Incarnez un(e) Humain(e) et faites-vous servir par un(e) Neko !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ...Naelyn...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naelyn
Neko Femelle
Neko Femelle
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 23

MessageSujet: ...Naelyn...   Dim 10 Juil - 21:40

Naelyn

Informations globales.


Nom : Personne ne s’est jamais donné la peine de lui en donner un
Prénom : Naelyn mais vous pouvez l’appeler Nea ou Lylyn
Âge : 16 ans
Orientation : pas de préférence particulière
Classe : (docile ou libre) docile


L'approfondit


Physique :

On présente souvent Naelyn comme « une neko qui en jette », cela signifie que sa beauté fait qu’en la vendant vous en tirerez un bon prix, mais en la gardant vous aurez aussi de quoi bien vous amuser, quoi que vous décidiez, vous êtes gagnant avec elle. En effet Nea est une neko d’une grande beauté. De taille relativement petite, elle est, du haut de son mètre soixante, toute en finesse et en élégance. Des jambes des bras et des épaules chétives, des hanches gracieuses, une taille marquée et une poitrine généreuse, voilà un corps qui a de quoi faire rêver plus d’un. Ajoutez à cela un teint de pêche, une peau d’une grande douceur, deux grands yeux roses pétillants qui vous regarde avec tendresse (la plus part du temps), une longue chevelure bleue ciel légèrement ondulée, ainsi que deux grande oreille de chat bleus avec des touffes de pelage blanc qui en sortent et une queue de chat dans les teintes bleutés elle aussi. Vous obtenez une neko très mignonne et sexy à la fois, qui en séduira plus d’un avec son visage angélique et son corps aux mensurations intéressantes. Si elle était humaine, on la qualifierait de pin-up, là on dit simplement que c’est de la bonne marchandise…Côté vestimentaire, Naelyn n’est pas compliquée, elle porte ce qu’on lui donne. Elle a cependant une préférence pour les tenues peu communes dans tous les sens du terme, que ce soit osé ou loufoque, elle aime bien jouer avec les styles et son corps. Elle apprécie aussi les vêtements moulants bien qu’elle préfère tout de même quand ça ne la serre pas de trop et ceux où elle peut se mouvoir et respirer librement dedans

Caractères :

Aux premiers abords, Nea a tout de la petite neko docile idéale : douce, attentionnée, énergique, gentille, mimi, toujours le sourire aux lèvres, laissant échapper des « myah ! » de temps en temps. Elle est soumise, obéit immédiatement aux ordres, aime son maître et veut tout faire pour lui faire plaisir et le protéger, elle accepte toutes ses folies, se prête à tous ses jeux et est toujours là quand vous avez besoin d’elle (avant même que vous l’ayez appelée !!). Elle peut tout faire : la cuisine, la couture, le ménage et autres… Bref le genre de nekos idéals qui ont reçut une éducation exemplaire et sont de parfait esclaves et objets sexuels.
Mais ne vous fiez pas à son petit minois innocent et naïf, derrière ce dernier se cache un esprit vif, malin, intelligent, manipulateur, capable de toutes les ruses. Tournez-lui le dos et vos problèmes commencent… Son sourire si mignon peut devenir machiavélique lorsqu’elle élabore ses plans pour faire de votre vie un enfer. Elle est capable de toutes les bêtises, tous les vilains tours, sans que vous puissiez néanmoins la soupçonner. Elle sait parfaitement cacher son jeu et agir dans l’ombre, attendant la moindre occasion pour assouvir ses pulsions violentes et destructrices. Le proverbe « méfiez-vous des apparences » s’appliquent parfaitement ici , derrière ses faux airs de petit ange inoffensif se cache un petit démon que rien n’effraie.
Il serait cependant trop hâtif de la juger de petite peste. Si vous creusez plus profondément en elle, vous y trouverez une petite fille fragile, sensible et d’une tristesse infinie. Vous y trouverez aussi de la rage, de la colère et de la haine : elle déteste les humains qui l’assouvissent, mais elle déteste encore plus les nekos aussi bien dociles que rebelles. Elle ne supporte pas le monde dans lequel elle vit, elle s’y sent seule, abandonnée et trahie de tous, elle ne supporte pas non plus les personnes qui y vivent, et ne prête aucune valeur à des sentiments tels que l’amour, l’amitié ou l’attachement. Elle ne rêve que de s’enfuir loin de tout cela et d’enfin goûter aux joies de la liberté. Ah…la liberté…un mot qui résonne si doucement à ses oreilles, elle n’en connait que ce qu’on lui a dit, mais c’est son désir le plus cher : elle veut être libre, elle veut la liberté ! Et elle est intimement convaincue que tous les moyens sont bons pour l’obtenir, tous sans exception.
A noter, pour ceux qui voudrait l’amadouer (à leur risque et péril) que son péché mignon est la framboise et ce qu’elle déteste le plus est d’être enfermée seule dans le noir.

Histoire :

8 juin 2664, un cri se fit entendre immédiatement suivit d’un claquement de fouet et de réprimandes. Le vétérinaire spécialisé dans les nekos demanda au maître de la maison d’éviter de fouetter la bête, cela pourrait la bloquer. L’homme mécontent dû s’y résoudre, un accouchement était sûrement le seul moment où une neko pouvait avoir un moment de répits. Neuf mois plus tôt, le maître avait engrossé cette femelle à son plus grand dépit. Cependant aujourd’hui, il voyait en ce nouveau né, la possibilité d’avoir un neko gratuit qu’il pourra éduquer selon son bon vouloir et, qui sait, gagner de l’argent en le revendant un jour. Des pleurs se firent enfin entendre et le vétérinaire annonça que c’était une fille puis demanda son nom, l’homme n’en voyait pas l’utilité et laissa la mère décidait. Cette dernière opta alors pour Naelyn.
Les premières années de sa vie se déroulèrent simplement, Naelyn restait coller à sa mère qui lui enseigner tout ce qu’elle pouvait. Elle lui apprit à marcher, à parler, à écrire, à calculer, à cuisiner… Elle lui parla longuement de comment les nekos étaient apparus et quel était leur rôles aujourd’hui, Naelyn ne comprenait pas vraiment pourquoi ils devaient être soumis de la sorte.

- C’est ainsi, disait sa mère pour justifier, nous sommes leur esclave et ce sont nos maîtres…

Puis, elle lui parla aussi de sa jeunesse avant sa capture où elle était libre et vagabondée d’aventures en aventures. C’était une femme douce et aimable et une mère attentionnée et pleine d’amour.
Il y avait cependant quelque chose qui n’allait pas. Le maître était violent et battait et violait sans cesse sa mère alors que celle-ci se pliait à ses moindres désirs. Naelyn ne supportait pas de voir sa mère se faire battre sans arrêt. Quand elle lui demandait pourquoi elle ne faisait rien pour se défendre et faire arrêter cela, sa mère se contentait de lui sourire tristement disant que cela ne servait à rien. Une fois Naelyn tenta de s’interposait mais elle fut, à son tour, violement battue et sa mère rouait de coup encore plus violent. A partir de ce jour, il n’était pas rare que Lylyn se prenne des coups auxquels elle répondait par des sifflements haineux et des essais infructueux de les rendre au grand désespoir de sa mère qui avait tout fait pour la protéger. Le temps passant la situation se dégradait, le maître devenait de plus en violent pour « mater » la petite neko, Nea répondait à ses agressions pour des actes rebelles tandis que sa mère tentait de la protéger et de la calmer en essayant de lui faire comprendre qu’elle devait obéir.
Durant sa huitième année, il y eu cependant un événement qui allait chambouler ce petit être. Une nuit, des cambrioleurs s’infiltrèrent dans la maison en arrêtant tous les systèmes de sécurités, y compris ceux de la cage où elle était enfermée avec sa mère. Ces deux dernières furent alors réveillées par les bruits des voleurs. Leur cage était ouverte, le maître profondément endormit et les cambrioleurs trop absorbés par ce qu’ils faisaient. Elles n’auraient jamais d’occasions plus belles pour s’enfuir. La mère et sa fille sortirent discrètement de la maison et allèrent se cachaient dans le jardin où elles attendirent que les voleurs partent pour pouvoir à leur tour s’enfuir sans témoin gênant. Les choses ne se déroulèrent hélas pas comme prévus… Dans leur fuite, les voleurs cassèrent une vitre ce qui réveilla le maître. Voleurs et nekos durent alors accourir vers le mur d’enceinte pour s’enfuir. Lorsque le maître apparu dehors, fusil à la main, les cambrioleurs étaient déjà loin. Alors qu’il accourait dans la direction des nekos toujours présentes, la mère de Naelyn saute sur le mur tout de suite imité par cette dernière. Cependant Nea retomba sur le sol, elle était trop petite pour atteindre le haut du mur et s’y hisser.

-Maman, c’est trop haut ! j’y arrive pas !
-Saute ma puce, tu peux le faire ma chérie.

Lylyn réessaya une fois, deux fois, sa mère tentait de l’aider mais rien n’y faisait, elle était trop petite et plus leur maître se rapprocher, plus la tension montait, moins elle semblait y arriver.

-Maman, aide-moi ! Me laisse pas, aide-moi maman !
-Tu peux le faire Naelyn, saute je t’en prie, saute !

Des larmes coulaient désormais le long des joues de la petite neko, elle s’égratignait en vain les mains sur ce mur qu’elle ne pourrait jamais franchir. Et le maître qui était si près…trop près… Dans un dernier regard pour Naelyn, sa mère disparut de l’autre côté du mur et s’enfuit loin, hors de portée des coups de son maître, retrouvant ainsi sa liberté…mais à quel prix…

-Maman…Maman ! MAMAAAAAN !!!

Le hurlement de la jeune fille résonna dans toute la rue, puis fut suivit de cris de douleurs lorsque le maître l’attrapa par les cheveux et la ramena de force à l’intérieur tout en la battant.
Les deux années qui suivirent fut horrible pour la jeune fille, cette dernière était battue quotidiennement, violée. Elle tentait de se rebeller, de faire face, mais plus elle se débattait, plus les coups étaient violents. Son maître lui reprochait le cambriolage et la fuite de sa mère et avait reportait toute sa colère sur la petite fille. Il prenait un plaisir malsain à la torturer aussi bien physiquement que psychologiquement, l’enfermant dans le noir et lui rappelant sans cesse que sa mère l’avait abandonnée, l’avait laissée seule et que pour cela elle ne devait pas vraiment l’aimer.
Il finit cependant par se lasser de cette petite neko qui continuait malgré tout à se rebeller jusqu’à lui faire vivre un enfer et qu’aucun coup ne semblait arrêter mais plutôt encourager. Il décida donc de la vendre à un centre de formation de neko.
Ces premiers temps dans le centre de formation furent très dur, Nea avait été classé dans les « nekos rebelles et dangereux à casser ». La sécurité autour d’elle était à son maximum, ce qui ne l’empêcha pas de tenter des évasions toutes infructueuses. Les coups y étaient encore plus fréquents et durs qu’avant et la discipline y était de fer. Mais rien de ce qu’ils faisaient n’arrivait à la « mater », il y avait trop de colère en elle pour cela.
Cependant elle finit par se rendre compte que lorsqu’elle faisait ce qu’ils voulaient, les coups ne pleuvaient pas ou moins, et plus elle rentrait dans le moule, plus sa vie devenait agréable dans ce centre : les instructeurs devenait plus gentils, la sécurité autour d’elle baissait jusqu’à lui laisser certaines libertés d’actions et de mouvements. Elle comprit que pour survivre dans ce monde, elle devait lui faire croire qu’elle était comme il voulait qu’elle soit. Elle abandonna alors l’idée de s’enfuir, du moins de ce centre trop sécurisé, elle attendra d’être chez un particulier. Elle fit alors de son mieux pour se conformer à l’image de neko « cassé », de neko docile et soumis. Elle s’appliqua à apprendre comment être une neko docile idéale, tout en apprenant dans l’ombre à faire des tours de passepasses pour rendre la vie de ses maîtres impossibles. Elle provoqua plusieurs incidents mais ne fut jamais soupçonner car elle était devenue l’image parfaite de ce que le centre souhaitait voir.
Finalement, lorsqu’elle eu ses 16 ans, les instructeurs décidèrent qu’elle était fin prête à être vendu et à servir un maître ou une maîtresse, aucun d’eux n’avait vu que ça n’était en réalité qu’une façade…

Hé, toi, t'es qui au fait ?


Pseudonyme : Naelyn ou Alao
Comment as-tu découvert le forum ? je faisais parti de l’ancien il y a un moment ^^
As-tu lu le règlement ? Validé par Judikaël
Comment l'améliorer selon toi ? je sèche donc c’est bon signe ^^
Un petit plus ? euh…booonjouuuur…


Dernière édition par Naelyn le Dim 10 Juil - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: ...Naelyn...   Dim 10 Juil - 22:14

Bienvenue !

Tout es bon, sauf le code ! Prends ta loupe, et déblaie le règlement pour trouver "the code" : )

Je te validerai par le suite !

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naelyn
Neko Femelle
Neko Femelle
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: ...Naelyn...   Dim 10 Juil - 22:22

je me disait aussi qu'il y avait un truc de bizarre avec ce code et l'autre truc dans le réglement XD (je suis pas très fut-fut XD)
voilà je change, je met the véritable code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judikaël Death
Neko Rebelle
Neko Rebelle
avatar

Messages : 472
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: ...Naelyn...   Dim 10 Juil - 22:25

Oookay, tu as gagné le droit d'être validé !

Bienvenue parmi nous~

............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ...Naelyn...   

Revenir en haut Aller en bas
 
...Naelyn...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Al'naelyn Keithiel Nil'eria — ❝ L'oiseau en cage rêvera des nuages. ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are my master ! :: Première Partie : La paperasse. :: Les fiches de présentation :: Présentations des Nekos :: Fiches Validées-
Sauter vers: