. Un homme à tout faire, voilà ce qu'il était devenu. En même temps, l'enfant le faisait rire. Dans ce qu'il faisait et qu'il disait, ce petit garçon humain était attachant. Il devint rapidement son compagnon de jeux, même si à six ans les jeux interactif de 2 à 4 ans n'avait plus rien à lui apprendre, il se plaisait à faire autre chose que le ménage.

Lorsque l'enfant eu l'âge d'aller à l'école, l'échange amicale qu'il avait avec lui disparut. Le petit humain revenait toujours triste et de mauvaise humeur aux yeux de l'hybride. Il le cachait à ses parents en pensant avoir l'air plus adulte de cette façon. Il faisait la cible parfaite de toutes sortes de moqueries et ça ne s'arrêtait pas. Il ignorait pourquoi il n'en parlait pas, il aurait du. Il aurait pu éviter d'être surmené et de vouloir décharger ce mal sur le félin de la maison. Qu'un enfant en bas âge puisse s'en prendre à lui sans qu'il puisse se défendre était impensable. Après le deuxième coup, Del eu l'amabilité de le prévenir, en le voyant qu'il voulait recommencer, il se défendit d'une claque sur la joue. Sur ce seul coup, le petit alla pleurer à ses parents, comme s'il avait faillit le tuer. Évidemment, ces humains ne supportaient pas qu'on s'en prenne à un membre de leurs famille. Peu importe ce qu'il disait pour sa défense, ça n'arrangeait rien. Il ne faisait pas partie de cette famille. Il fut bien vite renvoyé à l'animalerie, avec la mention "batteur d'enfant" écrit au milieu du front. Dès lors, il se dit qu'il ne ferait rien pour un humain avant qu'il ne se plisse en quatre pour lui.

Ce fut long cette fois pour qu'il se fasse adopter à nouveau. Son ami n'était plus là, il se sentait encore plus misérable qu'à sa première visite. Le vendeur n'omettait pas de dire la raison qu'il l'avait fait remettre ici. Sa seconde adoption fut à l'âge de 17 ans où il fut remis entre les mains d'une maîtresse égocentrique et imbue de sa personne. Elle ne supportait pas qu'on ne puisse pas lui obéir. Étrangement, ce qu'elle cherchait en l'adoptant n'était pas d'avoir un serviteur qui ferait tout ce qu'elle lui ordonne. Elle était plus qu'étrange avec lui. Elle lui avait acheté des vêtements qui le rendaient plus vieux et plus beau. Elle lui permettait de faire ce qu'il voulait et le collait sans arrêt. Il ne mit pas longtemps pour comprendre qu'elle le désirait. Les avances qu'elle lui faisait, il les rejetait. Cette femme ne le supportait pas, elle tenta de lui forcer la main, mais une fois encore, il du se défendre. Il la rejeta sans mal en la poussant avec force pour lui faire comprendre qu'il détestait ses avances. N'obtenant pas se qu'elle voulait, elle s'en débarrassa simplement. Pour se venger, elle raconta qu'il avait levé la main sur elle. Il ne prit pas la peine de tenter de se justifier, d'après l'expérience qu'il avait vécut par le passé, ça avait plus aggraver son cas qu'autre chose. Depuis lors, il tourne en rond comme un chat en cage. Il espère pouvoir sortir et trouver un bon foyer où il pourra profiter d'un lit moelleux et d'une nourriture plus goûteuse que ce qu'on lui permet bien de manger.

Hé, toi, t'es qui au fait ?


Pseudonyme : Delsian
Comment as-tu découvert le forum ? Google
As-tu lu le règlement ? Validé par Judikaël
Comment l'améliorer selon toi ? Je sais pas, ça semble plutôt complet.
Un petit plus ? C'est un très jolie forum selon moi. ^^
Quel est le personnage sur votre avatar ? Mukuro de kateikyoushi hitman reborn
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Delsian Muro [Terminé]   Mar 17 Jan - 12:01

Un chat bien intéressant que voila : )

Je te valide, bon jeu parmis nous !

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Delsian Muro [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les fiches de présentation :: Présentations des Nekos :: Fiches Validées-
Sauter vers: