Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'abri du temps [PV Avril]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A l'abri du temps [PV Avril]   Jeu 29 Déc - 0:51

Ezio Ichimaru et sa néko marchait donc jusqu'à l'appartement de ce dernier qui se trouve au 3éme étage. Avril s'agrippait au bras de son maître avec son sac de sous-vêtements dans l'autre main pour aider son nouveau maître à supporter le poids.
Le vent se faisait plus fort et dans le ciel, les nuages arrivaient rapidement et d'un gris menaçant. Le temps passait d'heure en heure et se montrait plus terrifiant qu'en matinée où il n'y avait qu'un ciel bleu et un soleil qui rayonne de milles feu. Pourtant, à la météo, rien d'anormal avait été relevé et signalé aux informations sur les chaîne de la TV.
Après tout, qui contrôle la nature lorsqu'elle se fait sauvage ? Personne... Elle est indomptable !
Il fallait donc faire vite, car même l'air changeait et le froid plus mordant qu'avant.

Ezio Ichimaru marcha avec Avril, tournant un coup, puis à un autre avant de faire quelques mètres et traverser la route pour arriver enfin à la porte d'entrée de l'immeuble.
Ezio s'arrête, puis passe sa main dans sa veste pour y récupérer sa clef d'une façon peu commune, mais à sa manière. Il tapa le code de l'immeuble pour que la première porte s'ouvre, avant d'utiliser sa clef pour ouvrir la seconde porte et la franchir. Ainsi fait et au chaud, Ezio se permit d'affirmer un commentaire :

-Le temps commence à se gâté ! Heureux de nous savoir à l'abri, n'est-ce pas ?

Son sourire sur son visage n'était plus aussi grand qu'avant, mais il est toujours présent et sincère ! C'est le plus important !
Ce dernier finit alors par passer sur le côté et faire quelques pas avant de s'arrêter encore une fois. Cette fois, c'est pour appuyer sur le bouton d'appel d'ascenseur. Puis lorsque les portes s'ouvrent, Ezio entre le premier avant de demander à sa néko de bien vouloir appuyer sur le chiffre numéro trois. Il se trouve tout en haut et à droite.
Les portes se referment doucement mais surement, avant que l'appareil s'active et monte d'étage en étage avant de se stopper net et d'ouvrir les portes à nouveau. Ezio l'attend pour sortir avant de bifurquer sur la gauche, puis de s'arrêter à la porte qui est juste avant une autre intersection à gauche. D'un tour de clef, le maître ouvre la porte de son chez soit avant de souhaiter la bienvenue à sa nouvelle néko dans sa demeure.


-Bienvenue à la maison Avril. Cette fois, ce dernier n'entre donc pas le premier, mais laisse la voix de libre à Avril pour la laisser observer l'appartement en détails avant d'entrer et de refermer derrière lui la porte.

HJ : Pour les détails de l'appartement, tu peux les voir dans la description de "Appartement de Ezio Ichimaru" ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Avril Umbreon
Neko Femelle
Neko Femelle
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: A l'abri du temps [PV Avril]   Jeu 29 Déc - 13:56

Avril suivait docilement son nouveau maître tout en gardant le silence. La météo se dégradait et l’air se chargeait peu à peu en électricité statique, ce qui avait le don de démanger les oreilles félines de la neko. Ils arrivèrent assez vite à proximité d’un bar et elle se demanda s’ils allaient y faire une pause avant que le temps ne se gâte. Mais c’est vers la porte d’immeuble juste à côté que se dirigeait Ezio pour les mener à l’abri.

- C’est sûr qu’il ne vaut pas mieux rester dehors. Je crois bien qu’un orage se prépare.

L’idée qu’elle puisse avoir raison l’effrayait un peu. Elle avait une trouille bleue de l’orage et elle espérait vraiment qu’il n’y en aurait pas. Maintenant qu’elle était à l’intérieure, Avril lâcha l’aveugle, se libérant ainsi une main pour se remettre un peu en ordre les oreilles. Elle suivit donc sans faire trop attention au début mais elle s’immobilisa brusquement quand les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. L’hybride avait déjà vu un ascenseur une ou deux fois mais elle n’était jamais montée à l’intérieure. C’est donc avec curiosité qu’elle appuya sur le bouton qu’on lui indiquait. Elle resta crispée durant toute la montée et dû se tenir au mur pour ne perdre l’équilibre à l’arrêt de la machine.

*Ca c’était bizarre,* conclut-elle pour elle-même avant de sortir un peu précipitamment.

Ezio l’attendait et elle se pressa donc un petit peu et après avoir tourné dans le couloir Ezio ouvrit une dernière porte avant de s’effacer pour lui laisser le passage.

"Bienvenue à la maison Avril."

Qu’il était bon t’entendre ces mots. Après une cage dans une pièce mal chauffée, avoir un endroit où vivre confortablement était juste un petit paradis. Le manoir de son ancien maître lui manquerait un peu mais elle était persuadée qu’elle se ferait vite à son nouveau chez-elle. Elle entra en ouvrant bien les yeux pour ne rien manquer. En premier lieu elle resta plantée comme un piquet devant la porte en jetant un regard circulaire sur le grand salon qui se trouvait devant elle. Elle repéra les coins principaux comme le canapé, la table, le coin télé et un peu plus loin ce qui semblait être la cuisine et un couloir. Elle aimait beaucoup le style de l’appartement et s’avança un peu plus pour permettre à son maître d’entrer à son tour.

- C’est très joli, dit-elle, histoire de donner son impression.

Elle regarda avec un sourire les plantes vertes même si certaines avaient l’air un peu fatiguées. L’appartement était bien décoré, ce qui surprit un peu Avril sachant son maître aveugle. Quelqu’un l’avait peut-être aidé. L’hybride se rendit d’ailleurs compte qu’elle n’avait même pas cherché à savoir si Ezio vivait seul ou non, s’il avait de famille ou non. Elle savait juste qu’il avait eu une neko qui s’était enfuie. Sur le coup, ces détails ne lui avaient pas paru très importants, mais maintenant qu’elle y pensait, elle se disait que si elle-même avait été aveugle elle aurait été incapable de s’en sortir seule.

- Maître Ezio, vous vivez tout seul ici ? C’est si grand, dit-elle en jetant en même temps un œil par la fenêtre pour voir la vue qu’on y avait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri du temps [PV Avril]   Jeu 29 Déc - 15:49

Ezio Ichimaru entre donc dans l'appartement juste après Avril après le passage de l’ascenseur. Celui-ci passa devant sa néko pour retrouver son canapé et sa table basse, laissant derrière lui la néko qui s'émerveille devant les locaux.
Ce dernier déposa donc le sac avant de retourner sur ses pas et de légèrement tourner tout tout simplement déposer les clefs de l'appartement sur un meuble, ainsi que le papier d'adoption de l'hybride. Puis il hôte sa veste chaude avant d'accrocher sa canne sur un espèce de port d'arme à l'ancienne comme dans le moyenne-âge lorsqu'on exposait une épée ou une hache. Il se l'avait fait posé par un homme il y a quelques jours et parce qu'il en avait envie que de se trimbaler sa canne tout le temps.
Il connait d'ailleurs son appartement comme ça poche, et surement mieux qu'une personne qui peut voir !
Ce dernier vient s'appuyer d'une main sur le meuble en question, le corps tourné sur le côté avant que celui-ci écoute la néko juger l'état des lieux.


-Merci Avril. Mon père a tout fait pour que je puisse avoir un "petit nid bien confortable" pour que je n'ai pas à trop en souffrir. explique ce dernier surement aux interrogations d'Avril qu'elle même se poserait en questions... Du moins, il l'espère, car personnellement c'est ce qui se passerait dans sa tête !
L'hybride femelle se déplaça doucement, surement pour voir d'avantage la cuisine ou bien la vue que son maître a, puis lui pose une simple :

-Oui... Après la fuite de ma néko je n'ai eu personne pour me tenir compagnie, ni pour m'aider. Le monde est remplit de personnes cruelles et idiotes pour la plupart d'entre elles... Nous, nous sommes que des infimes choses sans vraiment d'importances, car c'est le monde qui est grand.
L'aveugle Ezio Ichimaru s'approche doucement du canapé avant de le toucher d'une main pour venir s'y installer tout en respirant fort. Une respiration qui est en fait un soulagement, car il n'en peut plus, de cette journée ! Il reste silencieux un moment, puis décide d'enlever le sac du canapé, pour le déposer au sol avant d'en profiter pour informer Avril de sa tâche futur à faire, avant la tombée de la nuit :
-Détend toi un peu avant de prendre tes vêtements pour les mettre dans ta chambre... Je te ferais visiter un peu plus les autres pièces. Et ta chambre est tout au fond à ta droite.
Revenir en haut Aller en bas
Avril Umbreon
Neko Femelle
Neko Femelle
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: A l'abri du temps [PV Avril]   Jeu 29 Déc - 21:30

La fenêtre du salon donnait sur la rue et Avril pouvait voir passer les promeneurs. Elle prêtait cependant plus d’attention à ce que lui disait Ezio.

*Son père doit être gentil lui aussi, je suis bien tombée*, pensa-t-elle juste avant que son maître ne réponde à sa question.

- Permettez-moi de ne pas être d’accord avec vous Maître Ezio. C’est sûr, il existe beaucoup de méchantes personnes et certaines sont même impitoyables. Mais heureusement il existe aussi des gens si bons qu’ils les éclipsent toutes et rendent le monde si beau. Ce sont des gens comme ça qui ont le plus d’importance dans ce monde. Il n’y avait personne pour vous tenir compagnie avant, mais maintenant je suis là, et moi je ne partirai pas.

L’idée même de fuir comme la précédente neko lui paraissait complètement absurde. Avril aussi s’était sentie seule à l’animalerie, ne pouvant parler à personne, ni même aux autres hybrides. Et s’il y avait une chose qu’elle redoutait c’était la solitude. Elle ne pourrait jamais dire à son maître combien elle était heureuse d’avoir été achetée et de pouvoir servir quelqu’un à nouveau.

Ezio s’installa sur le canapé en soupirant un bon coup. Avril sourit : ça ne devait pas être facile tous les jours d’être aveugle et passer tant de temps dans les magasins devait être une sacrée épreuve. Il avait fait tout ça pour elle alors c’était un peu sa faute s’il était maintenant dans cet état. Elle devait faire quelque chose car même si elle ne le connaissait pas encore très bien, elle voulait tout faire pour rendre son maître heureux. Elle eut alors une petite idée et alla dans la cuisine. La neko ouvrit plusieurs placards avant de trouver les verres. Elle en prit deux et les remplit avec de l’eau du robinet avant de les ramener dans le salon, en faisant attention à ne pas les renverser. L’aveugle avait libérer une place sur le canapé en retirant le sac qu’il avait posé dessus auparavant. Avril s’assit donc près de lui, posa son verre sur la table basse et mit l’autre dans la main d’Ezio.

- Je me suis permise de prendre de l’eau, on en a bien besoin.

Elle était impatiente de découvrir le reste de l’appartement et surtout sa chambre, la pièce qui serait son « chez-elle rien qu’à elle ». Il y avait aussi plein d’autres choses à savoir en plus de connaître l’appartement comme les tâches qu’elle aurait à faire par exemple. Mais l’hybride trouvait qu’Ezio avait raison et qu’il valait mieux laisser ça pour un peu plus tard et juste en profiter pour se détendre un peu et récupérer. Elle était si fatiguée de sa semaine à l’animalerie que si on la laissait un peu trop tranquille elle pourrait même s’endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri du temps [PV Avril]   Sam 31 Déc - 13:59

Ezio Ichimaru resta sur le canapé, à lui raconter son point de vue sur le monde qui est grand. Puis, il enleva le sac du canapé pour avoir un peu plus d'espace, de liberté avant de rester silencieux. La néko se permit de rejeter les propos de son maître et de les corriger à sa façon. Il l'écouta le son de sa voix calmement avant d'afficher un sourire amusé. L'aveugle ne bougea pas d'un pouce, jusqu'à ce qu'elle est fini et se déplace vers la cuisine pour prendre quelque chose. Elle fouilla dans les placards et cela inquiète un peu son maître aveugle avant que celui-ci tourne doucement la tête sur le côté pour demander à sa Avril ce qu'elle fait :

-Que fais-tu ?... demande Ezio Ichimaru rapidement. Mais soudain ce dernier eu très vite une réponse. L'eau du robinet se met à couler dans des objets avant qu'elle ne s'arrête.
Elle revient voir son maître pour s'asseoir tout en déposent un verre remplit devant lui et le sien, face à elle.
Ezio reconnu le bruit que faisait un verre sur sa table basse et un sourire tout à fait charmant se dessine sur son visage. Ce dernier tourne son visage en sa direction avant d'incliner sa tête pour la remercier :

-Merci... C'est gentil Avril.
dans la conversation, elle lui décrivit ses actes, qui était juste de prendre un peu de l'eau pour y boire un coup après toute cette agitation dans la journée. C'était une sage décision. Boire un coup, même de l'eau, c'est tout à fait agréable et désaltérant !
Ce dernier cherche son verre, puis l'attrape avant de l'apporter à ses lèvres pour en boire une gorgée, puis le reposer à sa placer. Il sourit à Avril, dans l'espoir qu'elle le remarque un peu. Ezio Ichimaru vient pour passer le temps, lui demander quelques questions pour mieux la connaître.


-Dis-moi... J'aimerais en savoir plus sur toi Avril. Quelle âge as-tu ?
Que sais-tu faire comme tâches ?
demande en premier l'aveugle Ezio à Avril avant de lui laisser la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'abri du temps [PV Avril]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'abri du temps [PV Avril]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Elève - Armée de Dumbledore] Alix Parker (Avril Lavigne/Négociable) ~ 5e année Gryffondor
» Tombeau ou abri de fortune ? [Livre I - Terminé]
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: