Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 More violent, more bloody... I'M BACK! (Fushigi Kurai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fushigi Kurai
Maître
Maître
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/06/2011
Age : 25

MessageSujet: More violent, more bloody... I'M BACK! (Fushigi Kurai)   Dim 12 Juin - 16:06

Fushigi Kurai

Informations globales.


Nom : Kurai
Prénom : Fushigi Jonathan William
Âge :35 ans, né le 19 Février 2645
Orientation : Hétérosexuel
Moyens : (riche, pauvre...)TRES riche


L'approfondit


Physique :

Fushigi est assez grand, il mesure près de 2 mètres. Il est toujours confondu a un vieil homme de 40 ans à cause de sa taille impressionnante et de son teint pâle mais aussi par le style vestimentaire propre à lui-même. Il porte la plupart du temps une chemise blanche recouverte d’un long manteau rouge. Il porte des gants blancs qui laissent affiner ces longues et puissantes mains, des lunettes rondes à verres orangées, un chapeau large pouvant couvrir ses épaules et une cravate rouge. Son visage est constitué de deux yeux rouges, d’un long nez aquilin et d’une bouche laissant échapper souvent un sourire douteux, aux dents aiguisées comme celle d’un véritable requin…ou d’un vampire vu le contexte. Ces cheveux mi- longs, sont noirs et rêches tombant le plus souvent sur son visage. Il possède une arme mais je vous en ferais la description dans l’histoire. Il conduit aussi une BMW M5 de 2011, laquelle a subi plusieurs modifications de la part du tueur pour rester dans le coup et tenir lors de ces nombreuses poursuites avec l’autorité policière, oh combien corrompue en ces temps
(Celle-ci en noir).

Caractère :

Fushigi est généralement discret mais il peut faire preuve aussi d’une folie incompréhensible dans certaines situations. Il est généralement sobre dans ces propos et arrive tout le temps à son objectif même si celui-ci est flou voire bizarre. Il aime les musiques classiques ainsi que les musiques ayant un rythme jazzy. Mais la plupart du temps il n’écoute pas de musique, se contentant de rester seul dans son logis a siroter un verre de whisky (cela varie en fonction du temps), a fumer, ou à lire. Il n’est donc pas très doué en société. En effet, celui-ci est susceptible quant à son travail, lui valant un certain prestige (si on peut le dire). Lorsqu’une tâche et une cible lui sont attribué, il ne cherchera pas à savoir si cela est légitime ou légal, bien ou mal… il sait juste qu’une fois fait il aura son argent et pourra donc se retirer un moment. Mais ces assassinats lui servent aussi à assouvir ces désirs violents et sanglants, menés par des pulsions meurtrières… et ce depuis l’âge de 7ans.

Bien sûr il existe une face caché du démon qui le pousse à se retrancher. Jusqu’à aujourd’hui, une seule personne fut en mesure de la voir : c’était sa sœur illégitime : Sophie Kurai, adoptée à l’âge de 6 ans. En effet, elle était la seule encore indemne de sa famille, qui pourtant ne vivait pas dans un désir de vengeance et de violence mais dans l’espoir d’une liberté unique et d’un monde prospère. Ils constituaient deux personnages bien différents. Cependant, le tueur continua toujours de lui promettre ce monde, car il était bien placé pour savoir qu’une vie comme la sienne vous tuerait à petit feu. Si son esprit docile et gentil avait survécu pendant plusieurs années de profonde souffrance… alors Fushigi était prêt à faire en sorte que tout s’arrête… mais pas tout de suite, il fallait un plan.

Histoire :

Fushigi est un membre de la famille des Kurai. Ceux-ci sont réputés pour leurs immenses réceptions, leurs musées…ainsi que leurs collections d’armes de toutes les époques. Ils sont aussi connus pour leur caractère froid et calculateur. Cependant, Fushigi ne répondait pas encore à ces critères, ce qui avait le don d’irriter son père. Il était déterminé et croyait en un certain prestige de sa famille ; chaque tableau lui faisait bomber le torse et lever la tête. Et bien qu’aucun membre de sa famille ne lui accorde de l’amour, il était déterminé, il voulait répondre à leurs attentes, car l’amour d’un père ainsi que sa fierté peut-être se méritait-il… Ce fut une erreur qui lui resta tout au long de sa vie. A l’âge de sept ans, un scientifique à la solde des Kurai, mena Fushigi dans un laboratoire, dans le sous-sol du manoir familial. Dès lors, la vie de Fushigi prit une tournure radicalement différente. On l’allongea sur une table d’opération, et on lui enfonça deux aiguilles, reliées par deux câbles à haute tension, au niveau de la colonne vertébrale. Il ne comprenait pas, ne se contentait de souffrir. La famille Kurai, n’avait-elle pas pour but la fabrication et la vente d’arme à feu de qualité ? En quoi ce qui lui faisait subir étaient une recherche ? Il ne lui fallut pas beaucoup pour savoir que ces scientifiques étaient à la solde de son père. L’intensité électrique de ces deux aiguille augmentait encore et encore, Fushigi serrait ces dents et se cramponnait misérablement à la table d’opération jusqu’à s’en faire saigner les mains contre les bords rugueux et métalliques de cette maudite table. Une fois l’expérience achevée, il s’agrippa aux vêtements de son père, réclamant une explication à ces souffrances :

"Stupide Gamin me servant de fils! Tu n'écoutes jamais rien lorsque je te parle, ça t'apprendra de flanner alors que je te l'interdit formellement. Tout notre clan est basé sur la haine du prochain, c'est ça qui fait notre puissance. Peu importe le nombre de gosse qu'on fera passer dans l'autre monde, seul notre prestige compte... et il est hors de question que je laisse un avorton qui n'a pas les couilles de subir une mutation dans le but de devenir plus fort, prétendre à mon héritage!"

Ce fut des paroles qui restèrent gravés dans sa tête. 5 ans plus tard, sa sœur, Mona Izuki Kurai, connaitra le même genre d’expérience et adoptera une cruauté et une amertume similaire.

A l’âge de 15 ans, mit au point sa propre arme : un pistolet forgé dans un acier léger et résistant, le canon mesurait 34 centimètres ; l’arme pouvait emporter une recharge de 12 balles de calibre .454 Casull. L’arme pesait en tout près de 3 kilos (sans la recharge qui pèse 0.4 kilos). C’est à cet âge-là qu’il connut son premier meurtre et que le cycle de haine dans lequel il devait être destiné à vivre se confirmait. Au cours d’une réception, à laquelle était conviée une famille noble d’Aberdeen. Leurs descendance était assurée par un jeune homme de 20 ans. Celui-ci, pendant les festivités, profita pour faire quelques charmes à la sœur de Fushigi, celui-ci caractérisé par une profonde indifférence, quoiqu’il eut remarqué que sa sœur eu l’air heureuse… sentiment bien peu commun de ces deux-là. Cet acte n’échappa pas à la surveillance de Konzo. Il demanda alors à Fushigi d’assassiner ce « quémandeur de bas étage » le soir même. L’échec n’était pas une option, il l’avait compris. Il prit cette occasion comme un essai pour sa nouvelle arme. Le meurtre fait, il constatait de son efficacité et en fut satisfait. De plus Mona ne serais plus heureuse et promet d’être plus amère que jamais. Ceci donna à Fushigi une idée, celle de la vengeance pour la souffrance et l’humiliation que lui avait fait subir son père… que lui avait fait subir son clan.

Un jour d’hiver, alors que fushigi marchait dans les rues londoniennes, il fit la connaissance d’une jeune fille qui le changea radicalement. Pour la première fois il ressenti de la pitié en voyant cette jeune orpheline creuser dans les ordures des bennes pour survivre, se nourrir, fuyant les hommes et leurs désirs de conquête et d’expansion… un monde où le plus faible ne résisterait pas aux puissances écrasantes des familles aristocratiques et aux élites sociales… Fushigi pensait le contraire. Car après tout, même s’il était plus riche que cette gamine, il implora néanmoins un jour la pitié du jugement dernier, avait connu la souffrance et les larmes. Il la présenta alors à Konzo, qui l’adopta assez rapidement… finalement Fushigi ne se rendit pas compte qu’il venait de l’envoyer en enfer. Car peu de temps après son adoption, Sophie (nom que Fushigi lui avait donné) fut sujette à son tour ax expériences scientifiques de la famille Kurai. En relisant les dossiers archivés, Fushigi comprit le but de ces expériences : le développement des armes humaines, le projet de la manipulation des éléments et de la génétique afin de rendre de l’importance à l’élite sociale, une puissance bien plus écrasante que ce que vous pourriez ressentir face à un homme politique. Il resta un moment silencieux… pensif et réfléchi... Nul ne puis savoir la conclusion qu’il avait établi de ces faits… cependant le résultat fut on ne peut plus constatable. De temps en temps, alors que Sophie, contrairement à Fushigi et Mona, restait enfermé dans une cellule, attachée par des sangles en métal, Fushigi venait la voir, parfois pour la nourrir, parfois pour discuter… Elle était devenue néko… jamais il n’aurait cru son père de telle sottise, infliger l’humiliation suprême à un âge si jeune : faire passer cette jeune fille pour moins que l’humanité… sachant intérieurement fushigi n’avait plus d’humanité ou alors Sophie devait-elle en constituer les derniers abords.

La vengeance est un plat à la préparation longue et méticuleuse, à servir froid, extrêmement froid, ainsi le plat n’en sera que plus relevé. Le jour de son vingtième anniversaire, il décida d’inviter toute sa famille à une réception et leur promit une surprise en fin de soirée. Celui-ci s’empressa de tuer tous les membres un à un grâce à sa création. Mona avait participé à ce massacre à l’aide d’un mousquet que Fushigi avait confectionné la veille. Lorsqu’il pointa le canon devant la tête de son père, il resta de marbre et lui aussi. Comme si cette action fut inévitable et cette famille condamnée à l’éternelle déchéance et à l’exclusion d’une culture populaire… désormais ils étaient en voie d’extinction. Ce n’était qu’une question de temps.

L’élimination de tout son clan était un franc succès. Cependant, un nouveau problème allait faire surface. Mona, qui eut appris la vérité à propos de son amour d’antan, eu pour projet de tuer Fushigi et de s’emparer de Sophie, seule personne qu’il serait prêt à protéger et ce à l’encontre de ces intérêt : il la considérait comme la part restante de son humanité. Le combat entre frère et sœur fut assez indécis… mais Fushigi parvint à s’en sortir vainqueur, laissant sa sœur blessée dans la cour arrière du manoir.

Il libéra alors Sophie de l’endroit où elle était retenue. Il prit assez d’argent pour vivre et libéra ces domestiques, ceux-ci ayant vu assez de choses effrayantes comme ça… le mieux c’étaient qu’ils oublient et refassent leurs vies, il y avait déjà assez de mort pour que Fushigi se fasse remarquer par Scotland yard. Il brula le manoir et erra alors aux quatre coins du monde, cachant Sophie, et subvenant à ces besoins.
Pendant longtemps on n’entendit plus parler de lui, il figurait comme un porté disparu mais il n’en était rien : il voyageait jusqu'à trouver un foyer où il pourrait vivre en paix


Hé, toi, t'es qui au fait ?


Pseudonyme :Escapist Boushiwokaburu
Comment as-tu découvert le forum ?Facile je suis là depuis la première version
As-tu lu le règlement ? Validée par Mizu ♥
Comment l'améliorer selon toi ?Tu me pose une colle.
Un petit plus ? Nan.




Dernière édition par Fushigi Kurai le Dim 12 Juin - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: More violent, more bloody... I'M BACK! (Fushigi Kurai)   Dim 12 Juin - 16:14

Nypapa il est de retour ♥ ça c'est que du bon à savoir ! Bon tout m'a l'air bon en tout cas, ça remplis bien les conditions demandait et c'est écrit en français correct. Je peut donc te dire que tu es validé.

Bon retour parmi nous à toi aussi, et bien sûr amuses-toi bien ( mais de façon simple hein Fushi :3 )

Fiche Validée ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radio-nimo.exsay.fr/
 
More violent, more bloody... I'M BACK! (Fushigi Kurai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Bloody London
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les fiches de présentation :: Présentations des humains :: Fiches Validées-
Sauter vers: