Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Ven 24 Juin - 15:49

La faim justifie les moyens....
..Et..
... Je suis affamé...


Deux jours...
Deux jours que je n'avais rien avalé, pour faute... Je n'ai pas un rond ! C'est ça le problème de la liberté et de l'indépendance, on est fauché comme le blé. Mon estomac gargouillant concurrençait mes ronronnements... Lorsque j'en faisait. C'est dans ces moments là, que même le truc le plus mal cuisiné, le plus fade au monde devient une source de plaisir gustatif inéluctable. J'en étais venu à un point, que je serais capable de tout avaler !
J'étais si anxieux et affamé qu'il n'était pas rare, lorsque je voyais de la nourriture, que je morde nerveusement ma lèvre inférieur à sang. Alors, je léchais le filet de sang jusqu'à cicatrisation.

Voler.
Oui, j'ai volé plus d'une fois, mais l'ennuie... C'est que les vendeurs ne sont pas tous des idiots finit. A force il me repère... Et en parlant de repérage, j'ai remarqué des hommes bien étrange. En effet, il tourne autour des Nekos libres et attendent le moment opportun pour lui sauter dessus et l'immobilisé. Pour ensuite lui mettre un collier, une laisse et le vendre à l'animalerie le plus offrant. Si ce n'est pas ironique, un prédateur traité en proie... Du coup, j'évitais de trainer dans les coins là.

Ma dernière acquisition.
Une paire de lunette bien sombre, à la "Men In Black", grâce à elle, mes yeux rubis étaient camouflés et on me fichait la paix. De plus, je passais pour un neko "plus commun". Forcément, si j'attire moins le regard, on est moins à ma poursuite car j'ai moins de valeur... Il y avait déjà une rumeur à mon sujet "Le neko aux yeux sanglants"... Qu'elle imagination quand il s'agit de dire n'importe quoi, les humains sont champions. Sanglant... Franchement... Je n'ai rien d'un tueur, sauf si on me cherche où là, je ne fais pas de quartier.

Je les portaient toujours.
Et que ça m'est agréable ! Une simple paire de lunette noir camouflant mon regard aux yeux de tous me change bien la vie. Adieu mon complexe, je peux regardant les autres sans soucis. Plus besoin de tourner la tête, je ne déclenche plus d'émeute. Je marche, tête haute. Bien sûre, la nuit, je les retiraient et le problème revenait à cause de mes yeux qui réfractent toute forme de lumière...

Je marchais dans les rues.
A la recherche d'un vendeur de nourriture étourdis. Je me regardais dans une vitrine et c'est vrai que ça me donnait une certaine classe ces lunettes... Avec mes oreilles et ma queue noir... J'étais en dehors du centre ville, du coup ici, tout était calme. C'est alors que vint à moi, une odeur très alléchante de... Poisson. Je ne saurais résister d'avantage ! Merde, faut que je mange !!

Je suivait l'odeur.
Elle me conduisait à une poissonnerie de quartier, j'approchais doucement, discrètement... Et je surveillais les poissons, l'eau venait à ma bouche. Thon, saumon, crabe, anguille, maquereau, crevettes, écrevisse, calamar... Que Dieu bénissent les pêcheurs et les poissonniers. C'est à celà qu'il servent ! Si ce n'est pas malheureux que l'espèce de félin la plus féru de poisson ne puisse aller en chercher lui même car... Il déteste l'eau. Et je ne faisais pas exception.... Je n'aime pas l'eau mais j'adore le poisson.

Une ouverture !
Enfin le vendeur était partie à l'arrière boutique et il n'y avait plus de client, du moins, j'étais trop impatient pour regarder d'avantage. Ni une, ni deux... j'ai foncé sur le poisson, le premier qui me tombait sous la main ferait l'affaire. Après avoir obtenue "le précieux", je suis partie comme si de rien n'était. Je ne pouvais camouflé d'avantage mon sourire, satisfait de pouvoir ENFIN manger quelque chose.

Je me suis placé dans un endroit tranquille.
A quelques pas de la poissonnerie, j'étais dans une ruelle et je m'adossais contre le mur en regardant mon butin. Je chuchotais, soulagé qu'il n'y ai pas eu d'embûche.

...Du saumon...

Il était gros et gras.
Ma queue, vacillait de gauche à droite joyeusement tant j'étais si heureux de me mettre enfin quelque chose sous la dent ! Sans plus attendre, je croquais dans sa chair juteuse, mes canines aiguisés perforant ses écailles sans difficulté. Je ne ferais pas de manière aujourd'hui, j'ai trop faim pour ça !
C'est alors que mes oreilles m'indiquait une présence, elles gigotaient indépendamment de ma volonté... Je n'étais donc, pas si seul ? Qui vient troubler ma dégustation et mon seul repas depuis deux jours ?





Dernière édition par Kaname le Sam 25 Juin - 22:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Ven 24 Juin - 22:15

Yorgen court dans la nuit, il entend les chiens derrière lui qui aboient et leurs griffes qui raclent le bitume, leurs corps massifs qui se bousculent dans les virages, leur respiration rauque.... Yorgen cout dans la nuit et trébuche soudain, la jeune Neko rousse qu'il a laissé se faire violer par Fugiki vient de lui faire un croche pied et elle le regarde d'un air narquois alors que les chiens fondent sur lui et déchirent ses habits, plogeant leurs crocs jaunatre dans sa chair. Il hurle, encore et encore, et l'adolescente flotte au dessus des chiens et ce n'est plus vraiment elle, ses oreilles rouses sont couvertes de neige et ses yeux se couvrent de larmes argentées, ele s'éloigne dans les airs et Yorgen tends les mains en criant " reviens ! reviens!" , il en oublie la douleur presqu'abstraite des chiens qui tirent ses tripes hors de son ventre, en essayant d'attrapper son Joshua avant qu'il disparraisse dans la nuit...

"Joshua !" Le boxeur se redresse brusquement, au beau milieu de la nuit, le corps couvert de sueur, l'impression que ses cicatrices sont en feu. Son chat blanc est bien là, il dort roulé en boule contre lui, ses oreilles frémissantes à toute cette agitation, et Yorgen passe lentement la main dans la vaporeuse chevelure d'argent de son neko, déclenchant le petit ronron habituel. Il se calme peu à peu, son coeur se remet à battre à un rythme normal, et il se lève sans bruit pour aller boire un grand verre d'eau glacée.
C'est le troisième cauchemard de ce type en dix jours depuis sa brève association avec les traficants de Neko, un écho des cauchemards atroces qui déchiraient ses nuits jusqu'à ses 13 ou 14 ans, quand il a commencé la boxe.

Réfugié dans la cuisine, Yorgen sort quelques légumes et du poulet et émince le tout avec soin, le mouvement régulier du couteau tranchant les chairs végétales et animales l'aide à prendre une décision. Une fois son tajine en route pour trois heures de cuisson a feu trés doux, le truand a pris sa décision : il va débarrasser la ville de quelques unes de ces racailles. Pas forcément ceux avec qui il a bossé, la piste serait trop facile à suivre, plutôt des gars au hasard. Il a même une petite idée amusante pour brouiller les pistes.

Au matin aprés avoir passé un petit moment avec Joshua, il va errer en ville en moto, et se met à suivre discrétement une camionette de ramassage. Au bout de quatre heures d'observation de l'équipe, sa rage est montée froidement, le couple qui a déja capturé deux nekos les brutalisent sans nécessité, si on en croit les hurlements déchirants qui s'échappent du véhicule ou ils s'enferment avec leurs proies.
Désormais, le boxeur n'attend plus qu' une chose, qu'ils s'aventurent dans un endroit discret afin de leur régler leur compte.

Et finalement, sa patience est récompensée: les compères qui faisaient une pause clope reçoivent apparemment un appel qui les met en joie, et ils se dirigent vers un quartier que Yorgen connait bien puisqu'il y achète son poisson. Il connait bien aussi la traverse minuscule ou s'engagent les deux chasseurs, une petite ruelle toujours déserte et aux murs aveugles, Yorgen y a detroussé quelques personnes déjà.

Alors il fait rugir sa moto et la prend à contre sens, abandonnant assez vite son engin pour se déplacer à pied en rabattant la capuche sur ses cheveux blonds. Des amas de poubelles, un scooteur cramé, il avance tranquillement les mains dans les poches, et il aperçoit le premier celui qui doit être la proie des traficants : un neko noir avec des lunettes en train de se régaler d' un saumon cru, mordant à même les écailles. Sur'ment un p'tit gars tout aussi perdu que l'était Josh, se dit le boxeur. Il se planque un peu derrière une poubelle en attendant la suite des événements, les deux salauds ne devraient pas tarder, avec leurs fusils anesthésiants et leurs lance-filet...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Sam 25 Juin - 9:51

Je balayais la ruelle du regard.
Rien, rien du tout... Pourtant, je me sens observé et je déteste ça. Quelqu'un veut jouer avec moi ? Ma queue d'excitation vacillait de gauche à droite et je cherchais... Qui... Veut jouer avec l'animal le plus sadique en jeu ?

C'est alors qu'au bout de la ruelle.
Un couple singulier apparaissait de chaque coté et me faisait face de manière à s'imposer... Deux contre un, et une femme dans le lot... C'est quoi cette blague ?

Minou minou... Vient voir maman...

J'haussais un sourcil.
Elle est sérieuse ? Je terminais mon saumon en l’ignorant totalement, j'ai trop faim pour jouer avec elle de toute manière.

Crevure ! Ma femme t'a parlé !!


En réponse.
Je grognais très fort et plaquait mes oreilles en arrière. Bordel, on peut pas manger tranquille ? Non, faut que je tombe sur les deux pecnots de la ville je suis sûre. Je mange, on me fout la paix, c'est une règle de survie principal dans le règne animal.
Soudain, une vive piqûre à ma cuisse, je feulais de douleur et retirais la petite fléchette, puis à travers mes lunettes, je leurs lançais un regard noir... Ils sont probablement des chasseurs de Neko libre .

Tu vas faire dodo...

Ils riaient de manière sadique.
Et puis quoi encore ? Je décide quand dormir ou non !! Et c'est vrai que plus les secondes passaient, plus, je me ramollissais. Merde... Une fléchette anesthésiante ? Ça sent mauvais, je dois vite me barrer d'ici. Pourquoi, pourquoi ils en ont après moi ?! J'ai tout d'apparence normal !! Je lâchais mon saumon et commençait à vouloir m'enfuir, par chance, au dessus de moi, il y avait les escaliers de secours du bâtiment. Je m'agrippais au barreau de métal et commençais mon ascension et ma fuite.

Que j'aime les voir espérer fuir... La queue entre les jambes....

Ta gueule !
Je me suis déjà enfuit plus d'une fois et en bien pire état que ça ! C'est pas une fléchette qui va... Qui va... Mes yeux se fermaient contre ma volonté. Je luttais contre le sommeil artificiel et je chutais de quelques mètres sur une poubelle de métal. Mes lunettes n'ayant pas tenu le choc se brisère. Merde ! Je les retirais malgré moi, la douleur de la chute me réveillais un peu. Alors, face à moi, je voyais un humain qui était caché et encapuchonné... Bon sang mais ils sont combien ?? Je suis si recherché ?
Mon regard rubis croisait le sien, il me disait quelque chose... Je crois que je l'ai déjà vu attraper des Nekos... C'EST PAS VRAI !! ME DIT PAS QUE JE SUIS COINCE ??


Ma queue fouettait l'air.
J'étais très en colère de m'être fait avoir si bêtement. Je me relevais de la poubelle et m'éloignais de lui. Je lançais un regard ensanglanté vers le couple.

Oh ! Chéri ! C'est le Neko aux yeux rouge !! Il vaut cher !


Elle me désignait du doigt.

Oui ma puce... Il y a une jolie prime pour lui


Je grognait férocement.
Prime ou non, ma liberté ne tient qu'à moi ! Il ne m'auront pas si facilement !

Dégagez ! Ne m'approchez pas !!


Malheureusement.
L'anesthésiant faisait effet et je tombais à genou. Putain ! C'est pas vrai !! Le couple approchait et voyais l'autre homme.

Bien joué Yorgen ! Grâce à toi, on l'a coincé ! On te donnera une partie de la prime.


Je reculais puis me relevais avec difficulté.
Je l'ai dis, il ne m'auront pas comme ça... Je tanguais de gauche à droite. Ça les surprenaient apparemment, je le lisais sur leurs visage. Moi, je leurs montraient mes canines finement aiguisés et le regard insoumis plus que jamais.

Il résiste l'animal ! Mais ses yeux... J'adore !


Ils approchaient encore.
Probablement pour m'achever en m’assommant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Sam 25 Juin - 16:23

L' hybride joue son role à merveille , appat inconscient, et suffisamment tenace pour fixer toute leur attention, il essaie même de s'échapper , mais les chasseurs ont forcé la dose d'anesthésiant, si un grand male en bonne santé comme lui s'écroule au bout de quelques pas, Yorgen imagine les dégats que doit faire la fléchette sur une petite neko ou pire un enfant.

Le regard de l'hybride croise celui du boxeur, plus que leur couleur rouge c'est l'éclat féroce et indompté de ses yeux, malgré la drogue, qui l'intrigue.

" C'est le Neko aux yeux rouge !!" Il vaut cher ! "une jolie prime pour lui"ces mots font délicieusement retentir la fibre assoifée d'argent du truand.
C'est donc avec une motivation peut-etre un peu ambigue qu'il rejoint le couple.

- ouais, j'le traquais aussi.. mais j'veux bien 10 pour cent. Parcequ'il était pas seul, il y a une femelle toute jeune et blessée qu'il a caché la bas , dans un boyau d'egout ou j'suis pas arrivé à l'extraire, j'suis trop grand. Elle a les yeux rouges aussi , faudrait qu'ta femme y aille pour la chopper. Et on partage la femelle 50 pour cent !

La cupidité fait briller les yeux des traficants , et le couple se sépare, la femme s'élance suivant les indications de Yorgen , tandis que le mec deplit un filet lesté riant des gestes ralentis de l'hybride qui s'est relevé et est prêt à se battre jusqu'au bout .

- celui la , je vais le ficeler et ce sera amusant de le voir se débattre pendant qu'on fera connaissance avec sa copine... t'es le bienvenu à hauteur de tes 50 pour cent , Yorgen ! Choppe le par les poignets , mec !

Yorgen balaie rapidement la ruelle du regard, toujours personne , la femme doit être en train de fouiller les egouts cette idiote. L'endroit est parfait pour se débarrasser du premier traficant , et le boxeur rejoins le traficant en lui souriant, avant de lui balancer un coup de coude violent dans la machoire. L' homme tombe à genou, a demi assomé et sans comprendre ce qui se passe, sans réaliser surement que c est son " allié " qui vient de le frapper ainsi , et Yorgen le ceuille uen deuxième fois d'un coup de pied dans sa face qui envoie voler l'homme contre le mur. Il sort une courte barre de fer qu il avais planqué dans son dos et lui en assène une volée de coups vicieux.

Le tout ne prend qu'une poignée de minutes , et Yorgen tout ce temps garde Kaname à l'oeil . Pas envie de s'faire surprendre par un hybride enragé, encore que celui ci a des mouvements de plus en plus ralentis à cause de l'anesthésiant, il ne doit tenir debout que par la force de sa rage.

Le truand fait rapidement les poches du traficant, tout billet est bon à prendre, et s' assure qu'il est bien crevé en lui enfonceant la barre de fer au travers de la gorge, dans un flot de sang. Puis il tague sur son torse le signe d'un gang de motard de la ville .
Sa victime n' a pas fait beaucoup de bruit, c'est parfait ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Sam 25 Juin - 20:03

Hein...
De quoi il parle, je n'ai caché personne... Ouhlà... Lui aussi a forcé sur l'anesthésiant ou..


-celui la , je vais le ficeler et ce sera amusant de le voir se débattre pendant qu'on fera connaissance avec sa copine... t'es le bienvenu à hauteur de tes 50 pour cent , Yorgen ! Choppe le par les poignets , mec !

Euh...
Il pourra bien lui faire ce qu'il veut, je n'ai planqué personne. Il va être déçu... Je regardais Yorgen, mais qu'est-ce qu'il raconte ? A travers le filet, je me sentais vraiment comme un empoté, complétement stone et fatigué. La femme, attiré par la Neko caché est partie dans les égouts .
C'est alors que j'entendais des bruits de coup, s'était beaucoup trop rapide pour que je distingue nettement ce qui se passait. Puis, je voyais le trafiquant à terre et Yorgen qui l'achevait...

J'ai deux questions.
Était-ce vraiment de l'anesthésiant dans la fléchette ou une autre drogue ? Ou, est-ce que... Je ne rêve pas, ce type vient de foutre une raclé à son collègue ? Wow... Je tombais à terre, les yeux mis clos et je réfléchissais... Tant que je le pouvais. Pourquoi Yorgen s'est-il rebellé ? Surtout que l'autre ahurie lui à promis un pourcentage sur moi. Est-il trop cupide ? Il en veut plus ? Tsss ! Saloperit de primate ! Yorgen, je te retiens, attend que je me réveil... Tu crois vraiment que je vais aller docilement... Docilement... En... Animalerie ? Et me laisser apprivoiser... A moins... Qu'il avait déjà tout prévu et pour plus de facilité... Il a envoyé l'autre pouffe voir ailleurs, d'où sa connerie sur la Neko inexistante... Merde, mais... Je comprend rien... C'est alors que j'entendais un crie féminin perçant.... Tient, la pouffe est de retour.

J'esquissais un sourire sadique.
Oui... Même si j'étais vraiment pas en position de sourire, je me plaisais à imaginer son visage horrifier en voyant la tronche démolie de son pseudo copain. Elle devait être affolée et probablement que Yorgen n'allait pas la laisser alerter les autres... Elle a dû être bien dégoutée et se sentir si conne en voyant qu'aux égouts, il n'y avait donc... Personne. J'ignore ce que Yorgen lui réserve... J'ignore même qu'elle sera mon sort... Qui est-il ? Que veux t-il ? .... Yorgen...

Mes yeux rubis s'éteignaient.
Je n'avais plus la force de rester éveillé, sûrement... Sûrement que je vais me réveiller en cage... Ou alors, si l'autre tafiolle se bat comme il fait les dosages en anesthésiant... Peut-être que je ne me réveillerais pas... Dommage. J'utilisais mes dernières forces pour me recroqueviller sur moi même, je sombrais dans le sommeil... Si ce n'est pas pitoyable, après m'être battu jusqu'au bout, je me suis écroulé au sol, vulnérable, faible, défoncé par l'effet des médocs... Mais libre.

... Je sombre dans l'inconscience...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Sam 25 Juin - 22:05

Yorgen finit de maquiller son crime, c'est sommaire c'est vrai mais les trucs les plus simples sont souvent les meilleurs. Il a toujours refusé jusque là les boulots de tueur à gage, mais ce deuxième mort est apaisant, un peu comme s'il dissipait l'angoisse du cauchemard de la nuit dernière.
Le Neko s'est écroulé, merde il faudra le porter, et c est pas un petit minet de rien du tout. Mais avant, il reste la moitié du boulot à finir...

D'aileur ça braille derrière lui, et Yorgen saisit le flingue qu'il a trouvé sous le blouson du mec en lui piquant son portefeuille, se retourne calmement, vise et tire. La femme s'écroule, et il revient lui coler une balle en pleine tête pour etre sur de son silence définitif.
Il arrache les bagues et toutes les breloques en or au corps encore chaud, son fric aussi rapidement et il s'éloigne rapidement en trainant comme il peut le neko entortillé dans le filet jusqu'au camion des deux traficants.
Toujours personne, deux coups de feu isolés dans ce quartier c'est pas suffisant pour faire se pointer les flics en général.
Il ne va pas trés loin avec le camion, un crochet pour charger sa moto , et libérer les deux minettes encagées, qui sont pas trop mal en point. L'une et l'autre semblent savoir ou aller, et il les rapproche un peu de leur destination.

Puis il conduit la camionette dans un terrain vague, il y a gros a parier que d'ici demain elle aura été recupérée par d'autres.
Yorgen rafle tout ce qui peut avoir de la valeur et fourre tout ça dans ses saccoches, puis il revient voir le neko sauvage. Toujours endormi.... Il s'y connait pas trop en drogue , faudrait pas que ça prenne des heures cette affaires... Il le libère du filet et l'installe comme il peut caché dans un coin d'herbe, le recouvrant d'un carton, pour aller chercher a manger.
Vu la maigreur du chat et comment il devorait son poisson cru, Yorgen est certain que rien que l'odeur d'un hot dog le réveillera.... Il lui en achete plusieurs d'ailleur, et deux grands bol de soupe aussi, et des barres chocolatées.
Il revient poser ça a trois pas du neko qui bouge un peu dans son sommeil, avec des rictus haineux et des gestes de défenses.

Lui même s'assoit un peu plus loin, confortablement, et vire son blouson pour profiter du soleil de cette fin d'aprés midi, en dégustant la soupe au requin qu'il a prise pour lui.


Dernière édition par Yorgen Hazuki le Dim 26 Juin - 5:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Sam 25 Juin - 22:42

Une odeur.
Familière et alléchante, vraiment, vraiment... Appréciable. C'était une odeur salé, mélangé à du pain chaud... De la viande... Un hot-dog ?

Difficilement, j'ouvrais les yeux.
J'étais sur le dos et le ciel, rougissait... Probablement la fin d'après midi alors. Waw... J'ai mal à la tête, je refermais les yeux et essayait de tout remettre en place. Je me souviens du poisson... Puis.. Deux hommes... Non... Un homme et une femme... Et encore un homme... Ils étaient trois ? Yorgui... Narguen... Yorg... Yorgen ! Ce type... Il a tapé l'autre homme et puis... Le trou noir... Je suis mort alors ? J'ouvrais à nouveau les yeux et sur moi, je sentais ... Du carton ? Je le palpais... Le paradis est en carton ?

Je tournais la tête.
J'étais encore vaseux et là.. Non, le paradis n'est pas en carton ! Devant moi, des hots-dogs, des barres chocolatées, une soupe ! L'eau me venait à la bouche... Toute cette nourriture... Pour moi ? Si j'avais su, je serais mort plus tôt ! Je tendais la main pour attraper le hot dog et je le saisissait, puis, doucement je me redressais et là... le choc.

Il était là.
Il me regardait... Il avait dû m’emmener ici, il a dû veiller sur moi... Il ne m'as donc pas tué... Yorgen ! Je posais le hot dog bien qu'il me faisait envie et je ne le quittais pas du regard moi non plus. Faut dire, mes lunettes sont cassés alors, je ne peux plus cacher mes yeux.... Que voulait-il de moi ? Je ne savais pas du tout comment être avec lui... Ce type à descendu les humains devant moi, j'ai cru naturellement que j'allais y passer aussi ! Et il est là devant moi avec... Toute cette bouffe... Je m'éloignais un peu de lui, vraiment pas rassuré... Est-ce un nouveau plan pour m'avoir ?

Je n'étais franchement pas en état de combattre.
Mais bon... Quand il faut... Il faut.... Quoique... Je doute qu'il veuille se battre avec moi, il en aurait profité pendant mon inconscience. Argh !! Toutes ces questions me donne mal à la tête ! Je posais ma main sur mon front et je ne le regardais plus, je me contentais de lui dire, complétement perdu à son égard.

_ Tu n'avais pas besoin d'acheter tout ça pour mon silence...

Que faire.
Je ne peux sûrement pas avoir confiance en lui, il s'est retourné contre ses pseudo collègue et je l'ai vu plus d'une fois attraper des Nekos Libres... J'aime pas ça... Que veux t-il ?? Je suis perdu... Lui... Dégustait sa soupe comme si tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Sam 25 Juin - 23:12

-J't'ai ach'té ça parceque tu créve de faim, l'chat, non ? J'pense que tu devrais boire beaucoup aussi avec la dose d'anesthésique qu'ils t'ont balancé. Puis j'crois qu't'as pas plus envie qu'moi de causer aux flics, hein ?

L'étrange Neko sauvage le regarde avec méfiance, enfin dans son regard Yorgen lit pas grand chose il y a surtout du rouge, mais tout son corps crie cette méfiance, quand il recule de la nourriture sur laquelle il s'est jeté au réveil pour s'éloigner de lui.
Et il a l'air plutot mal fichu. Saloperie d'drogue.

Le truand choisit de s'éloigner lui, il revient s'appuyer sur sa moto un peu plus loin pour finir sa soupe.

-t'es différent des autres félins qu'ces putains de traficants choppent dans les rues, toi. T'es un rebelle ? t' a été chassé de ton trou récemment pour plus avoir rien à bouffer ?

Yorgen connait pas grand chose aux Nekos, en fait , sujet tabou dans son enfance, puis aprés comme il n' a pas la télé pour être abreuvé d'un flot continue de reportages, informations ou séries tout aussi mensongères les uns que les autres il en sait fichtre rien de comment peuvent survivre les Nekos sans maitres.
Il serait p'etre temps de s'y interresser, enfin si l'autre chat veut bien lui causer.

- J'te retiens pas, mec, tu peux prendre la bouffe et te casser, mais j'voudrais bien te d'mander deux trois trucs.

Les yeux rouges de l'hybride ne choquent pas plus que ça le boxeur, peuvent bien être de la couleur qu'ils veulent de toute manière un neko c'est bizarrement foutu, et froussard pour tous ceux que le jeune homme a pu croiser. En fait il n'espère pas vraiment de réponse, il est à peu prêt persuadé que l'autre va se casser avec sa bouffe et voila.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Dim 26 Juin - 9:15

-J't'ai ach'té ça parceque tu créve de faim, l'chat, non ? J'pense que tu devrais boire beaucoup aussi avec la dose d'anesthésique qu'ils t'ont balancé. Puis j'crois qu't'as pas plus envie qu'moi de causer aux flics, hein ?

C'est pas faux.
Déjà parce que les flics seraient capable de m'enfermer pour tout ça... Et qu'ils me revendront aussi à une animalerie. Ensuite, oui, j'avais faim... Mais c'est pas une raison pour ce jeter sur tout ce qui bouge sans réfléchir. J'avais la bouche un peu pâteuse à cause de l'anesthésiant. Je continuais de l'écouter, oreilles droites vers lui. Yorgen était adossé à ... Sa moto ? Belle machine... J'aime les motos, on se sent libre avec, pas de porte... pas de ceinture... Juste le vent et la vitesse et tout ce qui défile sous les roues... J'en ai fait une fois, j'avais aimé. Il poursuivait.

-t'es différent des autres félins qu'ces putains de traficants choppent dans les rues, toi. T'es un rebelle ? t' a été chassé de ton trou récemment pour plus avoir rien à bouffer ?

Différent ?
Peut-être... Peut-être pas, je ne sais pas ce qu'ils peut les attirer vers moi... Tout ce qu'ils retiennent, ce sont mes yeux qui me place en tant que "produit rare" donc... De la thune, beaucoup de thune pour celui qui me choppe.

- J'te retiens pas, mec, tu peux prendre la bouffe et te casser, mais j'voudrais bien te d'mander deux trois trucs.

J'haussais un sourcil.
Que veux t-il me demander ? Déjà, je vais lui répondre à son petit monologue.... J'ouvrais une bouteille d'eau et commençais à la vider d'une traite, puis, je prenais le hot-dog et d'autres choses, puis je me levais. C'est alors que je me suis aperçu que Yorgen était un peu plus grand que moi, ses cheveux mi-long cachait un peu son visage, mais je voyais bien sa cicatrice. Au premiers abords, il avait l'air d'être un méchant garçon, très musclé... Mais au vu de tout ce qu'il a fait... Je... Je ne le pense plus mauvais.
Prendre la nourriture comme ça et me barrer ne me ressemble pas... Je suis pas con à ce point pour ne pas remercier. Je le regardais dans les yeux alors, ceux ci, d'un rouge orangée à cause des derniers rayons de soleil de la fin d'après midi. Hésitant, je m'approchais un peu de lui. Je le craignais un peu car je ne m'étais pas encore tout à fait réveillé.... Puis, je lui tendais le hot-dog, je ne l'avais pas touché.

_ .... Pour te remercier.... Après tout, tu l'as acheté... Je ne suis pas égoïste, je ne fuirais pas non plus...

Dis-je en regardant ailleurs.
Probablement gêné d'être déjà redevable à quelqu'un.

_ Pourquoi tu m'as aidé ? Je suis un Neko Libre, c'était tes collègues... Je ne suis pas forcément rebelle mais comme certains humains, j'aime pas qu'on m'emmerde... Ce qu'ils ont après moi, juste ça...

Je lui désignais mes yeux rouges sanglant.

_ C'est pour ça que j'avais des lunettes de soleil... On me foutait un peu la paix. Tout ce qui est différent est rejeté et sur le marché... Tout ce qui est différent, vaut cher.

Et oui...
Rejeté car, j'aurais dû moi aussi avoir un maître... Mais personne, personne ne voulait de moi à cause de ce putain de regard... Alors j'ai finis à la rue. Plutôt crevé que d'attendre un maître qui ne se pointera jamais, donc j'ai pris en main mon destin en main, plutôt que de finir en cage. Alors, vu que je suis libre... Et bien on me pourchasse pour ma rareté... Je ne comprend pas les humains... Ils ne voulaient pas de moi lorsque j'étais enfant, et maintenant que je suis adulte et libre, ils me pourchassent et veulent m'avoir... Tsss, race d’indécis. Je ne suis à la disposition de personne.... Désormais.

_ Que veux tu savoir.... Yorgen ?

Je lui devais bien ça.
Je prenais un autre hot dog et commençais à le manger... C'est trop bon.. Un repas chaud, ça fait des lustres que j'en avais pas eu...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Dim 26 Juin - 15:40

Yorgen regarde un peu étonne le Neko s 'approcher et lui tendre un des hot dog, et mord dedans aprés un "merci" . Petit écart de régime, mais sacrément bon ce truc dit donc ! Et puis merde, il était sage depuis trop longtemps, le dernier écart, la pizza, remonte à deux semaines au moins...
Il se régale donc presqu'autant que le chat, avec l'aiguillon de la faim en moins bien sur.
Pourquoi il l'a aidé ? ouais, c'est sur que l'hybride peut pas trop comprendre..

- J'étais pas v'nu pour toi, l'chat. J'traquais ces deux connards. C'est un peu compliqué de t'expliquer pourquoi... j'les ai butté parc'que... bin c'étaient des salop'ries d'violeurs et qu'mon Josh aurait pu tomber sur eux quand il est resté tout seul, et v'la, quoi. C'est tombé que j'suis v'nu quand ils te choppaient toi, alors j'allais pas t'laisser dans une poubelle aussi.

La question toute simple du neko aux yeux rouges a d'un coup fait réaliser à Yorgen qu' il a trucidé trois personnes juste parcequ'il avait eu peur pour son Joshua, des sortes de meurtres préventifs rétrospectifs, sur'ment une première dans toute l'histoire criminelle... Il rigole doucement et puis il se dit que l'hybride ne doit toujours pas comprendre grand chose.

- j'connais pas grand chose aux nekos, j'vivais seul à faire mes trucs sans qu'personne m'emmerde. Et puis j'ai chouré un putain d'joli chat, il y a dix jours de ça, et une fois il a eu peur et il a erré en ville comme un ptit con. Et il aurait pu tomber sur ces deux putains d'enfoirés, c'pour ça que j'les ai crevé.

"Tout ce qui est différent, vaut cher." .Le genre de phrase à ne pas prononcer devant le petit truand qu'est Yorgen ! Mais bon, la chasse au Nekos ça l'a jamais vraiment tenté de toute façon.
Il en revient donc à ses questions:

- c'que j'voudrais savoir, mec, c'est si ça vaut l'coup que j'risque de m'faire chopper pour meurtre pour sauver l'cul de quelques nekos. Si il y en a des comme toi, qui s'démerdent pour vivre en marge et bien. J'vais pas risquer ma peau pour des tafioles d'assités qui crév'ront de toute façon, tu piges ? J'étais énnervé d'avoir perdu Josh, mais si j'me lance dans une sorte de plan de résistance à la con pour aider des nekos libres, ou r'belles ou j'sais pas trop quoi, faudrait d'ja qu 'il y en ai.

Yorgen replie soigneusement le papier de son hot dog et le cale dans le bol vide de sa soupe. C'est pas parce qu'on est dans un terrain vague qu'il faut se croire dans une décharge. Il réalise à peine qu'il prend peut être un tournant important dans sa vie, où ses rêves de gloire et de fortune sont en train d'être supplantés par le souci soudain qu'il a pour ces hybrides.

- ah ouais, et puis si tu reste causer, c'est quoi ton nom? Moi c'est Yorgen.

Le boxeur tend la main au neko.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Dim 26 Juin - 17:54

- J'étais pas v'nu pour toi, l'chat. J'traquais ces deux connards. C'est un peu compliqué de t'expliquer pourquoi... j'les ai butté parc'que... bin c'étaient des salop'ries d'violeurs et qu'mon Josh aurait pu tomber sur eux quand il est resté tout seul, et v'la, quoi. C'est tombé que j'suis v'nu quand ils te choppaient toi, alors j'allais pas t'laisser dans une poubelle aussi.

Je vois.
Josh était probablement son Neko, je ne le connais pas. Rien que l'idée que l'autre con et sa pouffe pose leurs mains sur moi, j'en frissonnais... Beurk ! J'aurais préféré mourir que d'être souillé par eux. Finalement, une chance que Yorgen en avait après eux aussi...

- j'connais pas grand chose aux nekos, j'vivais seul à faire mes trucs sans qu'personne m'emmerde. Et puis j'ai chouré un putain d'joli chat, il y a dix jours de ça, et une fois il a eu peur et il a erré en ville comme un ptit con. Et il aurait pu tomber sur ces deux putains d'enfoirés, c'pour ça que j'les ai crevé.

Yorgen...
Est... Quelqu'un de bon malgré ses actions, c'est juste que comme moi... Il a pas le choix. Il doit montrer les crocs si ils veut se faire respecter. Josh ... Peut-être fier de son maître, c'est quelqu'un de respectable malgré ça... Je connais peu d'humain qui serait capable de faire ce qu'il à fait.... Pour nous.

- c'que j'voudrais savoir, mec, c'est si ça vaut l'coup que j'risque de m'faire chopper pour meurtre pour sauver l'cul de quelques nekos. Si il y en a des comme toi, qui s'démerdent pour vivre en marge et bien. J'vais pas risquer ma peau pour des tafioles d'assités qui crév'ront de toute façon, tu piges ? J'étais énnervé d'avoir perdu Josh, mais si j'me lance dans une sorte de plan de résistance à la con pour aider des nekos libres, ou r'belles ou j'sais pas trop quoi, faudrait d'ja qu 'il y en ai.

J'esquissais un petit sourire.
Forcément, risquer sa vie pour des nekos soumis est une cause perdu... Encore plus si ils sont dépendant puisqu'ils mourront dans la rue ou se feront re chopper par n'importe quel imbécile.

- ah ouais, et puis si tu reste causer, c'est quoi ton nom? Moi c'est Yorgen.

Dit-il en tendant sa main vers moi.
Je la regardais et réfléchissait un peu... Et puis non, je n'ai plus besoin de réfléchir pour lui... Après tout ce qu'il a fait pour moi, il s'est clairement expliqué et n'est pas hostile. Je prenais sa main dans la mienne, et jusque dans les doigts, Yorgen était musclé... Impressionnant. A mon tour je me présentais, et cette fois ci, mon regard envers lui n'étais plus dur... J'esquissais probablement mon premier sourire sincère depuis cette histoire. Je serrais sa main.

_ Je suis Kaname... Libre, débrouillard depuis des années.

Bon c'est pas comme si j'avais eu le choix.
Puisque personne voulaient m'adopter à cause de mes yeux, j'ai choisit l'option liberté et ça neme déplait pas.

_ Je n'ai jamais eu de maître, pas de collier, ni de laisse... La différence a du bon des fois, puisque personne n'a jamais voulut de moi, j'ai pris mon destin en main... Je pense que beaucoup de Neko, si ils en sont capables, devrait le faire.

Je lâchais sa main.
Je n'allais pas m’étaler non plus sur ma vie, en quoi ça l’intéresserait ? Alors je me contentais de ce petit résumé.

_ En tout cas... Si tu as besoin d'aide pour libérer d'autres Nekos, je serais ravis de t'aider, même plus. Ton Josh peux être fier de toi... Je t'en dois une.

J'esquissais un petit sourire confiant.
Moi aussi j'avais des comptes à régler avec ces chasseurs, alors me défouler sur eux, ça me ferais du bien. Il faut leurs rappeler, qui est prédateur... Que oui, les Neko sont mignons mais nous restons aussi des êtres joueurs, vicieux et sadique pour certains d'entre nous. J'étais loyal, Yorgen pouvait être certain de compter sur moi en cas de pépin pour lui ou son Neko... Je ne le connais pas et alors ? Lui aussi ne me connaissait pas, et pourtant, il m'a aidé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Dim 26 Juin - 20:54

Kaname, libre et débrouillard... Voila un neko qui lui plait bien. Un grand gaillard aussi, sa poignée de main et francher et ferme, et Yorgen le soupèse du regard comme un adversaire potentiel. Un peu mieux nourri et entrainé, qui sait si c'mec la f'rait pas un combattant redoutable ?
Il laisse de coté ça de coté pour l'instant , écoute ce que raconte Kaname, et réponds :

- ouais, les libérer.... même si la plupart r'filent tout droit chez leur maitre. Enfin, si sur dix y 'en a un comme toi qui en profite ça s'ra pas perdu. Mais c'est pas tout d'être libre, faut aussi vivre. En marge, forcément, vu comme faudra du temps pour qu'les choses changent. C'est pas un mauvais quartier ici, pour ça, y a pas mal d'coins délabrés et déserts, tu viens du coin ? Aprés la clandestinité, ça s'improvise pas ... y t'faudrait un faux collier, un faux maitre et tout ces trucs la, en fait.

Yorgen commence à entrevoir que même pour aider une poignée de neko libres, il lui faudrait une sacrée organisation. D'autres personnes impliquées dans la défense des nekos.. ce s'ra sur'ment de vieilles mémés à la con, pense t'il avec un reniflement de mépris.C'est sur qu'il y a pas beaucoup de truands comme lui qui se lancent dans ce genre d'entreprise altruiste.

- Kaname, c'est sur que j'f'rais rien d'bon tout seul, et si tu fous rien d'ta vie, on pourrait voir c'qu'on peut faire , tous les deux. C'est pas en butant quelques traficants qu'on chang'ra grand chose, mais c'est un début, ça défoule, et ça fait toujours des armes, et du fric !

Le boxeur sort le flingue qu'il a pris sur le cadavre et le tend à l'hybride avec les réserves de balles et une partie du fric. Les armes, l'oseille, monter des coups... Yorgen se sent comme un poisson dans l'eau, et le neko est surement le mec le plus " louche" avec lequel il s'est associé jusque là. Puisque c'est un neko. Avec des yeux rouges... à ce propos... Yorgen lui tends sa paire de Ray Ban Aviator.

-Tiens, Kan...tu veux un des fusils anesthésiant aussi ou c'est trop encombrant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Dim 26 Juin - 23:46

- ouais, les libérer.... même si la plupart r'filent tout droit chez leur maitre. Enfin, si sur dix y 'en a un comme toi qui en profite ça s'ra pas perdu. Mais c'est pas tout d'être libre, faut aussi vivre. En marge, forcément, vu comme faudra du temps pour qu'les choses changent. C'est pas un mauvais quartier ici, pour ça, y a pas mal d'coins délabrés et déserts, tu viens du coin ? Aprés la clandestinité, ça s'improvise pas ... y t'faudrait un faux collier, un faux maitre et tout ces trucs la, en fait.

Venir du coin ?
Pas du tout, j'erre depuis toujours, je vais là où j'en ai envie... Un faux collier ? Un faux maître ?? Il est sérieux ?? Mais ! Mais j'ai jamais été soumis, même pour jouer la comédie, j'ai aucune idée de ce que fait un Neko soumis... Ça risque d'être drôle.

- Kaname, c'est sur que j'f'rais rien d'bon tout seul, et si tu fous rien d'ta vie, on pourrait voir c'qu'on peut faire , tous les deux. C'est pas en butant quelques traficants qu'on chang'ra grand chose, mais c'est un début, ça défoule, et ça fait toujours des armes, et du fric !

Ça pour rien faire...
Je ne fais rien de ma vie... Alors, quitte à magouiller... Pourquoi pas ! C'est en faisant des petites choses que les grandes suivent et qui sait, peut-être qu'avec le temps, lui et moi... On pourra se faire un nom et rallier d'autres gens à nos idées. Ce faire une réputation, ça aide toujours dans les projets. C'est alors que Yorgen sort un flingue et une autre paire de lunette qu'il me tendait.

-Tiens, Kan...tu veux un des fusils anesthésiant aussi ou c'est trop encombrant ?

Je prenais la paire de lunette.
Souriant, je les mettais sur ma tête. Il allait faire nuit, et donc, elle ne servait à rien à part attirer l'attention des gens qui vont se demander " Pourquoi il porte des lunettes de soleil en pleine nuit ??"

_ Merci.. Je te les rendrait quand j'aurais une autre paire ! Ne me donne aucune arme... J'ai déjà tout ce qu'il faut.

J'entendais par là.
Des canines aiguisés, des griffes et la plus redoutable de mes armes, mon intelligence et mon charme de Neko.

_ Je ne te demanderais pas où tu trouves tout ça...

Je souriais.
Il est surprenant ce mec... Enfin il faisait nuit, et mon regard s'illuminait. Mes yeux, d'un rouge vif réfractaient toute formes de lumière artificiel ou les rayons de la lune.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Lun 27 Juin - 8:42

Le neko libre lui sourit, et Yorgen trouve ça cool cette petite discution, comme ça, en bouffant des hot dog. Il hoche la tête quand l'autre lui dit qu'il a tout ce qu'il faut.

- c'est bien. Libre et débrouillard, hein... faudra qu'on s'revoit , Kaname. J'vais t'montre ou j'habite, et t'filer mon numéro de téléphone, tiens. Si t'a b'soin d'aide pour un coup... ou pour r'fourguer du matos, j'ai mes r'vendeurs, c'est peut etre pas aussi facile pour toi, hein ?

Le truand enfourche sa bécane déja pas mal chargée de tout le bordel qu'il a voler dans la camionette des traficants, les flingues, les filets, les stocks d'anesthesiant, leur gps...

- aller monte, c 'est pas tres loin. Et j'ai un putain d'passage secret qui passe par les toits, pour arriver dans mon placard ou j'cache mes trésors. C'est pour fuir normal'ment si les flics décidaient d'faire une descente, mais tu pourrais passer par la si tu veux v'nir me voir.

Yorgen attend de voir si le neko a envie de grimper derrière lui, et en l'obervant l'étrangeté de son regard le choque pour la première fois. Ca f'rait presque flipper des yeux comme ça. Il dit un peu plus bas, sur un ton admiratif:

- putain, mec, j'veux bien croire qu't'ais b'soin d'lunettes... si on t'foutait des cornes tu r'semblerais vraiment à un démon !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Lun 27 Juin - 11:24


- c'est bien. Libre et débrouillard, hein... faudra qu'on s'revoit , Kaname. J'vais t'montre ou j'habite, et t'filer mon numéro de téléphone, tiens. Si t'a b'soin d'aide pour un coup... ou pour r'fourguer du matos, j'ai mes r'vendeurs, c'est peut etre pas aussi facile pour toi, hein ?


Numéro de téléphone ?
Je ne sais pas si c'est utile, je n'ai pas de sous pour les cabines et encore moins pour un téléphone. Yorgen montait sur sa moto.


- aller monte, c 'est pas tres loin. Et j'ai un putain d'passage secret qui passe par les toits, pour arriver dans mon placard ou j'cache mes trésors. C'est pour fuir normal'ment si les flics décidaient d'faire une descente, mais tu pourrais passer par la si tu veux v'nir me voir.

Ma queue vacillait de gauche à droite.
J'adorais la moto, alors sans hésiter un instant je montais et m'installait derrière lui. Je mettais les lunettes sur mon visage pour le vent car quelque chose me dit que Yorgen ne respecte pas les limitation... Et c'est ça qui est bon, l'interdit !


- putain, mec, j'veux bien croire qu't'ais b'soin d'lunettes... si on t'foutait des cornes tu r'semblerais vraiment à un démon !

Je m'accrochais à lui.
Et là je grognais un peu... Je déteste qu'on dise quelque chose sur mes yeux, ça me complexe ! j'ai tellement souffert à cause de ça.


_ Et toi... Tu n'as rien d'une bonne sœur je te rappel... L'habit ne fait pas le moine comme vous dites...

Je reprenais.

_ J'ai pas de téléphone et pas de thune pour des cabines... Mais bon, donne toujours et j'espère ne pas déranger ton Neko.

Je ne voulais pas déranger.
Waw, ça dois faire combien de temps que j'ai pas mis les pieds chez quelqu'un ? Le moto vrombissait et nous sommes partit à vive allures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   Mar 28 Juin - 5:53

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La faim justifie les moyens... [Pv Yorgen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tyrannia] La faim justifie les moyens
» JOAO LIVEN THERON. ‡ la fin justifie les moyens
» La faim justifie les moyens
» La faim justifie les moyens [Belinda A. Goldsmith]
» La Faim Justifie Les Moyens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: