Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau jouet dans un manoir froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Akira
Neko Mâle
Neko Mâle
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   Sam 15 Juin - 0:42

Le félin avait à peine achevé de supplier son bourreau que celui-ci prit la parole lui disant de ne pas oublier ce qu’il venait de dire qu’une indicible le traversa de part en part de son être tout entier le tordant de douleur alors qu’un hurlement silencieux allait franchir ses lèvres immédiatement scellées par le contact fougueux de Kiyoshi et que sa langue inerte accueillait celle envahissante de l’humain.

Après cela, le neko tout autour du félin ne devint plus qu’un grand flou, ce qu’il voyait, entendait ou ressentait se mêlaient, se tordaient et se déformaient. Peu à peu ses membres tombèrent alors qu’il se retrouvait porté par une gracieuse forme spectrale de haute taille qui sembla le déplacer avant de finalement le poser alors qu’une autre forme attendait devant le large rectangle sombre sur lequel l’hybride se retrouva.
 
La seconde forme toucha à de nombreuses reprises l’enveloppe physique du félin amorphe jusqu’à ce que celui-ci se retrouve étendu sur le rectangle sombre une sensation de frais courant sur tout son être d’abord sur le dos, puis sur le ventre face contre le support alors qu’une intrusion se faisait sentir et encore sur le dos, au bout d’un moment la forme qui le touchait disparut alors que la première revint, une caresse, puis la sensation de frais disparue.
 
Un long moment plus tard, les yeux mi clos, le félin revenait lentement à lui, les calmants et la douleur avaient disparu le laissant là libéré de leur emprise, pendant encore un instant rien ne bougea, puis, un bruit répété et une odeur alléchante, tournant la tête le neko se redressa regardant vers l’origine de ceux-ci, l’humain qui l’avait torturé était là, l’air de rien pianotant sur un objet qu’Akira n’avait jamais vu mais qui il s’en doutait servait surement à enfoncer plus encore le félin dans la souffrance et l’humiliation, oui, le félin se rappela du vétérinaire qui l’avait considéré comme un animal alors qu’il l’auscultait faisant de lui rien de moins qu’une simple marionnette entre ses mains…
 
En silence un pied se posa au sol suivi d’un autre alors que le regard terne et mat du félin ne quittait l’humain, une boite à coté de lui laissait échapper une odeur irrésistible qui éveilla son estomac dans un grondement, avec un peu de chance Akira pourrait voir ce que c’était sans qu’une nouvelle série de torture ne l’atteigne. Très doucement, dans un silence total sans compter le bruit de la chaine trainant sur le sol le félin se rapprochait jusqu'à n'être plus qu’à quelque centimètre et il pourrait voir ce qui…
 
En un instant l’approche silencieuse cessa alors que le félin les oreilles et la queue basse, le regard terrifié s’était figé, ce n'était pas grand chose mais un geste de l'humain commença à faire remonter la peur chez le félin. Une incommensurable vague de terreur frappa soudainement Akira alors que l’instant d’après l'impression que le regard de l'humain était tourné vers lui le fit paniquer le faisant tomber à genoux le visage tourné vers le sol se statufiant sur place, quel que soit la réaction du félin son instinct ne disait rien, alors Akira figé de peur resta sur place attendant le jugement de l’humain murmurant faiblement.

"Pi...tié...Maître...Je ferais ce que vous voulez..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiyoshi Nakamura
Maître
Maître
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   Jeu 18 Juil - 21:20

Kiyoshi passa une main dans ses cheveux et y détacha le ruban laissant ses cheveux s'éparpiller gaiment sur ses épaules. Les sourcils froncés, il avait du mal à rester concentrer sur son travail, ses pensées le ramenant souvent au neko étendu sur la table à quelques mètres de là. L'air contrarié, il laissa ses pensées divaguaient, pensant ainsi pouvoir mettre au clair ce qui le dérangeait tant.

Il ne lui fallut pas longtemps pour mettre un nom sur ce qu'il éprouvait envers Akira : du désir, c'était simplement du désir sexuel. Tout s'éclaircissait dans son esprit à présent... Ces derniers temps Nakamura s'était essentiellement concentré sur son travail et ses études, il y avait même consacré tout son temps libre. C'était tel qu'il en était incapable de dire à quant remonter sa dernière sortie, sa dernière rencontre et sa dernière relation aussi...

Ajouté à cela qu'Akira était très attirant, à dire vrai sans ses oreilles et sa queue, il était le genre de personne sur qui le jeune homme se retournerait aussi bien sur son physique que son caractère. Et voilà que Kiyoshi avait fait de cet être son nouvel objet qu'il pouvait soumettre et utiliser comme bon le semblait, le neko était là sous ses yeux sans défense face à lui, prêt (enfin bientôt prêt) pour satisfaire ses moindres volontés... Il n'en fallait pas plus pour que le corps du jeune maître vint le rappeler à son bon souvenir et lui demanda ardemment de lui accorder ce plaisir et mettre fin à cette traversée du désert qui le poussait à ses limites.

La première réaction de Kiyoshi face à cette évidence fut un léger soulagement à enfin comprendre ce qui lui arrivait, puis du dégoût à l'idée d'éprouver du désir envers un neko, ces créatures sales et répugnantes, il trouvait répugnant d'avoir des relations avec ces êtres horripilants et détestables, cela revenait à se souiller, son corps à cet instant précis semblait néanmoins pas du même avis.

Il jeta un coup d'oeil vers la table, le neko n'avait pas encore repris connaissance. Reportant son attention sur son écran, il alla consultait son agenda cherchant comment se libérer un jour pour sortir et s'amuser et ainsi reporter son attention sur une quelconque personne en valant plus la peine. Considérant cette histoire réglée, Nakamura retourna à son travail avec plus d'ardeur mais quelque chose au fond continuait de le titiller.

Le temps passa et le jeune humain se plongea de plus en plus dans son travail, ses coups d'oeil vers Akira se faisant de plus en plus espacés. Un léger bruit de chaîne et un grincement se firent entendre mais Kiyoshi n'y prêta guère attention, le neko devait sûrement revenir à lui et n'allait pas tarder à se faire entendre, pour l'instant il devait finir ce dossier.

Quelques instants plus tard, les doigts de Kiyoshi se stoppèrent et sa main droite se leva vers son écran. Il avait sentit une présence près de lui, celle du neko sûrement, mais celui-ci semblait bien plus près de lui que de la table. S'était-il rapproché en silence ? Il lança un regard par dessus son écran pour découvrir un félin à l'air effrayé et paniqué qui se jeta immédiatement au sol à genoux dans une posture de soumission avant de murmurais la même phrase que tout à l'heure. elle semblait être devenue son credo à la plus grande joie du jeune maître qui gardait cependant un visage de marbre.

Kiyoshi laissa passer quelques secondes pendant lesquels il savoura la réaction du neko puis se décida enfin à réagir en prenant son temps bien évidement. Refermant l'écran de son ordinateur, il posa ce dernier sur la table basse non loin de la boîte qui avait dû attirer l'animal, puis se releva légèrement dans une position plus assises et imposante, mi-allongé mi-assis sur le canapé. Il posa son regard sur l'animal à ses pieds et lança d'un ton froid et négligent.


-Tu dois avoir faim non ?

Sur ces mots, il avança sa main et tira d'un coup sec sur le tissus pour dévoiler le contenus de la boîte de tous les mystères. Sous un couvercle en verre se situait un met composé uniquement de viandes grillés et rôties diverses et variées à l'odeur alléchante promettant mille et une saveur succulente. Néanmoins ce qui devait surtout retenir l'attention était ce qui se trouvait au dessus de ce plat : En effet, le couvercle de verre possédait un tube en son sommet qui s'élargissait à la manière d'un entonnoir. Au-dessus soutenue par un dispositif métallique se situait cinq fioles en verre réparties uniformément en cercle autour de l'entonnoir et contenant des liquides aux couleurs variés, elles étaient fermées et dirigées vers l'entonnoir prête à être versé.

Kiyoshi laissa tomber le tissus au sol et attendis encore quelques instants amusé à l'idée de l'effet que devait avoir cette vision sur Akira, se demandant combien de temps encore le neko allait se soumettre de la sorte. Il savait au fond de lui que ça ne durerait pas, au vue du caractère rebelle qu'il avait fait preuve auparavant, ou plutôt espérait... même si il était ravis d'avoir dompter la bête.

Il se décida enfin à mettre un terme à ce suspense et dévoiler tout ce que cela signifiait, un léger rictus sur les lèvres, il prit alors la parole d'une voix neutre, quasi-monotone, le visage impassible et froid, le regard imposant et dur. En parlant, son regard dérivait de la boîte au neko, une de ses mains passait dans ses longs cheveux argentés, jouant avec.


-Nous allons faire un petit jeu tous les deux ensuite, si tu gagnes, tu pourra manger tout ce que tu veux dans cette boîte. Je vais te poser des questions, si tu réponds bien on passera à la suivante. Si tu réponds mal, je déverserais le contenus d'une de ses fioles sur ton éventuel repas ce qui aura des effets intéressant pour toi et on reprendra les questions du début. Comme tu peux le constater, il y a cinq fioles, ce qui veut dire que tu as le droit à cinq erreurs, à la sixième tu perds et tu n'aura alors rien à manger. Tu as bien compris ? Alors commençons.

Il marqua une pause, bien évidement il n'attendait pas de réponse et reprit aussitôt avec une voix plus menaçante en fronçant les sourcils l'air sévère.

-Oh..et j'attend des réponses très précises.

Il marqua une nouvelle pause pour laisser le temps au cerveau lent du neko de bien tout assimiler et posa sa première question sur un ton plus désinvolte, l'air impassible, les yeux rivés sur Akira avec froideur et intérêt.

-Bien alors, qui suis-je ?

Ce jeu était une façon de continuer à soumettre le neko, après s'en être prit à son physique, son mental, son esprit, il allait maintenant le forcer à dire de lui-même les vérités sur sa nouvelle condition d'esclave voire même les répéter, une nouvelle façon de graver dans sa tête qu'il n'était plus qu'un objet entre ses mains. Quelque peu impatient de voir la réaction du neko, il continua de suite avec la question suivante.

-Et toi, qui es-tu ?

Son ton aussi bien que son visage était neutre et froid, seul son regard brillait d'une lueur d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira
Neko Mâle
Neko Mâle
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   Sam 7 Sep - 15:56

A genoux, le félin observait l'humain, ses cheveux détaché lui donnait l'impression de voir une autre personne mais l'odeur qu'il dégageait ne le trompait pas. Pendant un instant rien ne se passa alors qu'il était sur qu'une nouvelle décharge allait l'assaillir mais le bruit du tissus rapidement frotté fit tressaillir ses oreilles alors que son regard se releva doucement croisant un tissus tombant au sol et que sous une coupole de verre reposaient de multiple morceaux de viande réveillant la faim chez lui et provoquant un grondement affamé de son estomac.

L'humain prit la parole, il voulait jouer avec le neko, des questions, aux réponses précises allaient lui être posée s'il répondait mal son possible repas en souffrirait, au bout de cinq mauvaise réponse son hypothétique repas disparaitrait totalement le laissant affamé.

Deux questions survinrent alors, qui était l'humain et qui était l'hybride... Torturé, humilié, frappé, emprisonné...en quelques heure le félin n'avait pas eu un seul instant de paix alors que l'humain prenait visiblement un malin plaisir à lui faire subir les pires horreurs. Cette fois encore il lui montrait qu'il pouvait faire ce qu'il pouvait d'Akira.

Regardant encore un instant le met, les yeux du félin se dirigèrent vers le sol, il y a peu il se serait jeté dessus quitte à se faire frapper pour ne serait-ce qu'un morceau de viande, mais en cet instant le félin n'osait à peine bouger, respirer même lui semblait dangereux, qui sait ce que l'humain lui réservait encore...

Le regard vide et terne et les oreilles basses, le félin passa lentement de sur ses genoux à assit au sol une jambe pliée l'autre au sol un bras posé sur son genoux plié l'autre laissée à terre l'hybride fixa le sol avant d'observer l'humain une lassitude se voyant sur le visage du neko les cernes sous ses yeux accentuant encore son air las, se rebeller et subir le courroux de l'humain tout de suite ou lui obéir et le subir à un autre moment... Maintenant ou plus tard, pour une raison ou une autre l'humain le rouerait encore de coups, baissant les yeux sur son corps Akira regarda les bandages sur ses poignets et les bleus le parcourant de la tête au pieds pour revenir sur l'humain. D'une voix faible, vide de tout espoir et agressivité pleine de respect pour la personne à qui s'adressait le félin prit doucement la parole.

"Quelle importance...Tu feras de moi ce que tu veux peu importe mes réponses. Tu feras ce que tu veux de moi que je t'obéisse ou non... La seule chose que tu veux c'est une marionnette qui respire... Je ne me rebellerais pas, je ne t'agresserais pas c'est inutile tu es sans conteste plus fort que je ne le serais jamais... Mais je ne me soumettrais pas...pas comme ça...Fais moi tout ce qui te plait je ne ferais rien...C'est ce que tu veux en réalité ?"

Ni rébellion, ni soumission, ni colère, ni crainte, ni défiance, ni obéissance, Akira résistait comme il pouvait tout en lui disant qu'il se laisserait faire sans rien dire...Surement l'humain allait verser toute les fioles avant de le rouer de coup ou de d'activer le collier, le félin subirait tout, il ne pouvait rien faire d'autre, il ne pouvait plus qu'attendre que peut être l'humain se lasserait de lui infliger ce traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiyoshi Nakamura
Maître
Maître
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   Lun 28 Oct - 0:56

Kiyoshi ne bougeait pas, retenant presque son souffle dans l'attente d'une réaction de la part du neko. Ce dernier semblait perdu, l'air désemparé, son regard passait du plat, au sol et à l'humain qui le fixait tranquillement installé sur son canapé. Son manque de réaction immédiat intrigua l'humain, le neko l'avait plutôt habitué à des réactions rapides que ce soit pour se rebeller ou se soumettre. Le jeune maître restait néanmoins sur ses gardes, cela pouvait tout aussi bien présager une réflexion pour trouver les réponses exactes ou élaborer un plan de rébellion. Contrairement à la plupart des gens, Nakamura prêtait autant d'attention à la tempête qu'au calme qui la précédait.

Enfin le neko bougea, il changea de position pour une visiblement plus confortable puis tourna son regard vers son maître. On pouvait y lire toute la fatigue du monde et Kiyoshi savait que son traitement en était la cause, le neko atteignait sa limite, cela voulait dire qu'il lui serait bientôt totalement soumis. Le neko baissa alors les yeux sur son corps, invitant par ce geste l'humain à faire de même.

Face à l'étendu des dégâts, le jeune homme se rendit compte qu'il avait maltraité Akira, physiquement parlant, plus qu'il ne le faisait habituellement en un si court laps de temps. Il en ressentit un frisson et malaise qu'il ne sut expliquer sur l'instant bien que son visage restait de marbre. Il allait partir dans une réflexion pour comprendre le pourquoi du comment mais fut stoppé net par la voix de l'animal s'élevant faiblement.

A peine le neko eut-il finit de parler que Kiyoshi se leva brusquement et fonça sur lui le visage fermé plus que jamais. Arrivé à son niveau, il le dépassa en le frôlant sans lui accorder un regard et ne s'arrêta qu'arrivé devant une des fenêtres où il laissa enfin son désarroi s'afficher sur son visage tourné vers l'extérieur, le regard perdu dans les couleurs flamboyantes de cette fin d'après midi.

Il s'était attendue à tout sauf à ça ! Il n'arrivait même pas à mettre un nom sur ce qui venait de se passer : ce n'était pas de la rébellion, mais pas de la soumission pour autant. Ce n'était rien, rien du tout, juste un abandon sans en être un... Même dans l'intonation de sa voix il n'y avait rien, juste un ton monocorde où ne transparaissait que lassitude et abandon. Il allait se faire faire, ou plutôt ne rien faire, une marionnette qui respire tel qu'il le disait.

Nakamura était désemparé, il n'avait jamais eu à faire à un tel affront. D'ordinaire, soit il était sur un pieds d'égalité avec les gens et se traitaient mutuellement avec respect, soit ils se soumettaient à sa volonté d'une manière ou d'une autre. Quant aux nekos, ils finissaient tous par les matter et en faire ses bons petits esclaves obéissants. Mais là, cet animal venait de lui dire qu'il n'obtiendrait rien de mieux qu'une poupée vivante. Il n'en voulait pas, il refuse tout bonnement cette idée ! Quoi de plus ennuyeux qu'une poupée, même un esclave obéissant a plus d'intérêt ! Sa voix s'éleva alors sourdement avec une ton plein de menace.


-C'est tout ?

Kiyoshi fulminait intérieurement, il n'aimait guère la situation. Reprenant un air froid, il se retourna et fusilla du regard Akira en s'adossant au rebord de la fenêtre. Sur le coup, il eut envie de le frapper de toutes ses forces, histoire de le faire réagir. Il lui était néanmoins évident, vue les résultats obtenus jusque là, que cela ne changerait guère la situation. Inspirant profondément, il ravala son envie de violence et sa colère pour raisonner. Face à des réactions nouvelles, ou plus précisément un manque de réaction, lui-même devait réagir autrement...

Il se rapprocha alors à pas feutrés du neko jusqu'à venir se placer dans son dos. Il se pencha en avant et posa sa main gauche sur l'épaule d'Akira, son autre main vint effleurer la joue du neko jusqu'à sous son menton. Effectuant une légère pression, il le força à relever le visage vers le sien. Il plongea alors ses yeux océans glacials dans ceux doré de l'animal. Ses longs cheveux argentés, tombant en cascade autour de son visage et jusque sur le torse du neko, créaient une sorte de rideau séparant leur visage du reste de la pièce. L'intimité ainsi créait renforçait l'air froid, dominant et supérieur du jeune homme, son regard luisait avec intensité, reflétant tour à tour colère, froideur et intérêt. Ses lèvres jusqu'alors closes s'ouvrirent et sa voix retentit bien plus doucement, mais toujours aussi menaçante.


-Et tu comptes vraiment pouvoir survivre de cette manière ? Crois tu vraiment que c'est ce que j'attend de toi ?

Le regard du jeune homme s'intensifia encore plus, comme s'il cherchait à pénétrer dans l'esprit d'Akira, à lire en lui. Il resserra quelque peu sa prise, façon silencieuse de lui faire comprendre de ne rien tenter de stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira
Neko Mâle
Neko Mâle
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   Mar 29 Oct - 18:58

C'est sans surprise et réaction qu'après sa réponse, le félin vit le jeune homme foncer sur lui jusqu'à la dépasser le frôlant à peine sans plus s'occuper de son esclave pour aller se placer à sa fenêtre. Remuant à peine les oreilles, l'hybride laissa le temps le passer jusqu'à ce que la voix de l'humain lui demande s'il avait fini le ton menaçant.

Nullement réactif, Akira sentit la main lourde de l'humain se poser sur son épaule son autre semblant caresser sa joue puis relever son menton faisant suivre son visage jusqu'à croiser le regard éteint de l'hybride avec l'océan des yeux de Kiyoshi.

"Et tu comptes vraiment pouvoir survivre de cette manière ? Crois tu vraiment que c'est ce que j'attend de toi ?"


Sa voix était nettement plus douce qu'à l'accoutumé mais tout aussi menaçante, las et sans expression d'animosité sur son visage, le félin fixa son interlocuteur, sur le ton de l'être fatigué et sans vie qu'il était, Akira prit doucement la parole sans bouger davantage.

"Les morts n'ont pas à survivre... Je suis mort lorsque tu m'as enfermé dans cette prison sans ciel ni fenêtre.... Ce que tu attends...C'est que je sois soumis et obéissant au doigt et à l'oeil de tes commandements... Comme une poupée...Une marionnette qui respire c'est ce que tu veux que je sois..."


Les oreilles tombantes en arrières à cause de l'inclinaison de sa tête, la queue trainant silencieusement au sol, le félin continua d'observer l'humain sans vraiment le regarder de son regard la veille doré et brillant, maintenant d'un jaune terne et sale l'air sans vie, sans même lui opposer la moindre résistance, ce dont en cet instant à cause de la faim et de la torture l'avait rendu incapable.

Pourtant malgré cela et avec un effort considérable, le félin se redresse lentement et suffisamment pour que ses lèvres rencontrent doucement celles de l'humain qui malgré sa cruauté n'avait cessé d'être magnifique. Cela n'était rien, juste un simple contact ou aucun sentiment n'était lisible, au bout de quelques instant, comme aprés un effort considérable, à bout de souffle et se laissant lourdement retomber dos au sol les bras écarté de chaque coté le félin murmura faiblement totalement à la merci de l'humain.

"Et maintenant que vas tu faire de moi...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiyoshi Nakamura
Maître
Maître
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   Jeu 31 Juil - 23:45

Le neko soutenait son regard glacial, enfin soutenait est un bien grand mot, il semblait plus regardait dans le vague qu'autre chose. Son regard pétillant, qui, la veille, l'avait poussé à le ramener chez lui sur un coup de tête, était désormais terne et vide de cette étincelle si particulière. Alors que Kiyoshi aurait dû se réjouir de ce changement qui était le signe de sa prochaine réussite dans l'éducation d'Akira, il n'appréciait guère la vue et en avait presque un pincement au coeur qu'il refusait d'admettre.

Les paroles du félin retentirent telles une onde à l'intérieur de lui, surtout le mot "mort", quoiqu'il arrive, Akira ne devait pas mourir et ce genre de discours de suicidaire était dangereux. Le reste de sa tirade ressemblait fort à celle précédente et la rassura dans le sens où vu qu'il ne comptait rien faire du tout, il ne risquait pas d'attenter à sa vie.
Néanmoins son nouveau refrain l'énervait toujours autant. Déjà que d'ordinaire, la soumission finissait toujours par le lasser, là ce comportement l'énervait. Il ignorait ce qu'il voulait, ce qu'il attendait vraiment de lui, mais il était sûr que ça n'était pas ça, c'était tout sauf ça. Il avait envie de le secouer jusqu'à le réveiller, mais au vue de ce que la violence avait donné jusque là, il savait que ça ne lui saurait d'aucune utilité à part pour se défouler un peu plus.


-Ce n'est pas ce que je...

Il était en train de répliquer sans s'en rendre compte d'un voix froide où sentait poindre l'agacement lorsqu'il fut interrompu par deux lèvres qui venait de se poser sur les siennes : dans le flot de ses pensées, il n'avait pas vu le visage d'Akira se rapprocher du sien jusqu'à ce que ce contact le ramène à la réalité. Le baiser avait à peine commencé que tous ces ressentiments s'envolèrent pour ne laisser qu'un blanc dans son esprit. Le choc face à ce geste inattendu ou son corps qui se rappelait à son bon souvenir ? Impossible de le dire, mais le félin venait de le calmer et l'apaiser d'une manière qu'il n'aurait jamais imaginer.

Le contact se rompit au bout de quelques instants laissant Kiyoshi perplexe tandis que le félin s'effondrait au sol. Ancrant son regard océan dans celui doré du neko au sol, il entendit ce dernier poser pour la énième fois sa fameuse question de qu'il allait faire de lui. Pour une fois, cependant, cette question ne l'irrita en rien, au contraire elle fit germer en lui une idée qu'il n'avait pas eu jusque là : et s'il s'y prenait autrement avec lui.

Laissant donc son instinct prendre le dessus, le jeune homme se pencha sur le neko et le prit dans ses bras avec l'air toujours aussi froid bien que l'on pouvait voir un rictus sur ses lèvres. Il porta Akira jusqu'au canapé où il s'assit avec le neko sur ses genoux. Il l'observait le visage impassible, prenant son temps, se délectant de l'attente que cela devait susciter chez le félin. Puis doucement, il leva sa main et vint effleurer du bout des doigts la joue du neko avant de lui rendre son baiser avec violence.

Il rompit le baiser quelques instants plus tard et posa sa main restée la joue d'Akira sur le torse de celui-ci. De son autre main, il souleva le couvercle au-dessus du plat et attrapa en la pinçant entre son pouce et son index  une des nombreuses tranches de viande. Il vint alors suspendre la tranche de viande juste au-dessus de la bouche du félin. Puis effleurant de nouveau la joue d'Akira avec sa main libre en le fixant droit dans les yeux, il prit la parole d'une voie froide où l'on sentait poindre un certain intérêt.


-Et bien tout dépend ce que tu es prêt à faire pour me distraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira
Neko Mâle
Neko Mâle
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   Sam 16 Aoû - 11:55

Haletant au sol, le félin sauvage attendait la réaction de l'humain, nul doute que ce geste dont lui même ignorait la raison allait être la cause de nombreuses punitions toutes plus douloureuses et surement humiliantes les uns que les autres.

Malgré tout, alors qu'Akira le fixait droit dans les yeux son torse se soulevant et s'abaissant au rythme de ses respirations, l'humain se rapprocha de lui rapidement sans quitter son air froid avant de le soulever dans ses bras sans mal pour aller s'asseoir sur le canapé posant l'hybride sur ses genoux tandis que celui-ci émettait un gémissement douloureux, le violent traitement que l'homme avait asséné plus tôt à son intimité le faisait encore souffrir et appuyer dessus ainsi n'était surement pas un bienfait.

Pourtant, le neko continuait de fixer l'humain le fixant en retour pendant un moment, l'esprit du félin exempt de toute pensée de curiosité, le sadisme de l'homme devait très probablement mettre en place une punition exemplaire tel que doucement lui caresser le visage de ses doigts frais avant de l'embrasser avec violence à la grande surprise de l'hybride prisonnier.

Le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait, la main fraiche de l'humain s'était posé sur son torse presque dénudé, le kimono ayant doucement glissé sur ses épaules pendant le trajet et le baiser, une tranche de viande pendait narguant le félin de son fumet à portée d'un coup de dents.

"Et bien tout dépend de ce que tu es prêt à faire pour me distraire..."


Comme à son habitude, la voix de Kiyoshi était froide malgré tout une touche de quelque chose venait la faire teinter différemment aux oreilles du félin qui, un puis deux mouvements lent d'oreilles et deux battement de queue plus tard venait attraper le poignet tenant la viande pour l'empécher de bouger et  le félin engloutissait rapidement la source du fumet sans un mot ni un instant de rétractation de l'humain alors que déja la langue de l'hybride lui léchait les doigts alors qu'il finissait d'avaler le met. Le fixant en retour pendant un instant sans laisser poindre la moindre émotion sur son visage hormis la flamme dorée de son regard Akira s'exprima simplement.

"Rien du tout. Tu m'as enlevé, séquestré, torturé, humilié et violé. Quel droit crois tu avoir pour me faire cette demande. Je te l'ai dit je ne ferais rien pour toi...De toute façon tu trouveras bien tout seul et je n'aurais d'autre choix que de le subir. "Et tu voudrais quand même pas que je fasse le joujou sexuel pour toi quand même ?! Te distraire...Et puis quoi encore. Crétin de Kiyoshi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau jouet dans un manoir froid   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau jouet dans un manoir froid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» Nouveau venu dans les ténèbres [Shachath, Asher] [18/03/42]
» The reader
» Cupofty
» New pet!!??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Quatrième partie : RPG > Est :: La Forêt Woodblood :: Manoir Nakamura-
Sauter vers: