Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aiko [ Finish ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Aiko [ Finish ]   Dim 31 Juil - 15:11

Aiko

Informations globales.


Prénom : Aiko
Âge : 18 ans
Orientation : Inconnu
Classe : (docile ou libre) Docile


L'approfondit


Physique :

Aiko est une Neko des plus élégantes. Elle possède ses petits airs, qui accentuent cette touche de grâce et de finesse. Notre jeune bout de femme sait avoir une démarche des plus plaisantes. Sa façon de marcher, ses jeux de regards, tous en elle évoquent la grâce elle même. On pourrait vraisemblablement la décrire comme étant une « prédatrice ». Celles qui draguent de pauvres gens dans le seul but de mieux pouvoir les piéger, les manipuler. C'est un jeu que la Neko apprécie grandement. Son regard mêle la curiosité à la compassion. Il est dans ce cas assez difficile de lui résister bien longtemps. Seuls quelques garçons têtus ou tout simplement marteaux lui tournent le dos. Du moins, c'est une façon de penser qui lui est propre. D'une certaine façon, elle voit ces rares réactions comme un échec. Ce qui la frustre de plus belle.Aiko est généralement souriante, quoi que ça donne des airs de politesses, rien de plus. Elle vous sourit, même si elle n'en a aucune envie. Elle demeure d'une politesse incroyable et d'un savoir vivre assez étrange. Quoi qu'il arrive, dans ses mauvais jours, de vous foudroyer du regard, comme si vous aviez commis un délit, ce qui n'est généralement pas le cas, je vous rassure. Juste que la jeune minette est d'une humeur massacrante, et de ce fait, doit déverser sa colère et sa frustration sur le prmeier venu. Pauvre malheureux tombé au mauvais endroit au mauvais moment. Ses cheveux, d'un bleu étrange mais harmonieux, selon elle, un cadeau de sa chère mère disparut. Une sorte d'héritage pour un être qu'elle n'a jamais connu. Bien évidemment, le fait de ne jamais put l'avoir vu ou même apercevoir ne serait ce que quelques instants la touche, plus qu'elle n'y parrait. Ses cheveux et ses yeux bleutés sont tout ce qui lui reste d'elle.Aiko s'imagine donc la voir, quel bonheur cela lui aurait procurer que de l'avoir seulement entrevu, à l'encontre d'un chemin. Ses yeux sont également de cette même couleur bleue Azure, à la différence de cette expression froide et distante qui peut s'y lire souvent. Elle détient toutes ces informations de son père, ayant connus plus que quiconques celle qui l'avait mise au monde. Il disait que sa mère avait toujours cette pointe de chaleur, cet air accueillant qu'il ne retrouvait hélas jamais dans les yeux de sa propre fille. Il n'y voyait que tristesse et chagrin. Comme encore aujourd'hui.Aiko est plus petite que la moyenne, on peut remarquer néanmoins qu'elle fait bien ses 18 années, même si il n'était pas rare que certaines personnes agées la prennent pour une petite fille, à sa plus grande frustration... Notre jeune Neko s'habille généralement avec de simples vêtements trouvés en vrac. Elle ne fait jamais attention à ce genre de détail, alors ne me parlez pas du maquillage, elle connait pas ! Aiko laisse la plupart du temps ses cheveux lachés, qui viennent se déposer sur ses épaules.


Caractères :

Aiko est une jeune Neko possèdant un caractère d'acier. C'est qu'elle est bien trempée celle-là ! Sans aucune hésitation, elle serait prête à vous bondir dessus si l'envie lui prenait. Peut être une envie de vous trucider ou quelque chose dans ce goût là. Mais je vous rassure tout de suite, ce n'est pas dans ses habitudes de faire ce genre de choses. Elle n'est pas puéril, du moins, pas souvent. Bien évidemment, elle sa part de puérilité, comme dans chaque personne, c'est évident. Mais la maturité prend le dessus, forte heureusement pour vous. Ai' prendra le temps et la patience de vous juger avant de pouvoir agir en conséquence. Néanmoins, si vous vous mettez à la critiquer ouvertement ou l'un de ses proches, elle optera pour la première solution, en l'occurence celle ci-dessus.Aiko est, à première vue, une minette de bonne compagnie, dont la bienveillance et la tranquilité est fort apprécié par plus d'une personne. Si seulement était elle ainsi intérieurement. Elle donnerait tous oui, car ce n'est après tous que l'une de ses nombreuses facettes. Des masques qu'elle se met délibérément, celui de la compassion, ou bien celui de la bienveillance. Mais il n'en est rien. Derrière ses airs de crèmes et de jeune femme délicate, se dissimule un être plus affaiblie que jamais. Une Neko déséspérement triste, dont le chagrin ne se dissipera sans doute jamais. Ai' a toujours été ainsi, caché ses véritables intentions, ses véritables sentiments à autruis. Elle n'y peut rien... Quoi qu'un peu en faite. Nombreuses sont les fois ou son ancien maitre lui disait qu'elle ne faisait aucun effort. Qu'elle pourrait s'il elle le souhaitait, remonter la pente, comme tous le monde. Sauf que  Ai' n'y parvenait pas, pas même avec le temps qui défilait sous ses yeux. Notre jeune Neko demeure donc ainsi, d'un calme impénétrable cachant un lourd secret, qu'elle tient bien à enterrer avec elle, quand le temps, dame la faucheuse viendra la chercher. Si toutefois elle le mérite.Ai'à ses propres particularités, ses propres qualités qu'il est necessaire de souligner, tout comme ses défauts également. Tout d'abords, elle regorge de vitalité et d'émotion, cachant bien sa tristesse pour faire uen compote de tous. Ce qui donne au final un bien étrange mélange de jovialité et d'une pointe de morose. Oui, il arrive que son regard se voile quelques instants, ou l'on peut oberver une tristesse timide et discrète. Mais notre adolescente est une marrionnetiste des émotions. Elle les cachent si bien qu'il est rare de la voir s'y perdre là dedans. C'est également une grande manipulatrice, elle aime se jouer des sentiments des gentlemans. De les draguer pour mieux les piéger. Elle n'y peut rien, c'est dans sa nature ...Il y a également un facette d'Aiko qu'il n'est pas rare de remarquer. Je parle bien de cette pointe d'arrogance qu'elle balade avec elle de temps en temps. Ou de cette étincèlle de supériorité qu'elle déballe, l'air de rien en pleine conversation. Même si au plus profond d'elle même, ce n'est après tous, qu'une image qu'elle se donne... Un style si vous voulez. Son regard est parsemé d'émotions et de sentiments contradictoires, un peu comme une confrontation, des mots qui s'entrechoquent pour crier leurs éxistences. Qui va gagner ? Qui se retrouvera sur la paillasse à attendre une prochaine opportunité pour se dévoiler ? Des questions qu'on se pose assez souvent en la voyant ainsi. Peut être qu'un élan de compassion et de pitié l'envahira-t-elle ? Ou se contentera-t-elle de vous cracher dessus ? Dure dure de s'y prendre avec elle, impossible de savoir sur quelle pied danser...

Histoire :

Ce fut lors d'une douce journée de printemps que notre jeune Aiko est entrée dans ce monde. Non loin d'un petit village, dont elle n'en connait toujours pas ne serait ce que le nom.Elle fut acceuillit par des parents de même race, les nekos. Sa mère, Lily, ainsi que son père dont le nom lui échappait encore aujourd'hui. Pour quelle raison ? Et Bien faut pas chercher loin pour comprendre, son père ne se préoccupait pas plus que cela de ses enfants. Tout d'abord, parce qu'il avait été plus que surpris en entendant la venue de ces canailles. Deuxièmement, il détestait les gosses... Pas de chance pour notre petite famille qui n'avait d'autre choix que de montrer comme même le bout de leurs nez. Non en solitaire, Aiko fut accompagnée de très près par sa petite soeur deux ans en moins qu'elle, lisa, et un frère prénommé Lilith. Tout d'eux entrèrent péniblement dans un monde nouveau. Un monde dure...Triste et morne. Un temps de guerre et de confrontation. Car les Neko étaient traités comme des esclaves dans ce monde. Et peu d'oportunité viable pour s'offraient à eux. Les nekos étaient soit emporté et éduqués pour devenir des esclaves, d'autres tués par des chasseurs. Rare étaient leurs confrères qui s'en échappaient, pour vivre une vie la plus normal possible. Ce ne saura malheureusement pas le cas de notre petite fille aux cheveux bleu. La dure loi de la vie ? Sans doute... Aiko fut éduqué en un premier temps seulement par sa mère de sang, en qui, il arborait une confiance et un amour incontesté. Quand on est jeune et insouciant, pour quelle raison nous méfirait-on de nos proches ? Aiko s'inquit rapidement des nombreuses abscences de son père, jusqu'au jour ou, avec l'habitude, elle finie par ne plus y faire vraiment attention. Son père n'a jamais été présent dans les bons, comme dans les mauvais moments. Pourquoi devrait elle éprouvé de l'affection pour lui ? C'était un inconnu, comme de nombreux autres personne après lui. Notre petite Aiko demeura une très courte période de sa vie caché à la vue de tous. Sa mère leur avait trouvé une cabane perdue dans la broussaille, ou elle pourrait les dissimuler sans qu'aucun être vienne les déranger. Elle se pensait en sécurité, et elle avait bien évidemment tort. Les chasseurs étaient nombreux, s'aparpillant comme des miches de pains dans la nature. C'était une sorte de mode devenue répandue avec le temps. Ce fut donc à l'âge de 13 ans que notre jeune Aiko fut brutalement séparée de sa famille. Un chasseur, rien de mieux, avait remarquer leur abris, qui était dans un état plus que lamentable. Mais ils ne risquaient pas de s'en plaindre, la vie est dure, c'est une chose... Séparée de force, sans espoir de les retrouver un jour, Aiko fut emmené , prisonnier, et vendue comme de la vulgaire bétail de basse étage. Comme un objet que l'on vend au marché, pour se remplir le porte feuille. Sauf qu'elle, bah elle était un être vivant, comme toute autre. Elle avait eut le malheur de naître avec une queue et des orreilles. Mais je précise qu'elle n'a pas vraiment honte de sa race, de ses origines. Elle a même tendance à se vanter un peu trop souvent d'être une neko. Elle est plutot du genre à protéger les siens, d'essayer de faire en sorte que les chsoes deviennent meilleure pour sa race. Ce ne fut donc pas rare qu'elle hurle sa colère, son désarroi envers les premières personnes la croisant. Elle passa durant quelques années de maîtres en maîtres, qui, après un temps, ne furent plus en mesure de supporter son caractère bien trempé. Et la voila à présent à la case départ, dans une animalerie craignant tout instant, de tomber sur une personne plus violante que les autres, qui la traitra comme une esclaves...Une fois de plus...


Hé, toi, t'es qui au fait ?


Pseudonyme : Ai'
Comment as-tu découvert le forum ? ¨google
As-tu lu le règlement ? Validé par Alyséa.
Comment l'améliorer selon toi ? Rien à dire : ) Peut être plus de html et css?
Un petit plus ? //
Revenir en haut Aller en bas
Alyséa
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 25
Localisation : Entre les cuisses d'Akihiko.

MessageSujet: Re: Aiko [ Finish ]   Dim 31 Juil - 15:35

Bienvenue parmi nous ! Ta fiche est correcte, ton code est validé mais je ne peux pas ajouter ta couleur tant que tu n'as pas d'avatar. Préviens moi dès que ce sera le cas :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aiko [ Finish ]   Dim 31 Juil - 16:26

Et voila j'ai changé : D
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Aiko [ Finish ]   Dim 31 Juil - 16:27

Validé !

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aiko [ Finish ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aiko [ Finish ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» Aiko Tinuviel [EN CONSTRUCTION]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ▽ (camel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les fiches de présentation :: Présentations des Nekos :: Fiches Validées-
Sauter vers: