Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvellement arrivée, ballade et rencontre [PV: Shalynna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alessandra Blake
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part.

MessageSujet: Nouvellement arrivée, ballade et rencontre [PV: Shalynna]   Dim 11 Déc - 16:51

Quelques instants de silence, un long silence, très lourd, Alessandra attendait, allongée sur son lit, les yeux fermées, ses oreilles à l’affut du bruit énervant de son réveil pour l’éteindre rapidement quand il va résonner dans l’ensemble de l’appartement et se lever. Elle était déjà réveillée depuis un moment mais avait la flemme d’ouvrir les yeux et de se réveiller de manière, disons, officielle, elle voulait encore profiter un peu plus de ce moment de répit, de repos et de calme car cela lui apaisait l’esprit, juste entendre l’aiguille des secondes de l’horloge faire un petit bruit incessant la gênait un peu mais ce n’était pas très grave. Elle attendait, attendait, jusqu’à ce que le réveil résonna, Alessandra se leva rapidement pour l’éteindre et que la sonnerie horrible s’arrête pour un bon moment.

Elle s’étira lentement puis alla se préparer pour une longue journée riche en découvertes de nouvelles choses. C’était le début du week-end et Alessandra avait beaucoup de temps libre qu’elle décida de penser en allant faire un petit tour dans cette nouvelle ville dans laquelle elle vient de s’installer peu de jours auparavant et dans laquelle notre jeune blonde allait surement faire plusieurs rencontres et vivre des aventures intéressantes, la vie lui réservait surement beaucoup de choses.

Alessandra prit d’abord une douche, pendant un long moment, pour enlever la fatigue de son corps et les quelques gouttes de sueur qui ont pu se former, car il avait fait assez chaud cette nuit, ce qui avait un peu empêché la jeune femme de trouver le sommeil, mais elle avait réussi à l’avoir quelques minutes plus tard. Après s’être mis sous cette averse d’eau et s’être mise sous un peignoir de bain afin de se sécher, elle prit son petit-déjeuner habituel et équilibré, elle faisait attention à ce qu’elle mangeait car débutant en mannequinat, il faut qu’elle garde son beau corps pour pouvoir continuer à défiler sur les quelques podiums un peu partout dans le monde comme elle le faisait d’habitude, c’était une chose primordiale. Ensuite elle alla s’apprêter pour sortir, se maquillant un peu pour paraitre plus présentable, mais pas trop non plus afin de garder quand même un aspect naturel et ne pas paraître comme les autres personnes célèbres qui se mettent des fois des tonnes et des tonnes de maquillage pour paraitre mieux et cacher leurs défauts physiques, d’ailleurs, tout ce maquillage les enlaidissait plus, plutôt que de les embellir, mais bon, chacun a ses envies. Elle peigna après sa longue chevelure dorée, y accrocha une barrette pour simple décoration et troqua son peignoir pour des habits à la mode, mais pas trop voyant non plus, elle ne voulait pas déjà se faire remarquer et surtout montrer son statut social car elle n’aimait pas trop cela, elle avait donc mit des vêtements classiques que toutes les jeunes femmes de son âge portent lorsqu’elles sortent pour faire un tour en ville, elle prit aussi avec elle son sac à main et se dirigea vers la sortie de son appartement.

Quelques minutes plus tard, Alessandra se retrouva au palier du bâtiment dans lequel se trouvait son appartement, elle regarda autour d’elle, elle ne savait par où commencer sa ballade en ville, allait-elle d’abord faire du shopping dans un magasin ou bien visiter des endroits publics comme le musée? Pleins d’occasions s’offraient à elle. Au final, elle choisit le shopping pour acheter des accessoires en plus et quelques habits à la mode, surtout qu’elle avait vu un jour un haut sur lequel elle avait directement flashé dans un magasine de mode, donc il le lui fallait. La jeune blonde se dirigea donc dans un centre commercial à la recherche de ce qu’elle voulait et ne trouvant pas son bonheur dans l’un et fit le tour d’autres magasins de vêtements et de magasins de coutures avant de le trouver enfin et de l’acheter, ce petit tour de magasin lui a fait faire des achats en plus et l’avait donné faim, elle alla s’acheter quelques petites pâtisseries après avoir payé quelques journaux dans une librairie du coin, mais ne les mangea pas tout de suite, elle voulait se trouver à un endroit calme.

Ses pas l’amenèrent au bord d’un lac paisible, où elle s’installa sur un banc et commença à manger ses sucreries, elle regrettait un peu ses gestes, sachant qu’elle devait garder la ligne mais se disait qu’on pouvait se laisser aller de temps en temps et manger ce qu’on avait envie, qu’on pouvait se laisser tenter, après tout, ça ne va pas lui faire trop de mal. En même temps qu’elle dégustait, elle lisait ses magasines et sur l’un deux, il y avait une page qui parlait d’elle, alors comme ça, elle commençait à se faire connaître? Ceci fit sourire Alessandra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvellement arrivée, ballade et rencontre [PV: Shalynna]   Lun 2 Jan - 21:15

Cela faisait maintenant quelques jours que j'étais arrivé dans cette nouvelle ville. Depuis que ma tribu n'existait plus, que mon meilleur ami avait quitté le monde des vivants, je ne restais jamais bien longtemps dans une même ville. Rien ne m'attirait à y rester plus que quelques mois. Cette ville serait-elle différente ? C'est ce que je me demandais en arrivant devant le panneau indiquant le début de la ville. En ce moment, je me baladais en ville. Dès que le soleil montre le bout de son nez, m'indiquant ainsi, qu'il était temps pour moi de bouger un petit peu, je partais en visite après m'être fais mon nettoyage quotidien. N'ayant pas droit au réveil, c'est le soleil qui le devenait d'une certaine manière. Bien sur, l'heure dépendait de mon manque de sommeil de la veille.
Pour le début de journée, je me baladais toujours en ville pour profiter des rues sans qu'il n'y est grand monde. Dans les rues étroites, je fouillais les quelques poubelles à la recherche de nourriture ou de chose utile. Mais les découvertes n'étaient pas très extraordinaire, ainsi, j'avais fais mon tour de la ville sans être jamais encombré de la journée. En cette journée, la ville ne m'attirait aucunement, je n'avais même pas envie de jouer avec les gens, de demander des sous, de jouer de mes talents pour en obtenir en récompense. Non, vraiment rien qui me tenté. La ville n'était pas le lieux qui m'inspirait le plus aujourd'hui, alors il était temps de se diriger vers un autre lieu, et l'ennuie ne serait surement plus de la partie. De plus, la ville commençait à se grossir de plus en plus. Le monde devenait bien trop imposant à mes yeux que mon esprit me disait de me diriger vers un autre lieu plus calme et plus naturel.

En début d'après-midi, j'avais assez vagabonder dans cette ville, qui plus est, je n'y est rien trouvé d'intéressant. En me dirigeant vers le lac, d'après un panneau, je remarque alors que des policiers me fixe et finisse par me suivre d'une manière discrète. Étant une neko sans collier, je me doute bien qu'ils cherchent à savoir si je suis bien une neko docile ou rebelle. Il semblerait qu'il préférait attendre que de me questionner moi-même. Au vu de cette situation, il fallait que je trouve vite quelques choses pour leur faire croire et les convaincre par la suite que je suis bien une neko docile.
Je me rapprochais de plus en plus du lac toujours autant suivis par les policiers qui parfois ont du s'arrêter pour répondre à des questions des passants. Me laissant ainsi un peu d'avance pour ma recherche. D'abord à droite, puis ensuite à gauche, je donnais ainsi l'impression de chercher quelqu'un, plus précisément une maîtresse ou un maître. C'est le cas, bien entendu, cela ne serait que temporaire, juste le temps que ses policiers me lâche un peu et qu'ils se concentre sur une autre personne. Pourquoi avait-il fallut que leurs regards se pose sur moi et pas sur une autre neko qui se promenait ? Ils avaient peut-être envie d'avoir une neko à vendre pour se faire plus d'argent, ce qui ne serait vraiment pas étonnant.

Je soupire longuement en continuant de marchait en pensant à ses policiers qui ne voulait que de l'argent supplémentaire quitte à faire du mal moralement ou physiquement à une autre personne. Mais un sourire revient aussitôt sur mes lèvres quand j'aperçois une jeune fille assise sur un banc, sourire au lèvre en tenant un magasine en main et une pâtisserie dans l'autre. Je remarque un sac à coté d'elle, surement aussi remplis d'autres pâtisseries. C'était le moment et la personne idéal pour se débarrasser des policiers une bonne fois pour toute.
Ainsi, je nettoie légèrement ma petite robe blanche légère avec mes mains, je me recoiffe légèrement les cheveux avant de me diriger vers elle. Je la regarde tout en m'approchant, guettant d'un regard discret derrière moi pour voir s'ils me suivaient toujours. Ne me lâchant toujours pas, je devais allait jusqu'au bout de mon idée pour en réchapper. Arrivé à ses cotés, je me racle doucement la gorge en regardant la jeune femme assise sur le banc.

    - Humm Bonjour demoiselle...


Délicatement, je tourne la tête en direction du sac où se trouvait les pâtisseries, leurs odeurs me donnaient faim, faisant doucement gargouiller mon estomac qui réclamait désormais à manger. J'essaye d'étouffer mon estomac en sifflant légèrement comme si de rien n'était. Je jette un regard rapide et discret derrière moi pour vérifier si les policiers se dirigeaient toujours vers moi. Et bien entendu, ce fut toujours le cas. Reprenant des poils de la bête dirait-on, je finis par souffler intérieurement tout en la fixant avec des yeux de merlan frit.

    - Hum.... Cela à l'air très bon. Qu'est ce que c'est ? ...... Maîtresse !


Ce dernier mot était bien voulu malgré tout, il avait eu du mal à sortir. Même si cela n'était que temporaire, je n'aimais pas jouer à devoir me soumettre de cette manière à quelqu'un, qui plus est, à une inconnue. Ma voix fut légèrement plus forte pour ce dernier mot afin que les policiers puissent bien l'entendre et qu'ils croient vraiment que celle-ci soit ma maitresse. Espérant ensuite que la jeune femme ne va pas tout faire capoter en ne jouant pas le jeu. Si elle cassait mon moyen d'être considéré comme une docile, je ne dirais pas cher de ma peau, en plus, je serais obligé de courir longuement pour réussir à les fuir. En fait, si elle ne me considère pas comme sa soumise devant les policiers, je serais dans l'obligation de quitter la ville pour ne pas me sentir constamment en danger. Espérons bien fort qu'elle jouera le jeu, je ne tenais pas à déjà partir de cette ville, je n'avais pas encore eu l’occasion de tout voir et de visiter.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alessandra Blake
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part.

MessageSujet: Re: Nouvellement arrivée, ballade et rencontre [PV: Shalynna]   Mer 14 Mar - 4:29

Le coin tranquille qu’avait choisi Alessandra à côté du lac était vraiment un endroit calme où on pouvait bien se reposer, il y avait que peu de bruits, elle n’entendait que très peu le bruit de personnes qui étaient assez éloignés de sa personne et la jeune blonde aimait cela, cette sensation paisible, cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas ressenti, car elle était très occupée jusqu’à hier soir et aujourd’hui elle se détendait en mangeant ses sucreries, ses péchés mignons à elle et elle adorait cela, le chocolat surtout, si elle pouvait, elle pourrait manger du chocolat vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, mais elle ne pouvait pas le faire à cause de son boulot qui voulait qu’elle garde une belle forme et surtout que manger du chocolat était mauvais pour la santé, surtout manger des sucreries en général était mauvais, mais elle se laisser tenter par cela, quelques petits gâteaux à la fraise et au citron et un petit au chocolat, sa pauvre ligne allait en prendre un coup et il faudra dépenser cela avec un peu de sport.

Bref, tout ça pour dire qu’Alessandra était bien tranquille sur son banc, à lire une page et demi d’un magasine qui parlait d’elle en tant que débutante dans la carrière de la mode après qu’elle ait fait pendant un moment un moment de la musique, cela faisait sourire Alessandra, au moins ils ne disaient pas de mal d’elle parce que c’était l’habitude des journalistes de parler des fois du mal des gens et donner des fausses rumeurs. La blonde donna un coup de dent dans un des gâteaux puis continua à feuilleter son magasine quand elle entendit une voix juste à côté d’elle. Alessandra sursauta un peu puis regarda la personne qui l’avait probablement parler. C’était une hybride, la tignasse blonde avait remarqué ses oreilles de chat, cette neko portait une robe blanche est était plutôt belle, l’ex chanteuse lui sourit puis haussa un peu les sourcils quand l’hybride l’appela maitresse. Il y avait surement erreur sur la personne, Alessandra n’avait que deux nekos, une qui était chez ses parents et l’autre était à l’appartement ou bien se baladait quelque part dans la ville. Elle parla :

« Hm, vous devez faire surement erreur, je ne suis point votre maitresse. »


La jeune femme remarqua que l’hybride ne portait pas de collier, c’est donc une vagabonde, elle cherchait surement à se faire adopter, de plus elle était belle, donc pourquoi pas, Alessandra serait prête à adopter une troisième hybride. La blonde tourna légèrement le regard et remarqua des policiers qui étaient en train de les regarder, pas très discret. Il eut un tilt dans la tête blonde de la jeune femme, et si cette neko qui n’avait pas de maitre était suivi par ses hommes en uniforme car ils pensent que l’hybride est une rebelle et qu’ils veulent l’attraper. C’est peut-être pour cela que l’hybride l’avait appelé par « maitresse », elle voulait les tromper. Alessandra réagit vite, elle déposa son journal à côté et entoura la taille de l’hybride avec ses bras et l’attira très près d’elle pour lui offrir un baiser assez long sur les lèvres puis commença à la tripoter :

« Tiens tu m’as manqué, où étais tu passée pendant tout ce temps, je m’inquiétais beaucoup, tu es partie sans rien dire, tu sais que tu m’appartiens donc tu dois me prévenir au moins quand tu sors pendant assez longtemps. »


Quel jeu d’acteur de la part d’Alessandra qui jouait le jeu de la maitresse, espérant tromper les policiers qui étaient en train encore de les regarder, elle câlina l’hybride et lui offrit un second baiser puis caressa la joue de l’inconnue, autant jouer à fond la perverse comme elle l’était d’habitude avec ses autres hybrides. La blonde pinça doucement la poitrine de la neko en lui offrant un beau sourire :

« Tu devras être punie pour ta fugue. »

Les policiers semblaient croire que c’était vrai et s’apprêtaient à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvellement arrivée, ballade et rencontre [PV: Shalynna]   Mar 22 Mai - 12:22

Comment pourrais-je réellement résister à l’appel de nourriture ? Impossible mais pourtant, j’y étais bien obligée sur le moment. Je n’allais tout de même pas voler la nourriture d’une inconnue juste devant des policiers qui n’attendait qu’une seule chose : Que la jeune femme me repousse. Pourtant, mon estomac me poussait à faire le geste inévitable, qui me forcerait ensuite à courir… Et comme c’est de la nourriture sucrée, cela resterais sur le bide un long moment, et de ce fait, cela m’empêcherait de courir à ma vitesse maximum. C’était vraiment beaucoup trop risqué. Heureusement que mon mental était bien plus fort. Ainsi, je regardais cette nourriture qui me nargué, en pensant que peut-être, je pourrais y gouter si elle jouait mon jeu. Mais il y aurait surement un prix, quel serait donc son prix ?
A vrai dire, cela m’importait peu. La seule chose qui me tracassait pour le moment, c’était les policiers qui se trouvaient derrière moi, à guetter les moindres gestes de la femme assise. Quand celle-ci se met à sursauter, la peur que les policiers remarquent ce geste m’avait donné quelques frissons dans le dos. Heureusement, ils étaient légèrement occupé à ce moment-là, la chance semble être de mon coté. C’était une jeune femme très jolie, des cheveux dorés, des tenus sexy et à la mode. Puis, déposant mon regard sur le magasine, je la vois alors en photo et qu’on parlait d’elle. Le titre était clair, elle était donc top-modèle après avoir été une chanteuse. Elle devait donc être très connue, ce qui n’arrangeait pas tellement mes affaires. Après tout, si elle l’était, peut-être que ses hybrides aussi, qu’elle venait ici par habitudes…

Reste calme

Je finis par retrouver mon calme en expirant l’air absorbé avant. Cependant, le calme ne pouvait malheureusement pas durée. La jeune femme venait de clairement dire que je m’étais trompé, ce qui était le cas, mais cela me privée d’une excuse. Et bientôt, j’allais devoir courir comme une malade si les policiers se rapprochaient un peu plus de moi. Je finis par ranger mes cheveux derrière mon oreille en me courbant devant elle, une manière de m’excuser pour le dérangement. C’est là que je remarque son regard derrière moi, elle venait certainement de voir les policiers. Allait-elle tout comprendre ?
Elle déposa le magasine à coté d’elle, elle se leva pour m’entourer de ses bras et me forcer à me coller contre elle. Mais le plus déroutant dans tous ça, ce fut le baiser volé sur mes lèvres. Un bien trop long baisé qui me perturba sur le comment je devais réagir. Elle finit par parler, tout en me tripotant d’une manière bien trop perverse pour une rencontre si rapide. Mais tout devenait clair. Elle se prenait au jeu, et de cette manière, je comprenais bien vite qu’elle était bien une fille du diable.

Aucun mot n’arrivait encore à sortir de ma bouche ou plutôt, je m’en empêchais en me mordant les lèvres. La réaction que je m’empêchais d’avoir était simple : je m’empêchais de la mordre, de l’attaquer et de crier. Pourquoi une telle réaction ? Allez savoir, c’était tout de même moi qui avait voulu ce jeu. Au fond, je ne m’attendais simplement pas à ce qu’elle soit si proche de moi si rapidement. C’était moi qui faisait le premier pas d’habitude, et la, c’était l’inverse. Je voulais crier car ce n’était pas mon jeu mais le sien. Et cela ne me plaisait pas, c’était à moi de mener la danse, pas à elle. Elle venait de me chiper mon rôle et cela me rendait folle.
Et la folie n’était pas prête de s’arrêter quand elle se permit à nouveau de me voler mes lèvres, de me pincer ma poitrine. Cela devenait bien trop à mes yeux, il était temps que je me rebelle. Mais si je le faisais, les policiers m’arrêteraient sur le champ. A ses paroles, je détournais la tête, faisant croire que j’étais triste de ces paroles, comme une pauvre neko docile. Et c’est là que je remarque que les policiers se détournaient enfin de moi. J’avalais un peu d’air frais en tournant à nouveau mon visage vers elle pour finir par la baisser, regardant le sol.

    - Je vois… dis-je sur un ton bas, comme un murmure à moi-même.


Je réfléchissais dans ma tête à comment réagir, la meilleure réaction à choisir. Relevant doucement la tête, je l’observais avant de me reculer d’elle. Je finis par mettre mes bras devant moi, protégeant ainsi ma poitrine. Je la fixais d’un regard déçu son visage, montrant que je lui en voulais pour ses gestes.

    - Vous n’avez pas changée… Laissant un léger blanc, je repris du courage en ne lâchant pas ses yeux. La fugue n’a servis à rien…


C’est sur ses paroles que mon visage pris encore plus une mine déçu. Ne pouvant plus supporter de la regarder, je tournais mon visage vers les policiers, mon regard les suppliait de venir me voir, de m’aider, de me libérer d’elle. Quelques larmes étaient presque prêtes à tomber sur mon visage. Comment avais-je réussis à faire ça ? Tout simplement en repensant au jour où Sario et moi avions découvert notre camp totalement vide et détruit. Mais surtout en voyant les corps de mes parents morts un peu plus loin. Ils fermaient surement la marche et ont du se battre pour protéger leur peuple. Une bataille qui n’aura servis à rien, car jamais, je n’avais retrouvé quelqu’un.
Les policiers finissent par m’ignorer, ils continuèrent leur ballade autour du lac, me laissant dans mon malheur. Réaction typiquement des enfants du diable. C’était la réaction que j’espérais. De cette manière, ils me fichaient enfin la paix, croyant que j’allais souffrir encore, que la jeune maîtresse allait profiter de moi alors que cela ne durerais qu’une demi-journée. Même si elle a réussis à me déstabiliser un moment, désormais, j’avais repris le dessus.

Détournant mon regard des policiers, je replonge mon regard dans celle-ci et lui fait un sourire des plus magnifiques. Je ne m’attendais certes pas à ça mais elle avait réussis à convaincre les policiers, je n’avais qu’à confirmer mon rôle par la suite. C’était simplement parfait, loin de ce que j’avais prévu, mais j’avais bien choisis ma réaction. Celle prévue n’aurait pas aussi bien marché, loin de là même.

    - Vous êtes formidable mademoiselle. En plus d’être belle, d’avoir une belle voix, vous êtes convaincante. Dis-je d’une voix basse à son encontre proche de son oreille tout en gardant un certain écart entre nous au cas où les policiers se retourneraient à nouveau vers moi.


Si elle espérait que j’allais la remercier, elle pouvait toujours rêver. Je n’allais certainement pas me rabaisser à ce niveau-là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvellement arrivée, ballade et rencontre [PV: Shalynna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvellement arrivée, ballade et rencontre [PV: Shalynna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: