Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un dernier souffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un dernier souffle    Jeu 18 Aoû - 23:13

Quand je me suis réveillée ce matin, j'avais envie de me promener. C'est vrai que je me baladais de moins en moins ces temps-ci. A cause de la tonne de travail à faire. En fait, juste un, "Boucler la mode été" mais ça représentait un travail énorme ! Créer une trentaine de tenues d'été en un mois, c'est presque impossible. Mais bon, j'avais presque terminé et j'avais le droit de faire une pause. C'est donc pleine de joie, que je suis habillée d'un robe blanche et d'un chapeau et que j'ai quitté ma maison en direction du parc. La trajet n'était pas très long. 5 minutes tout au plus. Quand je fus arrivée, je remarquai qu'il y avait un monde fou ! Les voitures grondaient sur le bitume. Les nekos hurlaient de tristesse et de douleur. Et les enfant criaient en jouant. Je décida donc d'aller au lac. Le lieu était habituellement toujours désert, et la pourrais enfin me reposer. En plus, le chemin était à peine plus long. Arrivée, le marchai d'abord au bord de l'eau. Elle était claire et on pouvait voir les poissons. Je leur donna un petit bout de pain qu'il se disputèrent avant qu'il ne se découpe en petit morceaux tous mou, pour leur plus grand plaisir !

Je m'assit sur un banc en face de l'eau et ferma les yeux un instant. l'air était frais. Je balançai mes jambes et observai les gens. Un couple se promenait sur l'autre berge. Des enfants nourrissaient des canards et un groupe de joggeurs couraient joyeusement. Et moi, j'était toute seule. Assise sur mon banc, à attendre que le temps passe. Je me demandai une fois de plus pourquoi j'étais toujours célibataire. Encore une fois, je ne pu répondre à ma question qu'à moitié : le travail. Il me prenait beaucoup de temps. je soupirai en voyant deux personnes s'embrasser.

"Un jour, je tomberai amoureuse..." Dis-je en souriant

Je fermai encore les yeux, et me coucha sur le banc pour dormir quelques minutes, en m'endormant, je commençai à rêver :
Je suis dans la rue, quand un homme passe devant moi. Il me sourit, je ne comprends pas pourquoi. Après, je remarque que je suis à moitié nue. Extrèmement gênée, je rentre chez moi et je suis habillée d'une robe rouge. La aussi, je suis perplexe. On sonne à ma porte et un homme en costard entre. Il m'emmène à une soirée et nous dansont toute nuit. Au moment où il allait m'embrasser, il monte dans le ciel en me faisant signe de le suivre, mais je suis bloquée au sol, incapable de bouger.
Et là, je me réveille.

"Un rêve... Un étrange rêve..." Dis-je avant de me lever.

Je recommençai à marcher au bord de l'eau et des canards me suivèrent pour avoir à manger. Je rigolai. Ensuite, je me penchai pour mieux les voir et un bout de terre glissa dans l'eau, m'emportant dans sa chute. Quand j'arrivai dans l'eau, je sentit qu'elle était glacée. J'arrivai jusqu'au fond, et alors que je remontai à la surface, une algue qui s'était prise dans mes pieds m'empêcha de remonter. Je me débattai du mieux que je pouvais mais impossible de me dégager. Après de longues secondes, l'air commençait à manquer, et j'avais de plus en plus de mal à me débattre. Je finit par perdre connaissance et mon sac remonta à la surface.
Dans un dernier souffle, je pensai :

*Alors, c'est comme ça que je meurt ?*

Et mes yeux se fermèrent quand une dernière bulle d'air remonta à la surface...
Revenir en haut Aller en bas
Jun Kuchiki
Maître
Maître
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25
Localisation : Partout...

MessageSujet: Re: Un dernier souffle    Sam 20 Aoû - 14:40

Spoiler:
 

Je m'étais levais du bon pied ce matin, je dirais même comme tout les matins d'ailleurs. Sans un mot je me suis diriger dans la chambre de ma petite neko qui était en train de dormir encore, je souris en voyant son visage d'ange et cela m'apaisa de voir combien elle était heureuse et mignonne quand elle dormait. Je me rendis dans ma salle de bain et me mit entièrement nue pour prendre une bonne douche, je dois avouer que rare sont les fois ou je passe mon temps mon temps dans la salle d'eau et pourtant aujourd'hui je dois dire que j'ai passer plus de deux bonne heures à me prélasser sous l'eau chaude, j'avais l’impression que cela fessait des années que je n'avais pas était aussi heureux, j'étais content d'avoir trouvé ma petite neko. Après m'être laver je sorti de la douche tout propre, je sentais une odeur de lavande mélanger à la fleur de lotus et à l'huile d'olive je vous avouerais que j'adore ce parfum, si délicat et doux, il rend ma peau douce et brillante mais bref passons. M'habillant d'un haut blanc d'on les manches sont trop fois trop grande pour moi, mais aussi d'un pantalon noir, je me suis regarder un moment dans la glace, d'un coup de main rapide je me suis maquillé vite fait, mettant mon regard en valeur (comme sur mon avatar). C'est à ce moment la que mon téléphone portable sonna. Je me dirigea vers celui si et décrocha en quantième vitesse.

« Mochi Mochi ? »
« ... »
«Oh oui des tulipes? »
« … »
« d’accord Mademoiselle, c'est pour quand ? »
« … »
« Très bien je vous fait ça pour demain, bonne journée »
« … »
« A vous aussi Mademoiselle, Au revoir »


Je raccrocher, je devrais aller au lac pour aller cueillir quelques tulipes car je n'en n'avais plus en réserve et dans mon jardin elles étaient bien trop jeune pour former un bouquet de fleurs et je savais qu'au lac il y avait des des tulipes sauvage de beaucoup plus grande que les miennes, je pris ma veste, mit des chaussette et des chaussures et pris la direction du parc. Depuis quelques temps j'avais remarquer bon nombres de neko sauvage, j'étais content de voir qu'il en existé des libres. J'avançais dans une petite rue ou je croisais plusieurs neko qui discutent, je me suis contentais de les saluer avec un beau sourire ce qui les à tout plus au moins surpris. Pourquoi mon comportement et-il si surprenant ? Une fois arriver au lac je remarquais une jeune femme qui était pencher près de l'eau et semblait fixé quelques choses, elle était magnifique et ses cheveux bleu dansé dans le vent, on aurait dit un ange... Je ne sus pas détourner mon regard d'elle, mais mon attention fut porter sur les fleurs près du banc, mais quand je reporter mon attention sur la demoiselle, elle avait complètement disparut, j'avais eu le temps d'entendre quelques choses tomber à l'eau, était-ce elle ? J'attendais un moment mais rien, elle ne semblait pas vouloir sortir de l'eau, c'est à ce moment la que je me suis lancer à vers le lac et n'ai pas chercher à comprendre, je me suis jetter à l'eau, nageant vers le fond, on ne voyait pas grand chose mais peut importe, je ne pouvais pas me permettre de laisser mourir une personne.

*Aller tu peut le faire Juju !*

Je vis enfin le jeune femme inconsciente, j'attrapais son bras et la tiré vers le haut je nager le plus vite possible, mais peut être était-ce déjà trop tard ? Une fois à la surface je tirais le corps de la demoiselle vers le bord. Je la sortie de l'eau et la déposer sur le sol pour vérifier sa respiration... Malheureusement elle ne respirait déjà plus, étais-je arrive trop tard pour la sauvé ? Je ne réfléchis pas et posa mes mains sur sa poitrine pour commencer à masser, je me permis en même temps de lui faire du bouche à bouche, je ne pouvais pas me résoudre à la laisser mourir aussi facilement. Pourquoi ? Je ne sais pas... c'est comme ça. Je continuer mon massage et mon bouche à bouche pour tenter de retiré l'eau qu'il devait avoir dans ses poumons pour lui permettre de respiré.

« Aller réveillez vous....»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fruits-basket-maudit.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un dernier souffle    Mar 23 Aoû - 13:56

{Désolée, comme je faisais un perso aux deux personnalités, je préférais écrire à la 1ère personne pour pouvoir décrire ses émotions ^^'}


Je voyais un grand tunnel noir et j'avais l'impression d'êtres dans un rêve. Mon corps semblait léger. Comme si je volais. Ensuite, une lumière forte et blanche. Tout cela n'était pas réel, je le savais. Etrangement, je ne ma souvenais pas de tout ce qui c'était passé avant. J'avais toujours cette impression d'être en suspension dans l'air. Mon corps avait perdu toute force et je ne bougeais pas. Je me sentais bien. Comme si tous mes problème c'étaient envolés. J'avais toujours cette impression d'avoir tout oublié.

Après un moment, je sentis un poids sur ma poitrine. Ca me faisait un peu mal, mais, comme une douleur dont on se rappelle quelques jours après qu'elle soit passée. Comme un souvenir flou. La douleur venait et partait, et ce pendant un petit moment. A partir d'un moment, c'est sur ma bouche que je sentis quelque chose. Ca me dérangeait, j'avais l'impression qu'on me tripotait de partout, mais j'étais incapable de faire le moindre geste, incapable de penser, incapable de parler, incapable de voir. J'avais l'impression d'être vidée de toute force. La chose qui se trouvait sur ma bouche semblait souffler quelque chose. Je ne savais toujours pas ce qu'elle me voulait. Si elle me voulait du bien ? Peut-être pas.
J'entendis soudain quelque chose de flou. Comme une voix. Je ne savait pas d'où elle venait. Etait-ce un souvenir ?

« Aller réveillez vous....»

Je voulais répondre mais aucun son ne sortit. Je commençai à me demander ce qui se passait. La douleur au ventre revenait simultanément avec le souffle dans la bouche. Moi, j'était toujours incapable d'ouvrir les yeux pour voir ce qu'il se passait. Le temps passait. Je me sentais toujours tripotée et ça commençait sérieusement à m'énerver. Je voulais crier :

"Mais c'est bon, laissez-moi tranquille à la fin, je vais bien !"

Mais je n'y arrivait pas. J'entendis d'autres voix. Beaucoup plus nombreuses, et assez agitée. J'en avais marre de ne pas comprendre. Je me concentrai très fort pour ouvrir les yeux. Jamais ça ne m'avait paru si compliqué. J'arrivai finalement à réunir le peu de force que j'avais et j'entre-ouvrit un oeil, avant de le refermer quelques secondes plus tard. Je n'avais pas eu le temps de voir. Je voulais réessayer, et cette fois, les garder ouverts. Là encore, je concentra mon énergie à ça. Mes yeux s'entre-ouvrir et je remarquai qu'un homme m'embrassait. Je n'osa pas répliquer. Je n'avais pas assez de force. Je regardai les gens autour. Ils avaient une expression bizarre sur le visage. Terrifiés, soulagé.

Soudain, je comprit. Cet homme venait de me sauver la vie. Je me souvenait. J'avais glissé dans l'eau glacée et l'homme me faisait du bouche à bouche. Je me sentais bizarre. J'étais toujours incapable de bouger ou de parler. Peut-être le choc. Je me sentais toujours vidée de toute force, mais je ne pourrai jamais assez remercier cet homme d'avoir plongé pour me sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dernier souffle    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dernier souffle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souffle, lames, expiration. Histoire de la Spiriphage.
» Topic pour films
» Le Dernier Souffle ~ Fiona McIntosh
» Le dernier souffle d'un Immortel
» Serais je poursuivi jusqu'à mon dernier souffle ? [Pv Aleksi et Zéphyr]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: