Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vol à la tire [PV : Ayane Addams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vol à la tire [PV : Ayane Addams]   Lun 16 Juil - 16:32

Myla sortit prudemment de sa cachette. Elle avait fait son nid dans une petite caverne qui avait sans doute servi à abriter un animal de la forêt. Lorsqu'elle avait découvert cette planque, elle l'avait surveillée nuit et jour pendant trois jours lorsqu'elle l'avait vue inoccupée. L'animal n'est jamais revenu, certainement abattu par un chasseur. Alors elle en avait fait son repère. Des plantes grimpantes en masquaient l'entrée ce qui en faisait le refuge idéal.

La neko jeta un dernier coup d’œil à son abris avant de se diriger vers les sentiers fréquentés par les humains. Elle aimait les espionner et jouait de sa furtivité pour s'en approcher un maximum sans se faire repérer. Parfois, quand elle était certaine qu'ils avaient de la nourriture sur eux, elle attendait de trouver le bon moment pour la voler. Si ce moment n'arrivait pas, elle volait à la tire et tant pis si elle se faisait repérer car l'effet de surprise paralysait l'humain assez longtemps pour lui laisser une chance de fuir. Voler un humain avait pour avantage de ne pas devoir aller jusqu'en ville pour voler les commerces. De plus, ils portaient rarement plainte pour vol de nourriture causé par une neko en forêt, ce qui n'était pas le cas des gérants.

Il pleuvait. Lorsqu'il faisait beau, des familles en profitaient pour faire un pique-nique en forêt. Mais sa faim poussa l'hybride à tenter quand même sa chance auprès des rares humains qu'elle croiserait. Si elle ne trouvait pas ce qu'elle cherchait, elle serait obligée de se rabattre sur les petits commerces et elle n'en avait aucune envie. Un gérant porterait plainte et ses traces ne seraient pas bien difficiles à suivre. Elle avait déjà les chaussures pleines de boue et en cas d'urgence, elle ne pourrait pas prendre le temps d'effacer ses traces sur le sol humide de la forêt ni même essayer de les camoufler. C'est pourquoi elle espérait de tout cœur trouver un humain qui aurait emporté des provisions. D'habitude, elle ramenait également un peu de nourriture dans sa cachette mais aujourd'hui, cela n'allait pas être possible.

Le ventre de l'affamée se mit à gargouiller. Elle mit ses mains dessus comme si cela pourrait étouffer le bruit. Elle aurait besoin de toute sa discrétion pour voler de la nourriture et il n'était pas question que son corps la trahisse. Elle grimpa à un arbre et sauta de branches en branches pour se rapprocher des pistes. Elle s'arrêta sur une branche qui passait au-dessus de l'une d'elles et attendit.

Un humain passa, une pomme à la main. Le ventre de Myla gargouilla, trahissant sa position. Le promeneur leva la tête au moment où elle lui sautait dessus. Elle lui prit la pomme des main puis s'enfuit dans les profondeurs de la forêt. Sa victime n'essaya pas de la suivre. Une fois à l'abri dans un arbre, elle y mangea la pomme. Cela suffira à arrêter les gargouillements de son ventre pour un petit moment. Elle descendit ensuite de l'arbre et se remit en quête d'humains et de la nourriture qui les accompagnerait.


Dernière édition par Myla le Sam 21 Juil - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vol à la tire [PV : Ayane Addams]   Sam 21 Juil - 20:34

Voilà maintenant quelques semaines qu'Ayane était arrivée dans cette petite ville, Décidée à reprendre sa vie à zéro, même si en soit, elle n'avait pas trop été à plaindre. Mais le changement d'air lui faisait toujours bien et puis faire de nouvelles rencontres ne pouvaient être que bénéfique de toute façon. Photographe professionnelle et plutôt talentueuse, elle n'avait pas perdu de temps pour s'installer à son nom. Il ne manquait plus que les clients et les demandes qui vont avec. La jeune femme était d'un optimisme étonnant et semblait pouvoir déplacer des montagnes. Reste à voir la suite des choses.

La journée semblait s’annoncer plutôt bien, un réveil tout en douceur avec l'agréable sonnerie du réveil. La délicate lumière rouge de l'heure digitale qui se pose sur les yeux et le son de la pluie qui vient s'écraser contre les carreaux de la fenêtre... Bref une recette parfaite pour mettre de bonne humeur et offrir une motivation à toute épreuve... Ou pas.

Fort heureusement, ce n'est pas le genre de chose qui puisse entamer la bonne humeur de la jolie photographe, Même si, en réalité, elle était d'une humeur les plus flemmardes qui puisse exister. Ça n'aurait tenu que d'elle-même, elle aurait passé le restant de journée sous la couette à se gaver d'aliments sucrés à souhaits et à regarder des films en tout genre. Mais depuis son arrivée, Ayane n'avait retouché à un de ses appareils photos et si elle ne voulait pas prendre la main, elle devait continuer à s'exercer un minimum.

Ayane finit donc par s'extirper, légèrement à contre cœur, de sous les draps du lit, Elle tira les rideaux pour laisser entrer un minimum de lumière malgré la grisaille extérieure et quitta la chambre pour aller prendre une bonne douche matinale. Une fois que la fumée épaisse et humide de la douche avait envahie la salle de bain, une fois s'être correctement lavée et réveillée, la jeune femme se munit d'un peignoir et se prépara un petit déjeuner rapide : Tasse de café, petit pain au chocolat. Après quoi elle retourna dans sa chambre pour s'habiller et se munit d'un jean noir dès plus simple et d'un peu haut à manche longue pour ne pas avoir trop froid.

Lorsqu'elle fût prête, la photographe réfléchit à un cadre où elle pourrait prendre des photos sortant de l'ordinaire. Elle se rappela alors avoir entendu parler de la forêt dans les environs et se dit que, malgré cette pluie, le cadre pouvait être plaisant. Et puis là-bas, ça devait être calme et reposant... Pas besoin de croiser une foule de personnes pressée et désagréable. Le rêve en quelque sorte. Ni une, ni deux, Ayane fila dans la cuisine se préparer deux ou trois trucs à manger et à boire qu'elle rangea dans un sac à dos et s'arma de son appareil photo fétiche.

Une fois qu'elle fut prête, la demoiselle quitta son domicile et fit route vers le lieu qu'elle venait de décider. Par chance, elle y arriva assez rapidement et la pluie avait réduit le nombre de personnes dehors. Ca allait être une journée parfaite pour travailler un peu ? Tout en évitant d'après froid si possible.

La forêt avait quelque chose a premier abord d'assez effrayant, mais cette impression devait être due au faite que le temps était sombre et donc que la lumière perçait difficilement entre les feuillages. Malgré tout, il en faut plus pour arrêter le petit bout de femme qu'est Ayane, et cette dernière s'aventura d'un pas décidé dans la forêt.

Après avoir fait quelques mètres en long, en large et en travers pour s’imprégner des lieux ; après avoir constaté qu'il n'y avait pas beaucoup de monde ; après s'être accordée du silence et de la pluie, la jolie jeune femme retira son appareil photo de son étuis et commença à flasher un peu au hasard histoire de se remettre dans le bain. Elle posa son sac non loin d'elle et continua son travail avec un certain enthousiasme... Persuadée d'être toute seule dans ses lieux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vol à la tire [PV : Ayane Addams]   Sam 21 Juil - 21:16

La jeune neko leva soudain la tête, les oreilles dressées. Elle fit pivoter son oreille droite en direction du cliquetis presque inaudible qu'elle avait entendu. Ce bruit avait été si ténu qu'elle pensait avoir rêvé. Dans le doute, elle s'immobilisa complètement et attendit. Le faible déclic se reproduit une nouvelle fois. Elle fut incapable de reconnaître ce qui était susceptible de produire ce genre de son.

Si c'est un son inconnu, il vient forcément d'un humain. conclut-elle par expérience.

Myla se rapprocha discrètement de sa cible. Quand elle perdait la direction exacte, le cliquetis la remettait sur la piste.

Merci de m'aider à te localiser, l'humain. J'espère que tu as quand même de la nourriture avec toi, histoire que mes efforts pour te localiser n'aient pas été vains...

Son orgueil prenait le dessus sur le reste de sa personnalité. Elle sentit aussi une pointe de colère qui se manifestait en elle. Comment les humains pouvaient-ils être si stupides ? Plusieurs personnes s'étaient déjà fait dépouiller dans la forêt (et pas seulement par la jeune hybride qui elle, ne se contentait que de nourriture. Certains nekos s'en prenaient aux humains pour leur argent) et ils ne se donnaient même pas la peine de s'avertir mutuellement en ce qui concernait les endroits à éviter.

La plupart de mes "lieux de chasse", je les dois aux autres hybrides qui ont bien voulu me donner des indications sur les endroits les plus fréquentés et ceux qui l'étaient moins... Si nous, nous pouvons nous entraider, pourquoi pas eux ?

Myla apaisa sa colère. Après tout, si les humains n'étaient pas si égoïstes, elle serait sans doute morte de faim depuis longtemps, ainsi que d'autres hybrides. Autant en tirer profit.

Elle aperçut enfin l'humaine. Elle tenait une boite de couleur sombre - un "appareil photo", lui soufflait sa mémoire - et immortalisait la forêt sous la pluie. À quelques pas de là, au pied d'un arbre, Myla remarqua un sac, sûrement celui de l'humaine. La neko n'avait jamais vu d'appareil photo mais elle connaissait leur utilité. Des nekos lui avaient déjà parlé de ces instruments capables d'emprisonner la lumière sur du papier.

L'hybride se mit face au vent en prenant soin de garder le sac devant elle et huma l'air. Le vent portait jusqu'à elle des relents de nourriture.

Tu n'es pas venue les mains vides, parfait. Mais comment vais-je pouvoir de la prendre ?

D'habitude, peu lui importait qu'un humain la voie ou non pendant qu'elle le dépouillait. Ici, c'était différent. Si l'humaine la voyait, elle pourrait prendre une photo d'elle et à partir de là, la neko pourrait avoir beaucoup d'ennuis.

Ok, Myla, il va falloir trouver le moyen de lui ôter cet appareil photo ! s'encouragea-t-elle

La jeune hybride ne comptait pas voler l'appareil photo. Qu'en aurait-elle fait ? Mais "désarmer" l'humaine lui paraissait impossible. Une courroie retenait l'appareil accroché à la nuque de la jeune fille. Même si ça n'avait pas été le cas, malgré sa bonne vue, Myla était incapable de lancer un projectile et d'atteindre sa cible. Elle visait très mal.

Elle décida donc d'attendre que l'humaine s'éloigne de son sac pour voler celui-ci. Mais elle reprenait son sac pour chaque déplacement.

Tu es moins stupide que les autres, toi... J'aime les défis ! pensa Myla, loin de se laisser abattre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vol à la tire [PV : Ayane Addams]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vol à la tire [PV : Ayane Addams]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestan bizango lavalas fè konnen Si yo tire sou nou, nap boule KEP
» Article pour celebrer le bicentenaire de la citadelle/tire d
» Questionnaire : Piper Marc Tire
» Vous voyez une queue en tire-bouchon, là? NON.--" Alors? (Done~)
» "Envole-moi, tire moi de là ! Avec ou sans toi je n'finirais pas comme ça !" [ Rp Heather et Joaquim~ ♫ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: