Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Sam 27 Aoû - 10:23

Lilith n’avait pas bougé d’en dehors du manoir ces dernier temps, à part de rarissime passage éclair pour prendre des affaires et saluer sa petite sœur qui dormais par un bisou. En ce moment, Evangeline lui manquait beaucoup et Lilith n’avait pas eut une seule fois l’occasion de se faire remarquer pour montrer qu’elle passait. En même temps, c’est du voulu même si ça lui pinçait le muscle dans sa poitrine de fausse adolescente. Pire que de ne montrer aucun signe de vie, elle ne montrait qu’un doux geste affectueux consistant à se rassurer de voir qu’elle allait bien et peut-être aussi que ses rêves soit meilleur. Des fois, une simple attention de quelqu’un peut influencer le monde des rêves au détriment de la logique ou du bonheur. Dans le cas de Lilith, ce simple baiser sur sa petite insolente et pas très droite de sœur lui permettait de mieux tenir la cadence. Rien qu’avec ça, la rockeuse pouvait mettre les bouchées double pour mieux se faire plaisir en travaillant plutôt que de souffler et s’impatienter pour au final voir le temps passer beaucoup plus longuement.

Après une bonne égueulée sur des horaires non respecté du photographe officiel de Lilith quand elle parait dans le magazine "Rock’yong", les choses avait enfin repris leurs cours. Faire un numéro spécial sur l’Ange de l’enfer était très long et stressant pour tout le monde. Seul exception, ce foutu photographe binoclard et barbu qui se croit dans les îles avec ses chemise hawaïenne de merde et ses jean pourris. En parlant de pourris, ses blagues font partie des plus à chier jamais entendue par Lilith dans sa vie et de très loin. Tout le monde rageait et était en retard à cause de lui, et encore ce fut la miss au corps d’ado éternel qui fut la plus cool. L’organisateur de la séance, qui était le moins calme, lui avait foutu une trempe monumentale et le manager de la rockeuse avait fait exprès de renverser son café sur son look. Résultat, il dut prendre un vieux pull tout bousillé et un pantalon style pyjama. Heureusement qu’il ne disait rien et se dégonfler sans abandonner l travail, surtout que c’était, à priori, la dernière journée.

Après l’heure du dîner, c'est-à-dire une bonne pizza au fromage et une bière bien fraiche, il ne fallut que quelques minute pour enfin boucler la série de photo. Tout le monde avait joué son rôle et tout le monde semblait content d’en finir. Pris d’une crise d’euphorie, le directeur du magazine avait retrouvé tout son calme et proposa à tout les gens présent de faire la fête, la troupe ne comportant que des moins de vingt-cinq années de vie. Lilith refusa poliment et quitta la pièce pour enfin se changer et se maquiller. Même les maquilleuses semblait déjà parée à prendre du repos avec l’évènement. Du coup, Lilith quitta le groupe pour se changer seule. Après avoir fermé la porte à clé, elle retira son bikini et regarda son corps à peine reposé. Des traits de fatigues caché par du maquillage et les marques de certaines fringues n’avait toujours pas disparut. Enfin, elle se redirigea vers la douche et se fit plaisir. Une eau bouillante à faire cuire des patates et Lilith était redevenue toute propre et requinquée. Elle s’habilla de sa façon habituelle, se maquilla avec le total yeux/lèvres/ongles et pris les deux sac. Le premier était celui qui contenait ses affaires, le second ce qui lui avait été offert par la direction. Encore de quoi agrandir son armoire ou celle de sa sœur.

En sortant, il faisait un magnifique soleil de merde à vous bousiller les yeux, mais on sentait parfaitement l’orage arriver. Ce n’est pas pour ça que l’Ange de l’enfer déplia ses ailes pour aller plus vite, avançant d’un pas très lent et plutôt mou. A vrai dire, elle savait qu’Evangeline n’allait pas encore être au manoir vu l’heure à laquelle elle fermait boutique. Autant prendre son temps et ne pas s’essouffler ni avoir mal au pied. En chemin, elle s’arrêta pour acheter un magazine où elle avait posé également pour Evangeline, sa petite tâche habituelle, ainsi qu’un roman pour une amie et un manga pour elle. Tester un yuri en bouquin allait être à testé depuis le temps qu’elle le voulait. A peine eut-elle le temps se penser ce que penserait sa sœur de sa très longue absence, bien que cela peut devenir très régulier, le grand portail d manoir était devant elle. Une fois dedans, elle déposa ce qu’elle avait à déposer dans sa chambre, et le reste dans le canapé dont le dossier était pile à boucher la vue devant l’entrée. Du coup, même si Evangeline rentre, elle ne devinera pas que Lilith est arrivée. Elle déposa négligemment sa veste fétiche sur le canapé et ouvra son manga. A peine commencé, les premières scènes love, sans sexe puisque c'est une histoire non hentaï, se firent ressentir. Lilith s’avachit sur le canapé, écartant légèrement les jambes et était déjà paré à s’endormir sur place...
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Dim 28 Aoû - 12:48


Depuis plusieurs jours Evangeline était de très mauvaise humeur. Elle ne voyait plus sa grande sœur depuis un moment et ne le supportait de moins en moins. Elle commençait même à lui en vouloir, même si elle savait qu'elle n'y était pour rien. Mais l'absence de sa sœur avait aussi son avantage. Evangeline, avait profité de ne pas voir sa sœur pour reprendre ses activités sans risquer de culpabilisé. Il ne lui avait fallut moins d'une journée pour créer un nouveau plan parfait et trouvé les hommes d'on elle avait besoin pour sa nouvelle organisation criminelle. Le plaisir et l'adrénaline que lui procurait ce milieu, lui avait terriblement manqué.

Assise sur le canapé du salon, une tasse de thé à la main, Evangeline souriait à un homme tout ce qui a de plus louche. L'homme en question était petit et gros, il avait déjà perdu une partie de ses cheveux ce qui le vieillissait pas mal. Il portait un mélange de costume moderne et de costume aristocrate. Evangeline trouvait l'homme ridicule. Son petit sourire et ses yeux avides faisaient de lui un client parfait. Un petit téléphone se trouvait sur la table entre les deux personnes. Tout était silencieux et se contentait de boire leur thé, quant le portable se mit alors a sonné. La voix de Lilith brisa le silence et les bruits de cuillères. Evangeline se leva et prit l'objet et le porta à son oreille.


-Mademoiselle, nous avons la marchandise.

-Parfait, Rendez-vous comme prévu, notre client en est déjà réjouit.

-Bien mademoiselle.

Evangeline referma le téléphone et offris à son invité un sourire, qui annonça à son client que tout se déroulait comme prévu. L'homme était un riche collectionneur d'art, qui avait fait appel à ses services pour récupérer une toile de chef chez un autre collectionneur maniaque de la sécurité. Bien sûr quand l'homme avait fait appel à elle, il ignorait son apparence. Quand il l'avait découverte il l'avait prit pour vaste plaisanterie. Après une impressionnante démonstration l'homme lui fit entièrement confiance. Evangeline avait créé en l'absence de sœur une organisation spécialisé dans le vole des œuvres d'arts. Elle se faisait payer soit en grande quantité d'or ou en pièce rare pour sa collection personnelle de poupée.

-Je vous annonce avec joie, que le tableau est en ma possession.

-Parfait ma petite, je vais donc aller chercher l'argent et on se retrouve au point de rendez-vous.

Resta clame malgré l'envie énorme d'écraser ce gros plein de soupe, elle détesté sa façon l'appeler « ma petite ».

-Bien je vais moi-même allez me changer. On se retrouve donc comme prévu. Vous deux escortez l'eux jusqu'à la voiture.

Les deux impressionnant néko se courbèrent devant leur maitresse temporaire et conduire le client à sa voiture. Les deux néko avait été prêté par l'une de ses collaboratrices. Evangeline avait regroupé plusieurs voleurs de talent et les avait convaincus de faire équipe pour faire de gros cous. Après leur avoir prouvé ce que son intelligence combiné à leur expérience et leur talent était capable, Le joyaux noir fut créé. Ils étaient tous parfaitement confient en ces plans qui avaient pour le moment tous portait leur fruit et aucun d'eux ne semblait voir du mal de cette association. C'était donc Miss Warle qui lui confiait c'est néko entrainé à la protection personnelle, à chaque négociation. C'était la sixième depuis l'absence régulière de sa sœur. Evangeline monta a l'étage et allas voir Yumi, il disant qu'elle pouvait sortir. Bien sûr la néko de sa sœur n'était pas au courant de qu'elle faisait. Evangeline avait demandé à Yumi de rester dans la chambre de sa sœur lui disant que c'était pour qu'elle ne soit pas intimidée par l'homme qui venait. Elle lui avait expliqué qu'il était un gros client de sa boutique. Pour également tenir à l'écart Rin qui n'avait pas plus besoin d'être au courant, elle lui faisait tenir la boutique et partait se justifiant en prétextant des rencontres avec des fournisseurs.

Elle se rendit donc dans sa chambre et se changea. Elle attrapa une magnifique robe gothique lolita noire et blanche. La robe possédait de grande manche. Elle enfila de délicats gants blancs qui allaient à merveille avec sa robe. Prête Evangeline escorté par les deux néko, se rendirent au lieu prévu, dans une grosse voiture noire également fournie par Miss Warle. La transaction allait se dérouler dans un petit café de la ville. Evangeline entra donc dans l'établissement et commanda un café fort. L'homme au comptoir la regarda s'apprêtant à lui dire surement qu'elle était trop jeune, mais la vue des deux néko calma brusquement son impertinence et la servie. Evangeline prit sa tasse et se dirigea à la table où l'attendait une femme blonde qui n'était pas beaucoup plus vieille qu'elle. Miss Warle contrairement à elle avait un corps bien plus mature et faisait même plus que son âge. Elle était également l'exemple parfait que les blondes étaient loin des clichés, et brillait autant par sa beauté que par son intelligente.


-Evangeline, comment vas tu ma chérie ?

Question de discrétion, les deux femmes avaient pris l'habitude de jouer le rôle de personne proche, comme une fille et son ancienne nounou.

-Sa va bien et vous ?

-La forme comme toujours.

La porte du café s'ouvrit de nouveau laissant entrer le client qui tenait à la main gauche une grosse valise. L'homme passa également commande prenant un alcool fort et se rendit également à la table. Il s'installa de façon à ce qu'ils puissent faire la transaction à l'abri des regards indiscret. Il posa alors sur la table la grosse valise et l'ouvrit. Mina sembla fasciné par la quantité d'argent que refermé la valise. Évangeline lui fit un oui de la tête, et elle sortie alors un tube et l'ouvrit. Elle en sorti alors une toile de maitre, qui créa chez le client le même regard qu'avait ut Mina pour la valise. L'homme réjouit prix donc la parole.

-Bien l'affaire est donc réglée.

Il tendit le bras pour s'emparer du tube et son contenue. L'homme leva alors le bras et claqua des doigts. C'est alors que des personnes de trois tables se levèrent des tables et pointèrent sur des pistolets. Pendant ce temps d'autre personne à la carrure massive c'était posté a chaque sortie possible. L'homme afficha alors un sourire mauvais et se leva.

-Tu ne croyais pas ma petite que j'allais te laissait une telle somme d'argent. Tu es resté qu'une gamine, même si tu es une jeune adulte. Tu manques cruellement d'expérience et je ne vais pas te laissait en acquérir pour ton avenir.

Puis la surprise s'empara du visage du client, en voyant le visage qu'affichait la jeune fille et du calme qu'avait la blonde. Evangeline leva également le bras et claqua des doigts. Toutes les autres personnes présentes arrêtèrent leurs numéros de personne terrifiée par la situation et sortirent également les armes. Les hommes de main du client furent tellement surprit qu'ils furent neutralisé en quelque seconde. Mina afficha un sourire triomphant et avide. Evangeline se leva et prit des mains du client la toile de maitre.

-Vous m'avez sous-estimé. Et en plus vous avez cherché à me doubler. Votre petit jeu ne fut pas dire à comprendre c'était même enfantin.

Elle afficha à son tour un regard mauvais. L'homme avait comprit le danger de la situation, mais son avidité était plus forte que sa raison. Il s'agrippa d'une main au tube et de l'autre à la robe D'Evangeline.

-NE ME TOUCHE PAS LARVE.

Elle sorti alors un pistolet de la manche de sa robe et tira dans le bras de l'homme qui la lâcha immédiatement. Il s'effondra au sol couinant comme un porc. Evangeline le regarda avec un regard dégouté. Il avait taché sa manche avec son sang.

-Tu me dégoûte, tu as cherché à te jouer de moi et à m'éliminer. Vous deux débarrassé moi de lui.

Les deux néko firent craqué leur doigt et attrapèrent l'homme par le col et le traînèrent sur le sol et sortir par l'une des portes du personnel. Mina lui souriait et Evangeline reprit son visage clame et détendu.

-Parfait je garde ça. Elle montra la toile de valeur, d'on elle allait surement en trouvé un nouveau acquéreur fortuné. Tu peux garder l'argent pour toi. Je te laisse nettoyer les lieux.

Mina continua à sourire.

-Bien sûr ma chérie, c'est toujours un plaisir de faire affaire avec toi.

Après un nouveau échange de sourire, Evangeline sortie du café satisfaite et accompagner par un autre de ces collaborateurs, qui avait fait partie des hommes qui avaient neutralisé les autres. Il la raccompagna au manoir et repartie confiant de toucher également son argent.

Enfin rentré chez elle est son affaire fini, sa vie normal reprit son cour. Elle pensait déjà à l'absence de sa sœur, ce qui la mit de nouveau de mauvaise humeur. C'est donc avec son doux visage affichant une mine énervé qu'elle traversa à pied l'aller qui amenait à la porte d'entré du manoir. Elle jeta un regard au ciel apercevant le temps en train de se gâter ce qui n'arrangea pas son humeur. Arriver à la porte elle entra donc dans le manoir et commença par se déchaussé. Elle aimait bien se promener en chaussette ou en collant comme aujourd'hui dans le manoir.

Evangeline s'avança dans l'entrée à petit pas silencieux par l'absence de ses chaussure et entra dans le salon. Elle s'avança vers le canapé et remarqua par dessus que la table avait était débarrassé, surement l'œuvre de Yumi. Elle s'avança encore un peut plus, et subitement elle s'immobilisa. Sur le canapé se trouvait sa sœur lisant un manga. Evangeline fut envahit de sentiment contradictoire. De la joie, de voir sa sœur et la surprise ne s'attendant pas du tout à la voir aujourd'hui, mais surtout de la panique. La peur s'empara d'elle, comment Lilith allait telle réagir en voyant sa robe couverte de sang ? Heureusement la jeune rockeuse ne l'avait pas encore remarqué. Son cerveau se mit à fonctionner en une micro seconde. Se n'était pas le moment de paniquer. Evangeline se baissa et se mis a quatre pattes pour se cacher. Elle entreprit alors de rejoindre l'escalier de cette façon en marchant discrètement sans se faire remarquer. Elle réussi a traversé pratiquement toute la pièce de cette façon sans faire le moindre bruit. Mais alors qu'elle n'était qu'à quelques mètres de l'escalier, elle percuta sans le vouloir un meuble. Un bruit de meuble remuant brisa le silence de la pièce. Son cœur se sera elle se savait repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Lun 12 Sep - 9:09

A moitié en train de pioncer sous son livre à peine entamé, elle semblait avoir vue une illusion. Sa sœur qui passait tachée de sang. Nan impossible. Evangeline ne serait pas mourante et si elle le serait, elle ne passerait pas devant sa sœur sans lui demander un truc. En fermant les yeux, elle se dit que la fatigue lui jouait des tours et préféra faire sa sieste. A peine les paupières déposées sur ses yeux légèrement rougis qu’elle voyait déjà des images de son rêve défilé. Elle se trouvait dans la jungle en tenue militaire et un énorme fusil de sniper dans les mains. Chose bizarre, elle était en train de faire le ménage avec comme une serpillière… Même dans son rêve elle était perturbée, surtout que ça semblait être efficace en plus ! Personne d’autre qu’elle ne se trouvait dans les environs et très vite elle s’emmerdait. Elle ouvra un peu sa tenue et prit un cigare corse. Elle qui ne supporte pas ça d’habitude ça la fous mal… D’un seul coup, un peu avachie sur le fusil, celui-ci tira et Lilith tomba sur le sol, avec un énorme impact tout le long de son coté droit.

Le réveil fut brutal et plein de sueur. La rockeuse fut soulagée de se voir vivante mais repensa au "tir" fait par le fusil. Le bruit ressemblait plus à quelqu’un se cognant dans un meuble qu’autre chose. Elle se leva après avoir baillé et se demanda si la sœur qu’elle avait vue passée était réelle ou non. Peut-être que seules les tâche était sortie de son imagination. ? Possible avec le noir de la robe. Elle monta le pas lent se demandant ce qu’il pouvait bien se passer et trouve sa sœur, avec les taches rouges. Là, ce fut un réflexe qui s’empara de la grande sœur. Elle prit un visage paniqué et lui ouvra la robe. Non ce n’était pas elle qui avait été blessé. Là, son expression de panique c’était transformée en un instant en un air froid et presque menaçant. Elle dit d’une voix calquable à son visage :


- Explique moi en vitesse ce qu’il c’est passé… De suite !
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Jeu 15 Sep - 9:33

Evangeline se releva doucement, pour apercevoir malheureusement sa sœur se redresser. Il était déjà trop tard pour tenter de cacher quoi que ce soit. Très vite elle commença à réfléchir à ce qu'elle allait lui dire, mais ses pensées se brisèrent. Quand elle vue le visage paniqué de sa grande sœur elle se senti mal, très mal. Elle fut incapable de réagir quand Lilith regarda sa robe pour voir que se n'était pas son sang qui colorait ainsi sa robe. Le visage de sa sœur se transforma alors, sa ne dura qu'une micro seconde, mais Evangeline fondit presque en larme. Heureusement, comme beaucoup de cerveau elle savait faire passer ses émotion après la réflexion que nécessité un danger. Elle fit une mine triste et tendit une main pour toucher la joue de sa sœur dans une caresse rassurante.

-Je suis désolé grande sœur, j'aurais préféré que tu ne vois pas comme ça.

Evangeline enlaça sa sœur comme une petite sœur qui cherché le réconfort. Le temps de se simple geste, elle avait déjà trouvé tout un scénario tout à fait possible pour raconter à sa sœur et lui dire autre chose que la vérité.

-J'ai retrouvé une ancienne connaissance. Un homme qui avait des comptes a réglé avec la bande. Quand il m'a reconnu il a voulu se venger, comme il n'avait pas put retrouver tous les autre. Je n'ai fait que me défendre...

Restant coller à sa sœur elle fit au mieux pour lui montrer qu'elle en était terriblement désolée et surtout affecté. Ce qui n'était pas facile comme elle venait de condamné à mort un homme sans ressentir la moindre peine pour lui. Elle savait que Lilith était intelligente, la trompé était difficile et aussi douloureux pour elle. Elle se décollât de sa sœur prenant un visage triste le plus réaliste possible.

-Je peux aller me changer ? Je ne peux pas rester comme ça, je me sens mal avec se...sang.

Elle regarda tristement sa sœur tout en éloignant et monta l'escalier rapidement pour rejoindre sa chambre. Elle pensait à sa sœur, craignant ce qu'elle pouvait penser de la situation, mais surtout de ce qu'elle pouvait ressentir. A partir de maintenant elle allait devoir être plus discrète pour les activités « Du joyau noir ». Evangeline n'avait absolument pas envie de le dissoudre comme elle l'avait prévu au départ.

Dans sa chambre, elle retira la robe couverte de sang et se lava ce qui avait coulé sur sa peau. Evangeline ouvris son armoire et prit une robe lolita noir avec du blanc pour les manches et de jolis rubans bleu. Elle se regarda dans le miroir son visage n'était pas heureux, malgré le gros coup qu'elle avait réussi. Evangeline culpabilisé d'avoir menti à sa sœur. Lilith était bien la seul à lui faire ressentir de genre de sentiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Ven 23 Sep - 16:33

Lilith écouta l’excuse de sa cadette. Selon elle, une vengeance ennemie qui aurait mal tournée. Possible qu’il y eut une faille dans les meurtres de ses anciens partenaires mais ça paraissait trop énorme. Celons la police et le service scientifique des enquêtes criminelles, il ne restait plus personne de vivant dans cette horde de sauvage. Pour le moment, vérité ou non, elle passa l’éponge. Quand une affaire criminelle était en distorsion entre les deux jeunes femme, c’est toujours une guerre de choix. Lilith se trouve être une sorte de justicière qui hait le crime plus que tout alors que sa sœur est une arnaqueuse née. Les conflits de ce genre n’était pas monnaie courantes, mais dés qu’un d’eux surgis, le gout amer qui s’en suit reste très longtemps tout comme le froid.

Ses pensées commencèrent à divaguer dans le passé du manoir. Un jour que Lilith dormait à moitié sur le canapé de l’entrée, elle vit des flics arriver en masse dont certains était de la haute branche d’investigation. La rockeuse n’avait pas trop compris au début pourquoi ils étaient là, mais la raison fut clairement expliquée par l’inspecteur en chef. Celons un témoignage crapuleux d’un type qui n’était pas mieux, Evangeline serait la tête d’un groupe de mauvaise foi, autrement dis des criminel endurcit. Par un miracle et une persuasion démoniaque, L’Ange de l’Enfer à réussi à calmer les ardeurs de ce petit groupe e policier. Evangeline n’avait pas été là ce jour là, et apparemment elle n’as jamais su ce qu’il s’est passé ce jour là. En parlant du loup, le voilà qui gémit. Sa réponse fut brève :


- Vas-y et vite.

Impossible de voir à ce moment là à quoi elle pensait ou qu’elle était son humeur. Evangeline avait beau être très intelligente, Lilith le fut aussi. Une fois la demoiselle éloignée et hors de vue, elle reprit ses affaires et partie dans sa chambre pour se reposer la cervelle. Dommage elle aurait préféré que tout soit plus calme. Sa fatigue montait également avec tout ce qu’elle avait accumulé en stress et heures de sommeil en moins plus l’envie de revoir sa petite sœur. Elle soupire alors qu’elle regardait son lit. Ensuite, elle partit rejoindre sa cadette, non pas pour l’engueuler ou autre mais passer un peu de temps avec sans montrer aucun sentiment négatif. Après tout elle lui avait manqué et avait faillit avoir une crise cardiaque en la voyant avec tout ce sang. Paquet en main, elle rentra sans frapper et remarqua qu’elle ne semblait pas heureuse. Elle posa les affaires pour elle près de son lit et lui fit un câlin :

- J’espère que je ne t’ai pas trop manqué. Cette foutue direction à bien fait tarder la chose…

Ses paroles courtes sortaient comme si rien ne s’était passé juste avant. Elle voulait juste apprécier un petit moment calme avec sa petite sœur qui voudrait sûrement la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Jeu 6 Oct - 11:10

Après cette histoire Evangeline était bien prise dans ses pensées. Elle attrapa son téléphone portable et l'ouvrit. Elle resta presque une minute à contempler la photo de sa sœur et elle, avant d'écrire son message. Elle expliqua en gros à Mina, celle en qui elle avait le plus confiance qu'ils resteraient tous calme pour le weekend. Après tout avec ce qu'il venait de gagner il pouvait même rester tranquille une année entière à vivre dans un palace. Mais les membres du Joyau Noir avait tous un point en commun l'adrénaline de l'action était une addiction pour tous, bien plus que l'argent gagner.

Elle se jeta sur son lit en soupirant, ce porc avait décidément tout gâché avec son sang. Elle broyat du noir restant coucher jusqu'à qu'elle entende des bruits de pas. Evangeline savait parfaitement que c'était sa sœur, elle connaissait très bien le rythme normal de sa démarche. Petite elle écouté souvent les bruits dans le couloir pour repérer sa sœur quand elle, elle était sensée dormir. Elle se doutait qu'elle ne venait pas pour l'engueulé, mais elle ne pouvait pas en être sur pour autant. Lilith entra sans frapper ce qui ne la déranger pas. Un bruit de quelque chose posé parterre lui fit lever la tête. Elle se retrouva alors prise dans un câlin qui la rassura. Au moins Lilith voulait toujours passer un bon moment de retrouvailles, comme souvent qu'elle partait longtemps. Evangeline se sera contre elle de façon sincère.


-Bien sûr que tu m'as manqué. Le manoir est bien vide quand tu n'es pas là.

Sa pour lui avoir manqué Lilith lui avait manqué. Depuis qu'elle vivait toutes les deux ensembles dans le manoir et qu'elle ne voyait plus ses parents, Evangeline ne supportait de moins en moins l'absence de sa sœur. La première semaine avait était la plus dur. Bien sur il s'y était fait avec le temps, mais maintenant elle profitait de retour de sa sœur, bien contente que l'histoire fut mise de côté. Evangeline se décolla un peu et fit un sourire à sa sœur.

-Mais tu es là maintenant c'est le plus important.

Evangeline se leva regardant alors ce qui était parterre voyant le paquet. Elle descendit alors du lit et s'avança vers son armoire qu'elle ouvrit. Il y avait un énorme papier cadeau à l'intérieur, on voyait clairement qu'il avait la forme d'ours géant et surement peluche. Elle le tira et le porta, il était si grand qu'on ne voyait plus Evangeline derrière. Elle le posa sur le lit.

-Tien c'est pour toi.

A l'intérieur il y avait bien sûr un ours en peluche, mais surtout une robe pour Lilith. La robe avait était fait pour correspondre au style de Lilith, mais surtout elle avait était dessiné par Evangeline et fait par un grand couturier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Mar 18 Oct - 8:15

Lilith se leva pour se dégager de sa sœur pour ne pas trop l’étouffer. Elle ne prit pas en compte sa remarque y étant habituée, mais avoua à elle-même que ça la toucha. Ah là là… Décidément cette petite sœur à beau être un nid à emmerde elle reste attachante malgré tout. A chaque fois qu’elle devait s’absenter un moment pour la sortie d’un magazine, de longues séances de photo, des concerts privés,… Elles étaient les filles les plus heureuses de la planète au moment des retrouvailles. Il manquerait juste quelques petites choses de plus pour mettre un peu plus d’appoint à un moment de bonne humeur comme la confiance de ce qu’elle pourrait faire dans son dos… Enfin bref… Cette tête de mule de cadette en face d’elle n renoncerait probablement à jamais à cela et Lilith ferait quand même tout pour la sauver, ou pas ! Un petit séjour au frais pourrait lui faire un bien fou. Et en plus, elle pourrait s’amuser à manipuler d’autres donzelles dans la prison pour femmes. Mais pour le moment, on s’en fout.

Evangeline reprit la parole et regarda le paquet de la rockeuse. Elle ne l’ouvrit pas, mais alla plutôt vers son armoire… Sortir un cadeau encore plus gros ? Ce qui fut amusant, c’est quand la petite sœur essaya de pousser le gros truc en peluche qui devait presque faire le double de sa taille. Enfin quand même as mais c’est pour l’image… Enfin, quand on parle de truc en peluche ce n’est qu’une énorme supposition vu la forme du contenu. Ou alors ce n’est qu’une horrible machination pour lui faire croire que s’en est une et qu’en fait ça n’as rien voir… Un vrai ours ? Lilith rigola à cette idée et encore plus quand elle imagina sa petite préférée pousser un ours pour lui offrir. Elle se retenue d’éclater de rire à un moment. Quand l’ours tomba sur le lit, Evangeline parla et Lilith lui répondit :


- Euh merci… Il est juste un peu… Comment dire… ENORME !

Elle fit un ravageur qu’elle utilise normalement pour séduire des gens chez qui elle veut passer la nuit, ce qui était incontrôlé. Elle n’avait pour le moment pas besoin de faire un sourire séducteur à sa sœur. En détaillant de tout les coté le présent, elle demanda à voix haute, pensée très forte quoi, comment il a bien put être emballé de cette manière. Elle tenta de trouver le moyen le plus simple de l’enlever par le bon endroit mais e trouva pas l’endroit. Balèze celui ou celle qui l’as emballé. La personne ne devait pas savoir que Lilith déteste les paquets cadeau chiant à enlever, ou alors c’est Evangeline qui à demandé ça exprès pour l’emmerder… D’un coup d’ongle qu’il faudrait d’ailleurs qu’elle taille, elle fit une ouverture et finit par enlever le papier grisé. Elle garda le nœud qu’il avait sur la tête au cas où et le posa sur la tête de sa sœur en rigolant. Puis quelque chose attira son attention. Une sorte de coffret plat comme une housse d’ordinateur portable mais en plus chic se tenait entre les pattes du nounours, invisible quand il était sous le papier. Elle regarda sa sœur et compris rie qu’avec un coup d’œil que c’était pour elle aussi. Elle l’ouvrit doucement et vit une robe… Tout simplement magnifique à première vue !

- Euh… Waouh ! Je ne veux même pas savoir combien ça t’as couté mais merci !


Elle reposa rapidement mais délicatement la robe dans son coffret et fit un tendre baiser à s sœur. Pas une petite bise sur la joue ou sur le front non… Elle lui prit le visage et l’embrassa comme on embrasse sa compagne de toujours, son Âme sœur. Elle ne fit pas gaffe à la réaction qui s’ensuivit et, dans sa joie, se déshabilla complètement pour s’entourer du papier comme un voile lui cachant tout. D’une manière romaine antique, elle s’approcha dans sa tenue et finit par l’entourer aussi et la serra contre elle, sa petite sœur chérie. Son corps nu était contre Evangeline, sans pudeur. A ce moment, Lilith était presque euphorique :


- Allez petite sœur. Je voudrais te remercier à ma façon après si tu veux bien. Attention ça risque choquer !

Elle lui reprit le visage sans lâcher le papier, l’embrassant encore plus tendrement, laissant présager la suite…

Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Lun 7 Nov - 11:11

Assise de nouveau sur son lit, Evangeline regarda sa sœur ouvrir le paquet. Elle ne put s'empêcher de sourire en la voyant à chercher à l'ouvrir sans abîmer le papier. Lilith était comme ça. Evangeline c'était toujours demandé pourquoi elle se prenait toujours la tête avec les papiers cadeaux. Peut être qu'elle cherché à comprendre comment il avait était emballé, ou encore qu'elle voulait récupérer le papier. Finalement Lilith découpa le papier avec ses ongles. L'ours en peluche se dévoila petit à petit, alors qu'elle se retrouva avec le nœud du cadeau sur la tête et avec sa sœur riante. Lilith trouva alors le paquet contenant la robe et l'ouvrit. Alors que sa sœur la regardé émerveiller, Evangeline lui précisa.

-C'est moi qui l'ai dessiné, je suis contente qu'elle te plaise.

C'est à partir de ce moment qu'elle ait ut la plus grosse surprise de sa vie. Elle regarda Lilith déposé sa robe délicatement sur le lit et se tourner vers elle. C'est alors qu'elle l'embrassa. Mais c'était un vrai baisé, un baisé d'amour, un baisé que l'on fait à la personne qu'on aime. Evangeline était complètement choquée. Bien sûr, il n'ignorait pas l'attirance sexuelle de sa sœur pour les femmes. Elle savait qu'il pouvait lui arriver d'embrasser par surprise pour remercier une personne qu'elle adore. Mais elle s'était sa sœur ! C'était la première fois qu'elle l'embrassait, pour Evangeline c'était même... son premier baiser.
Elle secoua la tête se disant que c'était surement dû à son euphorie du moment et qu'elle-même ne s'était pas rendu compte de se qu'elle avait fais. La preuve la voilà qu'elle se déshabillait complètement pour s'enrouler dans le papier cadeau, façon toge romaine. Malgré cette conclusion Evangeline était toujours choqué du geste et n'avait pas bougé jusqu'au moment où sa sœur l'attrapa et l'enroula avec elle dans le papier se collant à elle. Sentant la peau nue contre elle Evangeline était de plus en plus perdue.
Les paroles que prononça Lilith la choquèrent encore plus. La remercier à sa façon ? Elle avait dit ça juste avant de l'embrasser à nouveau.
Pour la première fois depuis longtemps elle trembla pour autre raison que le froid. Elle avait peur. Lilith se rendait telle compte de ce qu'elle faisait ? C'est parole annonçait telle qu'elle avait l'intention de passer à des actes plus poussé ? Avec elle, sa petite sœur ?

Malgré cette peur, Evangeline n'avait aucune envie de la repousser, comme si inconsciemment avec elle ça ne serrait pas grave. A vrais dire elle ne c'était jamais posé de question sur ce genre de sujet. Tout comme sa grande sœur elle se doutait d'être plutôt attiré par les filles, en même temps les hommes avaient tendance à l'écœurée, alors que les femmes la fasciné. Maintenant qu'elle y penser elle était surement comme ça.
Evangeline adorait sa grande sœur depuis toujours, et bien plus qu'une simple sœur. Elle était persuadé que c'était réciproque, alors se serait normal que sa finissent ainsi ?
Toute cette pensée avait parcouru sa tête en quelque seconde. Elle était complètement perdue et ne savait pas comment réagir. Elle était dans un mélange de peur et d'envie. Elle avait peur de découvrir se qu'elle avait ignoré jusqu'ici. Elle avait peur aussi que sa sœur est perdu la raison et que revenant à elle, elle... Elle n'osait même pas y penser. Mais elle avait aussi l'envie, l'envie de découvrir cet inconnu, cette envie de comprendre, l'envie que tout ça soit normal. Mais surtout elle avait envie de comprendre et savoir la vérité sur ce qu'il allait ce passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Jeu 15 Déc - 10:07

Lilith était heureuse, un peu trop peut-être même. L’écart entre la mauvaise humeur, le soulagement, la fatigue et l’euphorie se trouvait pourtant bien éloigné de chaque autre sentiment. Sauf qu’a ce moment là, c’était la joie qui avait pris pas sur le reste. Une joie un peu trop dévoilée et surdimensionnée quand on connaît le personnage qu’était l’Ange de l’Enfer. Certes, elle à toujours été capable d’exploser de bonne humeur, mais là quelque chose clochait. Son débordement d’euphorie n’était pas normal, pas normal dans le sens qu’elle roulait de fatigue avant tout. Ca se voyait un peu à ses yeux, ses muscles tendus et sa voix un peu rauque et étouffée à la fois. Bon okay pour la voix, vu qu’elle parlait fort ça ne se voyait pas vraiment, à considérer que l’on puisse voir les sons bien sûr…

Evangeline affichait un regard perdu, voir stupéfait par rapport à ce que venais de dire Lilith sur sa "Façon de la remercier". Sans doute à t’elle eut un moment de blanc, le choc ultime de sa vie. Elle se retira de ses lèvres pour ensuite lui sourire tendrement et lui caresser les cheveux, pour la rassurer. Si comme elle le pensait Evangeline n’avais encore jamais franchis le pas, sûrement à cause de son corps de gamine mal évolué. Elle à connu ça aussi à ses débuts, bloquée dans la période de l’adolescence au niveau du corps, bien qu’elle continue d’évoluer physiquement malgré que cela reste très lent. Avec une main, elle continua de caresser les cheveux de sa sœur, et avec le dos de l’autre, son visage. Elle redescendit cette même main jusqu'à la jambe et la caressa avec le bout de ses doigts sans aucune intention perverse. Elle continuait de fixer les prunelles jumelles de sa cadette puis après toute ces secondes d’attention dans le silence, elle prit la peine de demander :


- Je ne te force pas. Je ne fais que proposer quelque chose qui me tiens à cœur. A toi de sonder ton propre corps pour savoir s’il veut s’enfuir ou rester ici avec moi
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Jeu 29 Déc - 13:45

Les lèvres de sa soeur contre les siennes, Evangeline se laissa faire toujours perdu. Lilith s'écarta enfin, elle semblait avoir remarqué son trouble. De ses douces mains sa soeur lui caressa les cheveux et le visage dans des gestes rassurant. Ne disant pas un mot, ne bougeant pas d'un millimètre, elle laissa les doigts de Lilith lui parcourir doucement la jambe.

C'est ce moment que Lilith choisi pour lui dire qu'elle n'avait l'intention de la forcer à quoi que ce soit, elle lui précisa que ce qu'elle voulait faire lui tenait a coeur.

Evangeline se senti rougir complètement séduite. Incapable de dire un mot elle se blottie contre sa soeur, comme une enfant fragile. Signe qu'elle se laisserait faire. Elle était prête à laisser Lilith faire ce qu'elle voulait. Mais elle était incapable de le dire.

Serré contre sa soeur la petite lolita, attendait qu'elle face qu'elle voulait. Jamais elle ne c'était senti ainsi mais elle ne le regrettait pas. Maintenant peut importe ce qui allait ce passé elle ne contesterait pas, si elle doit regretter quoi que ce soit ça se passera après. Elle regarda sa soeur dans les yeux pour lui faire comprendre qu'elle pouvait, et que même si ça se voyait pas elle était prête. A se moment là Evangeline donnerait cher pour savoir ce que pensé Lilith en la voyant ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Sam 18 Fév - 20:52

L’ange de l’enfer était devenue très calme d’un coup. Un calme… Limite inquiétant, pour ne pas dire terrorisant pour quelqu’un d’autre que sa sœur. Cette même sœur venait de faire comprendre à son ainée qu’elle se laisserait faire. La complicité entre les sœur Ebénelle était si intense que l’une pourrait presque lire dans les pensées de l’autre. Si Evangeline était partante, il n’y avait aucuns soucis pour que tout ne commence pas. D’un très court signe de la tête, la rockeuse fit comprendre qu’elle voulait un court écart entre elles et en profita, au moment opportun, de la ré-embrasser. Les bouts de matière qu’elle avait autour d’elle finirent par tomber complètement sur le sol dans un fracas un peu direct. Lilith avait la tête tellement vide à ce moment là qu’elle n’y prêta aucune attention, de même que ses yeux fermés ne pouvaient voir ce qui se passait. Toute sa concentration, tout ses sens et sa tendresse dans ses lèvres pour l’offrir à sa tendre petite lolita. Ce moment dura tellement longtemps en apparence que son cœur semblait rater des battements.

Quand elle se décolla de la façon la plus lente et sensuelle, la demoiselle sourit les yeux fermés à sa cadette, tentant de cacher son trac le plus absolu. En théorie, ce n’était que quelque chose de routine mais… Étant donné qu’elle allait faire ça à sa sœur, son cœur était à deux doigts d’exploser tellement elle avait le trac de se rater quelque part. C’est quand elle rouvrit ses paupières noircis qu’un souvenir lui traversa l’esprit. Depuis toute petite, quand sa petite sœur était en proie à un sentiment négatif comme la colère, la tristesse ou la solitude, elle lui chantait quelque chose de totalement improvisé. De même quand Lilith avait besoin d’être rassurée ou de reprendre grandement confiance en elle, chantonnait quelque chose. D’un geste ample et rapide, Evangeline se fit basculer et se retrouva dans ses bras. Une chanson sortit de sa bouche tout le long…

Elle chanta les paroles totalement improvisée, dont les paroles laissaient à penser qu'elle parlais d'une fusion d’elle et de sa sœur, du moment où elle l’avait attrapée jusqu’au moment où elle la déposa. Ses mouvements étaient tellement lent, toujours à causse du stress qu’elle voulait cacher à sa petite gothique, que la chanson se termina quand la rockeuse se plaça sur elle. D’une voix mielleuse et tout ce qu’il y a de plus rassurant, elle dit :


- Embrasse-moi… Câline-moi… Prend soin de moi autant que je le ferais avec toi…
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Mer 22 Fév - 11:53

Toujours blottie contre sa soeur, Evangeline resta silencieuse profitant de la chaleur de son corps. Le silence qui dominait maintenant aurait putlui paraître lourd et effrayant en vue de ce qui pourrait se passer. Mais Evangeline avait confiance en sa soeur et pour cette raison elle se sentait plutôt apaiser. Elle s'écarta un peu lui demanda Lilith et laissa de nouveau la douceur de ses lèvres se joindre au sienne. Elle regarda sa soeur retirée le papier cadeau qu'elle portait, se n'était pas la première fois qu'elle voyait nue, mais là elle la regardait différemment ce qui la fit rougir. Les lèvres de Lilith se décolère, elle gardait les yeux fermer ce qui donnait une étrange sensation sur son visage.

C'est alors qu'Evangeline se fit prendre dans ses bras et la Rockeuse se mit à chanter. Ne restant pas et restant silencieuse, elle écouta la douce voix qu'elle adorait plus que tout. Souvent quand elle avait besoin d'être réconforté ou rassuré Lilith lui chantait quelque chose qu'elle inventait sur le tas, ses chansons comme si elle était magique l'aidait toujours à se sentir mieux. Aujourd'hui n'échappant pas à la règle elle senti ses doutes l'abandonné et le calme l'envahir. Ce qui ne l'empêcha pas de rester silencieuse et docile.

Quand Lilith fini sa chanson, elle était couchée et sa soeur au-dessus d'elle. Evangeline l'observa se trouvant sous elle. Les paroles qu'elle lui prononça, annonçait un moment de douceur, mais pour elle surtout de découverte. Elle se sentait toute timide ce qui était vraiment inhabituelle chez elle. Toujours couché elle leva timidement les bras pour inviter sa soeur à faire ce qu'elle voulait, et un câlin était ce qu'elle préférait pour l'instant. Toujours prise par cette timidité inhabituelle elle lui fit un petit sourire. Elle ne savait pas combien de temps il s'était écouler depuis que Lilith avait vue le sang, mais ça lui semblait bien loin maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Mer 4 Avr - 8:44

Les bras tendu de sa sœur semblait être un véritable appel au secours pour tout le monde dans cette pièce, d’autant plus que Lilith n’attendait que de commencer. Son sourire timide la fit craquer encore plus et elle se jeta littéralement dans les deux membres tendue vers elle pour un énième câlin. Sauf que cette fois, dans ce moment de tendresse répété plusieurs fois déjà depuis le début de la séance, ce fut le cou qui prima d’abord. Le souffle de Lilith pouvait se sentir sur le corps de sa sœur, respiration cadencée mais un peu nerveuse procurant de la chaleur. Oui parce que le corps de Lilith était bouillant à souhait, que ça soit de désir ou de contact. Déposant de courte embrassade sur ce joli petit coup de gothique lolita, l’Ange de l’enfer remonta ses lèvres jusqu'à l’oreille qu’elle se mit à mordiller doucement. Dans le même moment, la main du coté opposé qu’elle embrassait glissa le long de la fine taille de guêpe de la petite sœur, pour lentement rejoindre le bas de robe et s’y accrocher.

A partir de là, c’était le point de non retour autant pour l’une que pour l’autre. Si Evangeline se sentait pour essayer quelque chose, Lilith n’en serait plus que ravie même s’il s’agirait que d’un simple bisou sur son coup un une partie du buste. Tandis que sa main relâcha la robe pour se poser sur la jambe, ses lèvres redescendirent pour rejoindre le cou et sans plus tarder, le buste. Elle déposa de nombreux baisers et poussa le tissu avec son menton jusqu'à sentir le soutien-gorge de sa cadette. La main baladeuse de la jambe était partie en dessous de la robe pour pouvoir caresser les petites gambettes. D’ordinaire, caresser cette partie dans une situation normale signifiait calmer Evangeline ou prendre soin de son corps en toute innocence, comme lors d’un massage ou une séance de mode quand la rockeuse revenait avec des fringues offerte à ses séances de mode :


- Ça te plait…?

D’une voix hautement sensuelle elle avait lâché ses mots, ne pouvant trop se fier au corps à ce moment précis. Elle se doutait de la réponse, voyant mal Evangeline trouver ça désagréable alors qu’il s’agit de la partie la plus douce et la plus ressemblante de leurs intimités entre sœurs. De plus, Lilith était une experte dans les domaines des caresses qui précédait l’acte, et donc du sexe au féminin. Du coté des hommes c’était plus dur à placer, les courbes et la texture de la peau n’étant pas si pareil. Toujours en embrassant son buste sans aller plus loin et en caressant la jambe, Lilith était arrivée à la culotte. Sans aller plus loin, elle fit un signe tactile consistant à tapoter sur le tissu pour lui faire comprendre qu’elle voudrait bien la déshabiller. Certes c’était plus une demande, mais si pouviez imaginer tout ce que les deux sœurs incestueuses sont capable de se dire sans ouvrir la bouche pour exprimer un simple mot…
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Sam 21 Avr - 9:13

Evangeline était couchée sur son lit avec sa sœur sur elle dans un nouveau câlin. Elle sentait le souffle de Lilith sur sa peau, cette simple sensation la rassurait, sentir sa sœur si proche suffisait à la calmer de bien des choses. Elle fut un peu surprise par la chaleur que dégageait le corps de Lilith, surement une expression corporelle de ses envies. Les lèvres de sa sœur parcouraient son cou l'obligeant à l'étirer pour faire la place. Ses petites ambassades étaient remplies de douceur et elle trouvait ça agréable. La bouche de Lilith remonta le long de tête pour venir rejoindre son oreille qu'elle mordilla. Cette étrange contacte n'était pas désagréable, elle se sentait un ignorante sur le coup, ne connaissant rien à se genre d’affection.

L'autre main de sa sœur descendait le long de son corps la faisant frissonner, pour finalement rejoindre ses jambes. C'est à se moment là qu'elle senti les lèvres de sa sœur redescendre et partir poussé sa robe. Evangeline avait déjà avant reçu d'innombrables marques d'affection de sa sœur, mais cette fois c'était différent. Même les caresses qui longeaient maintenant sa jambe n'avait rien à voir avec les autres fois. Elle ressentait dans les mouvements de Lilith, une affection différente, une autre envie que ce qui la motive habituellement. Heureusement, tant que c'est sa sœur ça ne l'effrayés pas plus que ça, même si étrangement elle n'osait toujours pas parler.

Lilith lui demanda alors si ça lui plaisait. Evangeline conforma d'un nouveau mouvement de tête timide et d'un petit sourire. Les mains de sa sœur continuèrent à se promener, quand l'une d'entre fini par arriver à sa culotte. Elle senti alors sa sœur lui tapoté le tissu et compris qu'elle voulait lui retirer. Elle se senti rougir et ne dit rien. Lilith savait parfaitement que tant qu’elle ne lui disait rien elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Sa propre attitude a ne pas bouger et ne rien dire, juste se laisser faire, lui donna l'impression d'être une vrai poupée. Cette pensée la fit sourire, après tout ça ne lui déplaisait pas. Evangeline commençait même à être impatiente que ça commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Mar 1 Mai - 8:02

Le signe tant attendu arriva enfin, Lilith avait le droit de déshabiller sa cadette. Le signe fut plutôt dur à analyser pour n’importe quelle personne lambda, mais le silence voulait tout dire. Souriant presque, Lilith passa complètement au dessus de sa sœur sans lâcher ce qu’elle faisait sur son buste, la poitrine toujours épargnée. Même si l’ainée pouvait déshabiller sa cadette, elle se contente juste, avec sa main toujours sous la robe, de frotter légèrement la cuisse pour faire bouger la culotte pour finalement la tirer doucement. Vu comme elle devait la faire bouger, elle devait être juste rabaissée de façon à cacher juste ce qu’il faut. Pour l’instant, l’Ange de l’enfer devrait plus s’occuper du haut avec un plaisir fou. Stoppant les léchouilles presque rendue sur la poitrine, elle décolla ses lèvre pour à nouveau les coller contre la petite et rentra plus ou moins de force sa langue et tenta de jouer avec la sienne. Là c’était bien loin de leurs simples baisers entre sœur. Même Evangeline qui n’avait à priori aucune expérience pourrait sentir Lilith surexcitée à ce moment précis, commençant à ne plus tenir, se sentant plutôt humide au bas-ventre.

Puisque la petite sœur ne prenait toujours aucune initiative, la grande pris la main qui était la plus proche de celle sous la robe et fit glisser cette dernière sur sa propre intimité pour lui signaler qu’elle voulait sa part du gâteau. Inexpérimentée ? Pas de soucis, la rockeuse savait comment procéder. Toujours en l’embrassant comme une folle, limite en se privant d’oxygène, elle fit retourner la main sous la jupe en pensant que l’excitation chez Evangeline était suffisamment présente pour humidifier un minimum son sous-vêtement, ce qui n’allait pas tarder de toute façon. Elle posa un doigt sur la petite fente cachée par le tissu et fit de douces caresses. La miss devrait comprendre le reste de la chose maintenant. Décollant enfin les quatre lèvres quasi-soudée, elle reprit un peu d’air en haletant légèrement :


- Petite sœur…

Puis elle repartie suçoter l’oreille. Que faire dans un moment pareil sinon profiter ?
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Ebénelle
Maîtresse
Maîtresse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : A la Boule De Crystal

MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   Ven 11 Mai - 9:19

Evangeline regarda sa soeur qui avait compris son autorisation et descendit légèrement sa culotte. Elle fut surprise, ne comprenant pas pourquoi elle avait fait ça et ne l'avait pas retiré complètement ou au moins plus bas. Lilith était maintenant complètement au-dessus d'elle, elle regarda sa soeur approcher une nouvelle fois ses lèvres pour l'embrasé de nouveau. Mais ce baiser n'avait rien à voir avec les précédents. Sa soeur y mit plus d'ardeur, plus d'envie. Evangeline en avait presque peur, mais elle ne pouvait plus reculer et puis sa soeur ne lui fera jamais de mal.

Emporté par l'intense baiser, elle ne se rendit pas compte que Lilith avait pris une de ses mains pour la placer entre ses jambes. Se n'est qu'au contacte de la zone qu'elle le remarqua. Evangeline se mit à rougir ne sachant pas du tout quoi faire. Heureusement sa soeur approcha l'une de ses mains de sa culotte et commença de douce caresse qui la fit frissonner. La sensation qui parcourra son corps à se moment là, la surpris. Jamais elle n'avait ressenti ça. Bien sûr elle n'était pas ignorante de se qui lui arrivé mais comme elle ne s'y était jamais intéressé, elle ne connaissait le plaisir que par théorie.

Découvrant le plaisir que son corps lui procurer, Evangeline mima ce que sa soeur lui faisait espérant qu'elle le faisait comme il faut. Lilith décolla enfin ses lèvres, lui permettant de reprendre son souffle. Sa soeur jouée de nouveau avec son oreille. Evangeline commençait à sentir une certaine excitation comme jamais ça lui était arrivé. Elle commençait a avoir envie de découvrir plus de plaisir que pouvait lui offrir son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour ma tendre soeur qui m'aime tant ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime tant cet endroit, c'est so romantic ♣ June
» PC peu compétant ...
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» hope vient pour voir sa soeur et au lieu de ca voit blue sa soeur de coeur (pv blue)
» Une vie ne suffirait pas pour te dire combien je t'aime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: