Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yaoi Mode D'emploi Part 1 (Fushigi Kurai & Judikaël Death )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Yaoi Mode D'emploi Part 1 (Fushigi Kurai & Judikaël Death )   Dim 7 Aoû - 20:49


JUDIKAEL DEATH

*Judikaël n'avait pas encore trouvé le travail chez le restaurant d'Hiruko, il sortait tout juste de la prostitution mais n'avait aucun moyen de gagner de l'argent.. Étant en manque de ces papiers de valeurs il pensait depuis quelques jours à cambrioler une banque, à kidnapper des fils de bourge ou autres choses peu réalisable... L'hybride choisit finalement une autre action, attendant la nuit tombée pour pouvoir la réaliser. Judikaël conservait toujours son arme dans son dos, ce qui était un argument de choix pour que l'autre personne lui laisse son argent ... Adossé contre un mur à coté d'un lampadaire lumineux il attendait qu'une personne passe par ce chemin, très peu fréquenté. Il ignorait que s'il était si peu fréquenté c'était surement à causes de rumeurs.... Ses yeux rouges se se posèrent enfin sur la seule personne qui se présentait dans la ruelle, cette dernière avait un air assez louche. L'hybride ne se démonta pas, le besoin d'argent étant présent, et baissait les yeux le temps que l'humain passe devant lui .. Il attendait qu'il soit dos à lui pour se décoller du mur, et de sortir son arme en le pointant vers l'humain. Les oreilles couchées en arrière il grinça des dents avant de dire d'un ton autoritaire.* "Donne moi ton fric et je te laisse en vie. Tente quelque chose et je te tire dessus, dépêche !" *C'était bien la première fois qu'il faisait quelque chose du genre et l'angoisse le prenait à la gorge, malgré qu'il soit déterminé.*


FUSHIGI KURAI

*Notre tueur s'arrêtait net sous cette pseudo menace. Celui-ci dos au néko, eu un léger rictus, trouvant ce pauvre pitre n'avait pas de jugeote ou alors était-ce de la folie pure causé par l'envie même d'éprouver des sensations extrêmes... jeunes intrépides qui puissent croire un jour que le monde leur appartiendrait par le simple fait qu'ils soient néko, libres, riches, ingénu... Fushigi avait pour métier de détruire cette illusion, la réduire en cendre, laissant ces restes d'espoir se mêler aux larmes de ces victimes avant d'y mêler un tout autre liquide... celui du sang. Ce pauvre fou constituait une cible bien trop simple. Le tueur s'en surpris en train de ricaner avant de se retourner lentement vers le néko, le reflet de ces lunettes rouges apparaissant dans cette pénombre comme les yeux avides de la bête qui sommeillait en lui ainsi que son sourire tranchant révélant une dentition dont l'apparence serait digne de celles des canines d'un loup. La folie s'emparait de lui, que feras donc ce néko face à un tel état? "Me laisser un vie? Puisses-tu seulement arriver à l'y toucher... gamin." Il tendit ces bras vers le néko et avança lentement vers lui, déterminé à resserrer l'étreinte, un piège se refermant sur la petite victime ayant voulu se nourrir d'un appât aux apparences trompeuses et à l'odeur suave*

JUDIKAEL DEATH
Judikaël sentait son cœur battre à vive allure sous la tension éprouvée, ses rubis observant la forme se retourner vers lui dans une extrême lenteur, dévoilant un sourire effrayant muni de canines. Cela surpris l'hybride qui eu un petit mouvement de recul, alors que sa main se resserrait sur la gâchette de son arme, bien qu'un peu tremblante. Ses oreilles se couchaient peu à peu en arrière, l'écoute de la voix morne de l'humain ne le rassurant pas vraiment. Ce dernier faisait preuve d'une assurance alors que l'hybride lui, n'en avait aucune, ce qui le déstabilisa. Il ressentait maintenant une légère crainte vis-à-vis de lui, comme s'il savait d'avance rien qu'à l'aura qu'il dégageait que l'humain n'était pas une proie facile. Il déglutit, sa main serrant d'avantage son arme, son regard s'ouvrant d'avantage, sa queue faisant de grand mouvements rapides sous la nervosité.* « La ferme ! Ne parle pas ! Donne moi ton fric ! Je plaisante pas, je vais tirer ! » *Criait-il avec une voix tremblante, ses sourcils se fronçant. Il sentait son cœur devenir chaud de pression, et il n'aimait pas cela. Devait-il fuir ?

FUSHIGI KURAI
*Fushigi s'approcha pas à pas de cette petite frappe. Il voulait briser son petit corps et lui ôter toute once d'espoir, ce quelque chose qui le maintenait encore debout sur ces deux jambes. Lorsqu'il fut assez proche, il passa vite la main dans la poche de sa veste et en sorti son arme de prédilection: un pistolet au canon de 35 cm de long, chargé aux munitions de .454 Casull. Balançant le canon de son arme contre celle du néko, il balançait le seul moyen de pression de son assaillant, se défaire de sa contrainte était bien trop facile, il ne pouvait se contenter uniquement de cela, il voulait se divertir quoi de mieux alors que de se délecter de ces cris. Mais les possibilités pour lui en soutirer les complaintes étaient infinies et il ne survivrait surement pas à toutes. Il fourra alors le canon de son arme dans la bouche du néko, le doigt sur la détente, son autre main allant attraper son cou, le serrer et le soulever. Il avait trouvé son idée. Il retira lentement le canon de la bouche du voleur et le passa alors couvert de sa propre salive sur la joue de sa future victime "Ce serait regrettable d'abîmer un si joli minois... mais ne t'en fais pas, je me sens indulgent, je te ferais hurler sans t'amocher." A ces mots il envoya le néko au sol et s'agenouilla pour venir à son niveau, l'attrapant par le col, sa respiration bruyante semblant vouloir envelopper le néko d'une atmosphère de doute et de crainte menant à une fatalité commune. "Que le jeu... commence!"*

JUDIKAEL DEATH
L'hybride observait l'humain avec des yeux de bête effrayé, le voyant se rapprocher de lui. Étrangement, même sans le connaître, tout dans sa manière de faire laisser croire qu'il était un peu trop dangereux.. L'hybride couchait complètement les oreilles sur son crâne lorsque l'humain arriva à sa hauteur, serrant la mâchoire, avant de voir avec des yeux surpris l'arme que possédait sa « victime » qui reprenait le dessus. Les oreilles redressés sur la surprise il déviait automatiquement son arme, ne voulant pas qu'elle explose s'il tirait accidentellement …* « Wha- ?! » *A peine avait-il ouvert les lèvres que le canon de l'arme s'engouffrait entre, l'empêchant de finir d'exprimer sa surprise. Son cœur bondit dans sa poitrine, sentant qu'il était en très mauvaise position. Son visage devint subitement rouge alors que sa main droite lâchait son pistolet au sol, se faisant soulever par la gorge. Il posait ses deux mains sur le bras de l'humain, sa queue stoppant tout mouvements. Ses yeux était rivé sur le visage de son « agresseur » avant que ses lèvres soient de nouveau libre.. L'arme de l'humain dérivant sur sa propre joue, essuyant la salive récupéré dans sa bouche. Cela fit grincer des dents l'hybride, qui commençait à manquer un peu d'air, l'écoutant. Son corps se crispa en sentant la chute venir, et ne parvenant pas à atterrir convenablement il s'écrasa contre un mur, sur le coté. Toussant sous le choc de son dos contre le béton il ne réagit pas avant que l'humain le rejoigne, relevant ses yeux rouges sur lui légèrement craintif. En ce moment même il ressentait de la crainte, alors que l'homme le relevait légèrement par le col, ses yeux se placèrent sur le pistolet abandonné sur le sol et il tendit désespérément une main vers lui. Il ne disait rien, ne trouvant les mots. Grondant soudainement ses poils s'hérissèrent, il n'avait pas d'issu, l'humain le bloquant et l'hybride claqua des dents comme pour tenter de l'intimider, bien qu'il savait que s'était vain.

FUSHIGI KURAI
*Le démon en ne put que rire de plus belle alors que le néko matait l'arme qu'il avait perdu, ce fut encore mieux lorsqu'il lui dressait les crocs, on aurait dit ces petits chiots qui se dressaient à chaque fois que l'on passe devant leurs foyer... dans ce cas un tueur allait y pénétrer et au passage réduire ce petit être au silence après s'être abreuvé de ces hurlements et de ces larmes. Il passa son doigt sur les boutons de sa chemise, commençant à la déboutonner, laissant alors une vue sur le torse bien bâti du gamin. Il ôta un de ces gants afin d'y frôler son ventre du bout de ces doigts. Ces doigts rencontrèrent la chair alors qu'il fut au niveau de la poitrine. Il en touchait la peau, douce par moment comme irrégulière et quelques cicatrice notables... il n'en fut pas surpris; Cependant se sera à son tour d'y apposer sa trace de visite sur ce joli petit corps qui avait du attirer bien des convoitises chez les humains avides de sexe. Le tueur voulais le marquer tellement, prouver que sa violence fut bien supérieure à celle engendrée par ces prédécesseur sur le corps de ce néko. Il passa son doigt sur ces lèvres "En plus d'un beau minois, tu bien bâti... manquerais que tu ai le cul bien ferme et se serait parfait." A ces derniers mots, sa main caressait de nouveau son torse avant de tordre le téton du néko*

JUDIKAEL DEATH
L'hybride qui était allongé hanche contre sol se plaquait un peu plus contre le mur au rire de l'humain peu rassurant, son cœur n'en pouvait déjà plus de battre aussi rapidement sous la peur constante que lui procurait cet humain. Son regard se baissait sur son propre torse, ou les doigts gantés de l'humain venait défaire les boutons de sa chemise noire, laissant entrevoir sa peau légèrement bronzée. Judikaël griffa le sol de sa main gauche, crispant ses muscles automatiquement en sentant sa main le frôler, couchant les oreilles. Qu'est ce qu'il lui prenait ? Pourquoi il le déshabillait ? L'hybride ne comprenait pas, et ses yeux rouges se relevèrent sur le visage de l'humain en entre-ouvrant les lèvres afin de laisser passer un soupir chaud, le peu de caresses crée sur sa peau lui faisait ressentir. Pourtant il se mordit la lèvre inférieur en fronçant les sourcils à la petite douleur provoqué par l'humain sur son torse, retenant un gémissement au fond de sa gorge. S'en était déjà trop pour l'hybride, sa queue claquant durement le bitume avant qu'il repousse avec force la min de l'humain,le visage rougie par la honte et la gêne de ses mots.* « Arrête ! » Il en oubliait sa motivation première, l'argent. Il savait qu'il ne pourrait pas en avoir de ce type et là ce qu'il voulait c'était fuir. Nouveau claquement sur le bitume, et l'hybride se redressait d'un geste rapide sur ses deux jambes, feulant contre l'humain.*

FUSHIGI KURAI
*Fushigi se fit défaire son étreinte un peu surpris de la réaction de la victime, lui qui pensait que ce néko irait faire preuve de d'avantage de cran , il ne faisait que fuir pour entrevoir son salut. Il soupirait, s'il pensait qu'il allait le laisser s'échapper ainsi, il se gourait. Il laissa le néko passer avant de saisir son membre félin, signe qu'il lui laissait un morceau d'espoir pour mieux le lui reprendre par la suite, ce doux sentiment qu'il avait, meilleur que de voler la sucette à un bébé. Il l'attirait alors sans manière et donnait un coup dans ces genoux, pour agenouiller le néko. Sa main droite allant saisir alors ces cheveux. Il tira sa tête à l'arrière et posa de nouveau ces doigts sur son cou "c'est moi qui décide quand sa s'arrête..." sa main se faufilait le long de son torse jusqu'au bas de son ventre "et je viens à peine de commencer." il mordillait alors le lobe de son oreille tandis que sa main parcourait encore le torse du captif*

JUDIKAEL DEATH
Judikaël sentit une main s'agripper à sa queue féline ce qui lui fit froncer les sourcils, avant de lâcher un léger hoquet de surprise au coup donné dans l'arrière de ses genoux, le faisant chuter sur ses quatre pattes en avant. Sans qu'il n'eut le temps de répondre ou de faire un geste la main de l'humain s'empara de sa chevelure en lui tirant la tête en arrière. Un frisson d'excitation le parcourra de nouveau, serrant la mâchoire en se relevant finalement sur les genoux, les mains suspendu dans le vide. Un pincement dans sa poitrine lui fit comprendre qu'il ne devrait pas chercher à s'enfuir, car ce n'était apparemment pas la bonne solution.. Tandis que l'humain passait ces doigts sur sa gorge l'hybride se crispait, relevant ses deux mains à mi-hauteur, son souffle chaud se faisant peu à peu irrégulier. Ses oreilles se redressaient en sentant la main sur son entre-jambe et ses yeux rubis lançait un regard furieux sur l'humain, montrant un court instant ses crocs … Profitant d'ailleurs du fait que l'humain lui mordille l'oreille pour aller planter ses propres crocs dans la gorge de ce dernier, posant ses deux mains à plats sur le torse de Fushigi. Sa queue féline ondulait nerveusement, et malgré ses gestes de colères sont entre-jambe elle, réagissait positivement aux caresses.*

FUSHIGI KURAI
*Fushigi étouffait un cri, sa victime ayant prit l'offensive contre toute attente. Cela lui apparaissait d'avantage intéressant, surtout que son corps voulait réclamer la suite. Alors le tueur se mit à rire, ayant pris goût à la souffrance, car dans la souffrance on y trouve toujours le désir d'accentuer la douleur, si excitante et enivrante. Son sourire ne disparaissait pas, ces lunette tombèrent sous le geste du néko, se brisant à terre, révélant ces yeux ardents appartenant aux feux même de l'enfer. Il observait avec amusement la queue se mouvoir bien imparfaitement comme si ce gamin voulait réfréner ces pulsions... pourtant il eu fait son choix. Sa main n'avait pas cessé de caresser le torse du néko. Il la passa au bas du ventre et la faufila sous son bas, il voulait lui faire lâcher emprise à son cou... il ne pourrait pas s'amuser sinon... Il tâtait le membre plutôt agité du néko. Il décida alors de faufiler sa main sous le sous-vêtement pour masser le bout du piquet, du bout de ces doigts*

JUDIKAEL DEATH
L'hybride entendit quelque chose tomber sur le sol mais il ne comprit pas d'où provenait ce bruit, son regard était figé sur le pistolet posé au sol tandis que ses crocs s'enfonçait dans la chair chaude de l'humain, voulant qu'il cesse ces caresses alors que son corps lui, aimait tant. Ses hanches tressaillirent en sentant la main de l'humain se faufiler entre son pantalon et son sous-vêtement afin de caresser son membre dressé. L'hybride réprima un gémissement, ses canines resserrant leurs emprise sur la nuque de l'humain, ses mains posés sur le torse de ce dernier ce crispèrent. Il tentait de résister à l'appel de la chair du mieux qu'il pouvait seulement lorsque la main curieuse glissa contre sa chair l'hybride ne pu retenir un gémissement, retirant alors ses dents de la gorge de Fushigi en écartant son visage d'elle pour soupirer de plaisir, son bassin se contractant en partant un peu vers l'avant. Sa mâchoire se crispa, son front se déposant contre l'épaule de l'homme en fermant légèrement les yeux. La peur couplé avec le plaisir, il adorait ça. « Pourquoi tu.. » Lacha-t'il avec une petite voix tremblante, son corps se contractant.

FUSHIGI KURAI
*Fushigi se redressait après que le néko se décida à lâcher sa gorge. Il se craqua la nuque, passant une main rapide sur les plaies superficielles que sa dentition avait causé. Il fixait le néko à terre... sa petite voix et sa position ne lui laissait guère d'autres alternative que sa soumission. Je devinais bien la question. Mais pourquoi vouloir connaitre la réponse, surtout qu'elle n'eut rien d'attrayante. "L'enfer n'est pas seulement que flammes et chaos, mais aussi ce plaisir que tu ressens en ce moment." Il vint à son niveau et allait passer sa langue sur l'un de ces tétons, l'expérience n'en demeurait que trop intéressante et au final, il vint l'y mordiller sensuellement. Il était déjà l'être pointé du doigt par tous, désigné comme le mauvais, le mal et que d'autres bêtises issu de l'étroitesse d'esprit d'une société repliée sur elle même, comme ce néko à cet instant. Si le point qu'il fallait toucher pour qu'il se découvre était ainsi, alors il ferait tout pour le découvrir et le façonner encore et encore, gouter à un plaisir et l'enfermer non pas dans le cercle d'une société mais dans son propre cercle, se divertir à le regarder tourner en rond pendant des heures et des heures. Il commença à oter le pantalon du néko, mettant en évidence une belle bosse au niveau de l'entrejambe "tiens tiens..."*

JUDIKAEL DEATH
L'hybride observait d'un oeil méfiant l'humain qui s'était reculé de lui juste après la morsure, touchant sa plaie. Ses yeux rouges se posaient sur cette nuque mordue, avant que la voix de l'humain atteigne son audition. Il fronça simplement les sourcils, de toute manière n'importe quel réponse lui aurait fait avoir cette réaction. L'humain se rapprochait à nouveau, créant une sensation au niveau de sa poitrine à cause de sa langue. L'hybride se mordit la lèvre inférieure, son désir ne s'arrêtait pas de grandir, et cet humain se plaisait à le voir dans une telle détresse. Il crispa ses mains sur les épaules de l'homme, tressaillant lorsque son pantalon glissa le long de ses cuisses, atterrissant sur ses genoux. Ses oreilles se plaquèrent d'un coup, le rouge lui montant aux joues sous la réflexion de l'homme. Il émit un léger grondement, honteux, avant de repousser brusquement l'humain jusqu'à le faire basculer sur le dos, contre le sol. Il s'était placé au dessus de lui, le regard fiévreux combiné avec une flamme rebelle. « Ne te joue pas de moi. » *L'hybride qui voyait son envie augmenter de plus belle glissait sa main droite sur la cuisse de l'homme, glissant finalement entre en appuyant sous ses bourses. « J'vais te défoncer ici. »

FUSHIGI KURAI
*Le tueur n'en fut que trop surprit face à ce retournement de situation. L'étonnement se lisait dans ces yeux à cet instant, l'avait-il sous-estimé? Serait-il en mesure de l'amuser plus que ce qu'il n'y paraissait? Après tout les apparences étaient trompeuses et le néko lui en donnait une preuve accablante. Il le fixait, riant de plus belle, il n'avait jamais été à la place du soumis, autant voir ce que ce fut d'être passif lorsque les êtres donnaient libres cour à l'heure passions... Il posait ces mains sur le bas de son dos dont ils les seraient doucement, pour masser cette partie qui devait être en proie à de nombreux efforts. "Je ne savais pas que tu aimais être au dessus..." Il se redressa, ricanant. Le corps du tueur étant plus grand que celui du néko, il rapprochait sa tête de la sienne, le regard avide, avide d'un désir si fort que cela en puit friser la folie. Il pouvait revoir cette même folie briller dans les yeux de son agresseur, finalement il avait enfin choisi une victime qui lui correspondrait, il ne risquait pas de s'en lasser. "Tâche d'exceller alors..." ces mots disparurent dans un soupir avant que les lèvres de l'homme blême vinrent attraper celles du néko, voulant l'inciter à donner cent pour cent de lui*

JUDIKAEL DEATH
La queue féline s'agitait brusquement dans l'air au dessus de leurs corps, excité à l'idée de dominer cet humain. Ce dernier riait en le fixant, sans doute amusé par les mots prononcé par l'hybride. Lui il fronçait légèrement les sourcils, ne sachant comment le prendre. Ces mains se déposèrent sur ses reins, les massant en douceur tandis que l'homme parlait de nouveau. Son coté dominant avait apparemment diminué et Judikaël le perçu comme une victoire .. Alors que c'était simplement parce que l'humain voulait bien se soumettre qu'il le faisait. Peu importe, le tueur se redressait sur les coudes, arrivant à hauteur du visage de Judikaël afin de lui souffler une phrase provocante avant que ces lèvres rejoignent les siennes. L'hybride baissait légèrement les yeux, ses mains posé sur le sol se cripaient et sa queue en faisait de même par moment, alors qu'il n'hésitait pas à forcer le passage des lèvres de l'humain de sa langue. Ses oreilles redressées, l'hybride reprenait l'assurance qu'il avait besoin et, séparant finalement ses lèvres de celles de l'homme il se redressait sur ses genoux, gardant l'humain sous lui, et de sa main droite glissait lentement son sous vêtement, le regard posé sur l'homme, se léchant les crocs en dévoilant finalement son membre plutôt imposant, qui palpitait et émettait une chaleur sûre.. Sa main gauche elle venait prendre possession de la chevelure ébène de Fushigi, l'obligeant à avancer vers son entre-jambe.* « Fais de même « Chéri ». Ne me déçois pas. » Soufflait-il dans un souffle chaud.

FUSHIGI KURAI
*Fushigi observait le néko, il avait retrouvé une certaine assurance. D'ailleurs c'est sans hésiter qu'il avait fourré sa langue dans sa bouche, ce geste ne dégoutant pas le tueur mais l'étonnant et le renseignant d'avantage sur l'état du néko. Tout se déroulait comme il l'avait prévu, bien que cette enivrante curiosité qui le titillait n'aille à faire de lui un dominé, sans compter que ce néko fut son pseudo agresseur, désormais son violeur. Il lui donnait bien des opportunités. Lorsque le néko révéla sa virilité, Fushigi ne détourna pas les yeux mais le fixa avec dépit, rougissant non pas de l'humiliation dont pouvait engendrer de telles pratiques mais du plaisir trop intense duquel il tirerait de ce geste si simple et si concret. Il écarta violemment la main du néko de sa tête, détestant se faire assurer "je sais le faire seul... pas besoin de me précipiter..." Il saisi son membre déjà dur, surement sous l'effet de l'excitation qu'il lui avait causé tout à l'heure. Le serrant il fit des mouvements légers et régulier afin de maintenir cette raideur avant d'approcher ces lèvres du gland, puis sa langue, allant y faire le tour puis progressivement faire entrer son piquet dans sa bouche et commencer à faire de légers mouvements... patience, mieux valait le mettre totalement en confiance...*

JUDIKAEL DEATH
Judikaël fut légèrement surpris lorsque sa main fut brusquement repoussée mais il ne dit rien, grinçant simplement des dents à la phrase prononcé par l'humain. Ce dernier enlaçait enfin son membre de ses longs doigts fin, faisant soupirer doucement l'hybride, sa queue claquant l'air. Il déposait ses yeux sur l'homme, entre-ouvrant les lèvres afin d'y laisser échapper un souffle chaud et irrégulier à causes du plaisir provoqué par les caresses … Plaisir accru en sentant la chaude langue glisser sur son sexe. Ses hanches donnèrent un léger coup en avant, alors qu'il se mordait la lèvre inférieur. Il ne pu réprimer un gémissement de plaisir quand l'humain engouffrait son muscle gonflé entre ses lèvres, se contractant entre, pulsant sous le bien être. Il ondulait malgré lui ses hanches, avide de plaisir, un petit grondement sourd se faisant entendre.

FUSHIGI KURAI
*Fushigi gardait le membre en bouche, les coups de reins du néko faisait grande partie du travail. Mais cela ne lui suffisait pas que le néko soit au septième ciel, il voulait connaitre cette impression qu'on a quand on est bas et que l'on donne du plaisir... bien que cela ne lui en donna aucun en particulier, il ne pouvait qu'attendre. Les doigts de sa main gauche frôlaient la bourse tandis que sa main droite allait se poser sur ces fesses allant titiller la zone qui depuis le départ il convoitait. Il accentua alors les mouvements, impatient de passer à autre chose... cependant pour une transition parfait il fallait qu'il lui donne un maximum de plaisir, non seulement parce que le néko serait le plus vulnérable à ce moment... mais aussi parce qu'il l'avait assuré qu'il serait à la hauteur, n'oublions pas après tout, qu'avant même d'être qualifié de tueur, de personnage abject et de tout autre... il était avant tout un homme de parole*

JUDIKAEL DEATH
*L'hybride avait fermé légèrement les yeux, le regard rempli de désir. Il venait poser ses mains sur chaque épaules de l'humain, les contractant par moment, en même temps qu'il crispait ses muscles, ses hanches … Il se crispa d'avantage en sentant une main glisser sur son postérieur, ses yeux se rouvrant alors d'un coup. Il savait que cela pouvait donner du plaisir mais laisser faire cet homme serai comme perdre le dessus … Et il ne voulait pas se faire dominer, pas avec lui. Il coucha les oreilles en arrière, un grondement se faisant entendre alors que son membre pulsait entre les lèvres de l'homme à ses genoux. Ses ongles se plantèrent à travers le mentaux, comme pour le prévenir .. Seulement le plaisir qu'il ressentait le déconcentrait fortement, d'autant plus que cela faisait maintenant quelques minutes que Fushigi lui donnait du plaisir, trop de plaisir, que Judikaël devait extérioriser. Serrant les dents, fermant les yeux, il courbait le dos en arrière et, ne pouvant s'empêcher de poser sa main droite sur le crane de l'humain il se vida entre ses lèvres dans un râle, le corps tendu, avec une quantité considérable de liquide blanchâtre, maintenant son crâne comme pour le forcer à avaler.

FUSHIGI KURAI
*Fushigi sentait l'excitation l'envahir de plus en plus, ce sentiment à par entière qui fait perdre tout raisonnement propre pouvant conduire aux désirs les plus ardents, souhaiter les plus intime douleur sans avoir à le regretter. Le tueur n'en appréciait que trop cette sensation, ce petit plaisir qu'il s'accordait à l'abri du regard des gens pour que son image n'en soit pas affectée. Il senti le néko venir lorsque celui-ci posa une main sur sa tête, le forçant à avaler sa semence, le tueur n'ayant d'autres alternatives, se résolu à boire se liquide à grande goulée. Il en extrayait jusqu'à la dernière goute que pouvait cracher son membre, quoiqu'encore légèrement palpitant, désormais fragile. Il suçait ce piquet au sens propre du terme pour par venir à tout extirper. Se dégageant lentement du sexe du félin, sa bouche laissa couler ce liquide en grande quantité, le tueur en demeurait fier, ayant réussi à tout lui prendre alors qu'il lui donna tout... maintenant il ne restait plus qu'a reprendre son offensive. Il passa encore une fois la main sur le sexe du néko, le secouant légèrement, tentant de le garder ardent encore un moment. Il se releva ensuite, passant le dos de sa main contre sa bouche pour l'essuyer avant de pousser le néko à terre, et d'enlever son bas, dévoilant alors son membre levé, prêt à être satisfé du corps du néko, ayant profité de la gaterie pour s'exciter en imaginant la situation inverse. Il regardait sa victime avec son sourire tranchant "je n'ai plus rien à prouver... cela va être à ton tour."*

JUDIKAEL DEATH
L'hybride battait doucement sa queue féline, le souffle légèrement saccadé par cette jouissance ressentie il y a quelques secondes. Il eu un petit gémissement lorsque l'humain le pompait sans hésitation, se qui eu pour effet de l'exciter de nouveau et de manière brutale. Ce n'était pas déplaisant … Fushigi relâcha son entre-jambe, l'hybride ne le quittait pas des yeux, le souffle revenu normalement. Ses oreilles s'étaient redressées, plongeant son regard pourpre dans celui de sa fausse victime, qui s'essuyait les lèvres d'un revers de main. Il détourna un court instant son regard, un peu gêné par celui de son partenaire, avant de sentir une repousse plus ou moins violente qui le poussa à terre. Se rattrapant sur le coté, sur son coude droite, il relevait des yeux un peu furieux sur l'homme, avant de coucher ses oreilles, son visage rougissant en observant que l'humain découvrait à son tour son entre-jambe excitée. Il lui demandait de faire la même chose ? Judikaël considérait que sucer quelqu'un signifiait lui être totalement soumis. C'est la raison pour laquelle il tourna son visage vers la droite en fronçant les sourcils, sa queue claquant le sol.* « ...Non. Je peux te le prouver en te prenant … Je ne veux pas faire ça. »

FUSHIGI KURAI
*Fushigi durcit son regard devant le refus du néko. S'il voulait vraiment s'opposer à lui, qu'il y aille jusqu'au bout se disait le tueur en ce moment pénible qu'était le refus. Mais ce moment est bien entendu de courte durée chez le tueur, lui qui se jurait avoir ce dont il désirait. Finalement le rictus occupant ces lèvres, s'aiguisa de plus belle, il allait faire connaitre à ce néko la parfaite harmonie entre souffrance et plaisir: dont les arbitres sont la dépravation et la perversion... sans compter cette volonté de dominer qui l'animait dans toute situations: dans les fusillades comme au lit, ici dans une ruelle à terre. Ce qu'il allait faire n'avait rien de conventionnel comme ces méthodes en général. Il saisit la nuque du néko et l'écrasa contre le mur avant de venir lui saisir le bassin et de le positionner en levrette. Le voir ainsi lui était risible, il apparaissait comme la victime qu'il avait imaginé alors que ce gamin tenait le flingue. Ce qui prouvait alors que ces rêves deviennent réalités et ces fantasmes des œuvres à tracer. Ce néko en cette soirée allait représenter les deux. Il plaça ces main au niveau de sa poitrine pour pincer ces tétons sans retenue cette fois alors que son membre allait caresser ces fesses pour annoncer son arrivée "Tu n'as pas compris? C'est clair..." Sa main droite vint saisir le membre du néko en même temps que l'entre jambe du tueur vint perforer l'arrière, son sexe n'y étant pas préparé, les mouvements s'avéraient plus dur mais la sensation n'en sortait que trop enivrante "tu n'as pas le choix face à moi..."*

JUDIKAEL DEATH
Judikaël remarqua le changement de regard de l'humain, il l'avait regardé un bref instant et cela lui avait suffit pour détourner les yeux, comprenant que trop bien le danger. Son refus n'avait apparemment pas plu à l'humain.. Son cœur pulsait contre sa poitrine sous lea nervosité que lui faisait ressentir cet homme, avant que sa gorge se fasse saisir. Un petit couinement peu sonore sortit de sa gorge, se sentant être soulevé une nouvelle fois, crispant les yeux au moment du choc contre le mur, encore. Il les rouvrirent en lançant un regard furieux contre l'humain, ses crocs se laissant voir entre ses lèvres entre-ouverte, avant que ses yeux pourpres se baissent sur les mains que l'humain venait de poser sur son bassin, le lui relevant en lui écartant allégrement les cuisses, le maintenant en position animale … Il eu une inspiration brève et rapide, de peur, ses oreilles se plaquant contre son crâne et sa queue se plaquant contre sa cuisse gauche. L'hybride alla poser ses deux mains contre le mur, se doutant bien de la suite en sentant l'humain derrière lui, il s'accrochait aux pierres comme s'il pouvait grimper au mur et s'extirper de cette situation qui commençait à mal tourner à son goût … Judikaël se mordit brutalement la lèvre inférieure, retenant avec peine un gémissement aux pincements sur sa poitrine. Son penchant masochiste lui jouait des tours dans ce genre de scènes … Il ne voulait pas que ça arrive, mais ce coté tordu lui faisait rendre son corps très chaud, et une envie malsaine de se faire maltraiter d'avantage par cet homme. Il frisonna au passage du membre chaud entre ses fesses, relevant légèrement sa queue féline vers le ciel, grondant tout de même. Il paniquait quelques peu, ne voulant pas qu'il le fasse.. Alors que son corps le réclamait. Il coucha ses oreilles en arrière à la voix, un petit couinement s'échappant de ses lèvres lorsqu'il enserra son membre de ses doigts, avant de sentir ses chairs s'écarter de force sous le passage du membre imposant de l'humain. Les yeux s'ouvrant plus grand sous la douleur, il lâcha un petit cri de souffrance mélé à un plaisir intense, ses ongles griffant en vain les briques face à lui. Ses muscles se crispaient sous cette sensation étrange mais qu'il adorait tellement, ses reins se cambrant naturellement, ses hanches poussant doucement en arrière afin d'en avoir d'avantage. Cela lui créait de légère coupure internes, un petit filet de sang s'échappa de son postérieur, laissant s'évaporer l'odeur du sang près d'eux. Judikaël sentait son membre cruel forcer ses chairs à s'écarter sous son passage, cela était aussi plaisant que douloureux, de petites larmes montant au coin de ses yeux, le corps brûlant.

FUSHIGI KURAI
*Le tueur commença à intensifier ces mouvement pour garder son propre membre dur en lui. Sentir le corps de ce néko s'effondrer sous les coup qu'il donnait, il sentait bien que ce corps l'implorait de faire bien plus que ça, de l'humilier, de l'attacher de lui faire ceci pendant des heures... Malheureusement dans une ruelle le tueur n'avait pas tant de matériel, et il voulait garder ce néko en vie, qu'il vive jusqu'à l'inévitable avec ce souvenir pour le hanter. Il aperçu un petit filet de sang s'échapper hors de l'anus similaire au dé-pucelage d'une femme. Peut-être n'était-ce pas la première fois que ce néko connaisse la sodomie pour que son corps puisse en réclamer d'avantage mais il apparaissait évident qu'il connaissait une telle manière pour la première fois, le tueur ayant anéanti le semblant de raison qui pouvait gouverner le corps de ce néko et l'inciter à résister... celui-ci se soumettait en tout point. Il pu du bout des doigts recueillir l'une de ces larmes avant de la porter à sa langue et se délecter du reflet de la douleur et du plaisir intense qui bouillonnait dans ces veines. Il en rit de plus belle alors qu'il accélérait ces mouvements et en profitait pour rentrer entièrement son sexe au plus profond du néko, permettant des actions bien plus violentes, et plus sensibles à sa victime qui devait s'en extasier. Il poussait alors un râle, l'excitation le gagnait lui aussi, cependant sa position le laissait dominant, le néko n'ayant alors d'autres alternatives. Il poussait de bruyant soupir alors qu'il continuait à fourrer le néko*

JUDIKAEL DEATH
*L'hybride avait perdu toute raison, toute once de raisonnement logique. Les yeux mi-clos, il haletait son plaisir, sa douleur, son désir, provoqué par la situation présente, provoqué par l'humain qui l'empalait avec bestialité .. Tout son corps ressentait le moindre mouvement de bassin de l'homme, son corps se cambrant, se crispant de plaisir extrême. De petits cri témoignait de l'extase qu'il ressentait en ce moment même, sa queue féline batifolant rapidement entre son dos et le torse de l'humain, ses oreilles se couchant totalement en arrière. Il sentait le bassin de l'humain s'entrechoquer contre ses fesses fermes, il sentait son membre si délicieux s'enfoncer au plus profond de son âme dans des mouvements torrides, une chaleur le brûlant tel les feux de l'enfer prenait son corps d'assaut. L'hybride transpirait, une légère couche de sueur faisant briller son corps si beau sous les rayons de la lune, criant presque son plaisir. Quelques gouttes s'échappaient de son membre durçi qui se crispait. Son corps se faisait soumettre par cet humain, lui qui voulait tant le dominer l'aurait surement regretté s'il n'aurait pas pu éprouvé un tel plaisir … Il sentit la main venir à la rencontre de ses chaudes larmes roulant sur ses joues rougie, ses yeux rouges embués de plaisir se posant sur sa main le temps qu'elle restait sur son visage. Puis il lança un coup de bassin en arrière tout aussi violemment que l'humain, avant de détacher ses propres mains du mur pour se pencher en avant, pliant ses bras en posant sa joue contre le pavé, son regard pourpre et trempé de larmes d'extases se posant sur l'humain par dessus son épaule, le souffle court. Il en voulait encore, d'avantage .. Son bassin le brûlait comme jamais. Entre deux halètement et d'une voix qui se faisait suppliante il réussit à avouer .. * « Encore … Baise moi encore ... »

FUSHIGI KURAI
*Le tueur se senti ivre de cette chaleur ardente qui occupait son corps et celui du néko. Il pouvait voir dans le regard du néko qu'il avait abandonné toute raison lorsqu'il fut allé recueillir l'une de ces larmes. Cela releva de l'extase lorsque le néko le supplia littéralement de continuer plus fort et plus violemment encore. Il rit au éclats, son objectif était atteint: briser l'esprit de cette petite frappe pour en arriver à la soumission totale de celui-ci, il avait bien mérité de s'accorder quelques plaisir. Il ôta la totalité de ces vêtements, l'ardeur de l'action l'avait rendu bouillant, ivre de le marteler de fond en comble, son membre n'étant pas pleinement satisfait. Il regarda le néko, le sourire toujours aussi tranchant aux lèvres "Et en plus tu me donnes des ordres? Tu n'en avait pas besoin, mais si tu insiste je ne me montrais pas tendre si tu gueule comme la petite chienne que tu es!" Sur ces paroles définitives il poursuivit avec brutalité, à la limite de la bestialité, ces va et viens de plus en plus profond et de plus en plus rapides. Il continua ces mouvements, allant crescendo encore et encore avant d'être à deux doigt d'atteindre l'extase infernale. Il saisi alors fermement le membre du néko et le secoua le plus rapidement, ne lui laissant aucun repos "Jouis en même temps que moi... si tu ne veux pas que je t'arrache les yeux" Alors que son bassin continuait de marteler les fesses du néko de plus belle, il vint libérer sa semence à l'intérieur de sa victime, gardant son membre en lui*
JUDIKAEL DEATH
Le rire de l'humain déstabilisa quelque peu l'hybride, surpris de le voir rire. Il rougit brusquement de honte, baissant les yeux vers le sol en sentant les larmes monter de plus belles dans ses yeux, brouillant sa vision. Ses chairs ne pouvaient pas se retenir de se contracter autour du membre de l'humain qui ne bougeait plus pendant ce petit laps de temps, donnant même un petit coup de hanche en arrière sous l'attente pénible que lui faisait subir Fushigi … Il se mordit la lèvre inférieure à ses mots brutaux, avant de les entre-ouvrivrent plus grand en poussant un gémissement, le membre s'enfonçant de nouveau en lui, lui procurant à nouveau cette sensation si enivrante et jouissive … Il griffait le sol de ses ongles, ne contrôlant plus son corps qui se faisait empaler avec force par l'humain, cette sensation de pétrissement délectable lui faisant faire des gémissements si sensuels, si excitants .. Jusqu'à ce qu'il couine, sentant la main de l'homme se refermer sur son membre gonflé à bloc, rempli de désir. Tout son être frissonna sous cet attouchement, avant qu'il plaque sa joue droite contre le sol, écartant d'avantage les cuisses en gémissant de plus belle, le plaisir le rendant fou. Son corps tremblait, les larmes ne cessant de perler le long de son visage en atteignant le pavé, sa queue d'hybride se crispant dans les airs en tremblant. Les yeux mi-clos, posé sur son arme au sol, il subissait avec plaisir les derniers coup de reins de l'humain, entendant ses mots... Puis en sentant le membre de l'humain se contracter entre ses chairs brûlantes et humides, le remplissant d'un liquide qu'il adorait tant .. Cette sensation fit monter le plaisir d'un coup, et, lâchant un puissant gémissement il se relâchait totalement contre le sol, éjectant de nouveau une grande quantité de semences dans les spasmes du plaisir .. Ses hanches bougeait toutes seules, se crispant, sa queue féline fouettant violemment l'air autour de lui … Son membre palpitait encore, sous la jouissance ressentie.

FUSHIGI KURAI

*Fushigi le regardait jouir, se délectant des larmes qu'il ne cessait de verser. Il gardait son membre en lui, ce même organe qui avait déversé sa semence dans le néko. Il était temps de finaliser son humiliation. Il saisi la tête du néko et la plaqua contre le sol en plein dans le liquide qu'il venait de rejeter "Lèche moi ça, ceci sera ton breuvage se soir." Il vint saisir son membre et le pressa pour faire sortir les dernière goutes pour qu'il puisse tout lécher, sa semence reposant sur un bitume froid désormais réchauffé par le jeu enivrant du tueur, du sadique...du démon. Pendant ce temps il remuait encore son sexe encore palpitant à l'intérieur du néko, lui laissant un certain rythme pour s'abreuver, espérant qu'il avait enfin compris le message: il n'avait nullement le choix*

JUDIKAEL DEATH
Le félin venait tout juste de jouir de façon assez brutale, le cœur battant contre la poitrine dans un rythme effréné, alors que l'humain restait entre ses chairs palpitantes et brulantes, comme s'il adorait cet sensation. Alors qu'il tentait de reprendre une respiration stable, l'humain empoigna ses cheveux en lui tirant en arrière, ce qui fit arracher un petit gémissement plaintif à l'hybride, plaquant la joue de se dernier contre le sperme encore chaud qui venait de sortir de son sexe. Son visage rougit, un frisson d'excitation le parcourant de nouveau alors que son regard, lui, s'était transformé, comme si toute once de rébellion l'avait quitté, et qu'il était devenu un parfait esclave sexuel .. Le temps d'une soirée. La main de l'humain sur son membre le faisait réagir, les pincements sur son gland l'excitant d'avantage. Aussitôt il redressa légèrement le visage, ouvrant les lèvres afin de faire glisser sa langue sur le sol rugueux qui était sous lui .. Il ramassait sa semence avec sa langue, tel un chiot, l'avalant sans regrets ni hésitations, frissonnant à chaque coup de langue qu'il donnait. Il sentit bien vite les mouvements de hanches de l'humain qui reprenaient, bien que moins violent, juste assez pour que l'humiliation lui vienne … De nouveau ses yeux créèrent des larmes, son anus se contractant autour du membre de l'humain, alors qu'il récoltait les dernières gouttes de semences qu'il avait lâché, les oreilles basses et la queue tremblante.

FUSHIGI KURAI
*Fushigi ricanait devant ce spectacle, constatant que son art n'eut pas pris une ride. Le néko léchais jusqu'à la plus petite parcelle du sol couverte de sa semence. Il attendit un moment, vérifiant bien que le néko avait tout lécher. Il est vrai que le travail ne serait pas parfait mais cela irait, il n'avait pas eu de récipient pour donner au néko à boire sa propre semence parfaitement. Il retira finalement son membre encore chaud, couvert de sa semence, du sang des parois anal du néko et de se qui fut resté en lui à ce moment. Là vint l'étape ultime de son humiliation. Il saisi sa tête et l'approcha de son visage, ces doigts allant ouvrir sa bouche pour que le tueur aille se délecter du liquide déversé par le néko, resté sur sa langue, celui-ci ayant un certain gout au tueur, le visage du néko était rouge et baigné de larmes mais non pas de tristesse mais du désir indécent et de l'humiliation que sa personne venait de subir. Gardant la bouche du néko ouverte il fourra son membre dans sa bouche "C'est ce qui m'a permis de te baiser, ne sois pas égoïste et récompense là."

JUDIKAEL DEATH
L'hybride ne se lassait plus de lécher le sol, en quête de la moindre goutte de sperme à ravaler, sa queue féline s'agitant lentement contre sa cuisse gauche et gardant le dos cambré, jusqu'à ce qu'il sente l'imposant de l'humain se retirer lentement de lui, créant un vide particulièrement désagréable pour l'hybride. Il couchait ses oreilles, retirant sa langue entre ses lèvres en arrêtant de lécher le sol désormais propre, avant que l'humain lui tire à nouveau les cheveux en arrière, lui arrachant un autre petit gémissement plaintif. Il le tournait face à lui, et l'hybride rougit en le voyant. Il n'avait pas remarqué plus tôt que Fushigi était complètement nu, alors que l'hybride, lui, avait toujours son sous-vêtement sur les genoux. Ses yeux pourpres se relevait sur le visage de l'humain, qui était proche de lui, ouvrant docilement les lèvres en léchant légèrement ces doigts, son corps redevenant chaud peu à peu sous la langue de Fushigi qui s'introduisait entre ses lèvres, caressant sa langue, récoltant les dernières traces de semences entre ses lèvres.. L'hybride rougissait, son membre se crispant d'envie. Il le regardait se reculer presque à regret, ayant aimé cet étrange baiser qui n'en était pas vraiment un .. L'humain descendit ensuite le visage de l'hybride devant son entre-jambe, ou il restait du sperme ainsi que quelques traces de sang. Judikaël, lui, se focalisait étrangement sur le liquide blanc resté sur le membre et, à peine l'humain lui avait parlé qu'il referma sans hésitation les lèvres sur le membre entré entre, posant ses mains sur le sol, à nouveau a quatre patte devant lui. Son propre membre réagissait au fait d'avoir le membre de l'humain en bouche, et il glissait habilement sa langue autour de son membre, resserrant l'étreinte de ses lèvres en créant une sensation d'aspiration, effectuant des mouvements de va et viens plus ou moins lents. La main resté sur son crâne l'encourageait à se donner à lui du mieux qu'il pouvait, frissonnant, s'excitant de nouveau, les oreilles frémissantes. Il n'avait plus notion de rien, mis à part le plaisir qu'il donnait, et celui ressentit. L'hybride prenait plaisir à nettoyer son membre.

FUSHIGI KURAI
*Fushigi profitait pleinement de cette douce récompense, la petite douceur correspondent au repos après l'effort barbare qu'il du fournir pour "baiser" considérablement ce néko. Il gardait sa main droite sur la tête de sa victime alors que sa main gauche atteint ces fesses, faufilant ces doigts dans son anus bien largement écarté par l'acte sexuel. Ces mouvements avec ces doigts faisant jaillir du sperme alors retenu dans l'anus du néko, lui laissant cette sensation d'un manque comblé par ces doigts habiles à la recherche de la souffrance pur alliée aux plaisirs obscènes, les plus subtiles à s'en délecter. Il laissait le néko nettoyer son membre et profiter pour lui offrir du plaisir, sentant ces succion allant crescendo, se retenant pendant 5 minute de ne pas ré-envoyer sa semence, il voulait se faire désirer, mais il fini par céder et sortir dans la bouche du néko, laissant le néko s'abreuver une nouvelle fois de sa semence, jouissant dans un dernier râle avant de reprendre son souffle trempé de sueur "finalement... tu as été à la hauteur."*

JUDIKAEL DEATH
L'hybride commençait à ressentir que son corps était fatigué. La mâchoire ouverte sur le membre de nouveau dur de l'humain il s'appliquait du mieux qu'il pouvait pour lui rendre le plaisir qu'il lui avait donné, ne se privant pas de suçoter sans retenu l'extrémité de son membre, cherchant à recevoir son liquide une dernière fois … Il avait un goût particulier, qu'il aimait, et voulait le recevoir encore. Il tressaillit en sentant ces doigts s'infiltrer en lui, le faisait gémit contre son membre en relevant les fesses en arrière, sa queue féline s'agitant doucement. L'hybride écartait les cuisses, aimant cette douce sensation.. Il sentait entre ses lèvres les pulsations du membre de l'humain, signe qu'il appréciait ce qu'il lui faisait, et il reçu peu de temps après ce qu'il désirait. L'humain appuya sur son crâne, le forçant à prendre une bonne partie de son membre entre ses lèvres alors qu'il se libérait au fond de sa gorge dans un râle de plaisir. Judikaël redressait les oreilles, avalant avec joie la semence au fur et à mesure qu'elle se répandait entre ses lèvres, avant de sucer avec plus de force son sexe, tétant l'extrémité afin d'extirpé la moindre dernière goutte. Les yeux embué de plaisir, il fit coulisser doucement le membre d'entre ses lèvres en le lachant finalement.. Il était exténué, et, sans attendre quoi que ce soit de la part de l'humain, il se coucha à ses genoux sur le coté, le boxer restant sur ses genoux. Il haletait doucement, comme un chien, le regard relevé sur l'homme qui lui avait donné un plaisir extrême. L'hybride n'était plus en état de réfléchir, ses yeux se faisait brumeux et fatigués.*

FUSHIGI KURAI
*Fushigi fixait le néko dans le blanc des yeux ou alors ce qu'il en restait de ces yeux fatigués et gonflés par les larmes qu'il eu versé au moment de la copulation. Ce néko lui fut dévoué depuis sa gâterie jusqu'à la fin, il en avait fait l'esclave que tout maître puisaient rêver... et celons les registres, celui-ci ne fut pas facile à mater tant pour les humains que ceux de son espèce. Finalement, il lui laissait la vie sauve, après tout le néko lui avait permit de se divertir un peu et de se changer des habituels carnages auxquels il était l'épicentre dont les répercussions gagnaient en ampleur en s'éloignant de ce dernier... se comparant alors à une arme de destruction massive, un cataclysme sur pied et armé. Non seulement d'arme à feu, mais d'une folie le dévorant de jour en jour, devant se défaire de ces pulsions il parait évident qu'il les assouvisse d'une manière ou d'une autre, des pulsion destructrices tant matérielles que morales comme l'esprit brisé de ce néko à l'instant. Il se rhabilla et laissa le néko en plan, levant brièvement la main en guise de salut, a savoir si celui-ci l'eut remarqué. Fushigi disparut peut de temps après avoir franchi la ruelle*

JUDIKAEL DEATH
L'hybride observait l'humain se revêtir, alors que son propre souffle se faisait court et lourd, sa cage thoracique se soulevant et retombant dans un rythme soutenu. Le félin n'était plus maître de son cœur, ce dernier lui faisait comprendre par les douleurs et la fatigue ressentie qu'il ne pouvait plus obéir à ses ordres. C'est bien vite qu'il ferma les yeux, restant allongé là, en sombrant dans la noirceur de l'inconscience.


MIZUKI
*Soir de joie, peut-on dire seulement, ce soir là, Mizuki n'aurait pas du sortir, c'était ce qu'elle s'était répétée tout au loin de la chaude nuit, depuis le toit d'un immeuble. Ses prunelles olives avaient admirée une scène chaude, entre deux individus de type mâles. Tout aurait pu être normal, une scène charnel plutôt violente dans une rue banale et peu fréquentée. Mais une voix qu'elle ne connaissait que trop l'avait interpellée. En effet. Fushigi était celui qui administrait coups sur coups dans l'arrière train d'un gigolo. Cette nuit là, Mizuki cru mourir le temps d'un instant, s'en voulant de ne pas être parti. Les yeux rivés sur le sol attendant que cette scène de baise se finit, ses pas vinrent dans la rue, surveillant que son compagnon soit réellement parti pour voir le visage du sale hybride qui avait tans apprécié les convoitise du démon. Posant sa main sur la joue de l'imprudent elle releva son visage légèrement pour en imprimer les moindres détails. Le regard haut perché, le visage pleins de larmes sèches, la féline laissa retomber le visage de son semblable au sol, se retenant tans bien que mal de ne pas le gifler. Se penchant sur le corps elle saisit l'oreille pour murmurer à l'animal " ... Tu sais, on ne touche pas à ce qui m'appartiens... ". Ses doigts quittèrent l'oreille de l'hybride avant que ses pas ne quittent la ruelle. Mizuki avait prévue son coup, il ne ferait plus un pas sans sentir une présence derrière lui, il ne pourrait plus bouger le petit doigts sans avoir peur pour sa vie ... Jusqu'au jour où elle finirait par régler ses comptes avec cet imprudent.*

............................................







Dernière édition par Judikaël Death le Dim 14 Aoû - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Yaoi Mode D'emploi Part 1 (Fushigi Kurai & Judikaël Death )   Ven 12 Aoû - 23:52

YAOI MODE D'EMPLOI 1

-CLOSED-

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yaoi Mode D'emploi Part 1 (Fushigi Kurai & Judikaël Death )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mode d'emploi du lapin à oreilles longues [règles]
» Anneau Unique et Anneaux de Pouvoir : mode d'emploi.
» Mode d'emploi du forum
» Mode d'emploi de la section
» Chatbox: Mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Communication :: Cadeau pour le forum-
Sauter vers: