Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le petit Tourbillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chibihayate
Neko Femelle
Neko Femelle


Messages : 7
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Le petit Tourbillon   Mer 30 Nov - 16:59

Chibihayate~




Informations globales.


Nom : -
Prénom : Chibihayate (Littéralement : Petit tourbillon)
Âge : 15 ans
Orientation : Bi
Classe : Docile


L'approfondi


Physique :

Kawaii desu~

Pour faire simple, Chibihayate est une petite hybride qui ne fait pas du tout son âge. Même si son corps ne dépasse pas les 1m45 et qu’elle ressemble à une poupée de porcelaine avec son teint blanchâtre, elle utilise à bon escient son minuscule physique pour se cacher avec habilité. Ses yeux d’un rouge sang –ou rubis- sont souvent teintés d’une touche malicieuse et amusés, comme ils peuvent être remplis de larmes ou de colère. Petite poitrine, fine jambe mais griffes toujours aiguisées, elle sait hérisser le poil pour faire fuir les ennemis. Sa tignasse soyeuse est d’un blanc perle à blanc crème, qui se finit par une partie légèrement plus foncée, qui lui donne un effet de dégradé. Son visage est fin et elle possède deux petites oreilles pointues, à l’affut du moindre bruit suspect. Sa queue un peu touffue et longue lui donne un équilibre sans pareil et en même temps une douce et chaude couverture, parfait pour les nuits fraîches et glacées de l’hiver. Ses joues sont naturellement colorés d’un léger rose, ainsi que ses lèvres qui s’étire souvent en sourire, ou en grimace, ce qui dévoile ses deux canines pointues et tranchantes, aussi menaçantes qu’un couteau de cuisine affinés avec soin.

Caractère :

Suki da yo !

Pour commencer, Chibihayate est assez gamine et naïve, ce qui l’oblige à chercher un point protecteur à qui se rattacher en cas de besoin, ou même sans besoin. De nature assez calme et discrète, elle s’amuse à espionner les gens et à les analyser. Sa forte rapidité lui permet de s’enfuir ou de bondir sans que personne ne s’en aperçoive tout de suite. Curieuse de nature, elle utilise sa petite taille et son innocence naturelle pour pouvoir apprendre diverse chose. Par la suite, elle est aussi assez gourmande. Donnez-lui un verre de lait et vous êtes tranquille pour un bon moment ! Plus ou moins casse-cou, elle n’hésitera pas à risquer sa vie pour protéger quelqu’un ou quelque chose de précieux. Chibihayate aime énormément les gens, leur contact, leurs idées et elle s’attache très vite aux personnes en qui elle a confiance. Elle est en général dotée d’une grande volonté qui l’aide à avancer quoiqu’il arrive, même si celle-ci lui joue parfois des tours et la décourage. Compréhensive et à l’écoute, découvrir les autres lui donne en quelque sorte un sentiment de bien-être. C’est vrai qu’au début elle se montre assez méfiante envers les autres, mais pas jusqu’à leur cracher à la figure. Par moment, son instinct animal lui dicte ses actions, ce qui peut la rendre un peu plus chaton, et lui donner un caractère doté d’encore plus de tendresse qu’en général, étant sentimentale.

Histoire :

Une immense forêt, remplie de rivières cristallines et d’arbres plus malins que nos ancêtres. Une forêt qui se joue de vous, et quand vous vous aventurez sous ses feuillages, même ensoleillés, vos souvenirs vous fuient, comme enlacés par une nuit totale, aussi froide que généreuse. Une forêt où les feuilles mortes courent vers d’autres liens, le long des ruisseaux. Un lieu magique et effrayant, aux mystères fascinants et captivants. Un endroit qui vous accueille d’un frisson de branche et qui vous plonge dans un état de bien-être, aussi puissant que n’importe quelle formule maléfique. Ce petit paradis repose sur le soutien d’un arbre central, d’une grandeur infinie et d’une couleur reposante, qui vous donne l’impression d’être continuellement protégé, en sécurité. Et bien, c’est ici que notre petite Néko est née.


-Forêt-

Sur un doux lit de feuilles, ses paupières blanchâtres s’ouvrirent aussi lentement qu’une fleur en éclosion, tandis qu’un doux cri de vie résonna entre les vieux troncs renversés par-ci par-là. Cet instant fut à jamais gravé dans la mémoire de sa tendre mère dont les yeux étaient remplie de larmes sucrées. Le destin leur adressait enfin un sourire mélodieux, remplie de sagesse et d’amour. Personne n’aurait pu briser ce somptueux moment de joie qui les entourait doucement, tel une douce brise d’été qui les rafraichissait, eux qui étaient traité comme moins-que-rien, comme déchet ou encore comme erreur.

C’est dans ce même endroit que Chibihayate reçu une éducation à la hauteur du lieu dans lequel elle vivait et que sa vie commença doucement à s’écrire du bout d’une plume légère. Elle n’était accompagnée qu’uniquement par sa chère maman, qui avait été mise enceinte, contre sa volonté, par un homme cruel et sans pitié, son précédent maître. Elle avait fuit loin de son foyer et s’était retrouvée dans ce lien surpuissant qui les protégeait tous des humains, leurs créateurs. Sous la description affreuse et dégoutante de ces derniers faits par sa mère, Chibihayate se méfia doucement et lentement des hommes, préférant ne jamais avoir affaire à eux. Elle n’en avait jamais vu, mais elle s’imaginait à peu près à quoi leur minois pouvait bien ressembler.

Rien n’aurait pu détruire ce petit paradis qu’elles s’étaient forgées…ou presque. Car c’est lors d’une nuit sombre et effrayante que ce fut la fin de cet environnement encore si fragile.

Le doux couché de soleil orangeâtes recouvrait de son fin voile la forêt tandis que notre petite Néko, âgée de 12 ans, s’amusait à sauter de cailloux en cailloux en évitant l’eau aux reflets argentés des rivières, sous le regard vigilant de sa maman. Au loin, elle pouvait apercevoir la fin de ce lieu magique et un bout de maisons d’humains. Aujourd’hui était un jour spécial puisqu’elle avait suppliée sa mère d’aller vers le bout de la forêt, loin de leur cher arbre protecteur et sacré. Pourtant, à un moment donné, l’adulte hybride entendit au loin des voix qui ne lui disaient rien de très bon. Faisant un signe discret à sa fille, elle lui ordonna de rester ici, puis traversa les feuillages et partit d’un pas précipité vers le terroir dangereux des humains.

La nuit finit par tombée, plongeant le monde dans l’obscurité absolument. A force d’attendre, Chibihayate s’était finalement endormie au pied d’un sapin vert bouteille qui lui paraissait confortable. Un bruit lointain la tira cependant des bras de Morphée, et c’est en s’étirant qu’elle se redressa et aperçu de drôle de lumière qui provenait des terres dangereuse, devant elle. Sans plus tarder, elle s’avança, cachée dans les hautes herbes, et débouchai finalement hors de la forêt. La vision qui s’offrait à elle la pétrifia littéralement sur place, et son sang se glaça…

Des humains en grand nombre, torches à la main, se dirigeaient vers leur lieu si sacré. Elle écarquilla les yeux par la suite en découvrant sa mère, trainée par les cheveux, en sang et visiblement morte, en signe de sacrifice. C’était sûr, ils avaient trouvé le refuge de nombreuses bêtes, mi humaines mi animales, et voulaient tous les capturer pour en faire des esclaves. C’était horrible à dire, mais il avait découvert l’existence de leur forêt secrète. Ni une ni deux, elle recula en trombe, les yeux baignés de larmes, et couru jusqu’au pilier qui les soutenait, leur arbre central. Elle y grimpa à toute vitesse et avec une certaine difficulté, mais elle finit sa course dans une branche verdoyante qui pouvait la camoufler. C’est du haut de son perchoir qu’elle regarda, impuissante, tous les hybrides se faire attraper, et leur si précieux endroit se faire incendier sans pitié, avec d’une cruauté sans pareil…

Quand la catastrophe fut finie et que les humains eurent dégagés le plancher, Chibihayate descendit de sa cachette et s’enfuit le plus loin possible d’ici. Elle voyagea de ville en ville avant de terminer dans une dernière, où elle se fit attraper par la fourrière et mise en cage dans une animalerie, du haut de ses 15 ans…

Hé, toi, t'es qui au fait ?


Pseudonyme : Chibihayate, ou simplement Chibi, c’est plus court !
Comment as-tu découvert le forum ? Par des partenariats
As-tu lu le règlement ? Validé par Judikaël
Comment l'améliorer selon toi ? Il est bien tel quel !
Un petit plus ? Nyan :3
Quel est le personnage sur votre avatar ? Chibiterasu d’Okami Den !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Le petit Tourbillon   Jeu 1 Déc - 17:10

Bienvenue parmis nous !

Je te valide et en profite pour te complimenter sur la description que tu as faite de la forêt, elle donne envie d'y être soi-même.

Bon jeu !

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le petit Tourbillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les fiches de présentation :: Présentations des Nekos :: Fiches Validées-
Sauter vers: