Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle vie, nouvelle maîtresse (pv : Yuuki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nouvelle vie, nouvelle maîtresse (pv : Yuuki)   Jeu 26 Juil - 1:31

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Keitaro était obligée de marcher, il était habillée d'une petite chemise blanche quand il avait été trouve, dans la forêt au bord de la ville, tiré avec des chaînes à son cou qui commençait à lui laisser des marques et qui étaient très douloureuses, on ne lui donnait presque pas d'eau et rien à manger, le petit commença à être épuisée mais ne s'arrêtait pas sinon,il savait que des coups de fouets allait le faire se relever.

Il arriva de nouveau dans la ville et là, son marchand le prit, lui enleva son collier et le mit dans une cage très petite où Keitaro pouvait à peine bouger, il mit la main sur son cou et la retira pour voir qu'il y avait du sang, son collier l'avait gratté jusqu'au sang et Keitaro ressentait une forte douleur, sans un mot, la marchande fit passer par les barreaux un petit bout de pain et de l'eau, Keitaro but l'eau et se jeta sur la pain qui aussi frugal soit-il comme repas, était la seule chose qu'on lui donnait à manger depuis trois jours.

Puis la marchande repartit derrière son comptoir, Keitaro regardait cette femme le tritant comme d'une marchandise ou comme du bétail sans dire un mot mais en dégustant chaque bouchée du pain qui lui faisait quelque peu oublier la douleur, il n'avait plus maintenant qu'à attendre qu'une maîtresse veuille bien de lui mais ayant déjà connu un maître et en plus horrible, Keitaro tremblait de peur dans sa petite cage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle maîtresse (pv : Yuuki)   Jeu 26 Juil - 17:17

Voilà, une autre journée de travail m’attendait, en fait une demi-journée de travail. C’est que de temps en temps je prenais mon après-midi de congé pour me promener un peu et m’occupé de moi. J’adore faire tout ce que mon client me demande, mais quelque fois, il ne faut pas s’oublier non plus. Je ne vais pas vous parlé de ma journée, car c’est inutile et cela va rester avec me clients et moi. Je dois dire que j’ai déçu une personne en lui disant que je ne pouvais pas m’occupé de lui, car ma journée était déjà terminé. Quand, je me suis rendu dans la salle des employé, j’ai surprit deux filles en pause en train de parler de leur Neko. Elle m’inviter à leur conversation et je m’y suis rejointe. Elles m’ont un peu convaincu en a adopté un, car selon elle j’ai un bon caractère et qu’ainsi je pourrais en sortir un de la misère. C’était un nouveau point de vue de la situation qu’on me donnait. Avant, je savais que certain les voyait comme des excaves, et d’autre, comme quelque chose de inhumain. Mais personne avant ne m’avait dit qu’il pouvait simplement être un ami. Sur cette pensé, je quittai la salle des employés sans me changer comme à mon habitude.

Habituellement, je retournais à mon appartenant, mais là, je me dirigeai vers l’animalerie. Je sais pas comment les nekos et la vendeuse vont réagir en voyant une personne ne maid, mais cela ne me dérangeais pas. En rentrant dans l’animalerie, j’observai les lieux. Un neko attira mon attention, mais pas pour de très bonne raison. Celui-ci avait des marques rouges sur le cou et on dirait que cela saignait. Je me dirigeai vers la vendeuse qui me regardait étrangement. Je lui demandai se qui s’était passé avec le neko et elle m’expliqua ce qui c’était passé. Je trouvais cela triste qu’il ne s’occupe pas bien d’eux. Quand, elle me dit qu’il en avait en meilleur état, je ne pu m’empêché de prendre la parole.

« Si vous voudriez qui soit, comme vous le dites, en bonne état, vous avez juste à les nourrir et à bien les traité. »

Sur ce, je tournai les tallons et je me dirigeai vers la cage du neko avec le cou blessé. Il fallait que je fasse quelque chose de lui et le mieux était de le sortir de là. C’est sûr qu’après il faudrai soigné sa blessure, mais tant qu’il n’était pas sorti, je ne pouvais pas le faire. Je me pencha à sa hauteur avant de prendre la parole.

« Je sais pas qui tu as eu comme maitre avant, mais je voudrai être ta nouvelle maitresse, si tu veux bien de moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle maîtresse (pv : Yuuki)   Mer 8 Aoû - 22:08

Keitaro restait assis dans sa cage à ne rien faire, que pouvait-il faire si ce n'était attendre, il n'y avait rien faire dans cette animalerie si ce n'est dormir, pour ce qui était de manger et boire, il ne fallait pas y compter, son ventre crier de nouveau famine mais il ne disait rien, cela ne lui apporterait que des coups de fouet en plus, alors qu'il allait se mettre à dormir, la clochette de l'animalerie sonna, une cliente venait d'entrer, Keitaro regarda la jeune femme, une chose saisissante chez elle, c'était sa grande beauté, elle critiqua la vendeuse , il fut très surpris en la voyant s'approcher de lui et s'agenouilla même devant sa cage pour lui demander si il la voulait comme maîtresse, il regarda alors la femme mais en-dessous de sa tête comme on lui avait appris, c'était un peu rapide mais tout valait mieux que l'animalerie

"J'accepte de devenir votre néko...maîtresse".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle maîtresse (pv : Yuuki)   Sam 11 Aoû - 2:06

La jeune femme ne savait pas vraiment si elle fessait bien d’adopté un neko, en tout cas, elle était sur qu’elle n’allait pas le mal traité comme dans celle animalerie. En tout cas une chose est sur, elle n’allait pas s’imposé à ce neko. S’il refusait qu’elle devienne sa maitresse, elle allait accepter son choix. Elle avait vu le nom de celui-ci accroché sur le devant de la cage. Il s’appelait donc Keitaro. C’était un joli nom et il lui allait bien. Ce qu’elle trouva étrange quand celui-ci lui répondit, c’est qu’il regardait juste en dessous de son visage. Est-ce que c’était quelque chose qu’il leur avait montré à faire? Certes, elle n’aimait pas vraiment cela. Il fessait vraiment des esclaves avec ses nekos, c’était triste. Mais, Yuuki savait qu’elle ne pouvait rien faire contre cela. Mais celui-ci lui répondit qu’il voulait être son neko et l’appelle déjà maitresse. Cela fut un peu étrange pour elle ne s’y en attendant pas. C’était une chose qu’elle ne comprenait pas et elle n’aimait pas le sentiment de supériorité qui venait avec. Elle le regarda et lui sourie en lui répondant.

« Je vais aller régler le tout, mon beau Keitaro et je reviens. »

Comme elle l’avait dit, elle alla à la caisse et demanda à adopté Keitaro. Elle régla tout ce qu’il fallait, mais ne prit pas la laisse que celle-ci lui avait donnée. C’était supposément un cadeau qui venait quand on adoptait un neko. La vendeuse alla ouvrir la porte et Yuuki se repencha à la hauteur du neko.

« Tu peux sortir maintenant. Et on va aller chez moi, car il faut désinfecter la blessure que tu as au cou. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle maîtresse (pv : Yuuki)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie, nouvelle maîtresse (pv : Yuuki)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle planète, nouvelle excursion
» Pas de nouvelle, Bonne nouvelle ? ft .Amanda
» Les enfants, je suis votre nouvelle maîtresse...
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: