Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Takara, une adepte de la liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Takara, une adepte de la liberté   Jeu 9 Aoû - 20:51

Takara




Informations globales.


Nom : //
Prénom : Takara
Âge : 19 ans
Orientation : Bisexuelle
Classe : (docile ou libre) Libre !


L'approfondi


Physique :

Vous me donneriez combien à première vue ? La plupart des gens répondent 17 ans. Souvent je ris, je fais plus jeune que mon âge, du coup j’ai parfois des réductions sur certaine chose et j’en profite ! Mais j’ai bel et bien 19 ans et toutes mes dents ! Je mesure 1m72 pas 1cm de plus et je pèse 60kg. De grands et beaux yeux Turquoises sont au milieu de mon jolis minois. N’oubliez pas que j’ai des yeux de chats, donc mes pupilles se dilatent sans cesse en fonction de la lumière ou de mes émotions. J’ai les cheveux longs et châtains même si on pourrait voir parfois quelques reflets roses par-ci par-là. J’ai souvent une mèche au milieu du visage et j’ai ce petit tic de la recoiffer sans cesse. J’ai de douces oreilles aux pointes blanches et de la même couleur de ma chevelure qui me trône au dessus de mon visage. Des lèvres roses, un nez fin, j’ai bientôt finit de me décrire. Ma queue, presque toujours en mouvement, est de la même couleur que mes oreilles et possède elle aussi le bout blanc. Niveau vestimentaire ? J’adore le rose et les jupes ! Résultat je porte souvent des jupes roses, mais tout change, je m’habille selon mes envies et ce que je trouve, car vivre dehors c’est pas facile ! Ah oui une dernière chose ! j’ai toujours mon lecteur MP3 sur moi, je suis accros à la musique donc je m’en sépare jamais !

Caractère :

Si vous voulez que je fasse simple, Takara a un caractère assez… changeant et spécial… Oui c’est exactement les mots qu’il faut utiliser. Voyons donc toutes les facettes de sa personnalité. Tout d’abord, elle est TRES perverse, surtout envers les Nekos filles. La plupart du temps, dès qu’elle en voie une, elle se précipite dessus pour venir lui toucher la poitrine. Ensuite la demoiselle tient énormément à sa liberté et à sa musique, d’ailleurs elle ne se sépare jamais de son MP3 qu’Eichi lui a offert (voir histoire) ; sachez qu’elle sera prête à tout pour rester libre et si jamais on tente de lui prendre son trésor. Takara est très agressive aussi, surtout quand on l’est avec elle et quand elle s’énerve. C’était son caractère avant quand elle était plus jeune, mais même si elle s’est adoucie au fil des années, elle garde toujours cette habitude de gonfler la queue et abattre les oreilles prête a attaquer. Ensuite elle a souvent un sourire narquois aux lèvres, elle rigole souvent et se moque des humains. Pour ce qu’elle pense des relations entre Nekos et humains, c’est bien simple, soit le Neko l’accepte alors pas de soucis, soit il ne l’accepte pas et alors il devrait fuir. En fait elle pense que chacun devrait avoir le choix, mais au fond elle s’en moque, même si elle veut qu’on la laisse en paix.

Histoire :

Ma naissance à été très simple. Je suis née dans une animalerie alors qu’on avait fait accouplé deux Nekos sans le moindre sentiment, c’était juste pour avoir des « chatons » car ça se vendaient mieux que les vieux. Résultat j’ai trouvé vite ce que les humains appellent : un foyer. Enfin ce n’était pas tellement ça… Je suis tombée sur un vieux pervers et pédophile. Au début c’est une de ses Neko qui a tenté de tout m’apprendre, c’était une femme assez âgée et il lui faisait faire toutes les tâches ingrates, mais elle ne disait jamais rien, j’admirais son courage ! Elle récurait les toilettes, s’occupait des litières infectes et puantes, sortait les poubelles même si elle devait parcourir tout le jardin (car la maison était immense, ce vieux était millionnaire quoi !), mais elle ne se plaignait jamais ! Bref un jour elle est morte, comme je le disais elle était plus toute jeune. Sans sa protection, l’hideux maître se rapprocha de moi. Il me donnait presque rien à faire, je devais simplement rester près de lui presque tout le temps. Au départ il me disait sans cesse que j’étais mignonne, que je lui plaisais, moi je ne répondais rien et fixais le fond de la salle. Je savais ce qu’il était capable de faire… Sans faire exprès j’avais ouvert une porte et avait découvert une vrai sale de torture, bref je savais très bien ce qu’il pouvait faire si l’on n’obéissait pas… Ensuite il se mit à se rapprocher de moi, à me prendre sur ses genoux, à me coller à lui (à chaque fois il y avait une bosse je vous laisse devinez où). Et puis il a commencé à me caresser, au départ les oreilles, puis la queue, ensuite les bras, les jambes, le ventre, la nuque, l’entre-jambe, la poitrine et enfin mon intimité… Au départ c’était à travers le tissu, puis sa main c’est infiltré sous mes habits. Je n’aimais pas du tout ça et la seule fois où je voulu résister, il me tapa si fort que la trace de sa main resta un long moment sur ma joue. La seconde fois il me frappa violemment sur les fesses et je ne pus m’asseoir un long moment. Eh je vous vois rigoler ! Mais je vous jure que ça fait mal ! Alors que j’avais dix ans il tenta de me violer. Je vous l’ai dit un pédophile !!! Je n’étais pas une de ces Neko docile qui se laissait faire sans rien dire ! A première vue on aurait pu le croire, mais il devait encore ce souvenir de ce jour le vieux (s’il est toujours vivant d’ailleurs…). Je l’ai blessé, j’ai résisté de toutes mes forces et j’ai réussit à partir de cette foutue baraque trop grande !


A 10 ans j’étais dans les rues. Je compris vite que pour survivre je devais trouver un endroit où dormir et voler pour survivre. Je volais toujours le même marchand, c’était plus facile. En plus il n’arrivait jamais à m’attraper. Il n’était vraiment pas doué lui ! Je réussit à vivre ainsi quelques mois jusqu’à ce que je remarque qu’un jeune humain volais ce même marchand, mais qu’il n’avait pas autant de technique et de classe que moi ! A ce moment j’étais agressive, toujours sur mes gardes, bref du genre j’ai pas envie de me faire des amis, mais pourtant je commençais à suivre ce garçon et ça m’amusa même. Et puis un jour il se fit prendre. Le marchand le prit au piège contre un mur et une barre de fer, mais moi je ne voulais pas que mon seul amusement depuis ces dernières semaines disparaisse. Du coup je suis descendue de mon toit. L’homme m’a de suite reconnu et je savais très bien que m’avoir moi était plus intéressant que ce jeune garçon qu’il pourrait avoir plus tard. Avant de me mettre à courir je réussis à glisser au jeune humain :

- T’as intérêt à me donner quelque chose après parceque je vais te sauver la vie là !

Et ensuite j’avais éloigné le marchand. Bien sûr je réussis à lui échapper comme à chaque fois. Peu de temps après je retrouvais le garçon et lui demandait ma récompense. Il tendit les bras, les yeux fermés le corps inclinés et me tendis une miche de pain, ça tombait bien j’avais faim !

- A… Arigato…

J’attrapai la miche de pain sans un mot. Il me plaisait bien lui ! Je pourrais peut être l’aider à s’améliorer non ? Il en avait grand besoin à ce moment là… C’est ainsi que je continuai à le suivre de loin, puis à peu je m’approchai tout en restant distante. Finalement au bout de quelques années on a commença à s’aider mutuellement. Il devenait de plus en plus fort en chapardage. En fait je commençais à m’attacher à lui… Un jour je lui fis même la promesse de veiller à ce qu’il ne lui arrive jamais rien et qu’il ne soit jamais blessé. Et je tiens toujours mes promesses ! Je ne sais plus à quel âge, mais pour l’un de mes anniversaires, il m’offrit un MP3, je réussis à mettre de nombreuses musiques dessus et maintenant je ne m’en séparais plus ! Je devenais de moins en moins agressive, c’était lui qui me faisait cet effet. Et puis à 15 ans, on eut un premier rapport. Ce n’était qu’un jeu entre nous et on recommença à de nombreuses reprises. Je savais que mon caractère pervers avait détint sur lui. Je savais que comme moi il avait des relations à côté, pourtant on restait toujours à vivre ensemble. On s’est toujours aidé. Pourtant au fond de moi je sentais un peu de jalousie, surtout le jour où il ramena une humaine dans notre planque… Enfin tout ce passa ainsi jusqu’à ce fameux jour… Je m’étais rendue à l’autre bout de la ville pour voler des macarons, j’en raffolais ! A mon retour il n’était pas à la planque, inquiète je me suis mise à le chercher. Après des heures et des heures d’angoisses, je l’ai aperçu. Il était couvert de sang, l’air très mal en poing ET dans les bras de cette fameuse humaine. Deux sentiments se sont mélangés alors en moi : la jalousie, plus forte que jamais, et la culpabilité, fasse à cette promesse que je n’avais pas pu tenir… Je pris une décision. Je rentrai chez nous et pris le peu d’affaires que je possédais, avant de quitter les lieux sans même retourner le voir, sans même laisser un mot. Nous avions 18 ans à ce moment là. J’étais jalouse de le voir avec une femme ET EN PLUS je n’avais pas respecté ma promesse, je devais partir… Sans doute ne reverrais-je plus Eichi Kurosu… Enfin qui sait ce que nous réserve l’avenir…


Hé, toi, t'es qui au fait ?


Pseudonyme : Daliia
Comment as-tu découvert le forum ? je suis Saeko
As-tu lu le règlement ? Validé par Judikael o/
Comment l'améliorer selon toi ? plus d'activité au niveau des RP
Un petit plus ? nop' !
Quel est le personnage sur votre avatar ? très bonne question XD


Dernière édition par Takara le Mer 22 Aoû - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Takara, une adepte de la liberté   Ven 17 Aoû - 20:42

Bien l'bonsoir jeune demoiselle.

Comment avance ta fiche ? Il te manque le caractère !

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Takara, une adepte de la liberté   Mer 22 Aoû - 16:51

J'ai finit
merci de ta patiente ^^' et désolé de l'attente
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Takara, une adepte de la liberté   Jeu 23 Aoû - 21:43

Bien, tout est en ordre, je te valide !

Bon jeu parmi nous.

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Takara, une adepte de la liberté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Takara, une adepte de la liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les fiches de présentation :: Présentations des Nekos :: Fiches Validées-
Sauter vers: