Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un maître...? [PV Makoto]~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un maître...? [PV Makoto]~   Dim 30 Oct - 20:15

Il était tôt le matin... je ne pouvais pas dire l'heure exactement mais je savais que c'était le matin parce que le soleil se situait à ma gauche. J'étais dans une cage en métal, des barreaux en fer forgé, et une minuscule fenêtre... Je dis minuscule car aucun neko au monde pourrait passer par cette fenêtre à moins qu'il soit un nouveau né! J'avais été mise avec deux autres neko dans la cage, un neko mâle et une femelle. La femelle me semblait vraiment... Malade. Elle avait du sang séché sur elle, entre ses cuisses, les cheveux décoiffés... Mais qu'es-ce qu'il lui été arrivé? Elle avait été battue? Violé...? Toute les réponses je crois... C'était dégoûtant ce que l'homme peut faire au neko parfois, simplement parce que nous sommes une race ''inférieure''... C'est tout à fait injuste. Juste à cause d'une bactérie, certains humains c,étaient retrouvés avec les gènes d'un chat... Avec la reproduction, certain étaient humain, d'autre comme moi... Je n'avais pas eu de chance faut croire.

Je regardais alors le neko mâle qui s'avança vers moi. il avait la queue cassée, les oreilles déchirées... Il n'était pas beau mais je ne pouvais me moquer de lui... Il avait certainement vécu quelque chose de cruel. Même si mon père me violait j'avais une belle maison, de la nourriture et des vêtements. Mais disons le, ici, ils m'ont enlever mes vêtements et je m'étais retrouvé avec une espèce de chemise blanche trop grande... Elle m'arrivait en bas des fesses, cachant mon intimité. J'avais une petite culotte blanche mais pas de soutient pour mes seins... Je me souviens plus de grand chose, mis à part le fait qu'on m'ait planté une aiguille dans le bras et je me suis aussitôt endormie... En me réveillant, j'étais ici, dans cette cage avec ces deux neko. Le neko s'avança vers moi et il me prit un sein. Je le repoussa, lui demandant ce qu'il me voulait. D'un regard pervers, il me poussa contre les barreaux de la cage et il m'embrassa sur les lèvres. Je le repoussa encore et enfin, le gardien vint à mon secours. Il sortit le neko de là et il l'amena dans une autre cage, avec un neko mâle, comme lui. Je remercia le vendeur qui lui, revint vers moi et entra dans la cage. Il baissa son pantalon et son caleçon. On pouvait voir un membre en érection...

Il s'avança vers moi, ne se préoccupant pas de la neko par terre, semi-morte. Il me prit par les bras, me tourna dos à lui et il me pencha par en avant. J'avais la position du ''L'', je pouvais sentir sa verge contre mes fesses... Je détestais ça. Il me claqua une fesses en me disant que j'avais un corps sublime ou un truc du genre. Jamais j'avais apprise à me défendre alors... Ce n'étais malheureusement pas aujourd'hui que j'allais commencer. L'homme passa sa main sous ma chemise blanche et il alla toucher mon intimité. Il me dit alors qu'elle n'était pas mouillé et ce serait certainement plus douloureux ainsi. Mais avant qu'il baisse ma petite culotte, la porte de l'animalerie sonna... Quelqu'un était entré! Le vendeur me lâcha donc aussitôt et il remit son pantalon et sortit immédiatement de la cage en saluant la personne qui venait d'entrer...

Je resta donc au fond de ma cage et je m’assis sur le sol sale... Je resta là, sans bouger. J'attendais de voir qui était cette personne. Je me posais même la question si c'était un homme gentil, ou une femme méchante... J'avais très hâte de le savoir. Je voulais savoir qui serai acheté. Je dis bien acheté car ici, les neko sont utilisés comme jouet, comme un passe-temps. C'est dommage que les humains pensent ainsi... Moi je dis que nous sommes l'avenir! Mais eux ne pensent pas comme moi... Je vis alors une personne approcher lentement, regardant dans chaque cage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un maître...? [PV Makoto]~   Lun 31 Oct - 3:55

C’était encore une journée de travail pour notre « policier ». Makoto était un policier certes, mais du au fait qu’il a été envoyé par la CIA… Il ne s’occupait que des projets à haut-risque, du moins la plupart du temps… Ou les potentiels agresseurs armé ou autre. Il était la, dans son bureau en train de regarder son ordinateur et soupirer, il détestait rester assis la à rien foutre et se leva pour aller prendre l’air. Makoto était considéré comme un mercenaire, quelqu’un qui ramasse sa thune et qui arrête les gens qu’on lui demande, certes il y avait une part de vérité la dedans, mais bon. Makoto restait là, au bord de la fenêtre avant qu’une femme vienne. C’était la supérieure du jeune policier, elle lui demanda s’il voulait bien s’occuper d’un potentiel agresseur… En secret. Rien que cette façon de parler supposait que cette histoire resterait secrète…

Le policier regardait la femme dans les yeux, la femme lui proposa une réelle augmentation qui fit changer l’avis du policier. Il faut dire que l’argent était un des principaux outils pour convaincre quelqu’un dans ce monde. D’un simple soupire, il regardait sa montre et encaissa la somme que sa supérieure lui donna. Elle lui expliqua la situation, Makoto n’avait jamais pris partit dans un combat pour ou contre les nékos et était totalement étranger à ce monde. Elle lui disait que les nékos, même s’ils étaient réellement « inférieur », n’avait pas à être traiter comme ça, il y avait des lois pour protéger les animaux, mais aucune pour les nékos ! Elle voulait vraiment que ce monde change, que tout le monde puisse vivre heureux.

Ça toucha en quelque sorte Makoto qui se releva et soupira encore une fois avant de se diriger vers le parking habillé de sa tenue de moto en cuir, c’était une tenue très moderne, dans les dernières tenue de protection pour les motards. Il enfourcha sa moto, et mit son casque avant de démarrer la moto. Il accéléra dans toute la ville, sa mission était simple… Arrêter ce vendeur par n’importe quel moyen ! Il savait qu’il s’aventurait en territoire inconnu, mais il s’en fichait, pas qu’il était héroïque ou quoi que ce soit, mais le fait d’avoir une mission précise lui rappelait qu’il n’avait pas encore le droit d’être flemmard. Il avait des courbatures partout, il avait du assisté depuis son arrivé à 7 braquages ! Pourquoi cette ville était si atteinte par la criminalité ? On disait même que des tueurs à gage rodaient par ici…

Bref ! Notre policier continuait de zigzaguer entre les voitures avec une habilité déconcertante. Une fois arrivé devant la boutique qui semblait grande, on pouvait déjà voir des nékos à travers la vitre, qui réclamait de l’aide… Cela dégoûta un peu le policier, car il n’avait jamais été habitué à voir ça. Il retira son casque et le rangea dans le mini coffre en dessous du siège de la moto avant de rentré dans le magasin, dans la peau d'un simple "client". Il remarqua directement l’homme, son pantalon baisser et l’autre néko en position L, prête à se faire prendre, notre flic ne savait pas vraiment comment réagir et l’homme fit comme si de rien n’était pour s’approcher du jeune flic. Le vendeur parlait à Makoto, mais le jeune homme n’écoutait rien…

Il regardait juste les deux nékos qu’il y avait dans la cage, une néko qui avait l’air d’être sur le point de mourir et l’autre qui allait se faire violer. Il s’approcha lentement de la cage, en observant les autres du même air neutre, ne laissant apparaître aucune expression et s’arrêta devant la cage des deux nékos. Qu’est-ce que ce job était pourri aux yeux de Makoto… Il se retourna vers le vendeur pour lui dire d’une voix calme et neutre :


- Qu’est ce qu’elle a la néko à moitié morte ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un maître...? [PV Makoto]~   Lun 31 Oct - 15:20

un homme venait d'entrer et avait surprit le vendeur en train d'essayer de me violer. Je ne pouvais pas cacher que j'étais heureuse qu'il se trouve ici, empêchant le vendeur de me violer sous les yeux des autres neko, impuissants de pouvoir m'aider. Je me demandais pourquoi l'homme demandait au vendeur le pourquoi que la neko qui se trouvait avec moi était sur le point de mourir. Le vendeur, étant très à l'aise avec cette question, répondit à l'inconnu:

''Eh bien, vous savez, quand les neko ne respecte pas nos règles, il faut les punir!''



Pff... Je n'en croyais pas mes oreilles... Le vendeur venait lui même de se livrer à la justice en disant cela. Il venait d'avouer à voix haute qu'il avait littéralement battu et violer cette neko. En plus, j'étais dans cette cage quand il avait posé ce geste déplorable sur elle. Par chance pour moi, il ne m'avait rien fait. J'avais resté silencieuse dans mon coin, sans essayer de la sauver... Dans un sens, j'étais une faible. Mais si je l'aurais aidé, mon tour serait bien venu par la suite. Je me demandais bien ce que cela pouvais bien être si nous, les neko, ne serions pas une race inférieure à celle des humains... Si les humains, eux, étaient la race inférieur, comment réagiraient-ils? Si nous violerions leur enfants, leur amies... Je ne crois pas que moi je le ferais, mais les humains devraient voir plus loin que leur nez quelque fois...

Je regardais l'inconnu, d'un regard intrigué. Il me semblait tout à fait normal et gentil. Mais je sais que je devais me méfier des gens comme ça... Car mon père en est la preuve vivante. Il paraissait super gentil un bon homme mais à la maison... Il était différent. C'était comme si ce n'était plus le même homme. Par conséquent, cet homme là avait l'air de s'occuper du malheur de la neko qui était avec moi dans la cage de fer. Je me leva, m'approcha des barreaux de métal et mes mains s'accrochèrent à ceux-ci. Je regardais toujours l'homme, me demandant qui il était et qu'es-ce qui l'avait poussé à venir ici...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un maître...? [PV Makoto]~   Mar 1 Nov - 5:00

Le policier se mit à regarder le vendeur d’un air légèrement blasé, comme si tout cela l’ennuyait, c’était vrai… Il détestait le job de policier, il ne le faisait que pour des raisons personnelles, surtout qu’en ce moment même, il n’était pas un vrai policier, juste un agent de la CIA envoyé chez les flics pour les aider. Sur le moment il repensait à cette phrase « Grand frère va arrêter tous les méchants ! ». Il repensait à cette sœur qu’il avait perdue, cette sœur qui serait surement pour la protection des nékos tellement elle était pure et innocente. Dans un long mouvement, il se releva, regardait les alentours, vu une trousse de soin pas loin et inspira un long coup avant d’articuler lentement au vendeur :

- Tu n’aurais pas pu mentir ? A cause de cette phrase, je suis obligé de faire le taf qu’on m’a demandé…

Le vendeur eut à peine le temps de répondre que Makoto sortit de sa poche un objet très spécial, un tazer… Il le planta dans le cou du vendeur qui tomba directement à la renverse à cause du choc électrique, on pouvait le voir, il se tordait de douleur, tournait avant que Makoto lui remette une autre décharge, l’homme hurla avant de retomber dans le coma…

Certainement que les gens dehors l’avaient entendu, certainement pensaient-ils que c’était ce gros porc qui était en train de battre un néko. Makoto savait très bien qu’il n’allait jamais prendre un parti sur la politique des nékos, ce n’est pas qu’il s’en fichait… Mais les nékos lui font peur. Il n’a jamais eu l’habitude de les côtoyer, sa famille était contre le fait d’avoir un « esclave » trouvant ce temps passé depuis longtemps. Ils en avaient marre du fait que les nékos soient traité comme au 18ème siècle.

Makoto partit chercher la trousse de secours avant de fouiller l’homme écroulé par terre et prendre les clés des cages. Il prit environ une minute pour essayer toutes les clés et trouver la bonne, il pouvait enfin sourire d’aise. Il regardait la néko agonisante puis son compagnon de cellule en quelque sorte… Sur le moment, il fixait la néko dont le seul vêtement était une culotte et un haut blanc très léger…

Elle devait avoir froid. Il regarda ses yeux quelques secondes, elle avait les mêmes yeux et la même coupe que sa petite sœur, sur le coup, il ne put s’empêcher de poser sa main sur sa tête et lui caresser lentement. Il la retira au bout de quelques secondes avant de se relever et faire signe à la néko dont il ne connaissait pas le prénom. Il essaya de prendre une voix chaleureuse, malgré le fait qu’il avait cette voix froide, mélangé avec touche de dégout pour l’espèce humaine.


- Ramène cette néko ici… Je vais essayer de la soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un maître...? [PV Makoto]~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un maître...? [PV Makoto]~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Hey ! Hey ! The Great Makoto Is Here !! Let's Rock Baby ! Yeah !! »
» Partenariat Anime no Makoto
» Hanamiya Makoto | Agenda
» Quand l'art prend vie [PV Makoto]
» [MISSION]Promenons-nous dans... Les marécages! Super![PV: Akito, Makoto et Ultia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: