Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Ven 24 Fév - 12:00

Durant le trajet, Lilith et sa nouvelle amie aux grandes oreilles rigolèrent pas mal et de façon différente. Un peu de ecchi dans les mouvements, des blagues plus ou moins drôle,… Un peu de tout y allait dans le dos de Ikki qui les engueulait de faire trop le bordel derrière. Le son empêchait de filtrer à un coté mais pas de l’autre. Evangeline disait que c’est parce que le chauffeur, occasionnellement chauffard, avait une très bonne ouïe. Peut être… Bref, elle était contente de remarquer qu’en réalité elle n’était pas si timide que ça et ça faisait plaisir. Entre sa sœur parfois, elle et la plupart des anciens Néko plus celles et eux parfois présents dans son travail, les timides… Ahem. A un très court moment, la rockeuse reconnu le portail de sécurité pendant qu’elle commençait une blague un peu salace sur un acteur X qui rentrais d’une journée très "dure" de travail et des capotes parfumées. Le temps qu’elle raconte, elle était arrivée et descendit de la voiture en finissant la blague tout en rigolant à moitié :

- … Et après que sa femme eut finit de le sucer, elle s’écrie "Goût roquefort !". Et là t’as le gars qui dis "Attend j’ai pas eut le temps de mettre de capote…" !

Lilith était pliée de rire et ne put même pas voir la réaction de la Néko. Laissant la porte ouverte, elle récupéra les habits précédemment portés avec la culotte planquée à l’intérieur sans faire gaffe. Ikki sortit au moment pour réclamer sa paye, toujours en râlant qu’elle pourrait moins faire de bruit ou de truc à moitié sexuelle s’il n’est pas invité. Avant même qu’il termine son discourt super soulant, l’Ange de l’enfer le calma d’un coup bien placé dans le service trois pièce et il retourna dans sa bagnole, une très forte douleur là où ça fait bien mal. Quand Milly retourna vers elle, la porte fut fermée d’un coup de pied bien sportif puis elle se tourna pour dire en soupirant :

- Il est plutôt beau gosse, super sympa et toujours là quand on a besoin de lui, mais qu’est-ce qu’il est soulant…

Elle soupira encore en regardant la face de corbeau et se tourna vers Milly pour lui prendre la main. Direction, le manoir deux étages façon vieux manoir Français des deux sœurs Ebénelle. Étant déposée sur l’allée, elle n’eut pas de soucis à faire peu de pas vers la porte pourtant modeste de la bicoque. Elle ouvrit, et là une sorte de hall presque style hall de gare, mais en plus petit quand même, se plaça en face d’elles. Quelques plantes par-ci par-là et des sofas et quelques babioles sans intérêt ni grande valeur. Le sol était en parquet fait d’un bois sombre et très résistant, qui ne grince même pas quand on marche dessus. Le silence parfait faut dire. Sur les murs rouge-sang se trouvais des décors en tout genre qui change régulièrement. Faut dire que les tableaux et autre truc du genre… Le plafond était noir, sans rien de particulier. Blasée de ce décor tout simple, uniquement destiné aux gens venant pour le boulot et à montrer une apparence calme, elle marcha à allure normale jusqu'à commencer à grimper à un genre d’escalier en marbre noir. Un peu le genre que l’on voit dans les maisons de gros riche mais en plus petit là encore et noir. Il fallut un petit moment de grimpette pour arriver au premier étage, l’escalier n’allant pas plus loin. Elle prit la parole, dos au mur :

- Bon du coté gauche c’est du coté à ma sœur (montrant le coté droit quand on rentre dans le manoir) et le mien a droite (en montrant le gauche quand on rentre).

Toujours sans lâcher sa main, elle se dirigea de quelques pas en avant, avec les murs violets avec bordure noires représentant des plumes noires, vers sa chambre. En voyant la porte avec plein de motif et stickers rock et métal, Lilith se sentit un peu honteuse en se disant que c’était une erreur de jeunesse qu’elle ne voulait pas se séparer. Ensuite, elle désigna sur le même mur que sa chambre d’autres portes sans rien, en précisant que c’était d’autres chambres pour invité et Nékos. Puis elle désigna en face en précisant que c’était les toilettes et salles de bain avec au bout l’escalier pour le second étage. Elle reprit enfin la parole :

- Pour le reste on verra plus tard. La flemme de te montrer le reste…

D’un geste habile, elle ouvra la porte donnant sur sa chambre à peu près aussi grande que la moitié d’une petite maison de campagne. Autrement dis, très grande. Au sol, toujours le même parquet noircit. Par contre les murs… On peut voir plein d’écriture et de perso de manga complètement inventé par l’artiste qui à fait ça. Des meubles avec pas mal de statuettes du monde de l’Héroic Fantasy plus quelques autres figurines ou statuettes de manga/anime. Sur presque la moitié d’un pan de mur, toute une collection d’album venant de divers artistes et dans divers genre, sans compter les origines ou les années de parutions. Une vraie petite collection. Une armoire plutôt imposante et une série de guitare accrochées au mur. Là ce n’était que la première partie de la chambre, séparée par un voile noir transparent, bien que l’on ne puisse pas trop distinguer les formes derrière. De l’autre coté, il avait le lit avec ne face son bureau un peu en bordel avec accroché au dessus une affiche de concert et une autre d’un simple poster. Le premier fut le premier concert de Lilith avec sa tête blasée de l’époque quand elle eut 18 ans, et le second son seul disque de diamant à ce jour, celui de son second album. Il ne reste plus que lsa guitare (Voir signature) posée contre son lit et trois manga dont un ouvert au sol. Il y avait un yuri soft, un yuri hentaï et celui ouvert était un gothic-fantasy un peu gore. Poussant le rideau du milieu, elle s’affala ensuite sur le lit, bras derrière la tête :

- Pour l’instant du dormira avec moi dans ma chambre. Et oui parce qu’il est hors de question qu’il t’arrive quoi que ce soit en vie sauvage dehors donc tu reste ici

Elle fini par un sourire et posa ses fringues sales. Ses pensée était pour Evangeline, ne sachant pas où elle se trouve depuis le temps passé dehors. D’ailleurs, elle devrait remarquer que sa tenue actuelle, celle d’une gothique pure et dure en mini-jupe, est de ceux qu’elle prend pour être incognito et que ce n’est pas celles qu’elle avait le reste de la journée.


Dernière édition par Lilith Ebénelle le Dim 24 Juin - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milly Crimson
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Mar 13 Mar - 16:06

La suite du voyage pouvait se résumer par des minutes et des minutes de rigolade, parfois perverses, toujours drôles. Et le conducteur qui se plaint que l’on fait trop de bruit, c’est encore plus comique. La voiture arriva devant un grand portail de métal puis dans une cour dallée comme celles que l’on voit dans les films, le truc super chic super riche. Et ce n’est pas tout ! Un immense manoir à deux étages se dressait devant nous avec style et élégance. Je n’écoutai même plus la dernière blague perverse de Lilith au moment où nous sortîmes du véhicule. J’étais impressionnée par ce bâtiment aux proportions tellement plus importantes que mon ancienne cage à l’animalerie. Dingue. Le conducteur s’entretint un moment avec la demoiselle puis repartit en se tenant l’entrejambe. Hélas, c’est un endroit toujours très sensible des hommes. La jeune fille me prit par la main et me guida à l’intérieur de sa résidence. Première pièce, monstrueusement grande. Difficile à décrire sans s’appuyer sur les films, puisqu’il n’y a que là-dedans que j’ai pu voir de telles choses. Comment dire, on dirait une gare datant de l’ère de l’industrialisation, mais sans les railles et tout ce qui va dessus. La déco suit la description et personnellement, je dirais que s’il n’y avait pas les grandes vitres gorgées de soleil, l’endroit serait vraiment lugubre. Nous montons ensuite un escalier de marbre noir, afin d’arriver au premier étage de la bâtisse. Lilith m’expliqua rapidement que du côté gauche quand on rentre dans le manoir, c’est à elle, et de l’autre côté c’est à sa sœur. Une sœur dont je ne connaissais d’ailleurs pas l’existence jusqu’à cet instant précis. Je gardai le silence et me contentai d’acquiescer d’un mouvement de tête avant de reprendre la visite, dans l’aile du manoir qui lui appartient. Plusieurs portes se trouvaient dans ce couloir. La première ressortait du lot par tout un tas de stickers et autocollants divers qui recouvraient le bois. Ça c’est certainement sa chambre ! Bingo, elle me le dit elle-même avant de présenter très rapidement les autres portes d’un mouvement de bras. Il y a donc la sienne, celles des invités et les toilettes, c’est noté.

« Pour le reste on verra plus tard. La flemme de te montrer le reste … »

J’haussai les épaules en soupirant, le sourire aux lèvres. La pauvre petite, elle est fatiguée. C’est vrai qu’avoir une si grande maison, ça use. Elle ouvrit la porte de sa chambre et me fit entrer. Les dimensions sont décidément gigantesques. On pourrait rentrer à cinquante là-dedans ! La déco est simple, et le bazar qui va avec confirme l’image que l’on peut avoir de cette demoiselle. Des bandes dessinées, des figurines, des statuettes, des albums de disque partout. Incroyable, elle aime la musique ça c’est une certitude. La chambre était séparée par un voile noir a travers duquel il était difficile de reconnaître quoi que ce soit. Enfin, ça c’est seulement avant que Lilith ne libère la vue. Un lit et un bureau apparurent, au-dessous d’une grande image représentant l’humaine il y a quelques années, sur ce qui ressemble à une scène de concert. Je restai stupéfaite devant cette photo, pendant que la version vivante s’installait dans son lit, les bras derrière la tête.

« Pour l’instant tu dormiras avec moi dans ma chambre. Et oui parce qu’il est hors de question qu’il t’arrive quoi que ce soit en vie sauvage dehors donc tu restes ici. »

Dit-elle en souriant. Je regardai un coup la photo, puis elle, puis la photo à nouveau et finit par elle, avant d’ouvrir la bouche :

« Heu, c’est vraiment toi là ? Tu fais de la musique ? Ça alors, j’en savais rien … Tu dois vachement bien te débrouiller dit donc. » Je rigolai un moment puis m’assis sur le bord du lit. « Pour en revenir à ce que tu disais, ça ressemble beaucoup à un enlèvement ce que tu me fais là. Hihihi. Je n’ai donc plus le droit de sortir, de peur qu’il m’arrive quelque chose … Ma pauvre Lilith, si tu savais tout ce que j’ai vécu et survécu dehors, je peux t’assurer que je ne risque plus grand-chose de la vie sauvage, comme tu dis. Cela dit ! » Je marquai une petite pause le temps de me coucher, la tête sur ses cuisses. « Je n’aime pas être seule. La solitude c’est l’enfer le plus profond que l’on puisse imaginer … »

Un moment de silence s’installa pendant lequel je fixai le plafond. Après quoi je repris avec le sourire :

« Bref, dit-moi. Dans ta grande perversité, tu as pensée quoi à mon sujet, hum ? Parce que me dire que je n’ai pas le droit de sortir, ça ne suffira pas. Hihihi. Alors quoi ? Tu as prévu un truc ? Un collier ? Des menottes ? Huhuhu, ou alors c’est pire que ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Sam 17 Mar - 10:53

Evangeline était dans la bibliothèque du manoir, assise devant une table avec une grande carte étalée. Elle avait a côté d'elle un ordinateur portable branché pour une conversation vidéo et son téléphone portable. La carte était le plan de construction d'un bâtiment hôtelier hautement sécurisé. L'homme avec qui elle discutait par web cam était Shiro Tanaka, un des cambrioleurs les plus rechercher. La petite lolita donnait les dernières instructions sur le plan qu'elle avait prévu pour ce weekend. L'homme affirma avoir tout compris quand le téléphone sonna. Evangeline décrocha.

-Votre enragé de sœur est arrivé...

La voix de la personne au bout du fil laissait entendre une certaine souffrance. C'était Ikki le chauffeur de Lilith. Plus tôt elle lui avait demandé de l'avertir de l'arrivée de sa sœur. En temps normal, son petit ordinateur était branché sur le système de surveillance du manoir ce qui lui permettait de sauter au cou de sa sœur à chaque fois qu'elle rentrait. Mais aujourd'hui son ordinateur servait à autre chose.

-Fait attention a ce que tu dis sur ma sœur, si tu ne veux pas que je te vire. Tu es trop maso pour que je te traite comme elle.

Elle sourit quand elle l'entendit jurer avant de raccrocher. Sa sœur avait une relation particulière avec lui ce qui l'amusait beaucoup. Lilith était rentré, elle devait donc vite tout arrêté. Evangeline se tourna vers l'écran pour s'adresser à l'homme.

-Donc si vous suivez calmement le plan, lundi sera un très beau jour. Ne me contactez pas, si un problème survient adressez vous à Mina.

-Très bien mademoiselle. Mais j'ai confiance en vous, tout c'est toujours parfaitement passé.

Elle lui fit un sourire. Il est vrai que jusqu'à maintenant les plans du Joyau Noir c'était toujours bien passé. Mais Evangeline n'était pas idiote, elle savait qu'une trop grande confiance pouvait être fatal.

-On n'est jamais à l'abri d'un imprévu. Bon weekend.

Elle coupa la communication et s'empressa de ranger le matériel. Lilith avait peu de chance de venir la chercher ici en premier, mais valait mieux être prudente. Le tout ranger dans une petite mallette, Evangeline sorti de la pièce et traversa le manoir pour rejoindre sa chambre. Durant son trajet, Lilith ne lui était pas apparut. Surement que sa sœur c'était directement réfugier dans sa chambre. Sa allait encore être à elle d'aller la voir. La mallette ranger soigneusement sous son lit, Evangeline se mis face à son miroir et refit sa coiffure. Deux longues couettes sur le côté attaché par de ravissant nœud bleu accordé à sa robe gothique Lolita. Comme d'habitude elle ressemblait aux poupées qu'elle adore tant. Elle fit un tout sur elle-même faisant danser sa robe en rigolant. Plutôt de bonne humeur elle voulait maintenant retrouver sa sœur. Maintenant le cerveau du Joyau Noir était redevenu, la petite Evangeline Ebénelle, la petite sœur toute gentille, enfin presque. Evangeline sorti de sa chambre et commença à chercher Lilith dans le manoir. Portant elle était pratiquement sûre que sa sœur était dans sa chambre, mais elle préférait vérifier avant d'y aller. Lilith n'était donc ni dans la cuisine, ni dans le salon et pas non plus dans son studio. Elle retourna donc à l'étage et vérifia qu'elle n'était pas sous sa douche. Le tout vérifié il ne restait donc plus que la chambre. Evangeline resta quelque seconde a regardé la porte, comme toujours intimidé par celle-ci. C'est donc timidement qu'elle frappa à la porte.

-Grande sœur ? Tu es là ?

Comme d'habitude sa voie la faisait toujours ressembler à une gamine. Elle se revoyait plus petite, dans la même position devant la porte de sœur espérant pouvoir se réfugier dans sa chambre pour fuir les parents. Elle avait changé depuis, pourtant certaine habitude reste toujours les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Mer 21 Mar - 9:56

Lilith rigolait à l’entendre parler, que ça soit pour son affiche de ses débuts ou après concernant la "séquestration" de sa propre personne. Apparemment, elle croyait que c’est parce que la rockeuse avait peur qu’il lui arrive tout un tas de truc concernant sa liberté. En fait, c’était surtout pour apporter un peu plus de confort à sa vie qu’elle l’avait emmenée ici. Quand la blondinette posa sa tête sur les cuisses de Lilith, cette dernière en profita pour lui caresser les cheveux doucement, comme à quelqu’un de très proche. Elle sentait que déjà une micro-relation de confiance c’était installée, donc elle en profitait pour donner de petites attentions. Par contre, après la grande pause de silence, l’Ange de l’enfer éclata de rire à sa phrase, faisant un bruit pas possible qu’elle n’entendit pas de suite la porte se faire toquer. Elle se redressa légèrement, puis à la fin plaça sa tête à hauteur de celle de sa nouvelle connaissance et lui murmura d’une voix coquine :

- Ho oui des menottes hmmmmm… Tu m’as donnée une bonne idée tiens


Elle rigola puis sortit la tête de l’hybride de sur ses cuisses pour la poser sur le lit, et descendit de celui-ci pour aller ouvrir la porte, le pas lent. Au passage, elle poussa le voile pour ne pas avoir à le décaler le temps de chaque passage. Le pas lent, elle continua à marcher et fini par ouvrir. Elle fit un sourire pas possible à sa frangine et sans qu’elle aurait eut le temps de dire quoi que ce soit, elle la renversa pour après la prendre dans ses bras de femme musclée. Toujours avec e sourire, elle lui dit :

- Coucou petite sœur ! J’ai quelqu’un à te présenter.

Elle marcha toujours avec le pas lent vers son lit sa cadette dessus. Elle ne dit rien le temps que les deux se regardent bien puis elle s’assied sur son meuble Ô combien confortable. Avec des gestes de bras, elle montra chacune des deux autres protagonistes et fit les présentations :


- Milly, Evangeline. Une Néko que j’ai amicalement séquestrée ici, mon adorable petite sœur.

Puis elle rengaina ses bras, le temps que les demoiselles fassent un peu connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Milly Crimson
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Dim 25 Mar - 21:22

Lilith explosa de rire, rapidement suivit par moi-même. On faisait un boucan pas possible juste à nous deux, impressionnant. Puis la demoiselle se redressa et répondit d’une voix joueuse et un chouïa perverse :

« Ho oui des menottes hmmmmm… Tu m’as donnée une bonne idée tiens. »

Elle rigola à nouveau et se leva du lit. Sur le coup je crus qu’elle allait vraiment chercher un machin truc pour m’empêcher de sortir mais non, elle allait ouvrir la porte de sa chambre. Une jeune fille apparut dans l’entrebâillement. Si j’en crois les dires qui s’en suivent, elle est la petite sœur de Lilith. Je me levai à mon tour et la regardai de haut en bas une petite seconde. Elle ressemble beaucoup à sa perverse de sœur, aussi bien dans la couleur des cheveux, que dans celle des yeux ou même la taille de la poitrine. La grande sœur reprit la parole peu de temps après :

« Milly, Evangeline. Une néko que j’ai amicalement séquestrée ici, mon adorable petite sœur. »

Je la saluai en m’inclinant puis lui sourit :

« Enchantée Evangeline. Moi c’est Milly. Je viens de la rue, si je puis dire et donc nouvelle ici. C’est d’ailleurs la première fois que je rentre dans un tel palace. Enfin, pour vous ça doit être plutôt banale. Vous faites quelque chose dans la vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Mer 28 Mar - 10:26

Evangeline resta plusieurs secondes devant la porte à attendre. On entendait du bruit à l'intérieur, mais que faiblement à cause de l'insonorité de la pièce. Elle arrivait tous juste à distingué un rire. Peut être que Lilith était au téléphone ou regardait quelque chose d'amusant. Elle frappa plusieurs fois de nouveau sur la porte, pour ce faire remarqué, restant toujours intimidé. Finalement la porte sourire et elle fit un sourire à sa sœur. Lilith souriait aussi et quel sourire, elle semblait d'être d'une excellente humeur. Evangeline fut tellement surprise qu'elle n'ut le temps de rien dire qu'elle se retrouva transporté dans les bras de sa grande sœur. Heureusement que son petit corps de gamine n'était pas lourd. Lilith n'était donc pas seule. Quand elle fut déposée sur le lit, tel une poupée de sa propre collection, elle prit une position assise les jambes étendues et observa la personne en question. Une mignonne néko appeler Milly. Le chauffeur, ne l'avait pas prévenu que sa sœur n'était pas seule, heureusement qu'elle était dans une tenue correcte, quoi que le contraire était rare.
Milly parla la première se présentant à nouveau et précisant son origine. Donc Lilith avait l'intention de l'accueillir ici. Sa ferait une personne de plus a qui cacher ses activités.


-Tu es plutôt maline, tu ne t'ai fait pas avoir par mon corps d'enfant. Je sus propriétaire d'une boutique mystique. Le manoir, ne m'es pas si banal que ça. Avec ma sœur on est devenu riche par nous même chacune de notre côté. Nos parents nous on fait vivre dans un milieu modeste rien de semblable. Je te souhaite la bienvenue.

Elle se mit à quatre pattes et s'avança vers elle pour lui déposer un bisou sur une joue. Plus elle la regardait, plus Evangeline se disait qu'elle aimerait posséder une nouvelle néko pour jouer avec. Mais Milly étant accueillie par sa sœur, elle ne pourra surement pas lui faire ce qu'elle voudrait. Elle se recula après la bise et reprit sa position précédant.

-Tout comme ma sœur, je vais peut être aussi devenir model pour des magazines. Par contre, je ne pourrais jamais espérai avoir un dixième de sa voix.

Elle se tourna vers sa sœur la regardant comme souvent avec admiration. Il était difficile de ne pas voir a quelle point elle adorait sa grande sœur. Puis subitement elle descendit du lit et dans sa démarche de princesse habituelle elle s'approcha de sa sœur et grimpa sur le meuble pour lui faire une bise.

-Tu ne m'as pas laissant le temps de te dire que j'étais contente que tu sois entré.

Elle se blottie contre elle et resta comme ç a en regardant Milly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Lun 2 Avr - 9:18

Dans sa position relativement relax, Lilith écouta tout ce qui se passait, sans non plus rater une seule miette de visuel. Elle trouva par ailleurs bizarre que sa frangine n’aie rien remarqué de sa tenue, mais tans mieux dans un sens parce que sinon bonjour la morale, même si de base elle à le droit de faire ce qu’elle veut. Milly se présenta tout d’abord en posant des questions anodines à la petite frangine du manoir. Rien de bien méchant pour la demoiselle concernée vu que ce n’était que des informations sur le quotidien comme le travail entre autre. Milly ne se serait pas laisser bernée par le corps d’enfant d’Evangeline? Voilà quelque chose qui serait très intéressant à exploiter dans le futur. En parlant de la lolita, elle se mit à parler et la grande sœur tourna juste la tête toujours en écoutant. Elle souri quand juste après, la petite fit un bisou à Milly tout mignon. L’ange de l’enfer émit un petit rire caché sans difficulté. Par contre, elle soupira intérieurement quand elle l’entendit se rabaisser. Si elle travaillerait mieux sa voix, elle pourrait avoir du succès la petite. Par contre, son sourire fut véritable quand elle se colla à elle comme elle le faisait souvent :

- Excuse-moi. J’étais d’une un peu trop bonne humeur pour te laisser ne serais-ce que trois seconde à souffler

Puis elle lui fit un très gros bisou sur le nez et lui souffla dessus juste pour l’embêter, et termina par un petit rire. Son regard se porta ensuite vers Milly :

- Bien maintenant que tu fais partie de notre petite famille exclusivement féminine, as-tu de quelconque question à nous poser ? Profite tant que nous somme toutes dans la même pièce. Nous répondrons à… Tout !

Elle rigola encore à la fin de sa phrase, preuve qu’elle était de bonne humeur et qu’elle n’avait rien à caché. Sentant ses jambes rouiller un peu, ou plutôt se décontracter après l’effort que tout le corps avait fait dans le buisson. Elle les bougea un peu de droite à gauche sans aller trop vite. Milly aurait put sans problème voir ce qu’il y avait dessous mais elle s’en fichait royalement, et vu ce qu’il s’était justement passé plus tôt, bien au contraire ! Dommage que pou le moment, elle ne pouvait pas trop se permettre se finir ce qu’elle avait commencé. A cette pensée, et à l’abri du regard de sa sœur, elle tira la langue légèrement sur le coté d’un air pervers…
Revenir en haut Aller en bas
Milly Crimson
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Lun 2 Avr - 17:11

[je change la couleur d'écriture parce que c'est illisible ^^]


Ce à quoi la demoiselle répondit en souriant :

« Tu es plutôt maline, tu ne t'ai fait pas avoir par mon corps d'enfant. Je sus propriétaire d'une boutique mystique. Le manoir, ne m'es pas si banal que ça. Avec ma sœur on est devenu riche par nous même chacune de notre côté. Nos parents nous on fait vivre dans un milieu modeste rien de semblable. Je te souhaite la bienvenue. »

Puis elle s’avança pour me faire un bisou sur la joue. Curieuse manière de souhaiter la bienvenue à une tierce personne. La dénommée Evangeline annonça ensuite qu’elle aussi voulait devenir top model comme sa grande sœur. Tiens ça alors je ne le savais même pas, que ce soit en ce qui concerne l’une ou l’autre humaine. Elle se tourna ensuite vers Lilith et monta sur le meuble pour s’assoir à côté d’elle et la serrer dans ses bras. De toute évidence, ces deux là s’aiment. Peut être même plus que dans la simple relation de sœur/sœur. L’ainée répliqua par un bisou sur le nez de sa cadette avant de se tourner vers moi et me demander :

« Bien maintenant que tu fais partie de notre petite famille exclusivement féminine, as-tu de quelconque question à nous poser ? Profite tant que nous somme toutes dans la même pièce. Nous répondrons à … Tout ! »

Elle termina par un rire qui se voulait apaisant si l’on en croit le timbre utilisé. Ainsi donc je pouvais tout demander ? Voyons voir, je pris quelques secondes pour établir une petite liste dans ma tête puis repris la parole :

« D’accord, alors première question. A vous voir comme ça, vous avez l’air très, très proche. Ai-je bon en supposant que vous l’ayez déjà fait ensemble ? » J’attendis une petite seconde pour que la question passe bien puis continuai. « Deuxième question, qu’est-ce que vous comptez faire de moi ? Et pour finir, dernière question. Quel est la suite du programme, pour aujourd’hui comme pour les jours à venir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Jeu 5 Avr - 9:44

Après avoir souhaité la bienvenue à sa soeur comme d'habitude, Lilith lui fit un bisou sur le nez et souffla dessus. Par réflexe Evangeline secoua la tête. Sa soeur proposa alors à Milly de posé toutes les questions qu'elle voulait. Evangeline se tourna vers elle tout en restant contre sa grande soeur. La féline commença alors a posé sa première question. A la fin de la phrase elle ne put s'empêche de rougir et à la limite se cacher contre sa soeur. Depuis se fameux jour, elle n'avait jamais était autant timide et n'avait jamais autant rougie. Alors qu'elle s'accrochait au vêtement de Lilith, elle remarqua qu'elle ne portait pas les vêtements de ce matin. C'était une tenue de rechange qu'il se trouvait dans les voitures. Evangeline se tourna vers Milly et vue le sujet de sa question devina ce qu'il avait pu ce passé. Elle laissa sa grande soeur répondre à ça première question, quand aux suivantes sur ce qu'elles avaient prévue de faire d'elle...

-Moi, j'ai rien prévue, je viens de te rencontrer.

Elle laissa donc de nouveau Lilith répondre et finalement descendit du placard. Evangeline s'approchât de Milly et la regarda de prés, regardant ses dimensions. Evangeline était capable par une simple observation de trouver des vêtements à la bonne taille des personnes. Tout en la regardant un peu partout limite gênante, dans sa tête elle l'imaginait l'habiller comme les poupées de sa collection. Quand elle arrêta elle souriant toute contente.

-Tu me plais bien.

Elle lui fit un grand sourire.

-J'espère que tu aims t'amuser.

Elle se tourna sers sa soeur.

-Je vais vous laisser, j'ai faim, je vais manger des fraises.

De nouveau toute contente elle se dirigea vers la porte. Et parti pour la cuisine laissant la porte ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Mer 11 Avr - 9:17

(A mes grands regret, je vais devoir moi aussi modifier ma police d'écriture...)

La demoiselle ne tarda pas à poser ses question, enfin pas trop quoi. Premièrement, et quelle première question je vous prie, il s’agissait d’une très fine remarque d’observation concernant les deux sœurs. Cash, elle avait plus ou moins demandé si les deux étaient passée à l’acte ensemble et elle avait bon. Lilith perdit son air pervers pour en prendre un plus gênée, limite en se grattant la tête et le faux sourire qui va avec. Même si depuis ce jour leurs relations à changé positivement, meurs comportement à un d’autres effets secondaires. Evangeline fut plus câline et Lilith plus joyeuse. Étrange hein ? Bref, pas besoin de réponse pour cette première question. Les deux suivantes arrivèrent sans coupures, se ressemblant plus ou moins :

- Donc pour te répondre, ce que je vais faire de toi hein ? Et bien j’aimerais juste que tu fasses partie de notre petite famille comme dis précédemment. Donc je tiens à ce que tu t’amuse, te fasse plaisir tout en nous aidant si besoin est. Rien de bien compliqué.

Elle fit un sourire qui se vu comme étant joyeux et rassurant, n’ayant de toute façon aucune envie de faire du mal. L’ange de l’enfer n’avait tout de même pas fait attention à la petite réponse de sa frangine juste avant la sienne, mais apparemment ce ne fut pas très dramatique. L’autre réponse ne vint pas longtemps après la première :

- Et concernant la suite du programme, si tu es bien entendu d’accord, nous ferons ta chambre avec le mobilier qui va avec, ta garde robe dans les moindres détails, tout ce qui est décoration et sûrement d’autres choses que j’ai oubliée. Après, il ne restera qu’a te détendre ici. On trouvera également un moyen pour que tu puisses sortir d’ici sans te faire capturer dehors.

Lilith avait sortit ça de façon très sérieuse pour minimiser les ennuis qu’elle pourrait avoir dehors, tout en augmentant considérablement son confort à l’intérieur. Tout partait d’un bon sentiment, même s’il était plus rapide qu’il ne l’aurait été dans la période AVANT Evangeline collée contre elle… En parlant de la petite loli-goth, elle regardait bizarrement la petite blonde d’un air qui lui rappelait quelque chose. Elle se doutait qu’elle devait la comparer à une poupe mais rien n’était sûr. Au passage, Evangeline lâcha un compliment pour l’hybride qui fit sourire la grande sœur. La petite fini par se lever en disant qu’elle allait manger des fraises, réflexe de dingue, Lilith enchaîna presque sans temps mort :

- Touche pas les miennes hein !?

Elle avait dis ça presque d’un air menaçant, comme un ordre sec venant d’un militaire haut gradé. Pour une fois qu’elle avait trouvé des fraises naturelle hors saison et de bonne qualité, elle voulait en profiter aussi quoi merde… Bref, sa sœur n’étant plus là, Lilith se redressa complètement dans sa position assise, face à sa nouvelle amie. Les souvenir concernant la solitude qui pesait sur la Néko revint à la mémoire de la rockeuse. « La solitude c’est l’enfer le plus profond que l’on puisse imaginer … » résonnait encore dans sa tête comme une boule de flipper sur des bumper endiablé. Elle s’approcha un peu, la regardant dans les yeux. Y’as pas à dire, elle la trouvait vraiment jolie cette petite demoiselle fort sympathique. A tel point que… :

- Si tu as vraiment aussi peur de la solitude que tu me l’as dis, tu n’aura qu’a vraiment rester avec moi la nuit. Comme ça tu auras toujours quelqu’un à tes coté si tu as peur de te sentir mal toute seule dans le manoir…

Elle essaya de se montrer encore une fois rassurante, même un peu trop avec sa voix sérieuse à la limite de l’inquiétude. Mais limite hein parce qu’elle savait que de toute façon, elle devait avoir pas mal l’habitude dans la rue. Se sentant un peu ridicule de jouer les grandes sœurs sur Milly, elle finit par pencher la tête en avant en fermant les yeux, pour après la redresser avec le sourire et un clin d’œil amical :

- … Mais attention, je te préviens que j’ai le sommeil très lourd. Alors n’en profite pas trop hein ?

Elle tira la langue et lui fit un baiser sur ses lèvres plutôt rapide tout en reculant juste après. C’est vrai que des fois, même quand on la mordait, baffais, qu’il y avait une vraie tempête ou encore des choses moins catholique, impossible de la faire se lever. Par contre, quand quelque chose est prévu, le corps de l’Ange de l’enfer est réglé à la bonne heure. Allez savoir comment ça marche…
Revenir en haut Aller en bas
Milly Crimson
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Jeu 12 Avr - 19:24

Evangeline répondit la première simplement :

« Moi, j'ai rien prévue, je viens de te rencontrer.

- Ce que je vais faire de toi hein ? » Enchaina sa sœur juste après. « Et bien j’aimerais juste que tu fasses partie de notre petite famille comme dis précédemment. Donc je tiens à ce que tu t’amuses, te fasse plaisir tout en nous aidant si besoin est. Rien de bien compliqué. » Elle marqua une petite pause puis reprit. « Et concernant la suite du programme, si tu es bien entendu d’accord, nous ferons ta chambre avec le mobilier qui va avec, ta garde robe dans les moindres détails, tout ce qui est décoration et sûrement d’autres choses que j’ai oubliée. Après, il ne restera qu’a te détendre ici. On trouvera également un moyen pour que tu puisses sortir d’ici sans te faire capturer dehors. »

Je ne pus m’empêcher de faire le lien entre ce qu’elle disait et l’acte sexuel effectué précédemment dans le parc. J’ignore si c’est ce dont elle voulait parler, et la plus jeune me conforta dans mon idée quelque peu perverse. En descendant du meuble, elle ne se cacha pas le moins du monde afin de m’observer sous tous les angles, des oreilles jusqu’à la queue en passant par les lèvres, la poitrine, les fesses et les doigts de pieds. On aurait presque dit un client de l’animalerie qui examine ce qu’il allait prochainement acheter. Je ne prononçai pas le moindre mot malgré la gène et c’est d’ailleurs elle qui le fit pour moi :

« Tu me plais bien. » Dit-elle avec un grand sourire. « J'espère que tu aimes t'amuser. » Puis elle se tourna sers sa sœur et continua. « Je vais vous laisser, j'ai faim, je vais manger des fraises. »

- Touche pas les miennes hein !? » Hurla Lilith comme s’il s’agissait d’un trésor inestimable.

Curieux, ce ne sont que des fraises. La petite sœur disparue de la pièce avec le sourire type du vainqueur tricheur. Il y a peu de chance pour que ces fameuses fraises restent indemnes très longtemps. La porte de la chambre une fois clause je me retournai vers la demoiselle toujours sur son meuble. Elle avait parlée de me faire une chambre rien qu’à moi, avec tout le bazar des humaines normales. Pourtant je n’en suis pas une, alors pourquoi vouloir faire de moi un membre à part entière de leur petite famille ? Moi qui aie toujours vécue soit dans la rue, soit dans une cage, ce genre de chose est un petit peu trop beau pour être vrai. La jeune fille reprit après être descendu, ses yeux plantés dans les miens :

« Si tu as vraiment aussi peur de la solitude que tu me l’as dis, tu n’aura qu’a vraiment rester avec moi la nuit. Comme ça tu auras toujours quelqu’un à tes cotés si tu as peur de te sentir mal toute seule dans le manoir … Mais attention, je te préviens que j’ai le sommeil très lourd. Alors n’en profite pas trop. »

Elle tira la langue et m’embrassai rapidement avant de reculer d’un pas. Un sourire s’étira sur mon visage. Sa réplique est une véritable pousse-au-crime !

« Ne pas en profiter hein ? Ça pourrait être dommage au contraire, héhéhé. » Je m’avançai d’un pas dans sa direction, retirant l’écart entre nous et la regardai intensément. « Simple question, es-tu sérieuse quand tu parles de vouloir me faire rentrer dans votre famille ? Avec l’histoire de la chambre et tout et tout. Je dis ça parce que vois-tu, de mon point de vue, c’est trop beau pour être vrai. » Je mis mes mains dans les siennes, nos doigts entrelacés. « La vie dans la rue depuis mon évasion de l’animalerie m’a apprit à ne pas croire à tout ce qui nous arrive. L’être humain est une créature fourbe, qui ne recherche que son confort et son pouvoir sur son entourage. Je veux bien croire que toi et ta sœur ne soit pas de ce genre. Mais je ne peux pas m’empêcher de rester sur mes gardes. » Mon bassin et mon front se collèrent d’eux-mêmes contre elle. « Alors merci de garder cette idée en tête, au moins pour le moment. Je tiens à ma liberté, mais je ne veux plus être seule. »

Je lui rendis son bisou avec un peu plus de délicatesse et me décollai pour aller observer la cour du manoir à travers la fenêtre en silence. C’est vraiment une maison de riche. Un petit rire s’échappa de mes lèvres, pour sur ça me change des rues poisseuses et des courses-poursuites contre la police et la mafia. Je sautai sur le lit de Lilith, couchée de tout mon long sur le dos, les bras et les jambes écartées pour prendre un maximum de place et la queue là il en reste. Quelle vie luxueuse on pourrait avoir ici. Mon regard se perdit sur le plafond puis sur tous les trophées de disque et je ne sais quoi de la demoiselle.

« Dit-moi, c’est comment la vie d’humaine comme toi ? Je suppose que tu n’as jamais touchée à un révolver, ni encore moins prit la vie que quelqu’un pour sauver la tienne … C’était mon quotidien il n’y a pas si longtemps … » Je tournai la tête vers elle et lui souris. « Tu veux que je t’apprennes l’art des armes à feu ? Je sais piloter, je sais tuer, je sais disparaître sans laisser de trace. Tu sais des choses que je ne sais pas, alors pourquoi ne pas partager nos connaissances ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Lun 23 Avr - 9:41

Comme Lilith l’avait prévu, sa réplique eut l’effet inverse à celui escompté. Bah après tout, que ça soit Milly ou Evangeline qui en profite ça ne la dérangerais pas tant que ça. De toute façon, il n’y a à priori rien qui pourrait nuire à son sommeil. Sans bouger, la rockeuse observa la Néko tout en écoutant ce qu’elle disait sur tout ce qu’elle venait de dire. Le seul point qui la gêna, c’est le fait qu’elle ne semblait pas croire tout ce qui avait été dis. Pourtant, l’Ange de l’enfer avait été on ne peu plus sérieuse concernant sa proposition de l’emménager. Bah après tout, elle venait de la rue et ne connaissait qu’à peine Lilith alors le bénéfice du doute est normal. Toujours sans bouger de son coin, elle la laissa faire tout ce qu’elle faisait, de la petite embrassade au croisement de doigt, sans oublier le contact très proche du bas-ventre et celui du front. A cet instant, elle aurait bien aimé que ça aille plus loin mais il n’en était rien. Dans sa grande perversité, ou plutôt dans sa presque perpétuelle envie de s’amuser sexuellement parlant, elle avait un peu plus de mal à tenir.

Quand Milly se décolla, Lilith pris appuis contre le mur, toujours les jambes légèrement écartée et observa le changement de position de cette dernière. On voit que malgré qu’elle ne veuille pas rester ici qu’elle aimait quand même cet endroit. Pensant à sa sœur, elle espérait que les fraises étaient encore en vie pour ne pas infliger une correction à sa manière à la petite frangine. Et une correction assez… Particulière quand on connaît bien l’ainée. Bref, entendant Milly poser une simple question banale, et se retourna vers elle. Et là, c’est le drame… Elle commença à parler d’arme à feu, de meurtre et de crime, les choses que Lilith hait le plus dans ce monde. S’il il y a bien la chose ultime qu’elle déteste et qu’elle ne veut surtout pas entendre, c’est bien ça ! Alors que l’hybride sourit, Lilith renfrogna son visage et ferma les yeux juste après son discourt, serrant les dents à s’en faire saigner l’intérieur de la bouche. Il a fallut que ça soit une fille qu’elle commençait à apprécier qui parle de ça. Penchant la tête en diagonale par rapport à une position normale, elle posa une main sur son front et la fit glisser, pour ne pas dire griffer, sur son visage. Le ton sec et sans ouvrir les yeux, elle lui répondit de façon pas très gentille :


- Écoute-moi bien. S’il y a une chose que je ne cautionne pas sur cette planète, c’est bien le crime. Tuer, voler, violer ou torturer j’ai une sainte HORREUR de ça *elle rouvre les yeux et pointe son regard furieux de l’extrême, limite à faire peur vers Milly* Dans ce manoir, je ne tolère pas que l’on parle de ce genre de chose à la légère et surtout avec le sourire. J’éprouve une haine profonde envers tous ceux qui prenne la vie des autres sans remords, ceux qui s’octroient les biens d’autrui sans leurs consentement, ceux qui volent la douce fleur qui appartiens à notre intimité,…

Elle se coupa elle-même, sentant le sang dans sa bouche se sentir plus épais et plus présent qu’au début. Un goût de fer extrêmement désagréable envahi la totalité de cet endroit, devenant limite écœurant. Un petit filet de sang parvint même à s’échapper de sa bouche pour couler le à l’extérieur, faisant tomber une petit goutiche sur le lit. En ce moment précis, la Lilith qu’avait connue Milly n’avait absolument rien à voir avec la précédente qui était toute souriante et plutôt amicale. Là il s’agissait plus d’une jeune femme haineuse, au regard limite psychopathe rongé par la folie. Bien entendu elle se contrôlait parfaitement, mais là le sujet tabou à ne pas cité avait été évoqué. Dans un silence à tuer même le plus grand ascète possible, l’Ange de l’enfer finit par se lever lentement après avoir descendu du lit :

- Je vais me laver

Dit-elle de sa voix froide mortelle, limite à vous glacer le sang, tout en se dirigeant vers la porte
Revenir en haut Aller en bas
Milly Crimson
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Lun 23 Avr - 20:11

La suite fut particulièrement moche. Surprenante, et très moche. Lilith ne semblait pas le moins du monde aimer mes derniers mots. Je la regardai en silence s’approcher de moi et se poser la main sur le front puis à la faire glisser sans la moindre délicatesse ni la moindre douceur. Qu’est-ce qu’il lui prend d’un coup ? La réponse arriva peut après, les yeux clos de l’humaine et le ton menaçant avec :

« Écoute-moi bien. S’il y a une chose que je ne cautionne pas sur cette planète, c’est bien le crime. Tuer, voler, violer ou torturer j’ai une sainte HORREUR de ça. » Elle rouvrit les yeux et me pointa un regard furieux. « Dans ce manoir, je ne tolère pas que l’on parle de ce genre de chose à la légère et surtout avec le sourire. J’éprouve une haine profonde envers tous ceux qui prenne la vie des autres sans remords, ceux qui s’octroient les biens d’autrui sans leur consentement, ceux qui volent la douce fleur qui appartient à notre intimité … »

Je me redressai et la regardai bien en face, les yeux ronds comme des ballons. Bah si je m’attendais ça, flute alors. J’ai vraiment loupé une occasion de me taire. Une goutte de sang s’échappa d’entre ses lèvres, à la voir ainsi on aurait dit une folle. Elle se leva ensuite et annonça dans le même ton hargneux qu’elle allait se laver. Ni une ni deux, je sautai du lit et lui attrapai le poignet avant qu’elle ne quitte la pièce. Il était hors de question que ce sujet sensible s’arrête comme ça :

« Une seconde s’il te plait. Je te demande pardon pour ce que je viens de dire, mais dans un sens, heureusement que j’en parle maintenant. A présent je sais qu’il ne faut surtout pas aborder ce sujet. » Je me plantai entre elle et la porte et la regardai droit dans les yeux. « Je souhaitais simplement qu’on apprenne à se connaître, c’est ce que font tous les humains dans leur famille d’humain, non ? Je pensais, j’ai crus. Je suis désolé que ça t’ai aussi choquée, c’est juste que ça a été ma vie avant de te rencontrer. » Je marquai une petite pause avant de reprendre. « Surtout ne me prend pas pour une meurtrière, je n’ai fais que sauver ma vie et celle de mes compagnons. C’est que vous les humains appellent la légitime défense. » Mes mains lui attrapèrent les joues machinalement. « Imagine que ta belle vie dérape sans prévenir, que tu ais un accident au moment et là où il ne fallait pas, imagine tout ce qui pourrait arriver comme ça, d’un claquement de doigt et sans que personne n’ait le temps de comprendre qui ni pourquoi. » Mes mains la relâchèrent pour lui prendre cette fois l’une de ses mains et la poser sur ma poitrine. « Je serais là pour te protéger, pour protéger ta sœur, pour nous protéger toutes les trois. Il me semble que c’est ce qui se passe dans une vraie famille, on se protège tous l’un les autres. »

Je lui libérai le chemin avec un petit sourire hésitant, une main sur son épaule et fis mine de me sentir les aisselles avant d’ajouter :

« Hum, c’est vrai une petite douche ne serait pas de refus pour moi aussi. Si bien sûr tu me pardonnes … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Mar 1 Mai - 9:30

Pourquoi… Mais POURQUOI à t’il fallut que ça arrive maintenant alors que la journée avait été si bien déroulée ??? C’est toujours avec le même gout de fer que Lilith pensait ceci avec un air à la fois dégoûté et haineux. Elle a beau essayer d’éloigner ce milieu on ne peut plus dérangeant du manoir pour ne pas le pourrir de médiocrités et diverses saloperies, c’est le coup du boomerang assuré. Plus on l’éloigne avec force, plus il nous revient fort dans la gueule. Et là il faut dire que ça à fait plutôt mal sur le coup, autant pour le corps que pour le reste. Pour une des rares fois dans sa vie presque en perpétuelle adolescence, L’Ange de l’enfer eut envie de verser une larme. Pleurer et encore pleurer pour évacuer tout ce qu’elle ressentait. Ne pouvait-elle pas avoir le droit de vivre correctement sa vie sans que de mauvaises choses la traque comme un vautour traquerait un cadavre et se battre à mort pour pouvoir enfin se repaître d’un morceau de viande qui n’est plus qu’un tas d’os à moitié décomposé et broyé ? Serait-ce une chimère ? Elle serra le poing et plissa ses yeux européen à cette nouvelle pensée, se sentant incapable de pouvoir rester simple, loin du danger et du milieu criminel. N’ayant même pas entendu le lit perdre un poids, elle entendit la Néko parler et s’arrêta pour l’écouter, cette dernière bloquant de toute manière le passage.

Elle écouta chacune de ses paroles qui étaient censé la rassurer et les décortiqua en long, large et travers. Grosso modo, Milly raconta que ce qu’elle avait cité avant le dérapage de situation était en fait de la légitime défense. Les siens ? Sa famille ? D’autres hybrides ? Plutôt la seconde proposition selon elle. Il est vrai qu’il y a quelques temps, un gros rapt n’ayant pas très bien tourné eut lieu dans les parages. Petit à petit, le calme revint dans le for intérieur de l’ado éternelle et ce n’était pas plus mal. Il est vrai que sa réaction était plutôt excessive et surtout pas très cool pour Milly. Lors d’une de ces petites pauses, elle ferma les yeux et inspira fortement pour se relâcher et évacuer la pression. Alors que la demoiselle demanda à la fois si elle pouvait aussi se laver et si Lilith lui pouvait pardonner, cette dernière essuya avec sa manche noire le petit filet de sang qui avait coulé et déglutit pour avaler celui à l’intérieur de sa bouche. Ce n’est qu’après ça qu’elle finit par répondre en murmurant :


- Je te pardonne mais à une seule condition. N’évoque en AUCUN cas cette partie de ton histoire à Evangeline ou tout ce qui concerne le crime. Tu as vu comment j’ai réagis ? Avec Evangeline ça sera pire alors tiens toi tranquille sur ce sujet.

Elle sentait que de toute manière, Milly n’avait pas trop de choix à part celui d’accepter. Elle semblait sincèrement désolée de ce qui s’était passé même si c’était plutôt à elle s’excuser de s’être emportée de la sorte, bien qu’elle ne comptait pas le faire. Avec la main qui était jointe à sa nouvelle amie et le passage désormais libre, elle reprit la marche vers la salle de bain, laissant la porte ouverte mais les rideaux tirés. Plusieurs fois, elle tenta d’évacuer la pression de différentes manières et était redevenue à peu près normale au niveau du visage et de son calme naturel. Elle ne tarda pas à ouvrir la porte de la salle de bain, qui au passage n’était pas si grande que ça pour une salle de bain de manoir. Elle n’était quand même pas petite vu tout ce qu’il y avait, mais pas gigantesque non plus. Seule la baignoire dans l’angle faisait riche, avec le marbre éternellement propre et neuf et surtout sa taille. Dans le coin en face, une douche tout ce qu’il y a de plus banale avec des rideaux bien opaques malgré que leurs couleurs étaient claire. Un bel exemple de paradoxe non ? Sur l’autre mur où la baignoire était collée, deux éviers presque côte à côte dont un qui n’avait pas de robinet. Et enfin proche de la porte, une armoire allant toucher le plafond qui contenait tout les trucs de pharmacie, serviette, shampoing et autre trucs du genre appartenant à Lilith. Au mur opposé, une poubelle en face de l’évier sans robinet et un séchoir automatique accroché au plafond. Lilith s’empressa d’ailleurs de le désigner du doigt :

- Si tu tiens à la vie et à tes cheveux, ne passe jamais là dessous *elle baisse le doigt pour montrer des marque indélébile au sol* Et pareil pour cette ligne. Ce séchoir détraqué fait souffler un vrai cyclone quand on passe dessous et aucun réparateur n’a réussi à l’approcher…

Il ne soufflait pas de façon à vous brûler, mais était tellement puissant qu’il avait déjà plaqué sa petite sœur contre le mur. Ce n’était pas pour rien qu’elle y faisait référence. En guise d’exemple, elle enleva son haut, en fit une boule et le lança dans la zone interdite. Il n’eut pas le temps d’atterrir qu’à peine la limite franchit, il se déclencha dans un vacarme venteux pas possible que même Evangeline pourrait entendre de sa chambre pourtant loin, et le vêtement fut limite téléporté contre le mur tellement ça avait été puissant. Même Lilith où elle se trouvait, le bras libre contre son visage, était dans une quasi tempête alors qu’elle était encore à moitié dans le couloir, galérant à rester sur place. La porte faillit claquer mais c’est après presque dix secondes d’ouragan intense et des coiffures complètement en vrac qu’il finit par s’éteindre. Au moins, Milly put largement constater le danger que pouvait faire cet engin de fou. Avec la coiffure totalement foutu nawakement et la jupe qui n’était pas mieux, elle se tourna vers la Néko :

- Bon je suppose que tu as compris. Même si ta vie en dépend, ne passe JAMAIS là-dessous

Elle fit un sourire qui montrait qu’elle avait retrouvé son humeur normale et en profita pour se recoiffer de sa main libre qui avait repoussé la porte une seconde fois. La gardant ouverte et laissant le choix à la miss de la fermer ou pas, elle partit récupérer son haut et le remis après avoir lâché la mimine de l’hybride. La rockeuse fit ensuite demi-tour pour aller ouvrir l’armoire contenant tout le nécessaire à salle de bain. En haut les sorties de bain et deux yukata accrochés par des cintres, au milieu tout ce qui était les divers liquides, dans les tiroirs juste au dessous tout ce qui était ustensile comme des cotons tiges, et enfin toutes les serviettes, gants et autre chose dans le genre à la partie la plus basse. L’Ange de l’enfer pris juste un bain de bouche pour virer le gout du sang et cicatriser la plaie et ouvrit un tiroir pour prendre une brosse et un peigne fin. Elle se tourna vers Milly :

- Je te conseille de prendre ce que tu as besoin là-dedans. Si tu veux un peigne spécialement pour toi, ce que je te conseille,… *elle sourit léger en regardant la coiffure du coin de l’œil* … c’est dans le tiroir le plus à gauche. Il à même des chouchous, barrettes et autre conneries dans le genre je crois...

Puis elle se dirigea vers l’évier et ouvrir le bain de bouche pour ensuite en verser dans le petit gobelet/bouchon et commença à secouer vivement le liquide bleuté. Alors qu’il lui arrivait de faire des grimaces de douleurs, cela ne l’empêcha pas de se brosser vivement d’une main puis repasser de l’autre avec le peigne. Lilith n’est pas douée de ses mains pour rien grâce à son ambidextrie travaillée. Il ne fallut pas longtemps pour qu’elle eut fini et plaça les deux ustensiles de coiffures dans la même main, puis elle se plaça droite comme un I avec les mains sur les hanches, regardant le plafond. Elle ne tarda pas à recracher un liquide pourpre. Elle se tourna vers Milly pour savoir ce qu’elle faisait :

- Ah ça va mieux. Tu t’en sors ?

Elle sourit de façon plutôt gentille, bien loin de ce qui c’était passé dans les buissons ou encore dans sa chambre…

Revenir en haut Aller en bas
Milly Crimson
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Ven 4 Mai - 14:47

L’humain s’essuya le filet de sang qui s’échappait de ses lèvres puis répondit :

« Je te pardonne mais à une seule condition. N’évoque en aucun cas cette partie de ton histoire à Evangeline ou tout ce qui concerne le crime. Tu as vu comment j’ai réagis ? Avec Evangeline ça sera pire alors tiens toi tranquille sur ce sujet. »

J’acquiesçai d’un mouvement vertical de la tête, il valait effectivement mieux éviter de me mettre tout le monde à dos dès la première journée. Autrement la suite pourrait être très moche. Je la suivis ensuite en direction de la fameuse salle de bain et resta bouche bé devant la pièce immense. Ah mais c’est vrai qu’on est dans un palais, tout est surdimensionné. Ça n’empêche pas la surprise, on y rentre au moins à vingt là-dedans. Comparé à tout ce que j’ai connue jusque là, Lilith aura bien dire ce qu’elle veut, c’est vachement grand. Une baignoire d’angle comme dans les films, du marbre partout, une autre douche à l’autre bout – certainement pour ceux qui en ont marre du bain – et deux larges éviers dont a qui l’un d’eux manquait un robinet. Mince, c’est d’un coup moins chic qu’il n’y paraît. Bof, c’est déjà super bien. La jeune fille m’indiqua la présence d’un séchoir à cheveux en face d’une grosse armoire de rangement, et me prévint qu’il ne faut surtout pas passer en-dessous si l’on tient à la vie. Comme pour m’aider à comprendre pourquoi, elle lança son haut roulé en boule juste en-dessous de la mystérieuse machine. Cette dernière se mit alors à souffler comme un véritable ouragan, et ce n’est pas une description littérale, ce truc souffle tellement fort que même nous deux qui n’étions pas dessous furent obligées de reculer de quelques pas pour ne pas nous envoler contre les murs, comme le fit le malheureux bout de tissu. Et c’est avec les cheveux complètement en vrac que Lilith termina sa démonstration :

« Bon je suppose que tu as compris. Même si ta vie en dépend, ne passe jamais là-dessous.

- Effectivement … Il faut la retirer cette machine, ou la faire exploser mais il y a un problème. »

Un sourire apparut sur le visage de l’humaine, signe qu’elle est de nouveau de bonne humeur. C’est bon à savoir. Elle alla ensuite ouvrir l’armoire et révéla son contenu. Toute une pile de produit de soin, de beauté et de propreté, ainsi que des serviettes, des gants et des outils pour se faire belle tel que des peignes et compagnie. Lilith continua ses affaires et me lança entre deux brossages de dent :

« Je te conseille de prendre ce que tu as besoin là-dedans. Si tu veux un peigne spécialement pour toi, ce que je te conseille c’est dans le tiroir le plus à gauche. Il y a même des chouchous, barrettes et autres conneries dans le genre je crois …

- D’accord. » Lui répondis-je en regardant le tiroir en question. « Mais non merci, je préfère laisser mes cheveux en liberté. Par contre le peigne je veux bien. »

Ni une ni deux, j’ouvris le meuble et regarda ce qu’il y avait susceptible de me convenir. Un beau peigne bleu et jaune ressortit du bric-à-brac et eut l’honneur de finir entre mes mèches complètement emmêlé. Fichu ventilateur, j’ai des nœuds partout maintenant. La demoiselle me demanda ensuite si je m’en sortais. Ce a quoi je répondis en serrant les crocs :

« Oui, mais j’ai des super gros nœuds maintenant … Tu n’aurais pas un genre de savon ou je ne sais quoi pour démêler tout ça ? Et il ne vaudrait pas mieux fermer la porte ? Me balader toute nue devant toi, je veux bien mais devant quelqu’un d’autre non … » Je fis retirai mon haut pour me retrouver complètement torse nue, faute de n’avoir voulu mettre le soutif un peu gotique que la demoiselle dans la voiture ; puis continuai. « Et puis ta sœur … Elle a l’air très gentille, mais aussi très perverse sur les bords. Un peu comme toi quoi, hihihi. Mais je ne la connais pas assez pour ça. »

J’allai donc fermer la porte de la salle de bain puis me retournai vers Lilith avec un petit sourire coquin aux lèvres. Je m’approchai lentement d’elle pendant que mes propres mains finissaient de me déshabiller, jusqu’à arriver à quelques centimètres d’elle en tenue d’Eve. Je la regardai toujours avec le même sourire, la tête légèrement inclinée sur le côté, tout en lui caressant la joue du bout des doigts. Ma voix prit une tonalité très douce, limite érotique :

« Alors ma chère ? Où en étions-nous ? Hihihi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Ven 18 Mai - 13:22

(Désolée de cet énorme retard...)

Rangeant brosse à dent et peigne, où plutôt après les avoir posés sur l’évier de façon parallèle, elle écouta encore une fois Milly parler de cet ouragan de séchoir via sa coiffure. Concernant l’anti-démêlant, elle ne savait pas s’il en restait dans l’armoire, ne s’en servant presque jamais. A moi qu’Evangeline soit passée par là mais c’est très peu probable… Quelque chose la fit sourire, pour ne pas dire éclater de rire. Selon le flair de l’hybride, la bien aimée cadette du manoir serait très perverse sur les bords…! Difficile à croire vu la personne en question. Le temps que Milly enlève son haut et ferme la porte, Lilith fit une remarque concernant sa sœur :


- Si Evangeline est une fille très perverse, alors on peux dire que n’importe quoi sur cette planète de fou est pervers

C’est avec le rire aux lèvres qu’elle finit par regarder son amie s’approcher tout en se déshabillant. Et pas n’importe comment ! Même jusque dans sa façon de parler, elle était à la fois super mignonne et donnais plutôt envie faut l’avouer. Pas farouche pour deux sous dans cette situation là, écoutant sa petite phrase à lui sauter dessus sans ménagements, elle laissa planer quelques petites seconde de silence après avoir levé la tête vers le plafond. Par la même occasion, elle vint poser ses mains dans le dos de l’hybride, une plus proche des omoplates et l’autre des fesses mais sans toucher celles-ci. C’est avec un air plutôt… Lilitesque si on peut dire, qu’elle rabaissa la tête, yeux mi-clos et sourire légèrement tiré en coin et planta ses prunelles dans celles de la demoiselle en face :

- Je crois que nous étions en train de passer un bon moment. Si on reprenait… ?

D’une voix aussi douce que sa compagne et plutôt charmeuse comme elle le fait quand elle veux séduire quelqu’un, elle avait posé ce qu’elle pensait. Bougeant les mains dans la partie arrière de Milly, elle dandina un peu son fessier personnel comme pour initier une danse érotique. Dans cette petite danse, elle se colla de temps à autre, histoire de chauffer l’ambiance qui de toute façon n’allait pas rester comme ça bien longtemps. De façon douce, elle approcha ses lèvres de celles d’en face et les embrassa. En peu de temps, cette simple embrassade finit dans un ballet de langue plutôt torride du gout de Lilith. Redevenant presque aussi excitée qu’avant la coupure nette qu’avait provoquée leur petit ébats amoureux, elle fit rapidement descendre ses bouts de chairs vers le cou, du coup à la poitrine et continua à descendre…
Revenir en haut Aller en bas
Milly Crimson
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Mar 22 Mai - 14:55

[Pas de soucis ^^ tant que tu n'oublie pas x) ]



L’humaine ne répondit pas immédiatement, non elle leva même les yeux au plafond. L’avais-je ennuyé avec ma question ? Ses mains me répondirent que non quand je les sentis glisser le long de mon dos avec une extrême douceur. Un doux geste qui me fit sourire. La demoiselle rabaissa la tête et répondit d’une petite voix câline, ses yeux dans les miens :

« Je crois que nous étions en train de passer un bon moment. Si on reprenait … »

Voila ce que je voulais entendre, et avec ce ton, ça promet une belle partie entre fille. Je glissai furtivement mes mains sur les fesses de cette belle demoiselle alors que celle-ci commençait déjà à remuer du popotin. Je collai mon front contre le sien, et on n’imagine pas comme c’est bien de faire la même taille, à quelques centimètres près. Puis nos lèvres se caressèrent et se rencontrèrent de façon plus prononcée. Nos langues respectives vinrent rapidement à la rescousse. Je la serrai machinalement contre moi pendant cet échange quelque peu baveux. Mais cela ne suffisait pas à Lilith, ni a moi d’ailleurs. La jeune fille descendit progressivement ses embrassades dans mon cou, puis sur ma poitrine rendue considérablement sensible par tous ses bisous, et continua à descendre. La respiration haletante, je la regardai faire, la bouche légèrement entrouverte, une main dans ses cheveux et l’autre sur son épaule droite. Je la sentis passée au niveau de mon nombril, avec un sourire aux lèvres je l’arrêtai dans sa démarche :

« Ma chère, ne préfères-tu pas faire cela dans ta magnifique baignoire ? On y sera plus à l’aise et puis c’est une salle de bain, autant en profiter. »

Je fis un petit pas en arrière pour m’en décoller, malgré que mon entrejambe m’hurle de la laisser faire. Je me baissai pour embrasser tendrement cette petite humaine et entrai dans le bain. Il manque l’eau mais ne connaissant pas cet endroit, je ne voudrais surtout pas gâcher ce beau moment en cassant je ne sais quoi. Avouons que ce serait con. Je me couchai dans la courbure encore froide du marbre creux en couleur granit, un petit sourire coquin aux lèvres et les jambes légèrement ouvertes, les mains sur les seins et la queue remuante en signe d’une importante bonne humeur.

« Je n’attend plus que toi ma chère humaine. Viens par là que je te mange toute crue. »

Lui lançai-je en laissant volontairement un bout de ma langue sortir me lécher les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   Mar 12 Juin - 9:15

Du cou, Lilith était maintenant passée au nombril. Et c’est avec un grand désarroi qu’elle fut arrêtée par Milly. Voulant savoir pourquoi, elle leva la tête et vit son sourire puis écouta sa raison. Elle préférait faire ça dans la baignoire ? Hum pourquoi pas après tout vu le temps qu’elle n’avait pas servi à ça. La dernière fois… C’était avec une demoiselle qu’elle avait rencontrée par hasard lors d’une séance photo. Une magnifique rouquine aux airs châtelain… Bref, elle fit un bisou à la rockeuse et s’en alla direct dans le creux du marbre en se faisant prier, autant de façon éloquente que visuelle. D’un air légèrement pervers, elle ne tarda pas à répondre :

- Je crois que cela va être un repas cannibale alors…

D’une voix sensuelle comme elle le faisait souvent, sa réponse eut même un effet sur elle plutôt surprenant. A peine sa phrase dite qu’elle s’imagina mordre à pleine dent dans la Néko là où il ne faut pas… Esquivant la venue d’un sourire, miss Ange de l’enfer acheva son déshabillage en prenant bien son temps, tout en provocant légèrement la demoiselle. A considérer que la lenteur ne fut pas déjà suffisamment provocante comme ça bien entendu. Une fois complètement nue, elle ne tarda pas à rejoindre la miss correctement installée dans sa matière préférée. Le marbre… Toute une histoire pour Lilith dont on se fout pour le moment. Se plaçant d’abord à peu prêt en face dans la baignoire, elle ne tarda pas à venir de façon féline vers l’hybride, tout en faisant attention de ne pas glisser. Avouez que ça serait vraiment un coup de poisse complètement con que d’en arriver là dans un moment pareil. Se calant entre les jambes de sa nouvelle amie, elle lui fit un câlin suivit d’une embrassade très tendre et pas du tout sexuelle. Du moins pas en vue de ce qu’il pourrait arriver. Pour terminer, elle ajouta :


- Je ne sais pas si je te l’ai déjà dit, mais bienvenue à la maison ! On ne pourra pas dire que ton accueil a été pitoyable


Elle ponctua par un clin d’œil, parée à continuer ce qui avait été interrompu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle amie séquestrée amicalement ♫ *Terminé*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle déception [Rp privé Edge/Amy] (Terminé (avec suite ailleurs))
» Une nouvelle amie de nouvelle aventure [Privé : Petit Emeraude :) ]
» Ho ! Bas sa alors ! Une nouvelle amie. {PV Thalia Grace}
» Yeah une nouvelle amie pour jouer
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: