Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui a peur du noir ? [Pv Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qui a peur du noir ? [Pv Kai]   Jeu 23 Juin - 21:13

Moi je veux vivre, vivre...
...Vivre...
.... Un peu plus fort.


Une semaine...
Voilà une semaine que j'erre dans cette nouvelle ville. Qui n'est pas plus différente que les autres, puisqu'ici encore, comme partout dans le monde, les Nekos sont domestiqués. Alors, toute la semaine j'avais eu droit à des spectacles du genre, un Neko qui donne la main à son propriétaire ou... Celui-ci le tient en laisse et exhibe son esclave comme un trophée. Le plus inquiétant, c'est ... Que les Nekos dociles ne s'en plaignaient pas. Comment... Comment font-ils ? Pour être traité comme des chiens, des sous merdes... Et garder le sourire et pire, en demander..Encore
!

De la pitié ou du rire ?
Je ne saurais dire qu'elle est la réaction que j'aurais du adopté en passant par l'animalerie. En voyant ces esclaves attendant une âme charitable et humaine les secourirs de leurs conditions. Je ne comprend pas comment on peut attendre patiemment enfermé, alors ça me fait pitié. Moi, ça faisait bien longtemps que je n'attendais plus rien des humains... J'ai pris mon destin en main et je ne mourrais surement pas pour cette espèce de primate qui a le culot de se prétendre "intelligente et civilisé". Et pourtant, en passant par l'animalerie aujourd'hui, ça me faisait bien rire. Les vendeurs sont des sacrés comédiens, ils ont une voie de miel quand il s'agit de vendre leurs produit à moitié mourant et sont de véritable tortionnaire une fois le dos tourné. Jamais je ne remettrais les pieds là dedans.


Des remarques...
Je m'en suis déjà prit plein, apparemment, les Nekos libres doivent faire profil bas ici. Plus d'une fois ont a essayer de m'attraper et de me mettre en cage. Le collier et la laisse, très peu pour moi... On m'a poursuivit dans l'espoir de m'enfermer et de me vendre ensuite... Et puis quoi encore ? Pourquoi, c'est au maître de choisir le Neko et pas l'inverse... C'est a moi de choisir mes fréquentations et surtout, si je veux me soumettre... Ou non. Par la force, on n'obtient rien de moi. C'est pas la peine, tout deviens un jeu et je prend un sacré plaisir de torturer les méninges de ces humains beaucoup trop certains d'être l'espèce dominante. Ils oublient quelque chose de taille, c'est qu'une fois que le félin à finit de faire mumuse avec sa victime, il la tue sans condition.

On me remarque...
Assez facilement à cause de mes yeux rubis. Et ça m'énerve ! Oui je suis grand et oui j'ai les yeux rouges, c'est quoi le problème ? On m'a déjà demandé, comment ça se faisait qu'ils étaient comme ça. Alors je plaquais mes oreilles en arrière et fronçaient les sourcils. J'évite la plupart du temps de regarder les gens dans les yeux, comme ça... Y'a pas d'embrouille mais le soucis, c'est que la nuit, avec les lampadaires et les rayons de la Lune, on ne voit que ça ! Et je fais fuir car on m’associe à un démon. Toujours... On m'a toujours mis à l'écart à cause de ça...


Je grommelais en traversant le parc.
Oui, il était tard, c'était le soir et vu que je n'ai nul part où dormir, c'est ici que je scouatte. Il y avait un jardin d'enfant non loin et c'est ... Ce que je trouve beau, car il n'y a qu'à la période de l'enfance, que ces âmes pur acceptent d'échanger des jeux saints avec un Neko de leurs âge. Passé l'adolescence, nous devenons rapidement à leurs yeux, des objets sens état d'âme et de perversion.
Je marchais, tête levé vers les étoiles... Jalousais-je les Nekos soumis ? Peut-être... Peut-être pas...
Je bondissais agilement sur une branche et observais un groupe de voyou qui avait l'habitude de trainer la nuit. Ça discutait trafique de drogue, de pute, d'argent ou de Neko.... Bref, des humains ratés...


La nuit...
Allait sans doute être longue et ennuyeuse, mais c'est alors que le groupe s'approchait de l'arbre où j'avais élu domicile.

Oy le neko ! Sort de ta cachette... Minou minou...


Après les rires du groupe.
Je ne répondais pas à leurs railleries et à leurs provocations. Ce qui les a attiré ? Mon regard d'exception et le chef se languissait à l'idée que je devienne son jouet. Il rêve tout éveillé.

_Descend !
_ Vos gueules... Je veux dormir...
_ Descend ! Démon !!

Il me balançait une canette de bière.
Ils sont si saoulés que même un aveugle aurait pu l'éviter. Je plaquais mes oreilles en arrière, c'est pas vrai... Je bondissais de ma branche d'arbre et tous me regardait dans les yeux. Je déteste ça ! Les rayons de la lune animait mon regard qui devenait d'un rouge bien plus vif. Le chef tenait un fouet en cuir et d'un geste vif, le fit claquer dans l'air. C'est alors que je sentis ma joue rougir et chauffer, un filet de sang coulait et je l'essuyais avec le revers de ma main.

_ Je vais te dresser moi...

Puis il riait à s'égosiller.
Il a juste franchit l'étape de non retour. Je ne tolère pas qu'on me blesse... Surtout pour des raisons merdiques. On verra bien qui dressera qui. Il fit à nouveau claquer son fouet, mais d'un geste rapide, je l'attrapais... Le chat est tout simplement l'animal le plus sadique en matière de jeu... Alors jouons.
Je tirais d'un coup sec sur le fouet et l'homme se jetais sur moi, je lui décrochais un coup de poing violent à la mâchoire et il tombait en vomissant ses tripes. Je regardais froidement ses amis.

_ Alors... Vous voulez jouer ? Vous aussi...

Je leurs adressait...
Un regard ensanglanté, tout en jouant des rayons de la lune sur mes yeux. Ils se sont rués sur moi avec des canifs et moi, je me débattais comme un diable, esquivant les coups et en encaissant certains. Je mordais, griffais comme une bête furieuse, puis au bout de quelques échanges ils se sont enfuit avec leurs chefs sous le bras.
Moi, je suis tombé à genou, taillé d'un peu partout. Bras, visage, je léchais mes blessures. Les nuages cachait la lune et mon regard rouge vif s'éteignait doucement... Tandis que je léchais le sang versé pour ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Kai Watanabe
Maître
Maître
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Qui a peur du noir ? [Pv Kai]   Ven 24 Juin - 21:45

S'il y avait bien un truc qui insupportait Kai, c'était lorsqu'il se rendait compte - trop tard bien évidemment - lorsqu'il faisait des courses, qu'il avait oublié quelque chose genre lorsque les boutiques n'étaient plus ouvertes.
Bon. A vrai dire, il avait oublié que ses clopes. Il pourrait s'en passer, s'il faisait l'effort. Mais c'était impossible pour lui pour le moment. Ce n’était pas comme s'il avait oublié quelque chose de grave aussi.
M'enfin, ce fut la raison pour qu'à cette heure tardive il sorte de chez lui. Un blouson noir fermé, un jeans et des baskets, comme bien souvent c'était ce qu'il portait.
Le porte feuille et son portable en poche, il quitta l’hôtel où il séjournait depuis quelques jours, salua le réceptionniste qui été toujours à son poste malgré l'heure tardive, et s'engouffra dans la rue.

Couper par le parc lui semblait un bon raccourcis pour atteindre le buraliste, qui par chance était ouvert une bonne partie de la nuit. Le parc était presque vide. Probablement que certaines personnes y trainaient encore, des jeunes, des hybrides, des couples... Mais sur sa route, Kai ne croisa personne.
Au bout de quelques minutes il atteint le bureau de tabac et en ressortit quelques instants plus tard lesté de quelques pièces mais un paquet de cigarettes en retour.
Il s'alluma une clope avec son briquet qui était rangé dans son portefeuille, et alors qu'il reprenait la route pour le parc, il vit un groupe de gens. Des humains... certains d'entre eux étaient mal en point... Certains grommelaient, d'autre s’inquiétaient pour un type qui était vraiment plus amoché. Tous étaient au moins d'accord pour clamer des insultes.
Néanmoins dans les jacassements de ces hommes, Kai entendit clairement certains mots : " monstres " "démons" "animal fou"
Il huma l'air que relâcher sa cigarette, baignant dans son odeur forte de tabac. La conversation des types louches l'avaient intrigué... A vrai dire, voir un démon, ça le tentait bien. Et puis, sa curiosité été piqué, il avait bien envie de savoir qui été le fameux animal en question !
C'était comme ça, son instinct de traqueur endormis depuis trop de jours pouvait refaire surface à ce moment. Alors il en profiterait.

Juste comme ça, il consulta son portable, et plus précisément les messages envoyés par un de ces indicateurs. Rien.
Toujours rien. Et c'était comme ça depuis qu'il était arrivé en ville. Autant il avait déjà les relations dans le coin pour lui dénicher des contrats portant sur des hybrides rebelles, autant pour le moment, c'était mort. Et cela l'agaçait profondément.
Bref, l'humain décida de faire un tour plus grand dans le parc au lieu de rentré directement chez lui. Même si les voyous n'avaient pas clairement dit que le "monstre" se trouvait dans le parc, Kai chercherait là-bas. Dans le pire des cas, il ne trouverait rien, mais au moins il aurait fait une petite ballade. Voyons le bon côté de la chose...

Cependant il n'eut pas à chercher longtemps avant de trouver un hybride. Légèrement blessé, rien de méchant, mais l'humain savait qu'il ne fallait pas sous estimé ces entailles.

" Est-ce toi le... démon?"
Il avait marqué un temps de pause. A vrai dire, Kai n'était pas du genre croyant, alors les entités comme satan, dieu et autres anges et démons, il n'y croyait pas.
Même s'il faisait nuit, Kai distinguait le neko sans trop de mal. Oui, il ne pourrait pas le décrire précisément, mais il voyait correctement l'aspect général de l'hybride.
Et... il ne rata pas le regard cramoisi de l'animal.
Il fit rapidement le lien entre ces yeux et les propos tenu juste avant par les autres humains. Il pencha sa tête sur sa droite. Sa cigarette venait de se consumer presque entièrement, c'est pourquoi il l'a jeta par terre avant de reprendre :

"Ces yeux, ça doit pas être facile à vivre"
Genre il commençait à se taper la discussion avec un hybride. Dont il ignorait tout, peut être était-il un fugitif?
Il ne s'attendait pas vraiment à une réponse, il était claire qu'avoir des yeux de cette couleur pouvait effrayer n'importe qui. Kai n'avait pas peur, même s'il se comportait rarement mieux que les autres humains, ces yeux rouges ne lui inspiraient pas grand chose. Il avait vu pire déjà, alors certes c'était original et intriguant mais il ne fuirait pas en criant au démon comme l'eurent fait les voyous. De plus il se faisait tard, alors ces remarques cinglantes qu’il pourrait faire attendrait un peu.
"Tu devrais rentrer chez toi neko... Déjà ton maitre risque de s'inquiéter, et de plus, j'ignore si tes coups de langues suffiront à empêcher une infection."

A croire qu'il était de bonne humeur. En réalité, depuis qu'il était ici, il n'avait que rarement causé avec des gens, implicitement parler avec ce neko était peut être le moyen de combler ce besoin social...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a peur du noir ? [Pv Kai]   Sam 25 Juin - 8:53

Des pas, puis une odeur de tabac.

" Est-ce toi le... démon?"

Je tournais la tête.
Près de moi, un humain en blouson de cuir noir, jean et basket. Il avait les cheveux argentés et des yeux de couleurs d'émeraude. Il fumait et devait probablement avoir mon âge, peut-être plus... Démon, démon... Je soupirais et continuais de lécher ma blessure qui saignait bien. En guise de réponse, je fouettais l'air avec ma queue noir assez nerveusement... Qu'est-ce que ça peut lui faire... Qui je suis ? L'important, c'est que je sais ce que je suis... Et je n'ai rien d'un démon sauf si on commence à me gaver. Le groupe de tout à l'heure était comparable à des petits chien... Vous savez, le genre qui aboient beaucoup pour rien et qu'en un shoot on règle le problème. L'ennuie, c'est qu'à plusieurs, ils m'avaient quand même bien taillé.... Voilà la fierté et le sens de l'honneur du genre humain... Sautons à cinq sur un Neko libre qui n'a rien demandé. Probablement que cet homme avait croisé le groupe.
Son regard croisais alors le mien, et là, c'est ce que je n'aime pas du tout... Il était comme emprisonné dans mes yeux rubis. Alors je tournais vivement la tête sur le coté pour qu'il ne regarde plus mes yeux. Il avait jeté sa cigarette auparavant.
"Ces yeux, ça doit pas être facile à vivre"

Je grognais.
Qu'est-ce qui me dérangeais ? Sa pitié et le fait qu'il ait raison....


"Tu devrais rentrer chez toi neko... Déjà ton maitre risque de s'inquiéter, et de plus, j'ignore si tes coups de langues suffiront à empêcher une infection."

Alors là...
Je me relevais et lui faisait face, je plongeais mon regard dans le sien. Il était à peine plus grand que moi, c'est rare... Mon 1m80 est donc battu ? Bof, pour quelques centimètres de plus, qu'est-ce que ça change ? Mes oreilles plaqués en arrière n'annonçaient rien de bon. Pour qui il se prend ? Ma conscience ? Il croit que je ne sais pas tout ça ? Je cessais de lécher ma main... Elle continue de saigner ? M'enfou... Ma joue aussi saigne, mais là...

_ J'ai pas de maître, je ne suis pas un chien... C'est d'ailleurs pour ça que les autres crétins de ton espèce sont repartis en pleurant, leur chef me voulait... Je lui ai fait comprendre que je ne partageais pas son avis.

Je poursuivais.

_ Ensuite... Oui ce n'est pas facile avec ces yeux là, mais ce n'est pas comme si j'avais eu le choix. Personne n'adopte un Neko comme ça... De plus, je ne suis pas un démon, mais si tu continues à poser des questions qui me dérange...

Je fronçais les sourcils.
Toujours le même problème, mes yeux, mes yeux... Bordel ! Aucune originalité.. Bref, je me calmais un peu, mes oreilles se relevais et je soupirais. Après tout, ce type ne m'a rien fait, être agressif avec... Ne changeras rien. De plus, il était le seul de la soirée à m'avoir adressé la parole sans menace ni arme... Je ne suis pas une bête de sang. Alors je me détendais un peu.

_ ... Je ne suis pas un démon... Ne m'appel pas "Neko"... Je suis pas une esclave... Je suis... Kaname. C'est ton Neko qui ne va pas aimer que tu parles à un inconnu.

En me présentant.
Je détendais un peu l'atmosphère, je pense que si ce gars voulait ma peau, il serait passé à l'action il y a un moment. Avec de tels explication, peut-être qu'il comprenait mieux ma situation, peut-être pas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui a peur du noir ? [Pv Kai]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a peur du noir ? [Pv Kai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gri-Gri pour rêver
» « Restez avec moi, j'ai peur du noir ! » ♥ Mila S. Stilton. [ Complète ]
» KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ✟ « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »
» Commentaire fiche Cybille du Coudray
» J'ai pas peur du noir •pv Sophian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: