Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite erreur de parcous ... [PV Xanxus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Petite erreur de parcous ... [PV Xanxus]   Mer 3 Aoû - 12:33

Centre ville-23h45

La nuit était tombé sur la ville, les lampadaires ainsi que les enseigne des magasins comme les bars, sex-shop et autres éclairaient les rues, ou quelques personnes passaient. La plupart était dans les bars ou boites de nuits, en train de faire la fête, de draguer, de boire .. Ou de fêter un événement. Un hybride habillé d'une drôle de façon arpentait les rues, se baladant sans vraiment de buts, ne trouvant pas le sommeil. Il croisa toute sorte de gens, entre ceux paumé qui étaient des touristes, et d'autre en groupe complètement bourré, ainsi que des petites racailles qui se foutait de lui à cause de ses habits. L'hybride ne répondait à aucune des interpellations des humains, croisant rarement des neko. Judikaël coupait souvent les routes sans regarder. Tellement souvent qu'il ne comptait même plus le nombres de fois ou il faillit passer sous les roues d'une moto, d'une voiture.. Et de camions.

La créature s'égara un peu puis ne sachant quoi faire il entra dans un des bars, au pif, et s'installa au bar. La musique était forte, et ça ressemblait presque à une discothèque plutôt qu'à un bar. Il y avait même une « piste de danse » et pas mal de monde. Il s'offrit une boisson alcoolisée. Accoudé sur le comptoir il regardait ce qui se passait autour de lui, observant les différentes personnes qui passaient, le frôlait.. Jusqu'à ce que l'une d'elle pose une main sur l'épaule de Judikaël avec un sourire qui en dit long sur ses intentions pas très saines.. Mais Judikaël n'avait pas envie de se faire un type ce soir.

« -On est tout seul chaton ? Tu veux aller faire un tour ? » Disait l'homme en gardant ce même sourire remplis de sous entendu sur ses lèvres.

L'hybride leva alors les yeux sur lui, un petit sourire aux lèvres, reconnaissant l'un de ses anciens clients qui avait l'habitude de venir le voir encore, malgrès qu'il l'ai informé que la postitution était terminé pour lui. L'hybride ne refusait pas de s'offrir un plaisir charnel, mais il ne demandait plus d'échange en compensation. Le verre arriva, l'humain posa un billet sur la table pour le payer, alors que l'hybride prit le verre sans le plaindre. Il bu une gorgée, alors que l'homme s'assit sur le tabouret à coté de Judikaël.

« -Pas ce soir Tashiro, la coupe est pleine si tu vois ce que je veux dire ...  Mais demain je suis libre.» Il faisait un petit clin d'œil, se léchant ensuite les lèvres.

« -Même pour une petite gâterie ? »

« -...Même pour une petite gâterie Tashiro. Va donc voir ta femme, elle va encore criser si tu rentre tard comme les dernières fois. »

L'humain eu un petit sourire en coin, puis prit le menton de l'hybride en lui volant un baiser.

« Tu a intérêt à être là demain mon chaton.. On va bien s'amuser. »

« -Je n'y manquerais pas. » Fit-il avec un petit sourire.

Tashiro se releva ensuite du tabouret, regarda une dernière fois l'hybride avant de quitter le bar/discothèque. Judikaël l'avait suivit des yeux, avant de demander au serveur un nouveau verre, venant de finir le dernier. Il resta calme, perdu entre ses pensées et la musique assez forte. Il ne se rendit pas compte du nombre de verre qu'il vidait, en prenant un nouveau à chaque fois. De plus il n'avait pas de montre, ne sachant pas combien de temps il passa à boire de l'alcool. Il se stoppa en voyant tut tourner autour de lui et décida de stopper là la gourmandise. Il tituba lorsqu'il se leva du tabouret, paya le barman puis sortit du bar en s'aidant du mur. Avec le travail qu'il venait d'avoir avec Hiruko, son patron, il gagnait honnêtement de l'argent, mais il ne savait quoi en faire. De plus son travail le stressais légèrement, il avait besoin de décompressé. Ce qu'il fi sans modération … Il ferma les yeux lorsqu'il fut dehors, se tenant au mur, prenant une grande bouffée d'air avec un petit sourire. Il rouvrit lentement les yeux et pris un chemin au hasard, marchant pas très droit. Il était prêt d'une route mais ne le tilta pas... Jusqu'à ce que, en étant au plein milieu, un bruit de moteur se fit entendre. Tout ce passa très vite. Il tournait les yeux sur les phares qui l'éblouie le figeant sur place. La voiture freina dans un bruit alarmant le faisant coucher les oreilles. Il était tétanisé, le cœur battant très vite. La machine tourna, et le percuta non très violemment, ce qui suffit tout de même à l'hybride pompette de perdre l'équilibre et de chuter au sol sur les fesses, les bras posé derrière pour se tenir. Son sang ne fit qu'un tour en comprenant que l'humain roulait quatre fois trop vite et que c'était lui le fautif, de plus il avait faillit mourir, et Judikaël ne voulait surement pas mourir tout seul. Restant cloué au sol, son poil s'hérissa, une expression de colère apparu sur son visage, ayant eu la peur de sa vie.

« -NON MAIS C'EST QUOI CE BORDEL ? PUTAIN DE CHAUFFEUR A LA CON ! C'EST QUOI CES HUMAINS QUI SAVENT PAS CONDUIRE ?! » Hurla le chaton alors que le chauffeur sortait de sa voiture..

Chauffeur dont l'apparence cloua le bec de l'hybride. Judikaël ouvrit de grand yeux en le voyant, ce type avait tout à fait le genre de physique qu'il aimait .. Il remarqua immédiatement les yeux rouge identiques aux siens, qui brillait même dans l'obscurité. L'homme s'approcha de lui, et Judikaël le suivit du regard, sa colère disparaissant un instant. Il avait envie de se le faire, qu'il l'emmène chez lui. Sa queue frappa le bitume avec force, et il fronça les sourcils.

« -T'a failli m'écrabouiller pov' ..! Hé ho on est pas sur un circuit de formule 1 ici ! T'es pas tout seul mon gars hein ! A cause de toi .. a cause de toi … ! »

L'hybride ne savait pas vraiment quoi dire pour que celui-ci l'embarque chez lui. Il se releva, titubant un instant, un petit hoquet sortant de ses lèvres, l'alcool étant toujours bien présent dans son corps. Il posa une main sur l'homme, la tête basse en fermant un instant les yeux, comme pour trouver l'équilibre, puis la releva avec un sourire étrange, parlant moins fort, sur un ton qui laissait comprendre à l'humain qu'il était pompette, en plus de l'odeur de l'alcool qui se dégageait du matou. Celui-ci regarda la caisse, imprégna sa plaque d'immatriculation dans sa tête puis jeta un coup d’œil en l'air, croisant une caméra de surveillance. Pile poil. Restait plus qu'à savoir si l'homme était sensible au chantage ou non.

« -Hé mec … Tu m’emmènes chez toi ? Maintenant que tu m'a trouver.. Tu es res-pn-sa-ble .. de moi ! » Il tapait d'un doigt sur le torse de l'homme sur chaque syllabe du mot « responsable ». Son sourire s'agrandit. « Sinon les flics ils vont être content de te foutre une belle amande mon gars .. Alors, tu m'embarque, « Chéri » ? » Il eu un petit rire, un mouvement de recul et tituba d'un pas. Ses oreilles restaient droite, un léger vent frai se levait, alors que sa queue faisait de belle boucle de droite à gauche. Il passa sa langue sur ses crocs bien blanc, son regard rouge se plantant dans ceux de l'humain. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas comporté ainsi, l'alcool faisant ressortir son coté joueur et pervers. Lui qui s'était à nouveau renfermé sur lui en temps normal devenait complètement dévergondé avec l'alcool. En tombant l'hybride s'était coupé la paume de la main gauche mais ce dernier ne l'avait pas remarqué, le fait qu'il soit complètement bourré lui retirant la douleur. Une grande quantité de liquide rouge coulait néanmoins de sa paume, et l'hybride restait là, fixer l'homme, sur de son coup.

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite erreur de parcous ... [PV Xanxus]   Jeu 4 Aoû - 13:52

La journée avait pourtant bien commencé, il s'était levé vers midi, il avait pu enfin faire la grasse matinée dont il rêvait, ce qui ne l'empêcha pas de pousser des sortes de grognements quand son frère lui avait demandé à quel heure il commençait le boulot. Il lui avait pourtant dit qu'il commençait à la même que lui la veille.. Il voulu se servir un café mais se rendit compte que son frère avait fini la cafetière. Il poussa un juron et s'en prépara une autre. En attendant que le café soit près il s'affala sur une chaise devant la table de cuisine, et son frère lui apporta sa tasse quelques minutes plus tard. Il vida sa tasse d'un trait et s'en servit une deuxième. Il était enfin redevenu humain, il dit donc àç son frère que comme lui il commençait 14h. Ce dernier lui rappela qu'il était déj midi et qu'il n'avait pas mangé. Xanx' n'en fut pas gêné, il sortit un plat à réchauffé et l'avala en entier. Puis il alla dans la salle de bain et prit une douche rapide mais brûlante. Il enfila une chemise blanche, qu'il boutonna à moitié t une cravate qu'il ne prit pas la peine de serrer correctement. Il enfila ensuite son cache-oeil et un jean noir. Il ne prit pas la peine de se sécher les cheveux mais les attacha. Puis il redescendit, il était à présent 13h.

Son frère lui était prêt depuis un moment maintenant, il le savait, mais il était habillé exactement pareil, il en sourit. Il n'avait jamais eu besoin de se concerter pour s'habiller exactement pareil. Il lui demanda ensuite s'il prenait sa voiture ou s'ils partaient ensemble. Xerx' lui répondit qu'ils avaient qu'à prendre la même voiture et que s'il ne finissait pas en même temps un des deux prendrait le bus. Xanx' accepta, en sachant qu'il finirait plus tard que son frère et que ce dernier lui laisserait la voiture comme d'habitude quoi. Il suivit son frère jusqu'à sa voiture. Ils écoutèrent du bon rock sur le trajet, ce qui finit de les mettre tout deux de bonne humeur. Ils descendirent de la voiture et prirent chacun la route vers leur propre service, non sans se souhaiter l'un l'autre bon courage.

Sa bonne humeur ne l'empêcha pas de passer son temps à râler quand un de ses subordonnés venait le déranger. Au bout de deux heures sa bonne humeur s'était envolé mais les autres médecins ne virent pas la différence. Ils étaient submergé de cas, à croire que les gens attendaient qu'il soit en service pour se couper, avoir des accidents ou tomber malade. Il enchaîna les opérations sans compter les heures. Entre deux opération et diagnostic il avalait un café ou un sandwich. Il n'arrêta pas une minute. Il se souvint vaguement que son frère lui avait dit qu'il rentré car il avait finit. Il lui avait laissé la voiture et mit la clefs dans son vestiaire, comme prévu. Non sans lui dire que si ça voiture avait une éraflure il allait le payer. Si certain voyait ça comme une plaisanterie, xanx' savait que son fère tyenait réellement à sa voiture. Après tout il était pareil. Leur voiture c'était le premier truc qu'ils s'étaient achetés avec leur salaire et ils ne le regrettaient pas un instant. En tout il passa plus de 48h dans l'hôpital et ne réussit qu'à dormir une heure ou deux entre deux. Quand il sortit de là il était donc d'une humeur massacrante, heureusement il avait une journée de congé. Mais tout ce dont il avait envie à ce moment là c'était de retrouver sa couette moelleuse qui lui offrirait une bonne nuit de sommeil .

Il prit la voiture de son frère et s’aperçut que la sienne n''était pas loin, son frère était donc de retour au boulot. Xerx' avait un coupé noire, classe mais passe par tout, Xanx' lui avait une décapotable rouge bien voyante. Mais ce dernier soupçonnait son frère d'aimer autant sa voiture que la sienne. Il lui laissa d'ailleurs un mot sur le pare-brise, lui disant qu'il n'avait pas le droit de le réveiller quand il rentrerai sous peine de mort. Il fit un vague sourire en imaginant la tête amusé de son frère quand il lirait le mot. Il était prêt à parier qu'il ferait exprès de faire le contraire exprès. Il prit donc la voiture de son frère et reprit le chemin du retour, il devait être assez tard ou tôt suivant le point de vue. Il n'y avait personne sur la route alors il se fit plaisir et roula à une vitesse bien trop élevé. La musique allait à fond, bref il luttait contre le sommeil comme il pouvait. Autant il pouvait rester concentré et réveillé à l’hôpital pendant des heures alors qu'une fois sorti il avait bien du mal de garder son unique ouvert.

D'un coup un neko se trouva au milieu de la route, il freina comme un malade en poussant un juron du tonnerre, il toucha le neko mais assez doucement, à vrai dire il n'aurait même pas du perdre l'équilibre. Mais Xanx' avait eu bien trop peur pour s'en rendre compte. Pour le coup il était bien réveillé. Il sortit de la voiture en poussant une flottée de juron. Il se rendit compte que le neko n'était pas sérieusement blessé mais il était surtout bourré ce qui lui fit lâcher une autre salve de juron. Il poussa ensuite un soupire de soulagement non parce que le neko n'avait rien, après tout c'était autant sa faiute que la sienne, et il n'avait rien. Mais parce que la voiture de son frère n'avait rien. Il lâcha même un : « Merci mon dieu elle n'a rien ! » Tout en caressant la voiture. Puis il prêta enfin une attention complète au neko, ses yeux rouges attirèrent l'attention de Xanx', il ne voyait pas beaucoup de personnes avec des yeux de cette couleur. Il était son genre, mais il avait pas vraiment la tête à ça voir pas du tout. Le neko était incapable de finir une phrase. Il avait l'air surpris par l'apparence de Xanx' mais ce dernier ni prêta pas attention tut ce qu'il voyait c'était un mec bourré qui essayait de lui faire porter toute la responsabilité de l'accident.

Ensuite l'attitude du neko changea quelques peu, il s'approcha de lui, non sans manquer de se ramasser par perte d'équilibre. Ce neko était ivre mort, l'odeur de l'alcool révulsait Xanx', il n'aimait bizarrement pas l'alcool, la seule boisson alcoolisée qu'il avalait c'était la bierre et encore il n'en buvait pas souvent. Il posait un doigt sur le torse de Xanx' en lui disant clairement qu'il était responsable et que maintenant il devait le ramener chez lui. Ce qui eu le don d'énerver le pauvre médecin qui était aussi fatigué qu'énervé. Il s'a^^rtait à le repiussait violement ( bien trop énervé pour faire attention ), mais le neko eu un petit rire et avait fait un pas de recul en riant. Xanx' en avait plus qu'assez de ce neko. Il réroqua alors sur un ton moqueur et assez impatient ce qui montrait son énervement.

« espèce de crétin vu ton état et le fait que tu n'as ni regardé avant de traverser ni prêté attention au fait que tu étais loin d'être sur un passage piéton tu es loin d'être innocent dans l'affaire. En plus espèce de demeuré étant donné que tu es un neko, la seule contravention que j'aurai serait pour excé de vitesse et cela me dérange pas plus que ça. Donc ma responsabilité tu peux te la mettre ou je pense. Maintenant si tu veux bien m'excuser une bonne nuit de sommeil m'attend. »

Il s'apprêtait à repartir en laissant le neko là sans un regard en arrière, après tout il était aussi responsable que lui et il n'avait aucune envie de s'encombrer d'un neko bourré alors qu'il avait tant besoin de sommeil. Mais il remarqua ensuite la blessure à la paume qu'avait le neko, s'il n'avait pas l'intention de le ramener chez lui, sa conscience en tant que médecin l'interdisait de laisser le neko sans soin. Il enleva son T-shirt et en fit un bandage de fortune pour la main du neko. Il ne manquerait qu'il dégueulasse la bagnole de son frère et il se ferait tuer. Il fourra ensuite le neko dans sa bagnole mais au lieu de le conduire chez lui, il retourna à l’hôpital où il exigea qu'on le soigne. Il avait rouler tout aussi vite pour retourner à l'hôpital, tout le chemin il posa des jurons et laissa la musique à fond, si le neko lui parlait il n'en entendait pas un mot. Puis il avait traînait le neko jusqu'au urgence pour que ses collègues le prenne en charge.

Il demanda aussi de l'aspirine, et à ce qu'on retienne les soins sur son salaire. Il n'avait pas pris d'argent sur lui, en même temps comment aurait il put deviné qu'un truc pareil lui arriverait. Ses collègues le regardaient de travers, après tout il était torse nu, avait une tête à faire peur, et avait ramené un neko qui avait besoin de quelques point de sutures qui était visiblement bourré à mort. Il était donc légèrement logique qu'ils se posent des questions. Avec ça plus question que son frère ignore de désastre. Il alla se chercher un T-shirt dans son vestiaire, il avait toujours des vêtements de rechange au cas où. Puis il retourna dans la salle des urgence et s'assit sur une chaise Il ferma son œil se pinça l'arrête du nez "décidément quel journée de merde ! ". Il essaya de lutter contre le sommeil en attendant que les soins se terminent, en se demandant ce qu'il allait faire du neko ensuite. Il était hors de question qu'il le ramène chez lui, mais il ne savait pas non plus ou le laisser. Maintenant qu'il l'avait ramener à l’hôpital, il ne pouvait pas le laisser là. Certes il n'avait pas une réputation d'enfant de cœur, mais il fallait tout de même pas abuser. Tout ce qu'il voulait c'était dormir dans son lit bien au chaud sous sa couette et il se retrouvé à l'hôpital avec un chat bourré . Le désastre complet.
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Petite erreur de parcous ... [PV Xanxus]   Mar 9 Aoû - 14:08

La réponse que l'humain lui avait donné n'avait pas du tout plu à l'hybride. Il n'était donc pas sensible au chantage, et devait posséder pas mal d'argent s'il n'avait rien à faire d'une amande. Judikaël avait froncé les sourcils, couchant légèrement les oreilles en arrière, contrarié que cet humain refuse son « ordre ». C'est avec surprise qu'il l'observait ôter son haut, dévoilant la musculature de l'humain et régalant les yeux rubis de l'hybride, qui avait redressé ses oreilles et gardait un œil intéressé sur son torse. Un peu dans les vapes il ne tiltait pas vraiment le fait que Xanxus créait un bandage improvisé, il n'était même pas au courant que sa main était blessée. Il se contentait de le regarder, le regard un peu vague, avant qu'il se fasse tirer de manière un peu brusque jusque dans la voiture. Il ne comprit pas, ses yeux se rouvrant plus grand. L'humain appuya sur son crâne pour le faire s'assoir à la place passager du véhicule et l'hybride le fit assez docilement, de toute manière en ce moment même il n'avait pas la force ou le réflexe de sortir de la voiture. Voiture qui se remettait en route à bonne vitesse, le garçon félin collant ses deux mains sur la vitre. Cela devait être la deuxième fois de sa vie qu'il entrait dans une voiture.. Et il n'appréciait pas ce moment, il n'aimait pas les voitures. Le bruit crée par le post-radio du véhicule lui donnait l'impression qu'il était de retour dans ce bar, et ses yeux rouges se tournèrent vers l'humain qui lui était concentré dans sa conduite, un air visiblement agacé sur le visage. Pourquoi, s'il agaçait autant l'humain, l'avait-il fait monter à bord ? L'hybride n'était pas au courant de la destination, et il colla sa joue contre la vitre froide et fermant légèrement les yeux, un petit sourire ce créant sur ses lèvres en observant la route se défiler rapidement sous son regard flamboyant.

Il découvrit ensuite l'hôpital. L'humain venait de descendre de la voiture et alla faire sortir l'hybride en le tirant par le bras, toujours accompagné de cette brusquerie, entrant à pas rapide dans le bâtiment. Judikaël ne dit pas un mot, peinant à suivre le rythme soutenu de l'humain qui le tirait, faisant preuve de concentration extrême pour que ses pieds se placent l'un devant l'autre sans chuter. Le blanc des murs et la lumière forte lui fit fermer un court instant les yeux, et lorsqu'il les rouvrit deux personnes en blouse blanche se tenait devant lui. Son bras était toujours prisonnier de Xanxus. Ce dernier criait presque sur les deux hommes, ceux-là le regardait avec un air curieux et méprisant à la fois. L'hybride ne pu comprendre que quelques mots de Xanxus qui parlait trop rapidement pour son pauvre cerveau noyé dans l'alcool. L'homme aux cheveux blanc le poussait brusquement en avant, le laissant avec ses deux humains et repartit. L'hybride titubait, posant sa main droite sur l'un des médecin pour se retenir de tomber. Ce dernier lui prit les épaules, l'attirant dans une autre pièce, sans doute une salle d'examens .. Judikaël fronçait les sourcils en plissnt les yeux, cette lumière lui faisait mal aux yeux et il ne voyait pas nettement se qui se déroulait autour de lui. L'humain qui l'avait accompagné dans la salle d'examens le fit s'assoir sur un brancard, avant de prendre sa main blessée dans la sienne, retirant le bandage fais à la va-vite de Xanxus. C'est seulement à ce moment, en voyant que sa main était rouge, que l'hybride compris enfin pourquoi il était là. Quand c'était arrivé ? Il n'avait aucun souvenir de s'être blessé. Cela l'intriguait, avant que le médecin passe un coton brulant sur la plaie. La réaction du félin ne se fit pas attendre ; Ses poils s'hérissèrent, et il feula dangereusement sur l'humain, retirant d'un geste rapide sa main de celle de l'humain. Ce dernier se releva de sa chaise, sur ses gardes. L'hybride claquait alors sa queue contre le tissu du lit, montrant les crocs comme un animal apeuré. Il ne connaissait pas les hôpitaux, et l'alcool transformait sa vision des choses. L'humain sortit alors de la pièce sans un mot, fermant derrière lui. Judikaël ne savait quoi faire, et il serra sa main blessée dans sa main valide, se relevant du lit. Il fit le tour de la pièce en se tenant au mur, tentant d'y décelé une quelconque sortie de secours, avant que l'humain rentre à nouveau, accompagné de deux autre hommes. L'hybride se tenait dos au mur, son regard rouge et vif observant les trois humains avant que d'eux d'entre eux s'avancent vers lui. L'un le releva de contre le mur en enserrant ses bras ainsi que son torse dans ses gros bras, l'autre lui prit les cheveux en tirant son visage en arrière et le dernier humain, celui qui lui avait passé le coton brulant sur la main, lui colla un masque sur le visage. L'hybride fronçait les sourcils, les poils hérissé et gondant comme un beau diable, avant que l'anesthésie ne fasse effet, endormant finalement l'hybride.

Une heure après.

Il rouvrit les yeux finalement, son regard rouge se posant sur un plafond blanc. Il fronçait légèrement les sourcils, ses lèvres étaient sèchent et il passait sa langue dessus. Il se redressait sur ses coudes sur le lit, le regard encore flouté, avant qu'une main humaine l'oblige à se recoucher en appuyant sur son torse. Judikaël tourna son regard sur cette femme, et elle ôta sa main de sur son torse en lui disant qu'il n'était pas encore temps de se lever. Il ne comprenait pas. Qu'est ce qu'il s'était passé ? Depuis quand dormait-il ? Et.. Ou était-il ? Il reposait finalement son crane contre le matelas, attendant que l'infirmière s'en aille de la pièce. Quelque chose lui perforait le bras. Une aiguille ? Il tendit sa main droite pour toucher son bras gauche et grimaça. Il retira le scotch qui retenait l'aiguille et la sortie assez brusquement de sa peau, le saignement de se fit pas attendre mais l'hybride n'en avait que faire. L'alcool avait légèrement quitté son corps et il voyait un peu plus clair seulement .. Il avait peur. Il se redressait à nouveau s'asseyant. Une petite douleur le prit à sa main gauche et en posant son regard dessus il constata qu'en effet il y avait un bandage. Il fronçait les sourcils, des brides de souvenirs revenait dans son esprit et l'image de l'humain aux cheveux blanc lui revint. Il posa ses pieds contre le sol, la fraicheur se faisait sentir et il força sur ses jambes pour se relever.. Constatant avec des yeux surpris qu'il portait une « robe » verte très clair, ouverte dans son dos. Génial, tout le monde pouvait voir son postérieur .. Elle tenait seulement avec une ceinture qui enserrait sa taille. Peu importait son habit, l'hybride voulait quitter cet endroit digne de l'enfer. Il marcha sans trop de mal jusqu'à la porte, l'ouvrant. Il passa sa tête hors pour regarder si personnes était dans les couloirs et comme se fut le cas il sortit. Il marchait le long du couloir, le regard scrutant le moindre indice pour trouver son chemin.. Seulement les seuls indice était des pancartes d'écriture, et il ne savait pas lire. Il prit alors un ascenseur, cliquant sur un étage au hasard, et se cala au fond de la petite pièce en se tenait aux barres. Les portes s'ouvrirent et il sortit. Sa queue féline s'agitait assez rapidement, il était désorienté et ne savait par ou aller. Il traversa un couloir très large, tombant devant une pièce ou trônait plusieurs chaises. Son regard glissa dessus, avant qu'il aperçoive enfin l'homme qu'il recherchait, l'homme aux cheveux blanc.

« -Ha.. » Dit-il sur un souffle désespéré et soulagé en même temps. Ses pieds avançait sur l'humain, son visage abordant une expression fatiguée et suppliante. Il ne se souvenait plus vraiment de ce qu'il s'était passé avec lui, mais il se souvenait qu'il possédait un véhicule, et donc qu'il pourrait le faire sortir d'ici. Il arriva devant l'humain qui était debout, se plaquant contre lui en serrant son haut de sa main valide. Il ne tenait encore pas très bien debout, l'anesthésie étant encore un peu présente dans son organisme. Il relevait le visage vers celui de l'humain, ses yeux rouges devenait légèrement humide et il serrait la mâchoire. « -Fais-moi sortir d'ici .. Ils me font du mal. » Dit-il sur une petite voix. Il n'était pas rassuré, et était persuadé que d'autres médecin allait rappliquer et l'endormir de nouveau. D'ailleurs l'humain qui avait passé le coton sur sa main passait dans ce couloir au même moment. Il remarqua évidement l'hybride, il n'était pas censé se trouvait la et cela intrigua le médecin. Il vint alors jusqu'à lui, dans le dos de l'hybride et lui prit le bras gauche en le tirant en arrière. Judikaël eu un hoquet de surprise, son regard se tournant vers son « agresseur » d'un œil légèrement craintif. « -Qu'est ce que tu fais la, t'es censé rester dans ta chambre ! » Il n'était pas poli envers lui, surement parce que c'était un hybride. Raciste ? Aucune idée, mais il ne portait apparemment pas l'hybride dans son cœur. Le félin crispa d'avantage sa main sur le haut de Xanxus, tirant dessus en cherchant à se défaire de l'emprise de l'humain. « Laisse-moi ! » Dit-il en feulant, le regard planté sur lui.

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite erreur de parcous ... [PV Xanxus]   Mer 24 Aoû - 16:53

Assit sur sa chaise Xanx' ne vit pas le temps passer. A vrai dire au bout de cinq minute il s'endormit sur sa chaise. L’adrénaline provoqué par l'accident était définitivement retombé et la fatigue étant tellement présente il n'eut besoin que de fermer les yeux pour s'endormir. Heureusement Xanx' n'était pas du genre à ronfler, il avait juste la tête baissé ( ce qui promettait un mal de cou à son réveil). Tout le monde avait remarqué qu'il s'était endormit mais personne n'avait osé le réveiller. Tout le monde savait pertinemment comment il était au réveil et ce qu'il arrivait au pauvre malheureux qui le réveillait. Souvent on collait ça au nouveaux quand c'était vraiment nécessaire. Les nouveaux ne le connaissait pas assez pour savoir qu'il s'apprêtaient à se faire détester, engueuler et surtout dédaigner pour la durée de service. De plus il n'était pas aisé de le réveiller, il fallait voir comment il dormait profondément alors qu'il y avait un boucan pas possible dans les urgences pour comprendre. Xanx' n'avait jamais eu de mal pour s'endormir, le lieu, le moment ou le bruit rien 'avait d'importance quand il voulait se reposer. De plus tout le monde savait qu'il avait travaillé un nombre d'heure impossible et qu'il méritait de se reposer un peu. Si personne ne l'aimait ou l’appréciait vraiment son travaille lui était respecter. C'était un chirurgien de talent qui n'avait pas peur de bosser et d'accumuler les heures bien au contraire. Quand il y avait une urgence, ses collègues savaient que s'il le contactait il viendrait. Et ça devait en un sens être la seule raison pour laquelle ses collègue le supportait.

Son sommeil était profond mais ça ne l'empêcha pas de rêver, et ce rêve ne fut pas particulièrement agréable puisqu'il revit le jour où son frère et lui avait perdu un œil. Ce qui le marquait le plus c'était qu'à cause de lui son frère avait perdu un œil, car s'il n'avait pas perdu son sang froid tout cela ne serait pas arrivé. Que lui ait perdu un œil il s'en fichait, grâce à son œil en moins les gens ne l'approchait pas et dans un sens c'était pas plus mal. Il savait que son frère ne lui en voulait pas, enfin pas pour la raison qu'on pourrait croire. Si son frère lui avait reproché quelque chose c'était de s'être tranché lui même son œil. Encore maintenant Xanx' ne savait pas comment il avait réussit à aller jusqu'au bout, il se souvenait parfaitement de la douleur et de l'horreur de l'instant où il s'était fait ça. Il savait aussi qu'il avait vite perdu connaissance. Il se souvenait aussi parfaitement comment les gens le regardait. Tout le monde le regardait comme s'il était fou . Mais personne n'avait ressentit ce qu'il avait ressentit quand son jumeaux la moitié de son âme avait était blessé par sa faute. Mais tout cela avait aboutit sur du bon quand on regardait ce que les jumeaux étaient devenus. Tout deux étaient respectés pour leur compétences, il étaient reconnu et vivaient bien. Il n'y avait pas de quoi se plaindre. Leur vie n'avait pas était des plus facile au début mais elle aurait pu être pire s'ils n'avaient pas été deux. Et puis elle s'était bien amélioré depuis.

Puis il ne sût dire au bout de combien de temps mais il sentit qu'on se plaquait contre lui. Sur le coup il croyait que c'était son frère qui essayait de le réveiller pour aller chercher le neko qu'ils s'étaient promis d'aller chercher, il grogna un peu pour qu'on le laisse tranquille. Il était complètement désorientait, il entendit même pas ce qu'on lui disait puis il sentit qu'on tirait sur son tee shirt, alors seulement il ouvrit les yeux. Il avait un regard assassin, qui osait troubler son sommeil. Il allait râler quand il se rappela ce qu'il faisait là. Son regard étaient tout aussi sombre. Il n'avait pas vraiment visage humain. Il s'aperçut de la détresse du neko. La blessure méritait des oints de sutures mais pas une hospitalisation pour la nuit, sinon il serait repartit aussi sec chez lui pour être tranquille et il aurait charger son frère de reprendre le neko pour le larguer quelques part au choix de ce dernier. Il se leva donc et détacha la main du neko de son tee shirt. Apparemment il n'aimait pas vraiment les hôpitaux. Il regarda l'autre médecin qui s'était arrêtait en voyant Xanx' se lever. Il le regarda méfiant, il savait comme tout le monde l'attitude exécrable de xanx' au réveil enfin disons pire que d'habitude. Et il se demandait qu'elle serait la décision du médecin. Décision qu'il n'allait pas tarder à entendre.

-Lâchez le, je le reprend.

Xanx' ne donna pas plus d'explication, le ton avait était assez sec et ça ressemblait d'ailleurs plus à un grognement qu'autre chose. L'autre médecin hocha la tête et alla chercher les papier de décharge que Xanx' devrait signer comme les nekos ne pouvait pas se faire soigner sans un maître c'était plutôt logique. Même si l'idée qu'on associe le neko sa personne ne le séduisait pas particulièrement. Il signa les papiers et entraîna le neko jusque la machine à café, il prit un café bien noir et l'avala d'un trait. C'était dégueulasse mais ça avait le mérite de le réveiller et rapidement. L'humain fit une grimace et entraîna ensuite le neko jusqu'à la voiture. Il le fit entrer du côté passager et vont se placer derrière le volant. Il mit le contacte et mit sa musique à fond, il n'avait pas envie de discuter et le volume de la musique dissuader le neko si l’envie lui prenait de lui adresser la parole, pour le moment il ne voulait pas l'entendre. Il prit alors le chemin de chez lui . Il prenait cette route par habitude et comme il ne pensait qu'à reprendre son sommeil où il l'avait laissé et ce sans rêve cette fois.

suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite erreur de parcous ... [PV Xanxus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite erreur de parcous ... [PV Xanxus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite erreur d'image.
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les archives-
Sauter vers: